Mardi 27 Juin 2017

Dans le monde

(AFP)

Le président américain Donald Trump a appelé lundi depuis la Maison Blanche à s'occuper "rapidement" du dossier nord-coréen et de la menace que représente ses programmes nucléaire et balistique.

"Le régime nord-coréen est la source d'énormes problèmes et c'est quelque chose dont il faudra s'occuper, et il faudra probablement s'en occuper rapidement", a déclaré M. Trump depuis les jardins de la Maison Blanche, au côté du Premier ministre indien Narendra Modi

(AFP)

Le gouvernement colombien et les Farc célèbrent mardi la fin du désarmement de la principale guérilla du pays, en conflit depuis plus d'un demi-siècle, une étape majeure de l'accord de paix historique signé fin 2016.

Une cérémonie officielle doit avoir lieu à 10H00 (15H00 GMT) à Mesetas, dans le centre du pays, en présence notamment du président Juan Manuel Santos et du chef suprême des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste), Rodrigo Londoño, alias "Timochenko", arrivé le premier lundi soir en hélicoptère.

(AFP)

Le procureur-général du Brésil a présenté lundi soir une demande de mise en accusation formelle contre le président Michel Temer pour corruption passive, une procédure inédite qui pourrait sonner le glas d'un mandat secoué par les affaires.

Quelques heures avant de devenir le premier président du Brésil à faire l'objet d'une telle demande, M. Temer s'était pourtant dit indestructible.

"Rien ne nous détruira, ni moi, ni mes ministres", a-t-il affirmé lors d'un discours au Palais de Planalto.

(AFP)

L'avenir de la réforme républicaine du système de santé promise par Donald Trump était incertain lundi, plusieurs élus de la majorité étant prêts à faire défection face à une loi qui priverait des millions d'Américains de couverture maladie.

(AFP)

L'avenir de la réforme républicaine du système de santé promise par Donald Trump était incertain lundi, plusieurs élus de la majorité étant prêts à faire défection contre une loi qui priverait des millions d'Américains de couverture maladie.

(AFP)

Près de 2.000 ouvriers des usines textiles ont manifesté lundi dans les rues de Port-au-Prince pour exiger une revalorisation du salaire minimum, suite à la hausse des prix des carburants qui aggrave la précarité en Haïti.

"On nous paie le samedi, le lundi on recommence à s'endetter", témoigne Sandra Siglès au cœur du cortège.

(AFP)

Le niveau des océans montait en 2014 à une vitesse supérieure de 50% à celle de 1993, la fonte de la calotte glaciaire du Groenland étant désormais à l'origine de 25% de cette hausse, contre 5% il y a 20 ans, selon une étude parue lundi.

En 2014, le niveau des océans augmentait d'environ 3,3 mm/an contre 2,2 mm/an en 1993, précisent les chercheurs dans la revue Nature Climate Change.

(AFP)

Le Premier ministre socialiste Edi Rama fonçait vers un deuxième mandat lundi au terme des législatives de dimanche en Albanie, qui lui offrent la chance d'être celui qui ouvrira les négociations d'adhésion à l'Union européenne.

Selon les résultats préliminaires portant sur 80% des bureaux de vote, les socialistes remportaient 49% des suffrages, tandis que leurs principaux rivaux du Parti démocratique (centre-droit) recueillaient moins de 30% des voix.

(AFP)

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle examinerait une affaire emblématique concernant un boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage au motif que le couple convolant était homosexuel, ce qui heurtait selon lui ses convictions religieuses.

Ce dossier sensible est considéré par les experts comme d'une portée spéciale, car il oppose deux principes particulièrement importants aux yeux des Américains: la liberté confessionnelle et l'interdiction de la discrimination sexuelle.

(AFP)

Le corps d'un journaliste mexicain enlevé il y a plus d'un mois dans l'Etat de Michoacan (ouest) a été retrouvé, a annoncé lundi le parquet, ce qui porte à six le nombre de reporters tués au Mexique en 2017 sur fond d'impunité généralisée.

"Les analyses ADN ont permis de prouver que ces restes correspondaient à Salvador Adame", propriétaire d'une télévision locale enlevé par des hommes armés le 18 mai, a déclaré le procureur de Michoacan, José Martin Godoy, lors d'une conférence de presse.

