Lundi 23 Avril 2018

Angola

(AFP 30/03/18)
Jusque-là, leur duel était resté plutôt discret. Mais six mois après leur passation de pouvoir, les frictions politiques qui opposent le nouveau président de l'Angola Joao Lourenço et son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos ont éclaté au grand jour. En prenant les rênes du pays, l'ex-ministre de la Défense Lourenço a décrété la rupture avec les trente-huit ans du règne sans partage de M. dos Santos, qu'il avait fidèlement servi. A un pays en pleine crise pour cause de chute des cours du pétrole, il a promis un "miracle économique" et l'éradication de la corruption et du népotisme reprochés à l'ancien régime. Un à un, la plupart des chefs des institutions et des entreprises publiques...
(AFP 28/03/18)
Le fils de l'ancien président angolais, Jose Filomeno dos Santos, a promis mardi de "collaborer" avec la justice, qui le poursuit pour détournement de fonds dans le cadre de ses anciennes fonctions de patron du fonds souverain du pays. "Je vais continuer à collaborer avec le bureau du procureur général en vue d'une résolution satisfaisante de cette affaire , a déclaré M. dos Santos dans un communiqué, sans faire aucun commentaire sur le fond du dossier. La justice angolaise a annoncé lundi que Zenu, ainsi qu'il est surnommé, avait été inculpé de "fraude, détournement de fonds, trafic d'influence, blanchiment d'argent et association criminelle". Il est soupçonné d'avoir ordonné en septembre un virement jugé suspect de 500 millions de dollars depuis...
(La Tribune 28/03/18)
Depuis la fin de son conflit civil de trois décennies en 2002, l'Angola a enregistré une forte croissance alimentée par les exportations du pétrole brut, ce qui a engendré des dépenses publiques élevées et a entraîné l'émergence d'une classe moyenne dans le pays. Le pétrole représente actuellement 95% des exportations de l'Angola et 80% de ses recettes fiscales. Élu président de l'Angola en septembre 2017, João Lourenço a mis fin aux 38 ans du règne de José Eduardo dos Santos...
(RFI 27/03/18)
Le fils de l'ex-président angolais, José Filomeno dos Santos, a été formellement inculpé pour avoir ordonné un virement jugé suspect de 500 millions de dollars. Son passeport est confisqué, il est interdit de sortie du territoire. Il est poursuivi pour « fraude, détournement de fonds, trafic d'influence, blanchiment d'argent et association criminelle ». C'est un nouveau coup dur pour la famille de José Eduardo dos Santos. Le nom de José Filomeno dos Santos avait déjà été cité dans le cadre des Panama Papers, soupçonné ...
(Agence Ecofin 27/03/18)
Nouveau rebondissement dans l’affaire du détournement de 500 millions $ en Angola. José Filomeno dos Santos (photo), fils de l’ancien président José Eduardo dos Santos, a été inculpé ce lundi par la justice de son pays et interdit de sortie du territoire national. Selon les informations révélées, l’ancien président du Fonds Souverain de l’Angola, serait poursuivi pour « fraude, détournement de fonds, trafic d’influence, blanchiment d’argent et association criminelle ». En effet, durant sa présidence, il aurait ordonné le virement...
(RFI 27/03/18)
Six mois après son investiture, quel bilan pour João Lourenço sur le plan de la liberté de la presse ? Ce matin, vous avez pu entendre sur notre antenne le ministre de la Communication sociale confirmer la volonté d'une ouverture : ouverture des médias publics à d'autres points que celui du parti au pouvoir, le MPLA ; ouverture sur tout le territoire national d'Ecclesia, la radio de l'Eglise catholique, seule radio indépendante du pays. Sonia Rolley a rencontré le secrétaire...
(RFI 27/03/18)
L’Angola, six mois après l’accession au pouvoir de Joao Lourenço. Le nouveau président promet l’ouverture démocratique, il y a déjà dans les médias publics un début de débat contradictoire, mais deux journalistes, dont Rafael Marques, l’activiste anticorruption, sont toujours poursuivis pour avoir dénoncé la corruption d’un haut fonctionnaire. En tout cas, pour les humoristes angolais, les comédiens de stand-up, pas question d’un retour en arrière, cette liberté, ils comptent bien la prendre. Tiago Costa a créé un « daily show...
(AFP 26/03/18)
Le fils de l'ancien président angolais, Jose Filomeno dos Santos, a été inculpé de fraude pour avoir ordonné, au moment où il dirigeait le fonds souverain du pays, un virement jugé suspect de 500 millions de dollars, a annoncé lundi le parquet général. M. dos Santos est poursuivi pour "fraude, détournement de fonds, trafic d'influence, blanchiment d'argent et association criminelle", a expliqué le procureur général adjoint, Luís Benza Zanga, lors d'une conférence de presse. Surnommé Zenu, il avait été nommé en 2013 par son père, le président Jose Eduardo dos Santos...
(RFI 26/03/18)
Cela fait six mois jour pour jour que José Eduardo dos Santos a quitté la présidence de l'Angola. Et six mois que son successeur, João Lourenço, lui aussi issu du MLPA, le parti au pouvoir depuis 42 ans, a officiellement pris les rênes de l'Etat. Alors que le pays est exsangue, frappé par une crise économique sans précédent, João Lourenço promet beaucoup : lutte contre la corruption, ouverture de l'espace démocratique, etc. Mais il n'a encore ni les rênes du parti, le MPLA que s'est réservé son prédécesseur, ni de marges d'un point de vue économique.
(RFI 26/03/18)
Grand Reportage nous emmène aujourd’hui en Angola qui vit un moment charnière de son histoire. Il y a six mois, jour pour jour (en septembre 2017), José Eduardo dos Santos a quitté la tête du pays, après 38 ans au pouvoir. Son successeur, Joao Lourenço, issu du même parti le MPLA, promet beaucoup: lutte contre la corruption, ouverture de l’espace démocratique. Mais, il prend sur les rênes d’un pays pétrolier exsangue, frappé par une crise économique sans précédent, et il...
(RFI 26/03/18)
Six mois après l'investiture de João Lourenço, le nouveau président angolais, le Fonds monétaire international parle d'une légère amélioration de la situation économique avec une croissance à 2,2%. Mais les Angolais, eux, ne devraient pas ressentir les effets de cette reprise avant 2022 ou même 2023. Or depuis la chute des cours du pétrole en 2014, ce pays pétrolier a sombré dans une crise économique sans précédent. Il est très difficile de trouver des dollars aujourd'hui en Angola. L'État devrait...
(RFI 26/03/18)
Six mois après son investiture, quel bilan pour João Lourenço sur le plan de la libération d’expression ? Le nouveau président d’Angola, issu du MPLA au pouvoir depuis bientôt 43 ans, a promis d’ouvrir le débat public dans le pays et de libéraliser les médias. João Melo, ministre de la Communication sociale du président Lourenço, est l'invité de RFI. « Les médias d'État vont cesser d’être enfermés dans une communication trop gouvernementale, on va en faire des médias publics ouverts...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(Agence Ecofin 21/03/18)
L’Angola envisage d’investir 5 milliards $ pour développer des projets d’adduction d’eau dans le pays, a indiqué le ministre angolais de l’Energie et de l’Eau, João Baptista Borges. Selon les propos du ministre, relayés par Macauhub, les investissements se porteront principalement sur la construction et la rénovation des infrastructures afin de permettre aux populations angolaises vivant dans les zones les plus difficiles d’accès, de bénéficier de l’eau courante. En janvier 2017, le gouvernement de l’ancien président José Eduardo dos Santos...
(Agence Ecofin 20/03/18)
La Grande-Bretagne pourrait prochainement rétrocéder environ 500 millions $ de fonds issus de détournements, à l’Angola. C’est ce qu’a indiqué l’Agence Nationale britannique contre le Crime (NCA), dans un communiqué relayé par le site d’Africa News. Selon les informations révélées, ces fonds auraient été gelés par les autorités britanniques, suite à des soupçons de détournement impliquant notamment l’ancien patron de la Banque centrale d’Angola, Valter Filipe da Silva (photo). Celui-ci avait été déféré devant la justice angolaise cinq jours auparavant,...
