Mercredi 25 Avril 2018

Angola: José Filomeno dos Santos inculpé et interdit de sortie du territoire national

Angola: José Filomeno dos Santos inculpé et interdit de sortie du territoire national
(Agence Ecofin 27/03/18)

Nouveau rebondissement dans l’affaire du détournement de 500 millions $ en Angola. José Filomeno dos Santos (photo), fils de l’ancien président José Eduardo dos Santos, a été inculpé ce lundi par la justice de son pays et interdit de sortie du territoire national.

Selon les informations révélées, l’ancien président du Fonds Souverain de l’Angola, serait poursuivi pour « fraude, détournement de fonds, trafic d’influence, blanchiment d’argent et association criminelle ».

En effet, durant sa présidence, il aurait ordonné le virement de 500 millions $ vers un compte bancaire situé au Royaume-Uni, en complicité avec l’ancien gouverneur de la banque centrale Valter Filipe da Silva, qui avait été également inculpé quelques jours plus tôt dans le cadre de la même affaire.

La Grande-Bretagne qui avait gelé ces fonds, avait indiqué à travers un communiqué de l’Agence Nationale contre le crime (NCA) qu’elle était prête à les rétrocéder à Luanda.

A la tête du fonds souverain angolais depuis 2013, « Zenu » dos Santos dont le nom était également apparu dans le scandale des Panama Papers, avait été limogé en janvier dernier par le président Joao Lourenço.

Rappelons que cette nouvelle affaire entre dans le cadre de la politique anti-corruption du président Lourenço, visant notamment les proches de l’ancien régime.

Cette politique avait également conduit au limogeage d’Isabel dos Santos, sœur de Filomeno dos Santos et ancienne présidente de la Sonangol qui fait face à une enquête sur de possibles détournements de fonds.

Moutiou Adjibi Nourou (stagiaire)

Commentaires facebook