Lundi 23 Octobre 2017
(Xinhua 23/10/17)
Deux terroristes ont été tués et deux autres ont été capturés par l'armée algérienne dans des opérations distinctes menées dimanche à travers deux wilayas (provinces) de l'est du pays, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale. La première opération effectuée à El Aouana, une localité relevant de la province de Jijel et située à 309 km à l'est d'Alger a permis l'élimination de deux terroristes et la saisie de deux pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov et quatre chargeurs de munitions garnis. La seconde opération a, selon le ministère de la Défense, conduit à l'arrestation d'un terroriste en possession d'un pistolet automatique de type Kalachnikov à Arris, dans la province de Batna,...
(Huffingtonpost 19/10/17)
Dans un appel lancé au président malien en personne pour qu’il intervienne auprès des autorités algériennes, le président du Conseil de la diaspora malienne Cherif Mohamed Haidara a affirmé que des citoyens “maliens sont dans des conteneurs à Tamanrasset à 50 degrés à l’ombre et on leur refuse même l’accès de leur consul”. Haidara qui était interviewé dans l’émission Afrik Soir de la chaine Africable a expliqué que “depuis deux semaines, le gouvernement algérien a décidé de rapatrier massivement tous les Africains qui se trouvent en Algérie” et que le traitement qu’infligent...
(RFI 18/10/17)
Alors que le secteur de l'audiovisuel algérien était monopolisé par l'Etat depuis des décennies, sept chaînes privées auront bientôt l'autorisation officielle de diffuser. Il s'agirait des chaînes thématiques qui seront autorisées dans les deux langues officielles du pays : l'arabe et l'amazighe. La nouvelle était parue récemment au journal officiel pour un décret du 31 juillet. Il s'agirait des chaînes thématiques qui seront autorisées dans les deux langues officielles du pays : l'arabe et l'amazighe. Sur les sept chaînes autorisées,...
(RFI 13/10/17)
En Algérie, plusieurs centaines de migrants subsahariens ont été arrêtés par les forces de l'ordre au cours des journées de mercredi et jeudi, dans différents quartiers de la capitale. Comme la semaine précédente, les arrestations ont eu lieu dans la rue, dans les transports en commun, mais aussi, sur les chantiers où ces migrants sont employés. Pour les ouvriers migrants, c'est désormais l'inquiétude qui domine. « Ils sont venus, ils ont ramassé tout le monde. Ils sont venus avec sept...
(AFP 12/10/17)
Le site privé d'information consacré à l'Algérie TSA (Tout sur l'Algérie) est inaccessible depuis le 5 octobre sur les réseaux publics internet et mobile algériens, a indiqué jeudi à l'AFP son directeur, dénonçant une "censure déguisée". "Depuis jeudi 5 octobre, le site de TSA est partiellement bloqué", a expliqué Hamid Guemache: il est inaccessible via le réseau ADSL de l'opérateur public Algérie Télécom - seul fournisseur d'accès internet en Algérie -, ou via le réseau mobile de sa filiale Mobilis, mais "continue d’être accessible sur les opérateurs (mobiles privés) Ooredoo et Djezzy". "C’est une censure déguisée", a-t-il ajouté.
(AFP 10/10/17)
Les arrivées de migrants via la Turquie, la Tunisie et l'Algérie sont en forte hausse en Italie, mais restent à des niveaux encore sans commune mesure avec celles de Libye, a déclaré mardi le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti. Depuis l'année dernière, les arrivées en bateau depuis la Tunisie vers l'île italienne de Lampedusa ou l'ouest de la Sicile ont été multipliées par trois, celles depuis l'Algérie vers la Sardaigne par deux et celles depuis la Turquie vers le sud de la botte italienne ont progressé de 63%, a expliqué le ministre. Dans le même temps, celles via la Libye ont baissé de 25%, avec un ralentissement très net cet été...