(AFP 20/03/18)
Le journaliste Rafael Marques, grand pourfendeur de la corruption en Angola, a comparu lundi une nouvelle fois devant un tribunal de Luanda pour "injure" et "outrage" aux institutions, après avoir mis en cause la probité de l'ancien procureur général du pays. Dans un article publié en octobre 2016 sur son site d'information Maka Angola, M. Marques avait dénoncé les conditions d'achat en 2011 par l'ancien haut magistrat, Joao Maria de Sousa, d'un terrain destiné à un projet immobilier. M. Marques...
(RFI 20/03/18)
Le célèbre enquêteur anti-corruption, Rafael Marques comparaissait ce lundi 19 mars avec Mariano Bras, un de ses confrères d’O Crimes, pour avoir publié un article sur l’ancien procureur général de la République. Le général João Maria de Sousa avait été épinglé en octobre 2016 dans un article pour avoir acheté un terrain en vue de construire un complexe immobilier, ce qui à l’époque était incompatible avec sa fonction. Rafael Marques est donc une nouvelle fois devant une cour de justice,...
(Agence Ecofin 20/03/18)
En fin de semaine dernière, la compagnie publique angolaise des hydrocarbures Sonangol, a annoncé que le Français Total sera son nouveau fournisseur d’essence et le négociant suisse Glencore assurera son approvisionnement en diesel. Une déclaration qui survient au terme de l’appel d’offres restreint lancé par Sonangol en janvier dernier dans le cadre des réformes instituées par le nouveau président, Joao Lurenço. Le nouveau patron de l’exécutif angolais avait promis d’opérer des réformes pour lutter contre la corruption dans le secteur...
(AFP 19/03/18)
Le président angolais Joao Lourenço a démenti samedi que le parti au pouvoir depuis l'indépendance en 1975 soit en proie à des tensions entre ses partisans et les alliés de son prédécesseur, José Eduardo dos Santos. La veille, les membres du comité central du Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA) se sont vivement opposés sur les dates proposées par M. dos Santos pour l'élection de son successeur à la tête du parti, a rapporté à l'AFP l'un d'eux...
(Jeune Afrique 19/03/18)
L'ancien président angolais propose d'organiser un congrès extraordinaire en décembre ou en avril 2019 pour régler la succession du Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA), dont il est encore à la tête. Le nouveau chef de l'Etat, Joao Lourenço, numéro 2 du parti, devrait lui succéder. Il l’avait dit il y a deux ans, et pourrait finalement tenir sa promesse : l’ancien chef de l’Etat angolais José Eduardo dos Santos a annoncé vendredi 16 mars vouloir se retirer définitivement...

Pages

(RFI 20/03/18)
Le célèbre enquêteur anti-corruption, Rafael Marques comparaissait ce lundi 19 mars avec Mariano Bras, un de ses confrères d’O Crimes, pour avoir publié un article sur l’ancien procureur général de la République. Le général João Maria de Sousa avait été épinglé en octobre 2016 dans un article pour avoir acheté un terrain en vue de construire un complexe immobilier, ce qui à l’époque était incompatible avec sa fonction. Rafael Marques est donc une nouvelle fois devant une cour de justice, malgré les promesses de João Lourenço de lutter contre la corruption et d’ouvrir l’espace politique. Il risque trois ans de prison pour outrage à un organe souverain. Debout face à ses juges avec derrière lui...
(RFI 14/03/18)
Isabel Dos Santos s’est exprimée pour la première fois sur une chaine nationale angolaise mardi soir soir, pour la première fois depuis les accusations de son successeur à la tête Sonangol, la compagnie pétrolière. La fille de l’ancien président avait été accusée lors d’une conférence de presse la semaine dernière par le nouveau président du conseil d’administration de la société, Carlos Saturnino, d’avoir donné des bonus mirobalants à une trentaine de cadres de la société, d’avoir elle-même détourné 38 millions de dollars vers l’une de ses sociétés à Dubai au lendemain de sa destituion ou encore d’avoir dépensé des dizaines de millions en consultance. La femme la plus riche d’Afrique s’est défendue sur TV Zimbo, principale chaîne privée du pays...
(RFI 08/03/18)
Le HCR proteste contre le refoulement par les autorités angolaises de plus de 500 congolais, fin février, qui avaient fui les violences des Kasai, parmi lesquels plus de 200 enfants. Pour Luanda, ces personnes seraient des immigrants illégaux. Pour le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, ces Congolais étaient, soit des réfugiés de plein droit qui étaient enregistrés biométriquement, soit des demandeurs d'asile en cours d'enregistrement. Il s'agit donc, d'après le HCR, d'une violation des conventions internationales signées par l'Angola, comme l'explique à RFI ...
(AFP 07/03/18)
Pluies abondantes, insalubrité récurrente, pénurie de médicaments et corruption, le mélange est meurtrier. Dans l'Angola pourtant riche de son pétrole, le paludisme continue obstinément à décimer la population, symptôme de la faillite de tout un Etat. Plus de mille morts au cours des deux derniers mois, les statistiques font froid dans le dos. "Le nombre est effrayant", s'alarme Josefa Antonio, la responsable de la santé publique à Kilamba Kiaxe, un quartier pauvre de Luanda. Depuis le début de l'année, plus...
(APA 07/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- La Communauté Economique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a annoncé, mardi, la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. Le communiqué final des travaux du Conseil des ministres qui s’est achevés dimanche dernier, mais rendu public mardi, informe que la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme a été débattue dans le cadre de la stratégie de sécurisation des intérêts vitaux dans le Golfe de Guinée, ainsi que la mise en...
(RFI 16/02/18)
Né en 1934, Jonas Savimbi fait partie des premiers nationalistes angolais entrés en lutte contre le colonisateur portugais. Refusant d’admettre la prise du pouvoir, à l’indépendance en 1975, par le MPLA dirigé par Agostinho Neto, il prend le maquis à la tête de son mouvement l’Unita. La guerre civile durera quasiment jusqu’à sa mort, le 22 février 2002. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180216-22-fevrier-2002-mort-jonas-savimbi-re...
(RFI 30/12/17)
La Russie a réussi à rétablir le contact avec le premier satellite angolais de télécommunications, Angosat-1. La liaison avec l’engin avait été perdue le 27 décembre 2017. C’est un soulagement en Angola et en Russie. Trois jours après son lancement depuis Baïkonour au Kazakhstan, le tout premier satellite angolais de télécommunications redonne signe de vie. « Un problème de communication est survenu lors de l'ouverture des volets en orbite, explique le secrétaire d’Etat angolais aux télécommunications, Manuel Homem, au micro de Miguel ...
(AFP 29/12/17)
La Russie a réussi à rétablir le contact avec le premier satellite angolais de télécommunications Angosat-1, avec lequel la liaison avait été perdue mercredi, a annoncé vendredi le constructeur de l'appareil. "Les spécialistes d'Energia RSC ont reçu les données de télémesure de la part d'Angosat. Elles montrent que les paramètres des systèmes de bord de l'appareil sont normaux", a indiqué le géant russe spatial Energia dans un communiqué. Ce satellite, dont le coût est estimé à 280 millions de dollars, avait été lancé avec succès mardi du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.
(La Tribune 29/12/17)
Un signe de vie pour la reprise du rêve spatial angolais. Après un silence radio de plusieurs heures, Angosat1, le premier satellite angolais, lancé dans l’espace grâce à une coopération avec la Russie, a commencé à émettre de nouveau. L’Angola qui rejoint le club des nations spatiales africaines peut continuer de regarder en direction des étoiles. Pendant un moment, l'on commençait à croire que l'Angola allait renoncer à son rêve spatial. Le signal perdu après le lancement du premier satellite...
(RFI 28/12/17)
La Russie a perdu le contact ce 27 décembre avec le premier satellite angolais de télécoms lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Les experts russes et angolais espèrent toujours pouvoir rétablir la liaison avec l’appareil. En attendant, cette perte pose des questions à la fois en termes de responsabilités et d’impact sur le programme spatial russo-angolais. AngoSat 1 ne répond plus. L’antenne de l’appareil a-t-elle été endommagée ? Est-ce la coiffe du lanceur qui ne s’est pas complètement détachée ...
