Mercredi 25 Avril 2018

Angola : la Grande-Bretagne veut rendre 500 millions $ détournés au pays

Angola : la Grande-Bretagne veut rendre 500 millions $ détournés au pays
(Agence Ecofin 20/03/18)

La Grande-Bretagne pourrait prochainement rétrocéder environ 500 millions $ de fonds issus de détournements, à l’Angola. C’est ce qu’a indiqué l’Agence Nationale britannique contre le Crime (NCA), dans un communiqué relayé par le site d’Africa News.

Selon les informations révélées, ces fonds auraient été gelés par les autorités britanniques, suite à des soupçons de détournement impliquant notamment l’ancien patron de la Banque centrale d’Angola, Valter Filipe da Silva (photo).

Celui-ci avait été déféré devant la justice angolaise cinq jours auparavant, suivant des accusations de fraude portant sur le même montant. Ces détournements auraient eu lieu lors des derniers jours de la présidence dos Santos.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2017, le président Joao Lourenço a souhaité marquer son mandat du sceau de la lutte anti-corruption à tous les niveaux.

L’ancien gouverneur de la Banque centrale, proche de l’ex-président José Eduardo dos Santos, est la véritable première haute personnalité de l’ancien régime à être inculpée pour une telle affaire.

Même si aucun délai n’a été confirmé, la restitution des fonds devrait être bientôt effective, étant donné que « l'autorisation nécessaire a été donnée pour que les fonds soient restitués aux autorités angolaises », selon la NCA.

Moutiou Adjibi Nourou (stagiaire)

Commentaires facebook