(AFP)

La Mongolie, où les électeurs étaient appelés lundi à désigner leur président, devrait pour la première fois organiser un deuxième tour de scrutin, aucun des trois candidats n'ayant remporté de majorité absolue à l'issue d'une campagne scandée par les scandales de corruption.

Depuis les steppes éloignées jusqu'aux faubourgs de la capitale, les électeurs de ce vaste pays de trois millions d'habitants --dont un gros tiers d'éleveurs nomades-- ont convergé vers les urnes, souvent dans des yourtes faisant office de bureaux de vote.

(AFP)

Le président roumain Klaus Iohannis a désigné lundi le ministre sortant de l'Economie Mihai Tudose comme nouveau Premier ministre, sur proposition du Parti social-démocrate au pouvoir qui avait désavoué le précédent chef de gouvernement issu de ses rangs.

Mihai Tudose, un juriste de 50 ans, dispose de dix jours pour obtenir le vote de confiance du Parlement, où la coalition formée des sociaux-démocrates (PSD) et de leur petit allié Alde dispose d'une majorité solide.

(AFP)

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle examinerait une affaire emblématique concernant un boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage au motif que le couple convolant était homosexuel, ce qui heurtait selon lui ses convictions religieuses.

Ce dossier sensible est considéré par les experts comme d'une portée spéciale, car il oppose deux principes particulièrement importants aux yeux des Américains: la liberté confessionnelle et l'interdiction de la discrimination sexuelle.

(AFP)

En pleine steppe, le fonctionnaire Sharkhuu Gerelt-Od ouvre l'accès d'une petite yourte aux électeurs venus lundi choisir leur nouveau président: un bureau de vote habituel en Mongolie, immense pays peuplé de seulement trois millions d'habitants, dont un tiers d'éleveurs nomades.

Vêtu d'un "deel", un long manteau traditionnel, Gerelt-Od, 39 ans, est le fonctionnaire en charge du bureau de vote mobile qu'abrite la tente circulaire --adapté à une population nomade déplaçant ses troupeaux de chèvres, chevaux et yaks en fonction des pâturages et des saisons.

(AFP)

Une Canadienne de 24 ans, Megan Couto, a été intronisée lundi comme capitaine de la garde de la reine Elizabeth II, un honneur rare, dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la fondation du Canada.

Casque blanc sur la tête, uniforme rouge sur le dos et sabre à la main, Megan Couto a dirigé la célèbre relève de la garde, cérémonie mondialement connue qui, quatre fois par semaine, attire des milliers des touristes devant Buckingham Palace.

(AFP)

La Cour suprême des Etats-Unis a offert lundi une victoire politique à Donald Trump, en remettant partiellement en vigueur son décret anti-immigration très controversé.

La haute juridiction siégeant à Washington a par ailleurs annoncé qu'elle examinerait en audience ce dossier explosif en octobre.

Il s'agit d'une "nette victoire pour notre sécurité nationale", s'est félicité M. Trump. Le président républicain ne cesse d'affirmer que cette mesure est nécessaire pour empêcher l'arrivée de "terroristes" étrangers, en dépit des doutes des experts sur le sujet.

(AFP)

La justice espagnole a annoncé lundi avoir ordonné, presque 30 ans après sa mort, l'exhumation des restes du peintre Salvador Dali en vue d'un prélèvement d'ADN, car une voyante de 61 ans assure être sa fille.

Cette habitante de la ville de Gérone (Catalogne), Pilar Abel, tente depuis des années de faire valoir devant la justice que l'artiste était son père biologique.

Dali a été enterré en 1989 à Figueras où il est né en 1904. La plaignante, une cartomancienne qui serait, si elle avait gain de cause, sa seule fille, a également vu le jour dans la ville catalane.

(AFP)

L'entreprise américaine Arconic a annoncé lundi l'arrêt de la vente, pour usage dans les immeubles en hauteur, du revêtement impliqué dans l'incendie de la tour Grenfell qui a fait au moins 79 morts à Londres le 14 juin.