(AFP 27/12/17)
La Russie a perdu mercredi le contact avec le premier satellite angolais de télécoms, lancé mardi du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, selon une source spatiale russe, faisant craindre un nouveau revers un mois après la perte embarrassante d'un autre appareil. "Le contact a cessé temporairement, nous avons perdu la télémesure", a indiqué à l'AFP cette source, disant espérer de rétablir le contact avec ce satellite dont le coût est estimé à 280 millions de dollars. Ce satellite avait été lancé avec succès mardi à 19H00 GMT de Baïkonour, porté par une fusée ukrainienne, un fait rare en raison des mauvaises...
(La Tribune 27/12/17)
Un rêve temporairement perdu dans l’espace ? Seize heures après son lancement depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan par une fusée ukrainienne, le premier satellite de l’Angola a perdu le contact avec la Terre. L’étoile de la République d’Afrique centrale qui se rêvait en puissance spatiale africaine ne brille pas encore dans l’immensité de l’espace. A Baïkonour, à Moscou, à Kiev comme à Luanda, on tend les oreilles en direction de l'espace. Seize heures après son lancement, c'est le...
(AFP 27/12/17)
La Russie a lancé mardi de Baïkonour une fusée porteuse du premier satellite angolais de télécoms, Angosat-1, en utilisant une fusée ukrainienne, dont l'utilisation est assez rare en raison des mauvaises relations entre la Russie et l'Ukraine. Des images diffusées en direct par la firme Roscosmos ont montré la fusée en train de décoller dans la nuit d'une rampe de lancement du Kazakhstan. Elle a été mise en orbite peu après. La fusée Zenit-2SB transportant Angosat-1 vers son orbite a...
(AFP 09/12/17)
Les présidents de la RDCongo, du Congo et de l'Angola se sont retrouvés samedi à Brazzaville pour une réunion tripartite avec notamment à l'ordre du jour la sécurité en Afrique centrale, a-t-on appris de source diplomatique. Les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Joao Lourenço (Angola) et Joseph Kabila (République démocratique du Congo) doivent aborder des questions "de paix, de sécurité, d'échanges commerciaux", a-t-on ajouté de source diplomatique à Kinshasa. Jeudi, le ministre congolais des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso, avait fait la courte traversée de Brazzaville à Kinshasa pour rencontrer le président Kabila.
(RFI 09/12/17)
Surnommé galo negro qui signifie le « coq noir », Jonas Savimbi est le principal fondateur en 1966 du mouvement politique et militaire UNITA, l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola. Indépendance, révolution des œillets, élections, guerre civile... La vie de ce leader socialiste, pleine de rebondissements, s'arrête brutalement le 22 février 2002 lorsqu'il est tué par l'armée angolaise. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171209-jonas-savimbi-angola-guerre-froide-34
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire...
(AFP 24/11/17)
Quatre Angolais de confession musulmane ont été condamnés vendredi à trois ans de prison pour appartenance à une organisation "terroriste" qui avait juré fidélité au groupe Etat islamique et, selon les autorités locales, préparait un attentat. Ces quatre jeunes âgés de 23 à 29 ans, tous originaires de Luanda, avaient été arrêtés en décembre 2016 et se trouvaient depuis en détention provisoire. Deux autres accusés, dont une femme, qui étaient jugés avec eux ont été relaxés faute de preuve par...
(RFI 24/11/17)
La Cnuced (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) a publié ce jeudi 23 novembre son rapport 2017 sur les pays les plus pauvres du monde. Il y en a 47 aujourd’hui, dont 33 africains. La Cnuced s’est intéressée cette année à l’accès à l’énergie moderne dans ces pays. Trois indicateurs définissent les pays les moins avancés : le revenu national brut par habitant, le taux d’accès à l’éducation et aux services de santé, ainsi qu'un indice...
(AFP 21/11/17)
L'Angola a annoncé mardi le départ de son territoire de 154 coopérants nord-coréens qui avaient fini un chantier de construction, assurant vouloir respecter les sanctions de l'ONU contre le programme nucléaire militaire de Pyongyang. Lors d'un entretien accordé à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères angolais, Manuel Augusto, a précisé que ces Nord-Coréens avaient quitté le pays dimanche et lundi. Ces ouvriers, employés par la société nord-coréenne Mansudae, ont participé en Angola à plusieurs chantiers de construction de...

Pages

(RFI 26/03/18)
Six mois après l'investiture de João Lourenço, le nouveau président angolais, le Fonds monétaire international parle d'une légère amélioration de la situation économique avec une croissance à 2,2%. Mais les Angolais, eux, ne devraient pas ressentir les effets de cette reprise avant 2022 ou même 2023. Or depuis la chute des cours du pétrole en 2014, ce pays pétrolier a sombré dans une crise économique sans précédent. Il est très difficile de trouver des dollars aujourd'hui en Angola. L'État devrait consacrer cette année encore la moitié de ses ressources au moins au paiement des dettes du pays. Et l'inflation mine aujourd'hui le quotidien des Angolais. Selon les chiffres officiels, le pays devrait connaître pour la...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(Agence Ecofin 21/03/18)
L’Angola envisage d’investir 5 milliards $ pour développer des projets d’adduction d’eau dans le pays, a indiqué le ministre angolais de l’Energie et de l’Eau, João Baptista Borges. Selon les propos du ministre, relayés par Macauhub, les investissements se porteront principalement sur la construction et la rénovation des infrastructures afin de permettre aux populations angolaises vivant dans les zones les plus difficiles d’accès, de bénéficier de l’eau courante. En janvier 2017, le gouvernement de l’ancien président José Eduardo dos Santos...
(Agence Ecofin 20/03/18)
La Grande-Bretagne pourrait prochainement rétrocéder environ 500 millions $ de fonds issus de détournements, à l’Angola. C’est ce qu’a indiqué l’Agence Nationale britannique contre le Crime (NCA), dans un communiqué relayé par le site d’Africa News. Selon les informations révélées, ces fonds auraient été gelés par les autorités britanniques, suite à des soupçons de détournement impliquant notamment l’ancien patron de la Banque centrale d’Angola, Valter Filipe da Silva (photo). Celui-ci avait été déféré devant la justice angolaise cinq jours auparavant,...
(Agence Ecofin 20/03/18)
En fin de semaine dernière, la compagnie publique angolaise des hydrocarbures Sonangol, a annoncé que le Français Total sera son nouveau fournisseur d’essence et le négociant suisse Glencore assurera son approvisionnement en diesel. Une déclaration qui survient au terme de l’appel d’offres restreint lancé par Sonangol en janvier dernier dans le cadre des réformes instituées par le nouveau président, Joao Lurenço. Le nouveau patron de l’exécutif angolais avait promis d’opérer des réformes pour lutter contre la corruption dans le secteur...
(Agence Ecofin 17/03/18)
Le gouvernement angolais émettra des obligations d’une valeur de 5,85 milliards de kwanzas (27,3 millions $) afin de financer l’accès au crédit des producteurs agricoles. L'information annoncée par décret présidentiel, a été relayée par macauhub. Cette dette sera émise par la Banque nationale de l’Angola et sera remboursée sur 14 semestres. L’opération a pour objectif de contribuer au dynamisme du secteur rural et de booster le programme « Agricultural Credit Campaign » (Campagne de crédit agricole). Lancée en 2010, dans...
(Agence Ecofin 17/03/18)
En Angola, le champ Ochigufu logé sur le bloc 15/06 au large de l’Angola est entré en production. C’est ce qu’a annoncé vendredi, Eni qui a précisé que les travaux ont démarré avec le concours de son partenaire Sonangol, la société publique des hydrocarbures. Situé à une profondeur d’eau de 1 300 mètres, le champ produira 25 000 barils de pétrole par jour. Les puits ont été connectés au système de production Sangos et rattachés au FPSO N’Goma, précise Eni...