(RFI 09/10/17)
En Algérie, des centaines de migrants d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale ont été arrêtés dans la capitale depuis quatre jours. Ceux qui ont été interpellés ont été emmenés à Tamanrasset à l'extrême-sud du pays, puis expulsés au Niger. Mais à Alger, ces arrestations ont des conséquences parfois dramatiques. Samedi matin, un groupe de gendarmes entre dans un quartier de la périphérie ouest d'Alger. Dans ce quartier, de nombreux chantiers. Et dans ces chantiers, des dizaines de migrants travaillent la journée comme manœuvres. Comme les arrestations duraient depuis plusieurs jours...
(Jeune Afrique 09/10/17)
Kamel Daoud, l’écrivain et journaliste auteur notamment de Meursault, contre-enquête, a déposé la semaine dernière une plainte pour diffamation auprès du tribunal d’Oran (sa ville d’origine, dans l’Ouest algérien), contre l’écrivain Rachid Boudjedra et son éditeur. Dans son pamphlet Les Contrebandiers de l’Histoire, paru dernièrement aux Éditions Frantz Fanon, Rachid Boudjedra s’en prend avec une rare violence à des intellectuels algériens (Boualem Sansal, Wassyla Tamzali, Salim Bachi…). Il accuse notamment Kamel Daoud d’avoir été membre du Groupe islamique armé (GIA),...
(RFI 07/10/17)
Un convoi d'une dizaine de bus, escortés par les forces de sécurité algérienne, était en direction de Tamarasset, dans l'extrême-sud du pays, vendredi 6 octobre. RFI a pu entrer en contact avec plusieurs migrants alors qu'ils se trouvaient à bord de ces véhicules. Ils affirment avoir été arrêtés sans explication. Après leur arrestation, les migrants ont été envoyés au camp de Zéralda, à une trentaine de kilomètres d'Alger. Ibrahim, originaire du Mali, y a passé la nuit. Il assure qu'aucun...
(Jeune Afrique 06/10/17)
L’homme d’affaires et militant anti-corruption algérien Rachid Nakkaz a été agressé ce matin devant une résidence de l’ex-chef du Front de libération nationale Amar Saâdani, située dans la ville de Neuilly-sur-Seine, à l’ouest de Paris. « Regardez de vos yeux, Algériens, comment le fils de Saâdani a tenté de me tuer ! » fustige Rachid Nakkaz, du sang maculant son visage, dans une vidéo qui fait encore réagir les internautes algériens, publiée vendredi matin sur Facebook. Selon nos informations, il...
(Agence Ecofin 06/10/17)
En Algérie, l’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP) a annoncé aux journaux publics et privés qu’elle ne pourrait pas leur verser des revenus publicitaires durant les prochains mois. L’ANEP qui est le prestataire public des collectivités locales en matière de publicité, a expliqué que ces dernières ne la payaient plus, ce qui l’empêche de remplir ses engagements envers les journaux locaux ayant communiqué pour les services décentralisés. En fait, les caisses des collectivités locales sont vides parce que l’Etat...
(AFP 05/10/17)
Corps d'enfants ensanglantés, cadavres déchiquetés... La récente diffusion par la télévision publique algérienne d'images extrêmement brutales et largement inédites de massacres durant la guerre civile des années 1990 a choqué l'opinion, certains dénonçant une opération de "propagande" du pouvoir. L'ENTV a diffusé ces images le 29 septembre, jour du 12e anniversaire de l'adoption par référendum de la "Charte pour la paix et la réconciliation nationale". Cette signature avait ouvert la voie à la fin de la "décennie noire" ayant opposé forces de sécurité et groupes islamistes après l'annulation,...
(AFP 04/10/17)
La Ligue algérienne de Défense des droits de l'Homme (LADDH) tiendra jeudi symboliquement une "université populaire" à Bejaïa (250 km à l'est d'Alger) après l'interdiction par les autorités locales de son université annuelle, a annoncé le vice-président de l'association. "Nous avons effectué les démarches conformément à la loi. On a introduit une demande d'autorisation auprès de la wilaya" (préfecture) pour organiser cette université annuelle à Béjaïa du 5 au 8 octobre et "on a eu un refus sans motif", a...