(AFP)

Le Suédois Johan Gustafsson, enlevé par Al-Qaïda en novembre 2011 dans le nord du Mali, est arrivé en Suède en bonne santé, a annoncé le gouvernement suédois, mais le sort d'un autre otage enlevé au même moment, un Sud-Africain, est inconnu.

"Je suis très heureuse d'annoncer que Johan (Gustafsson) a aujourd'hui pu rejoindre la Suède et retrouver sa famille", a déclaré aux journalistes la chef de la diplomatie suédoise, Margot Wallström, montrant une photographie de lui entouré par sa famille après son arrivée.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a fustigé lundi l'absence de preuves dans l'affaire russe et estimé que les auteurs des allégations à son encontre lui doivent des "excuses".

"Après 4 mois à regarder la Russie à la loupe, ils ont zéro +enregistrement+ de connivence par des gens de T (Trump)", a tweeté Donald Trump, en référence à un argument martelé par son camp selon lequel il n'existe aucune preuve tangible de collusion avec la Russie pendant la campagne présidentielle.

"Il n'y a ni collusion, ni entrave. On me doit des excuses!", a-t-il poursuivi.

(AFP)

Le HMS Queen Elizabeth, le nouveau porte-avions de la Royal Navy britannique, a quitté son port d'attache pour la première fois lundi à l'occasion d'un essai en mer.

Le Royaume-Uni est privé de porte-avions depuis 2010 lorsque le gouvernement conservateur s'est engagé dans une politique d'austérité économique.

HMS Queen Elizabeth, qui a coûté 3 milliards de livres (3,4 milliards d'euros), a été inauguré par la reine en 2014 mais ne doit pas entrer en service avant 2020.

(AFP)

Statut de résident permanent (sous conditions), souplesse administrative, délais "adaptés" : Theresa May a tenté lundi de rassurer les millions de citoyens européens installés au Royaume-Uni inquiets pour l'après Brexit, avec des propositions toutefois jugées pas suffisamment "ambitieuses" par l'UE.

"Je sais que certains sont inquiets", a déclaré la Première ministre conservatrice en détaillant devant le chambre des Communes son projet sur le statut des immigrés européens dans le Royaume-Uni post-Brexit.

(AFP)

Les forces irakiennes tentaient lundi de sécuriser des quartiers de l'ouest de Mossoul après une contre-attaque meurtrière des jihadistes, nouveau signe de la difficulté de la bataille pour la reconquête totale de la deuxième ville d'Irak.

Dans le même temps, elles livraient des combats acharnés dans la vieille ville, où sont acculés les membres du groupe Etat islamique (EI) chassés de la grande majorité de Mossoul, leur dernier grand fief urbain en Irak.

(AFP)

De nombreux affrontements ont opposé lundi manifestants et forces de sécurité indiennes au Cachemire, région poudrière où la majorité musulmane célébrait l'Aïd al-Fitr.

Le Cachemire indien vit depuis avril au rythme d'une énième vague de violence. Depuis le début de l'année, 197 personnes y ont péri, selon des groupes de défense des droits de l'Homme.

Afin de limiter les troubles, les autorités avaient placé les meneurs séparatistes en résidence surveillée pour ce jour de fête musulmane qui marque la fin du mois de jeûne de ramadan.

(AFP)

La justice espagnole a ordonné, presque 30 ans après sa mort, l'exhumation des restes du peintre Salvador Dali en vue d'un prélèvement d'ADN, car une voyante de 61 ans assure être sa fille.

Cette habitante de la ville de Gérone (Catalogne), Pilar Abel, a présenté il y a des années une requête devant la justice pour être reconnue en tant que telle.

Mais l'affaire suscite le scepticisme en Catalogne, la région où Dali est né en 1904 et où il a été enterré en 1989, dans la ville de Figueras

(AFP)

Il y a tout juste vingt ans, le 26 juin 1997, l'écrivaine britannique J.K. Rowling publiait le premier tome d'Harry Potter après avoir essuyé une dizaine de refus d'éditeurs.

Intitulé "Harry Potter à l'école des sorciers", il a été suivi par six autres romans, huit films, une pièce de théâtre et a donné lieu à des parcs à thème aux États-Unis et au Japon, à un parcours touristique en Écosse, une exposition permanente dans les studios Warner Bros à Londres et une ribambelle de déclinaisons marketing.