(Agence Ecofin 16/03/18)
Entre 2013 et 2017, le secteur angolais de l’énergie et de l’eau a recueilli 13 milliards $ d’investissement. Cette information a été révélée par José Salgueiro, le directeur des études, de la planification et des statistiques du ministère de l’énergie et de l’eau. Selon le responsable, ces fonds dont 80% sont allés dans le domaine énergétique, ont principalement servi à l’extension des capacités de production et de transport de l’énergie. Leur principal bénéficiaire a été le programme national visant à...
(Agence Ecofin 14/03/18)
Les fournisseurs de connectivité data par câbles sous-marins de fibre optique, Angola Cables et IOX Cable, ont signé un accord de partage de capacités. Il leur permettra de développer et d’améliorer leurs services de réseau respectifs à travers l’Amérique, l'Afrique, l'Europe et l'Inde. A travers cette collaboration, IOX Cable tirera profit des capacités du South Atlantic Cable System (SACS), le premier câble sous-marin de l'hémisphère sud reliant directement le Brésil à l'Afrique, dont la mise en service est prévue pour...
(Agence Ecofin 14/03/18)
En Angola, l’ingénieur pétrolier TechnipFMC a annoncé que le système d'ingénierie, d'approvisionnement, de fabrication et de fourniture des ombilicaux du projet pétrolier Kaombo est achevé. Le projet multi sites a requis les compétences de TechnipFMC Umbilicals Ltd et d'Angoflex Ltda. Le chargement des ombilicaux pour l’installation offshore a commencé en avril 2017 sur le site d’Angoflex à Lobito, et la ligne a été totalement installée en janvier 2018. TechnipFMC Umbilicals était responsable de la gestion, de l'ingénierie et de la...
(Agence Ecofin 13/03/18)
L’Angola est le pays africain qui a drainé le plus d’investissements chinois, dans le domaine des infrastructures énergétiques, depuis l’année 2000. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Université américaine de Boston. Selon les recherches, l’empire du Milieu a injecté plus de 34,8 milliards $ dans les infrastructures énergétiques sur le continent, au cours des 18 dernières années. Sur ce montant, 8,9 milliards $ ont été recueillis par l’Angola, principalement pour des centrales hydroélectriques, notamment, celui de Caculo Cabaça...
(RFI 09/03/18)
Après 34 ans de suspension à cause de l'insécurité, le trafic ferroviaire entre la RDC et l'Angola a repris lundi 5 mars, ce qui facilite l'évacuation des matières premières congolaises vers le port angolais de Lobito. Pendant 34 ans, les miniers étaient obligés de passer par les ports de Durban en Afrique du Sud et de Dar es Salaam en Tanzanie pour évacuer les matières premières congolaises, ce qui coûtait très cher en termes de transport et avait comme conséquence...
(Agence Ecofin 07/03/18)
Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov (photo) a entamé depuis le lundi 5 mars, une visite officielle de cinq jours en Afrique qui le conduira successivement en Angola, Namibie, Mozambique, Zimbabwe et Éthiopie. Dans une interview accordée récemment au magazine Hommes d’Afrique, le chef de la diplomatie russe a déclaré que « ma prochaine visite est destinée à intensifier les liens sur plusieurs axes, trouver de nouveaux terrains pour des efforts communs dans les domaines commercial et économique,...
(Agence Ecofin 07/03/18)
Entre janvier et avril 2018, la moyenne des exportations angolaises de pétrole brut s’élèvera à 1,52 million de barils par jour, soit le plus bas niveau d’exportation enregistré depuis 2008, rapporte l’Agence internationale de l’Energie (AIE) qui prévoit que le pire reste à venir. Selon elle, la production devrait reculer à 1,29 million de barils par jour en 2023, en raison du vieillissement de nombreux champs pétroliers majeurs ; ce qui affectera les exportations et par conséquent, les recettes publiques...
(AFP 06/03/18)
Le trafic ferroviaire entre la République démocratique du Congo et l'Angola a repris lundi après 34 ans de suspension à cause de l'insécurité, facilitant l'évacuation des matières premières congolaises vers le port angolais de Lobito, a-t-on appris mardi de sources concordantes. "Le premier train parti lundi de RDC transportant 50 containers est arrivé au quai de la gare de Luau en province de Moxico (est de l'Angola) après 34 ans" d'interruption de trafic, selon la présidence congolaise. Il doit poursuivre...
(La Tribune 06/03/18)
Quatre mois après son limogeage à la tête de la Sonangol, Isabel Dos Santos est accusée par son successeur d’avoir mené par sa gestion la compagnie pétrolière nationale d’Angola à la faillite. Outrée par la sortie médiatique surprise du nouveau patron, la femme d’affaires lui a répondu dans une longue et sanglante interview avec un journal portugais. Préparant déjà une plainte au pénal, elle le met au défi de prouver toutes ces allégations ou de rendre son tablier. Tension à...
(Agence Ecofin 05/03/18)
En Angola, la compagnie minière Lucapa Diamond active sur la mine Lulo, a enregistré de sa deuxième vente de diamants de l’année des revenus bruts de 1,7 million $. Elle rapporte ce lundi avoir vendu au total 2 072 carats de diamants récupérés à Lulo, et ainsi réalisé un prix moyen par carat de 804 $. Le lot de diamants vendus comprend, apprend-on, une pierre de 44 carats (plus gros diamant cédé lors de la vente), ainsi qu’un diamant rose...
(Agence Ecofin 02/03/18)
Pour récupérer de la crise qui a durement frappé ses recettes, la société nationale angolaise du pétrole, Sonangol a annoncé qu’elle se prépare à vendre ses participations dans les blocs pétroliers 21/09 et 20/11. L’annonce a été faite mercredi par Carlos Saturnino (photo), le patron de la société. Un appel d’offres international devrait être lancé prochainement afin de recevoir les offres sur ces prolifiques blocs qui avaient fait l’objet de bras de fer avec l’Américain Cobalt, entre août 2016 et...
(Agence Ecofin 02/03/18)
Le gouvernement angolais a approuvé un prêt additionnel de 247,8 millions € auprès de la Standard Chartered Bank du Royaume-Uni pour son secteur énergétique. Les fonds serviront à financer la construction d’un système de transmission électrique qui sera associé à la centrale hydroélectrique de Lauca. La centrale hydroélectrique implantée sur le fleuve Kwanza, entre les provinces de Kwanza Norte et de Malanje, sera le deuxième plus important barrage du continent. L’infrastructure qui a coûté plus de 4,3 milliards $, a...
(Agence Ecofin 28/02/18)
A l’initiative du ministère angolais des télécommunications et des technologies de l’information, les opérateurs télécoms Angola Telecom et Unitel ont déployé 14 points d’accès Internet sans fil dans la ville de Malanje, capitale de la province éponyme. La connectivité qui sera officiellement lancée le 11 mars prochain, permettra aux populations d’accéder gratuitement au web dans divers espaces publics. Les principales cibles de ces équipements représentent les étudiants et les écoliers. L’objectif est de leur fournir les moyens d’améliorer leurs connaissances...

Pages

(AFP 17/01/18)
L'ancien défenseur vedette du Cameroun Rigobert Song, devenu sélectionneur, a perdu son premier match dans le Championnat d'Afrique des Nations à la tête des Lions indomptables, battus 1-0 par le Congo mardi à Agadir. A un quart d'heure de la fin d'un match plutôt dominé par le Cameroun, Makiesse a donné la victoire aux Diables rouges, sur pénalty après une faute du gardien Ngwot. Si le Congo poursuit sa trajectoire ascendante, le Cameroun, déjà absent du prochain Mondial, peine encore à obtenir des résultats probants. Auparavant, dans une rencontre qui semblait très ouverte, l'Angola et le Burkina Faso n'ont pu se départager (0-0). Le Congo prend donc la tête du groupe D. Samedi, l'Angola affrontera...
