Samedi 18 Novembre 2017

Angola: le MININT rassure de la sécurisation du processus électoral

Angola: le MININT rassure de la sécurisation du processus électoral
(Angola Press 12/07/17)
Le ministre de l'Intérieur, Ângelo Veiga Tavares.

Luanda - Le ministre de l'Intérieur, Ângelo Veiga Tavares, a assuré lundi, à Luanda, l'engagement et l'impartialité des forces de son ministère et d'autres organismes de sécurité et de défense dans la sécurité de toutes les phases du processus électoral.

Prenant la parole lors d'une réunion qui a rassemblé des représentants des partis politiques et les commandants provinciaux de la Police nationale, le ministre a souligné que la Police nationale ferait tout pour maintenir la paix, la sécurité et l'ordre public dans les différentes étapes du processus électoral.

Il a noté que les forces et les services du ministère de l'Intérieur et d'autres organismes de sécurité et de défense étaient orientés à travailler pleinement et l'utilisation de la force qu'en dernier recours.

Ângelo Veiga Tavares a dit qu'il espérait des partis politiques, participant aux élections de 23 août, leur coopération.

Il a demandé, en effet, aux partis politiques et aux coalitions de sensibiliser leurs militants et sympathisants au respect de la civilité, de la tolérance politique et de l'esprit patriotique pendant toutes les phases du processus électoral.

Selon lui, les défaites électorales ne doivent pas mettre en cause le climat de paix qui règne dans le pays depuis 2002.

Pour le ministre, la réunion avec les représentants politiques s’avère importante, en tenant compte de l'expérience des élections antérieures et des situations moins bonnes qui se sont produites dans certaines régions du pays.

Il a dit qu’il s’agissait des situations qui avaient affaire avec des désaccords entre les militants des partis politiques, le manque de respect vis-à-vis des symboles des partis adversaires et des discours d'incitation à la violence.

Selon lui, ces comportements ne sont pas recommandés à ceux qui souhaitent que le processus électoral se déroule dans un climat de paix, d'harmonie, de sécurité et de tranquillité.

« Nous devons toujours nous rappeler que les intérêts du pays doivent être au-dessus de tous les intérêts, notamment des partis politiques, des groupes, des associations et des personnes physiques ou morales» a-t-il conclu.

Les représentants des partis politiques MPLA, UNITA, PRS, APN et de la coalition CASA-CE étaient présents à la réunion, qui a duré environ trois heures.

La réunion a également été assistée par le président de la Commission nationale électorale (CNE), André da Silva Neto, et le directeur de la technologie pour les élections du ministère de l’Administration du Territoire, António Lemos.

Commentaires facebook