Mercredi 18 Octobre 2017

Ce jour-là : le 22 février 2002, mort du chef rebelle angolais Jonas Savimbi

Ce jour-là : le 22 février 2002, mort du chef rebelle angolais Jonas Savimbi
(Jeune Afrique 12/01/17)
Jonas Savimbi.

Vendredi 22 février 2002. Depuis l'aube, la 20e brigade de l'armée angolaise, conduite par le général Simão Carlitos Wala, traque trois colonnes de combattants de l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita), le mouvement rebelle de Jonas Savimbi.

L’opération, baptisée Kissonde, se déroule sur les rives du fleuve Luvuei, dans la province de Moxico, à l’est de l’Angola. Elle entre dans le cadre de la « guerre totale » déclenchée depuis 1998 par le président José Eduardo dos Santos contre la rébellion. Quatorze jours auparavant, les forces gouvernementales ont réussi à localiser, grâce aux informations fournies par des experts en télécommunications américains et israéliens, les positions de l’Unita. Savimbi a commis l’erreur d’appeler à partir de son téléphone satellitaire. Le général Wala peut dès lors préparer une embuscade.

Commentaires facebook