(Angola Press 14/09/17)
Luanda - La formation de Primeiro de Agosto, leader avec 54 points, affronte dimanche, au stade de Coqueiros (17h30), à Luanda, le Progresso de Sambizanga (6e/37 points), en match comptant pour la 25e journée du championnat national football de la première division (Girabola2017). Voici le programme des matchs : Samedi Sagrada Esperança-Bravos de Maquis, 15h, à Dundo Santa Rita de Cássia-Desportivo de Huíla, 15h, à Uíge Progresso da Lunda Sul-Kabuscorp de Palanca, 15h, à Saurimo Petro de Luanda-Académica de Lobito, 16h, Luanda Interclube-JGM de Huambo, 17h, à Luanda Dimanche Libolo-Caála, 15h, à Calulo Primeiro de Maio-ASA, 15h, Municipal Progresso de Sambizanga-Primeiro de Agosto, 17h30, Luanda
(Africa Top sports 12/09/17)
Le premier tour de l’ Afrobasket 2017 s’est achevé le 10 septembre avec quelques surprises. Place désormais aux quarts de finale de la compétition. Sénégal-Angola est l’une des affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Lions du Sénégal ont survolé leur poule avec 3 victoires en autant de sorties en phase de groupe de l’ Afrobasket 2017 masculin co-organisée avec la Tunisie. Les antilopes d’Angola, un...
(RFI 11/09/17)
Nigeria-Cameroun, Sénégal-Angola, Maroc-Egypte et Tunisie-RD Congo seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Camerounais se sont qualifiés aux dépens des Rwandais, les Sénégalais ont écrasé les Mozambicains et les Congolais ont battu les Nigérians. Les Maliens sont éliminés malgré leur victoire 92-63 face aux Ivoiriens. Le premier tour du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball 2017 s’est achevé ce 10 septembre avec quelques...
(Angola Press 30/08/17)
Luanda - Le président de la Fédération angolaise de judo (FAJ), Paulo Nzinga, a défendu mercredi, à Luanda, la nécessité d'insérer cette discipline sportive dans les écoles et l?expansion dans toutes les provinces du pays, pour son développement uniforme. S'adressant à la presse, après une rencontre avec trois spécialistes brésiliens de judo et jiu-jitsu, qui visitent l’Angola, le responsable sportif a déclaré que l'intention visait à inculquer au sein des enfants les principes positifs contenus dans ces disciplines. «Je dois...
(APA 26/08/17)
Le duel des lusophones entre l’Angola et le Mozambique, ce vendredi après-midi à Bamako comptant pour le deuxième quart de finale de l’afro basket dames au Mali, a tourné en faveur du Mozambique sur le score de 61-47 C’est l’Angola qui a ouvert les hostilités en menant dès l’entame du match en menant 7 point à 0. Le Mozambique réplique et joue de mieux en mieux. Score à la fin du premier quart-temps : 6-16 pour l’Angola. Le second quart...
(APA 24/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le tableau des quarts de finale de l’Afrobasket dames senior Bamako 2017 est connu, alors que la compétition observe une pause ce jeudi avant les matchs de vendredi qui promettent de chaudes empoignades au Palais des sports Salamatou Maiga de Bamako. [Img : Afro basket dames senior : le tableau des quarts de finale de vendredi connu] C’est le dernier quart de finale Cameroun-Sénégal qui focalisera tous les regards. En effet, il s’agit de remake de la...
(Angola Press 14/08/17)
Luanda - La sélection nationale de football "Palanca Negras" a regagné Luanda lundi après avoir arrachée un nul blanc, à Antananarivo, face à sa congénère de Madagascar, en match aller comptant pour le dernier tour des éliminatoire du CHAN 2018. Dans une brève déclaration à l’Angop, le milieu offensif Job a fait admis qu’avec ce résultat les deux formations avaient la possibilité de se qualifier. Il a encore précisé que la rencontre disputée sur le sol malgache était très difficile,...
(L'Expression (alg) 08/08/17)
Le match, programmé à 16h, heure algérienne, sera dirigé par Helder Martins de Carvalho, assisté de ses compatriotes Ivanildo Meirelles de O Sanche Lopes et Julio Goncalves da Silva Lemos. La commission d'arbitrage de la CAF a désigné des arbitres angolais pour officier le match Zambie-Algérie, prévu le 2 septembre au Heroes National Stadium de Lusaka, pour le compte de la 3e journée, groupe B, des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, a rapporté hier le site de l'instance...
(Angola Press 05/08/17)
Luanda - La sélection nationale de basketball sénior masculine a gagné vendredi son deuxième tournoi international disputé en Chine, en battant sa congénère de la Nouvelle-Zélande (60-53), lors de la troisième et dernière journée. A la mi-temps, les vice-champions d’Afrique menait déjà la rencontre (32-27). Avec ce résultat, l'Angola termine invaincue avec six points et a reçu une prime de 100 mille dollars pour les deux tournois, 50,000.00 USD par compétition. L'équipe angolaise se prépare pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations (Afrobasket2017), qui se tiendra 8-16 septembre au Sénégal et en Tunisie. L'Angola fait partie du groupe B aux côtés de l'Ouganda, du Maroc et de la République...
(Angola Press 01/08/17)
Luanda - La sélection senior féminine de basket-ball affrontera mercredi, à São Paulo, sa congénère du Brésil, en match amical qui servira de préparation pour l’Afrobasket 2017. Lors de son premier match face à l’équipe de moins de 19 de São Bernardo de São Paulo, la formation angolaise l’avait remportée par la marque de 77-58. Il y a lieu de signaler que, l’Afrobasket se disputera du 18 au 27 août à Bamako, au Mali.
(Angola Press 01/08/17)
Luanda - Le clube de Primeiro d'Agosto commémore ce mardi ses 40 ans d'existence, a appris l'Angop de bonne source. Pour saluer, cette date anniversaire, il est prévu un tournoi de football et handball de moins de 16 ans. Dans le même cadre, il se réalisera aussi des journées scientifiques, un festival sportif, ainsi qu’un tournoi de hockey.
(Angola Press 31/07/17)
Luena - Le technicien du FC Bravos de Maquis, Zeca Amaral, a déclaré dimanche, à Luena, avoir surpris les arbitres assistants du match contre Primeiro d'Agosto, en train de recevoir une enveloppe contenant de l'argent. “Cette équipe d’arbitrage ne pouvait pas diriger cette rencontre car elle avait été surprise à deux reprises en train de recevoir l’argent ”, a-t-il dénoncé à la presse au terme de ce match. Il a encore dit avoir déjà saisi le conseil central des arbitres...
(Angola Press 28/07/17)
Luanda - Les équipes de Progresso de Sambizanga et Atlético Sport Aviação (ASA) ouvrent, ce vendredi, au stade Coqueiros,à Luanda, la 21ème journée du championnat national de football de Ière division (Girabola2017). Dans le classement, la formation de Sambizanga a 26 points, plus huit que Sport Aviação qui est à la 12 ème position. Primeiro de Agosto (champion national) est à la tête du classement avec 44 points alors que Progresso de Lunda Sul se place à la lanterne rouge...
(Foot Africa365 24/07/17)
Privé de sa place en quarts de finale de la Coupe de la Confédération, le Recreativo Libolo s’est également incliné en match en retard de Girabola. Retour sur une sale semaine. Le Recreativo Libolo vient de vivre une bien sale semaine. Le premier acte s’est joué sur tapis vert. Après s’être cru qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération, le club angolais s’est vu déposséder de son ticket après que la CAF, réunie en symposium...
(Angola Press 21/07/17)
Luanda - L'entraîneur adjoint de Petro de Luanda, Edgar Neto, a déclaré jeudi, dans la capitale, que bien qu'il y ait la supériorité théorique de Primeiro d'Agosto, son équipe serait capable remporter le championnat national senior féminin de handball. Parlant de la finale, qui opposera samedi les deux formations, au pavillon de Cidadela à 18h15, Edgar Neto a affirmé que sa formation était déterminée à faire de l’exploit au cours de cette rencontre.
(Angola Press 18/07/17)
Luanda - L'équipe nationale de football devrait être guidée par l'attitude, le travail et une grande humilité pour être présente, de droit, dans la phase finale de la cinquième édition de la Coupe CHAN, en 2018, au Kenya, a défendu mardi, à Luanda, l'entraîneur principal, le brésilien Beto Bianchi. L'entraîneur de Palancas Negras (équipe nationale) a déclaré à l'Angop, à l'aéroport de Luanda, après le retour de l’île Maurice que bien qu’il manque un match dont la victoire qualifierait l’Angola...