Retour sur un phénomène mondial:

- L'auteure:

(AFP)

La Première ministre britannique Theresa May a signé lundi un accord de gouvernement avec le parti ultra-conservateur nord-irlandais DUP moyennant une rallonge budgétaire d'un milliard de livres, près de trois semaines après avoir perdu sa majorité absolue aux législatives.

"Aujourd'hui nous avons conclu un accord avec le parti conservateur pour soutenir le gouvernement au Parlement", a déclaré la cheffe du DUP, Arlene Foster en quittant Downing Street.

(AFP)

"La France ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée" par la Russie, a déclaré avec fermeté lundi le président français Emmanuel Macron dans une conférence de presse avec son homologue ukrainien, Petro Porochenko.

"La France est attachée à la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues", a-t-il ajouté, au terme d'une rencontre d'une heure avec le chef de l'Etat ukrainien.

(AFP)

Staline, Poutine et Pouchkine sont les trois personnalités les plus célèbres de tous les temps, selon les Russes, dont le panthéon n'inclut presque aucun étranger, a révélé lundi un sondage du centre d'études indépendant Levada.

Pour 38% des Russes, Staline est la personne la plus remarquable au monde, malgré la terreur stalinienne ayant fait quelque 20 millions de morts en incluant les exécutions massives, les morts au Goulag et en déportation dans des zones insalubres, ainsi que la famine en Ukraine et dans plusieurs régions de Russie.

(AFP)

L'Irlande du Nord recevra un milliard de livres (1,1 milliards d'euros) supplémentaires au cours des deux prochaines années dans le cadre de l'accord gouvernemental signé entre la Première ministre britannique Theresa May et le DUP nord-irlandais d'Arlene Foster, a annoncé cette dernière lundi.

(AFP)

Plusieurs sites internet gouvernementaux des Etats américains de l'Ohio et du Maryland ont dû être fermés dimanche en raison d'un piratage ayant entraîné l'affichage de messages en faveur du groupe Etat islamique.

Le site du gouverneur de l'Ohio, John Kasich, figure parmi les sites affectés.

Un message promettant de se venger du président américain Donald Trump a été posté sur ces sites internet par un groupe s'appelant 'Team System DZ'.

(AFP)

Des combattants syriens soutenus par les Etats-Unis se sont emparés d'un quart de la ville de Raqa, principal bastion du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie, a indiqué lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le 7 juin, les Forces démocratiques syriennes (FDS), formées de combattants kurdes et arabes, ont pénétré à Raqa après une avancée de plusieurs mois pour encercler cette ville du nord de la Syrie, pays ravagé par une guerre complexe.

(AFP)

Un prêtre catholique enlevé par des jihadistes qui ont pris le contrôle partiel d'une ville du sud des Philippines a été vu en vie, a annoncé lundi l'armée qui poursuit son offensive contre les islamistes.

Les bombardements aériens et de l'artillerie ont repris dès la fin d'une trêve de quelques heures dimanche, un répit destiné à permettre aux habitants de Marawi, la plus grande ville musulmane des Philippines majoritairement catholiques, de fêter la fin du ramadan.

(AFP)

Kendrick Bailey montre le petit drapeau américain qu'il a planté dans un pot de fleurs près de sa tente. Malgré ses années de service pendant la guerre du Vietnam, cet ancien militaire sexagénaire vit aujourd'hui sur un trottoir pestilentiel de Los Angeles.

"Je n'avais pas fait beaucoup d'études alors j'ai tiré au fusil", raconte-t-il. "Des gens mourraient dans l'explosion de grenades, on en voyait se faire abattre (...) C'était horrible".

(AFP)

"Un jour ça va marcher, je le sais…" Depuis trois semaines, Khalid, un Afghan de 13 ans, guette l'instant où il pourra sauter les barrières de l'embarcadère, se cacher dans un camion et prendre enfin le ferry pour l'Italie.

Car le port grec de Patras, sur la mer Ionienne, au nord-ouest de la presqu'île du Péloponnèse, est redevenu un point de sortie de la Grèce pour de nombreux migrants souhaitant gagner le reste de l'Europe.