Samedi 23 Septembre 2017

Angola : des investisseurs russes veulent investir 12 milliards $ dans une raffinerie pétrolière

Angola : des investisseurs russes veulent investir 12 milliards $ dans une raffinerie pétrolière
(Agence Ecofin 16/03/17)

Le gouvernement angolais vient d’autoriser deux entreprises russes à construire une raffinerie pétrolière ainsi qu’une ligne de chemin de fer pour transporter le produit fini, rapporte l’agence de presse portugaise Lusa. La raffinerie sera installée dans la province du Namibe et le chemin de fer entre Benguela et Moçâmedes.

Il s’agit de Rail Standard Service et Fortland Consulting Company. Le projet sera exécuté par Namref, un véhicule d'investissement mis en place par les deux groupes russes (75% d'investissement par Rail Standard Service et 25% par Fortland Consulting Company), indique Macauhub. L’investissement, qui prendra en compte la construction et la gestion d'une zone résidentielle pour le logement des travailleurs, un quai et une centrale électrique, coûtera 12 milliards $. La capacité de traitement prévue de l’usine est de 400 000 b/j, soit le quart de la production pétrolière nationale.

Il faut souligner qu’outre le feu vert donné aux investisseurs, l’Etat angolais a mis à leur disposition un terrain de 1 000 hectares pour accueillir la raffinerie. Luanda s’est engagé, a-t-on appris, à acheter 28 000 b/j de la production de l’usine dans sa première phase, soit trois ans après le démarrage de la production et 364 000 b/j dix ans après. Aucune date n’a été communiquée concernant le début des travaux.

Cet investissement permettra de réduire la dépendance du pays aux importations de produits pétroliers. Comme le Nigéria et l’Egypte, l’Angola ne dispose pas d’une capacité de raffinage suffisante.

Olivier de Souza

Commentaires facebook