(Angola Press 17/07/17)
Luanda - La sélection nationale de football a battu dimanche, à Port Louis, l'Ile Maurice par 1-0, dans le cadres des matchs aller des éliminatoires du CHAN2018 au Kenya. L’unique but de la partie a été inscrit par l’entremise Job sur penalty. Le match retour, signale-t-on, est prévu le week-end prochain au stade 11 de Novembro, à Luanda.
(Angola Press 17/07/17)
Luanda - La sélection senior masculine de basket-ball croisera l'Ouganda lors de la première journée du groupe B de l'Afrobasket 2017 qui se disputera du 8 au 16 septembre en Tunisie et au Sénégal. Au terme du tirage réalisé dimanche aux Seychelles, l’Angola fait partie du groupe B aux côtes du Maroc, de l’Ouganda et de la République Centrafricaine. Rappelons que, le Nigeria, tenant du titre, débutera l’épreuve face à la Côte d’Ivoire. Voici le programme de toutes les rencontres...
(Angola Press 17/07/17)
Luanda - La formation de Primeiro d'Agosto a conforté dimanche, au stade 11 de Novembro, sa place de leader du championnat national de football, en étrillant Desportivo de Huíla, sur le score sans appel de 3-0, en match comptant pour la 20e journée. Avec cette large victoire, l’équipe de la capitale angolaise totalise 44 points et s’isole en tête de l’épreuve nationale.

Pages

(RFI 27/03/18)
L’Angola, six mois après l’accession au pouvoir de Joao Lourenço. Le nouveau président promet l’ouverture démocratique, il y a déjà dans les médias publics un début de débat contradictoire, mais deux journalistes, dont Rafael Marques, l’activiste anticorruption, sont toujours poursuivis pour avoir dénoncé la corruption d’un haut fonctionnaire. En tout cas, pour les humoristes angolais, les comédiens de stand-up, pas question d’un retour en arrière, cette liberté, ils comptent bien la prendre. Tiago Costa a créé un « daily show » à l’angolaise, un faux journal d’information qui se moque de l’actualité politique et sociale de son pays. Sopa Saber, littéralement « Justement pour savoir », est mis en ligne toutes les semaines, le lundi...
(AFP 06/10/17)
Mabor. Un entrelacs de rues de terre battue, au cœur de Luanda. D'une cour jaunie par la poussière montent quelques notes d'une musique entraînante. Pour les jeunes du quartier, c'est l'heure du cours de kizomba, la danse angolaise qui a conquis le monde. "Stop ! Les garçons restent immobiles, maintenant seules les filles bougent. Voilà, comme ça, c'est bien". Engoncé dans une chemise d'un violet éblouissant, Vitor Espeçao harangue ses élèves comme un officier ses troupes à la manœuvre. Les danseurs s'exécutent. Sous l'oeil intéressé d'une poignée de gamins, les corps chaloupent, se déhanchent et s'enroulent de façon de plus en plus suggestive. "C'est ce que j'aime dans cette danse", s'enthousiasme leur professeur, "la joie, l'allégresse et l'harmonie". L'origine de...
(Angola Press 21/09/17)
Cabinda - 705 personnes ont visité la Médiathèque mobile de Cabinda Mobile depuis son inauguration le 4 août de cette année, a informé jeudi, dans cette ville, le coordinateur de l'institution, Aluíno Monteiro. Dans de brèves déclarations à l'Angop, Aluíno Monteiro a estimé que les visiteurs étaient ceux qui se rendent à la Médiathèque pour savoir comment cela fonctionne et quels sont les services disponibles. L'infrastructure dispose de services Internet disponibles à toutes fins utiles, des dispositifs de CD avec...
(Angola Press 20/09/17)
Luanda - Le Mouvement ‘‘Litteragris’’, en partenariat avec l'Union des écrivains d'Angola (UEA), promeut le 27 septembre un débat sur le thème «Penser à Neto: de l'idéalisme au concrétisme», dans le cadre de «Maka à quarta-feira». Dans un communiqué de presse envoyé mercredi à l'Angop, durant l’événement se penchera aussi sur les thèmes «L'avenir de la littérature angolaise - Agostinho Neto en dialogue avec Jofre Rocha», «Valeurs sacrées dans Sagrada Esperança», «La poésie d'Agostinho Neto», ainsi que «Vie et œuvre...
(Angola Press 19/09/17)
Cuito Cuanavale - La construction du mémorial à la victoire de la bataille de Cuito Cuanavale, dans la province de Cuando Cubango, est un honneur pour l'Etat angolais et une obligation morale de tous les Angolais, a déclaré mardi le ministre de la Défense Nationale en exrecice, Salviano de Jesus Cerqueira. Parlant en marge de l'inauguration de ce monument par le Président de la République, José Eduardo dos Santos, le gouvernant a considéré comme un grand hommage aux anciens combattants...
(Angola Press 18/09/17)
Luanda - Les réalisations d'Agostinho Neto en faveur de la culture nationale sont des facteurs de réflexion et d'étude pour la génération actuelle et à venir, a affirmé dimanche à Luanda, la ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira. La gouvernante a tenu ces propos à l’issue du gala du héros national, rappelant que les poèmes de Neto avaient été importants à l’époque de la lutte coloniale et aujourd’hui continuent à avoir sa valeur, servant d’objectifs d’études. Selon elle, le...
(Angola Press 14/09/17)
Luanda - La IIIème foire sur la Technologie Electronique va se réaliser du 23 au 24 septembre, à Luanda, sous les auspices de la délégation provinciale du Ministère angolais de l’Intérieur (MININT). Cette foire soutenue par l’association des entreprises de Technologie et de sécurité, vise à prévenir et lutter contre les crimes liés au vol des voitures. Le directeur du cabinet provincial de communication institutionnelle et presse dudit ministère, l’intendant Mateus de Lemos Rodrigues, a déclaré mercredi à l’Agence Angola...
(Angola Press 13/09/17)
Lubango - Le gouvernement angolais a déboursé 125 millions de dollars pour la construction de six écoles technico-professionnelles régionales d'hôtellerie et du tourisme, dont les travaux commencent cette année. C’est ce qu’a déclaré mardi à l'Angop, dans la ville de Lubango, le directeur de l'Institut de promotion du tourisme, Eugénio Clemente, soulignant que les écoles seraient construites dans les provinces de Luanda, de Huambo, de Huíla, de Moxico, de Benguela et de Uige, dans le cadre du programme de formation...
(Angola Press 12/09/17)
Luanda- La Société Angolaise des Droits d'Auteurs(SADIA) est interdite d'exercer la gestion collective des droits d'auteur et connexes en conséquence du non conformisme au Décret Présidentiel nº 114/16 du 30 mai, a informé lundi à Luanda, la Direction Nationale des Droits d'Auteur et Connexes(DNADC). D'après l'institution affectée au Ministère de la Culture, en fonction de l'entrée en vigueur de ce décret, la SADIA avait six mois pour se conformer audit décret qui réglemente l'organisation et la gestion collective des droits...
(Angola Press 08/09/17)
Luanda - La directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a salué vendredi à Paris, en France, le rôle de l'Angola dans la valorisation du patrimoine mondial et dans le développement d'une culture de paix qui promeut l'amitié, la coopération et le développement durable. Ces propos ont été tenus durant une audience accordée à une délégation angolaise conduite par la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira, qui à l’occasion, a présenté les remerciements du Gouvernement angolais, en particulier du Président José...
(Angola Press 30/08/17)
Luanda - Le certificat international qui confirme le Centre Historique de la ville de Mbanza Kongo comme Patrimoine Mondial de l'Humanité sera remis formellement dans les prochains jours aux autorités angolaises, a informé mardi, à Luanda, la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira. Parlant à l'Angop à l'aéroport international 4 de Fevereiro, la gouvernante a affirmé que la cérémonie aurait lieu la première semaine de septembre au siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture...