(AfricaNews 04/10/17)
La chasse aux migrants subsahariens a de nouveau repris en Algérie. Pourchassés par la police, plusieurs d’entre eux dépourvus de documents officiels ont été expulsés vers la frontière avec le Niger, à en croire un reportage du Monde Afrique. Tout le mois de septembre, ces migrants issus du Mali, du Niger ou encore de la Guinée ont été interpellés à Alger, la capitale algérienne par la gendarmerie. “En fin de journée, les gendarmes sont entrés sur le chantier. Ils ont...
(Xinhua 04/10/17)
Les forces antiterroristes algériennes ont tué 86 militants armés et ont arrêté 22 autres au cours des huit premiers mois de l'année, a annoncé mardi le ministère de la Défense, ajoutant que 126 individus ont été arrêtés pour soutien à une organisation terroriste. La dernière opération en date a été menée la semaine dernière et s'est soldée par la mort de six militants armés à El Kseur dans la province de Béjaïa, à 250km à l'est d'Alger. Le 25 septembre,...
(El Watan 04/10/17)
Près de 145 000 contrats de travail des différentes formules de préemploi ont été résiliés ou non renouvelés. C’est donc un grand nombre de travailleurs remis au chômage durant les deux années 2016 et 2017, souligne notre interlocuteur, relevant l’incohérence du discours des hauts responsables du pays, qui, publiquement, promettent de préserver l’emploi, et dont la pratique est toute autre sur le terrain.» Le syndicat qui a rejoint les rangs de l’intersyndicale pour défendre les acquis des travailleurs dénonce le...
(Tout sur l'Algérie 04/10/17)
Amnesty International a appelé, ce mercredi 4 octobre, les autorités algériennes à lever les restrictions sur la liberté d’expression, d’association et de réunion. « Les autorités algériennes doivent lever toutes les restrictions imposées au droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion, garanti par la Constitution », écrit l’ONG dans un communiqué publié à « la veille d’un rassemblement pacifique qui se tiendra le 5 octobre à Bejaia, suite à l’interdiction de l’université d’automne de la Ligue algérienne pour...
(AFP 02/10/17)
L'armée algérienne a abattu cinq islamistes armés lors d'une opération à l'est d'Alger toujours en cours, a indiqué dimanche le ministère de la Défense. "Cinq terroristes ont été abattus" lors de cette opération à El Kseur dans la préfecture de Béjaia (220 km à l'est d'Alger), a ajouté la même source. Les autorités algériennes utilisent le mot "terroriste" pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990. Plusieurs armes, dont cinq pistolets mitrailleurs de type kalachnikov et une quantité de munitions ont été saisis dimanche, ont indiqué les autorités.
(Xinhua 02/10/17)
Les éléments de l'armée algérienne ont éliminé dimanche cinq terroristes à El Kseur, une localité relevant de la province de Béjaïa et située à 220 km à l'est d'Alger, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN). Cette opération qui a, selon la même source, été rendue possible suite à une opération de recherche et de ratissage, a permis de récupérer cinq pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, munis chacun de trois chargeurs garnis. En outre, l'élimination...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Pour la quatrième année consécutive, l'Institut Choiseul, think tank français, a établi un classement des futurs grands décideurs économiques africains. Jeune Afrique vous livre en exclusivité le palmarès 2017, à retrouver intégralement dans notre édition datée du 1er octobre. Depuis 2014, l’Institut Choiseul établit un classement des 100 premiers décideurs économiques africains de moins de 41 ans. Jeune Afrique s’est associé au think tank français et livre en exclusivité le palmarès à ses lecteurs. Déjà présent dans cette sélection en...

Pages