(Angola Press 28/07/17)
Luanda - La ministre des Pêches, Victória de Barros Neto, a qualifié mercredi d’important et d'actualité le thème de la 33e édition de la Foire Internationale de Luanda (Filda / 2017): « Diversifier l'économie et stimuler la production nationale, visant une Angola auto-suffisante et un exportatrice». Se confinant à l'Angop, après l'ouverture de la foire, la ministre a déclaré que le thème était lié au moment que vivait le pays, précisant que l'autosuffisance était essentielle pour réduire les importations. Selon...
(Angola Press 26/07/17)
Luanda - L'engagement et le dévouement du Président de la République, José Eduardo dos Santos, dans les actions destinées à l'inscription de Mbanza Congo dans le patrimoine mondial ont été salués, mardi, par la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira. La gouvernante qui a tenu ces propos à la cérémonie de présentation dudit dossier, a souligné l’investissement financier fait en grande partie par l’Etat angolais avec les partenaires internes. Carolina Cerqueira a fait remarquer que le dévouement, l’engagement comme le...
(Angola Press 25/07/17)
Luanda - La ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira, a manifesté, mercredi, la disponibilité du Gouvernement angolais de coopérer avec l'Algérie dans le domaine d'insertion des contenus dans le système d'enseignement et de promotion des politiques culturelles pour soutenir les actions de lutte contre l'analphabétisme et l'abandon scolaire. La gouvernante angolaise a tenu ces propos après la rencontre avec la ministre de l’Education Nationale de l’Algérie, Nouria Bengharit, au cours de laquelle ont été réitérées les relations de fraternité...
(Angola Press 19/07/17)
Luanda- (Angop) - Plus d'un million de personnes ont fréquenté, au cours de cinq dernières années, les sept médiathèques existant dans le pays, a informé mercredi, à Luanda, le Secrétaire d'Etat en charge des Technologies d'Information et Communication, Pedro Sebastião Teta. Dans une déclaration faite à l’Agence Angola Presse (Angop), ce gouvernant qui est également coordinateur du Réseau de Médiathèques de l’Angola (ReMa) a dit que pour cette raison, le projet pourrait être qualifié de « succès ». Il a...
(Angola Press 19/07/17)
Luanda - La ministre de la Culture, Carolina Cerqueira, a remercié, mardi à Alger, le soutien du Gouvernement algérien à la candidature de la ville historique de Mbanza Kongo au patrimoine mondial culturel. L'inclusion du Centre Historique de la ville de Mbanza Kongo dans la Liste du patrimoine mondial culturel de l'UNESCO a eu lieu le 8 de ce mois au cours de la 41e session du Comité du patrimoine mondial, tenue à Cracovie (Pologne). Le remerciement de l'Angola a...
(Angola Press 06/07/17)
Luanda - Le secrétaire d'Etat à la Culture, João Constantino, a souligné mercredi, à Cazenga, le rôle et l'action de l'organisation Globo Dikulo Globe dans la massification des arts scéniques dans la capitale angolaise, rendant le théâtre national plus dynamique et participatif. Le responsable, qui intervenait à l'ouverture de la 12e édition du Festival International du Théâtre de Cazenga (Festeca), a dit que l'initiative favorisait l'échange et exposait les arts scéniques angolais au niveau international. Cette initiative, a-t-indiqué, apporte à...
(Angola Press 03/07/17)
Uíge (Angola) - Les membres de l'association des agences de voyages et opérateurs touristiques de l'Angola (AVOTA) ont été impressionnés, samedi, lors de la visite de la grotte de Nzenzo pour évaluer les possibilités d'investissement dans le secteur de l'hôtellerie et la restauration dans la région. Dans une déclaration à l’Agence Angola Presse (Angop), la présidente de AVOTA, Catarina Oliveira, a souligné que “la grotte de Nzenzo est réellement une merveille » qui mérite une publicité aux touristes à l’étranger...
(Le Point 19/06/17)
ÉPOPÉE. Ginga vécut de 1581 à 1663. En suivant ses traces, le romancier José Eduardo Agualusa raconte l'histoire épique de son pays. Coïncidence ? Alors que son « frère » de langue lusophone, Mia Couto achève une trilogie historique sur les fondations de l'actuel Mozambique, José Eduardo Agualusa, tout comme son aîné, s'est plongé dans l'histoire de son pays, l'Angola. Un tournant pour le grand reporter et romancier qui nous avait enchantés, notamment avec son Marchand de passés, ou sa...
(Angola Press 16/06/17)
Luanda - Les églises en tant que partenaires de l'Etat devraient intensifier leur action dans la moralisation de la société, la promotion des valeurs éthiques, morales, civiques et culturelles, a affirmé jeudi, à Luanda, la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira. La gouvernante a fait cet appel lors d'une rencontre d’auscultation des membres de la plate-forme CONICA, dans le cadre de la visite de l'apôtre Valdemiro Santiago, chef spirituel de l'Eglise Mundial (Mondial) affiliée à la CONICA, qui samedi dernier,...

Pages

(AFP 30/03/18)
Jusque-là, leur duel était resté plutôt discret. Mais six mois après leur passation de pouvoir, les frictions politiques qui opposent le nouveau président de l'Angola Joao Lourenço et son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos ont éclaté au grand jour. En prenant les rênes du pays, l'ex-ministre de la Défense Lourenço a décrété la rupture avec les trente-huit ans du règne sans partage de M. dos Santos, qu'il avait fidèlement servi. A un pays en pleine crise pour cause de chute des cours du pétrole, il a promis un "miracle économique" et l'éradication de la corruption et du népotisme reprochés à l'ancien régime. Un à un, la plupart des chefs des institutions et des entreprises publiques...
(La Tribune 28/03/18)
Depuis la fin de son conflit civil de trois décennies en 2002, l'Angola a enregistré une forte croissance alimentée par les exportations du pétrole brut, ce qui a engendré des dépenses publiques élevées et a entraîné l'émergence d'une classe moyenne dans le pays. Le pétrole représente actuellement 95% des exportations de l'Angola et 80% de ses recettes fiscales. Élu président de l'Angola en septembre 2017, João Lourenço a mis fin aux 38 ans du règne de José Eduardo dos Santos. Le nouveau président va de l'avant avec un ambitieux plan de réforme économique, dont le pays a cruellement besoin. Suite au krach boursier de 2014, l'Angola a connu une récession et une inflation galopante. Est-ce-que les réformes de Lourenço seront-t-elles...
(RFI 27/03/18)
Le fils de l'ex-président angolais, José Filomeno dos Santos, a été formellement inculpé pour avoir ordonné un virement jugé suspect de 500 millions de dollars. Son passeport est confisqué, il est interdit de sortie du territoire. Il est poursuivi pour « fraude, détournement de fonds, trafic d'influence, blanchiment d'argent et association criminelle ». C'est un nouveau coup dur pour la famille de José Eduardo dos Santos. Le nom de José Filomeno dos Santos avait déjà été cité dans le cadre des Panama Papers, soupçonné ...
(RFI 27/03/18)
Six mois après son investiture, quel bilan pour João Lourenço sur le plan de la liberté de la presse ? Ce matin, vous avez pu entendre sur notre antenne le ministre de la Communication sociale confirmer la volonté d'une ouverture : ouverture des médias publics à d'autres points que celui du parti au pouvoir, le MPLA ; ouverture sur tout le territoire national d'Ecclesia, la radio de l'Eglise catholique, seule radio indépendante du pays. Sonia Rolley a rencontré le secrétaire...
(RFI 27/03/18)
L’Angola, six mois après l’accession au pouvoir de Joao Lourenço. Le nouveau président promet l’ouverture démocratique, il y a déjà dans les médias publics un début de débat contradictoire, mais deux journalistes, dont Rafael Marques, l’activiste anticorruption, sont toujours poursuivis pour avoir dénoncé la corruption d’un haut fonctionnaire. En tout cas, pour les humoristes angolais, les comédiens de stand-up, pas question d’un retour en arrière, cette liberté, ils comptent bien la prendre. Tiago Costa a créé un « daily show...
(RFI 26/03/18)
Cela fait six mois jour pour jour que José Eduardo dos Santos a quitté la présidence de l'Angola. Et six mois que son successeur, João Lourenço, lui aussi issu du MLPA, le parti au pouvoir depuis 42 ans, a officiellement pris les rênes de l'Etat. Alors que le pays est exsangue, frappé par une crise économique sans précédent, João Lourenço promet beaucoup : lutte contre la corruption, ouverture de l'espace démocratique, etc. Mais il n'a encore ni les rênes du parti, le MPLA que s'est réservé son prédécesseur, ni de marges d'un point de vue économique.
(RFI 26/03/18)
Grand Reportage nous emmène aujourd’hui en Angola qui vit un moment charnière de son histoire. Il y a six mois, jour pour jour (en septembre 2017), José Eduardo dos Santos a quitté la tête du pays, après 38 ans au pouvoir. Son successeur, Joao Lourenço, issu du même parti le MPLA, promet beaucoup: lutte contre la corruption, ouverture de l’espace démocratique. Mais, il prend sur les rênes d’un pays pétrolier exsangue, frappé par une crise économique sans précédent, et il...
(RFI 26/03/18)
Six mois après l'investiture de João Lourenço, le nouveau président angolais, le Fonds monétaire international parle d'une légère amélioration de la situation économique avec une croissance à 2,2%. Mais les Angolais, eux, ne devraient pas ressentir les effets de cette reprise avant 2022 ou même 2023. Or depuis la chute des cours du pétrole en 2014, ce pays pétrolier a sombré dans une crise économique sans précédent. Il est très difficile de trouver des dollars aujourd'hui en Angola. L'État devrait...
(RFI 26/03/18)
Six mois après son investiture, quel bilan pour João Lourenço sur le plan de la libération d’expression ? Le nouveau président d’Angola, issu du MPLA au pouvoir depuis bientôt 43 ans, a promis d’ouvrir le débat public dans le pays et de libéraliser les médias. João Melo, ministre de la Communication sociale du président Lourenço, est l'invité de RFI. « Les médias d'État vont cesser d’être enfermés dans une communication trop gouvernementale, on va en faire des médias publics ouverts...
(RFI 20/03/18)
Le célèbre enquêteur anti-corruption, Rafael Marques comparaissait ce lundi 19 mars avec Mariano Bras, un de ses confrères d’O Crimes, pour avoir publié un article sur l’ancien procureur général de la République. Le général João Maria de Sousa avait été épinglé en octobre 2016 dans un article pour avoir acheté un terrain en vue de construire un complexe immobilier, ce qui à l’époque était incompatible avec sa fonction. Rafael Marques est donc une nouvelle fois devant une cour de justice,...
(Jeune Afrique 19/03/18)
L'ancien président angolais propose d'organiser un congrès extraordinaire en décembre ou en avril 2019 pour régler la succession du Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA), dont il est encore à la tête. Le nouveau chef de l'Etat, Joao Lourenço, numéro 2 du parti, devrait lui succéder. Il l’avait dit il y a deux ans, et pourrait finalement tenir sa promesse : l’ancien chef de l’Etat angolais José Eduardo dos Santos a annoncé vendredi 16 mars vouloir se retirer définitivement...
(RFI 17/03/18)
Le président du MPLA et ancien chef d'Etat José Eduardo Dos Santos a annoncé vendredi 16 mars son intention d'organiser le congrès du parti au plus tôt en décembre cette année. Annonce faite avant la réunion du comité central qui devait en décider. Malgré les démentis, les divisions au sein du MPLA apparaissent chaque jour un peu plus flagrantes. Ce matin, le comité central se réunit à nouveau. Mais, déjà deux autres réunions ont été annoncées. Une en avril, une en mai. L'objectif : préparer le congrès du parti qui doit pousser son président José Eduardo Dos Santos vers la sortie.
(RFI 16/03/18)
Cette déclaration surprise de l’ancien président d’Angola. José Eduardo Dos Santos propose la tenue d’un congrès du MPLA entre décembre 2018 et avril 2019. Un congrès qui sera synonyme de mise à la retraite pour celui qui fut pendant 38 ans l’homme fort du pays. Circonstances exceptionnelles : cette déclaration a été faite avant même le début d’une réunion du bureau politique du parti-Etat, la quatrième en l’espace de 15 jours. C’est avec émotion que José Eduardo Dos Santos s’est...
(RFI 15/03/18)
Les évêques d’Angola étaient réunis ces derniers jours dans la province de Namibe pour leur Assemblée annuelle plénière. La première depuis l’élection du nouveau président Joao Lourenço et son investiture il y a presque six mois. L’occasion pour l’Eglise catholique de délivrer une note pastorale. Un message à destination de la population, mais aussi des autorités du pays. En Angola, la position de l’Eglise catholique avait toujours été très prudente vis-à-vis du pouvoir politique. Sa radio, radio Ecclesia, avait même été interdite pendant dix ans, puis n’était autorisée à émettre ...
(RFI 14/03/18)
En Angola, une nouvelle nomination fait couler beaucoup d’encre. Le général Fernando Garcia Miala a été désigné par le président João Lourenço nouveau chef des services de renseignements. Celui-ci, à l’époque chef des services de renseignements extérieurs, avait été condamné à quatre ans de prison en 2008 pour insubordination envers le chef de l’État. Le général Miala avait été accusé d’avoir comploté pour assassiner le président José Edouardo Dos Santos lors d’une cérémonie militaire en 2006. Tentative à laquelle il n'avait pas pris part. Parmi ceux qui ...
(RFI 14/03/18)
Isabel Dos Santos s’est exprimée pour la première fois sur une chaine nationale angolaise mardi soir soir, pour la première fois depuis les accusations de son successeur à la tête Sonangol, la compagnie pétrolière. La fille de l’ancien président avait été accusée lors d’une conférence de presse la semaine dernière par le nouveau président du conseil d’administration de la société, Carlos Saturnino, d’avoir donné des bonus mirobalants à une trentaine de cadres de la société, d’avoir elle-même détourné 38 millions...
(RFI 10/03/18)
Parallèlement à la visite de Rex Tillerson en Afrique, le chef de la diplomatie russe est également sur le continent. Sergueï Lavrov y a entamé une tournée en début de semaine, avec cinq pays africains au programme, l’Angola, la Namibie, le Mozambique, le Zimbabwe et l’Ethiopie. Le ministre des Affaires étrangères russe est arrivé à Addis Abeba vendredi 9 mars au soir, quelques heures avant que son homologue américain n’en parte. Rex Tillerson et Sergueï Lavrov étaient tous deux sur...
(RFI 09/03/18)
Après 34 ans de suspension à cause de l'insécurité, le trafic ferroviaire entre la RDC et l'Angola a repris lundi 5 mars, ce qui facilite l'évacuation des matières premières congolaises vers le port angolais de Lobito. Pendant 34 ans, les miniers étaient obligés de passer par les ports de Durban en Afrique du Sud et de Dar es Salaam en Tanzanie pour évacuer les matières premières congolaises, ce qui coûtait très cher en termes de transport et avait comme conséquence...
(RFI 08/03/18)
Le HCR proteste contre le refoulement par les autorités angolaises de plus de 500 congolais, fin février, qui avaient fui les violences des Kasai, parmi lesquels plus de 200 enfants. Pour Luanda, ces personnes seraient des immigrants illégaux. Pour le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, ces Congolais étaient, soit des réfugiés de plein droit qui étaient enregistrés biométriquement, soit des demandeurs d'asile en cours d'enregistrement. Il s'agit donc, d'après le HCR, d'une violation des conventions internationales signées par l'Angola, comme l'explique à RFI ...
(La Tribune 06/03/18)
Quatre mois après son limogeage à la tête de la Sonangol, Isabel Dos Santos est accusée par son successeur d’avoir mené par sa gestion la compagnie pétrolière nationale d’Angola à la faillite. Outrée par la sortie médiatique surprise du nouveau patron, la femme d’affaires lui a répondu dans une longue et sanglante interview avec un journal portugais. Préparant déjà une plainte au pénal, elle le met au défi de prouver toutes ces allégations ou de rendre son tablier. Tension à...

Pages