Mardi 24 Avril 2018
(Jeune Afrique 29/03/18)
L'accident a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à Douéra, près d'Alger. Ce drame survient alors que le collectif des médecins résidents est engagé dans un bras-de-fer tendu avec le gouvernement sur des revendications salariales et statutaires. Le drame aurait pu être rangé dans la catégorie des fait divers, sauf qu’il intervient en pleine grogne des médecins en Algérie. Trois femmes, dont deux médecins résidentes – la troisième est vétérinaire-, sont décédées dans la nuit de mardi à mercredi, suite à l’inhalation de monoxyde de carbone. Elles habitaient dans un appartement collectif à Douéra, au sud-ouest d’Alger. « Deux autres femmes médecins résidentes sont en réanimation », déclare Mohamed Taileb, membre du...
(La Tribune 28/03/18)
Le ministre algérien de l'Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué dimanche dernier que son pays et notamment la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach tient à la «transparence» dans la passation des marchés dans le domaine des hydrocarbures. L'Algérie va continuer de batailler dur pour davantage de transparence dans la passation des marchés dans le domaine des hydrocarbures. C'est ce qu'a déclaré ce dimanche 25 mars, le ministre algérien de l'énergie, Mustapha Guitouni. Intervenant à l'occasion de l'inauguration de la 8e édition du Salon international des industries pétrolière et gazière de l'Afrique du Nord (NAPEC) à Oran ((400 km à l'ouest de la capitale Alger), Guitouni a insisté sur l'importance de la transparence dans la mobilisation des investissements dans ce secteur vital...
(Le Point 28/03/18)
Environnement économique, état d'esprit des hommes d'affaires et des investisseurs, réformes structurelles nécessaires pour mieux adapter l'économie algérienne, changement de statut de l'organisation patronale qu'il préside, initiatives en direction des jeunes, appréciation des éléments de risque social, politique et économique, analyse de la règle 49/51, impact attendu du Conseil d'affaires algéro-français, regard porté sur les marchés africains, approche de la responsabilité sociétale des entreprises, ambition africaine de ETRHB, enfin, sa foi dans l'avenir de l'Algérie, Ali Haddad a balayé un...
(La Tribune 28/03/18)
Visa change de tête en Afrique du Nord. Suite au départ du Canadien Ihab Ayoub, c'est l’Italien Marcello Baricordi qui tient désormais les manettes de la firme américaine dans la sous-région. Fraîchement nommé directeur général Moyen-Orient et Afrique chez Visa, cet expert des paiements numériques devra jouer un rôle stratégique dans le développement de la marque dans la région. Depuis Dubaï -son lieu de résidence professionnelle-, Marcello Baricordi va désormais défendre les intérêts de Visa au nord de l'Afrique. Une...
(RFI 27/03/18)
En Algérie, faire des propositions face à la crise économique, c'est ce que propose le think tank indépendant Nabni. Composé de différents experts, le groupe a présenté ce dimanche un nouveau rapport qui présente deux solutions pour remplacer les subventions. Car l'Algérie dépense 13 milliards de dollars chaque année en subventions directes. Face à la crise budgétaire de l'Etat et à la croissance démographique, ces experts proposent de remplacer les subventions par un revenu universel. Carburant, électricité, gaz, farine, tout subventionner est insoutenable à moyen terme, selon les experts.
(MondAfrique 27/03/18)
Le 27 février, les autorités algériennes ont mis sous scellés les locaux de deux associations de défense des droits des femmes au motif qu’elles n’étaient pas enregistrées, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Les deux groupes ont été autorisés à rouvrir leurs portes « temporairement » le 5 mars. Alors que les deux organisations s’étaient bien enregistrées légalement, l’une en 1989 et l’autre en 1996, les autorités avaient depuis exigé que les associations se réenregistrent, en vertu d’une loi de...
(Jeune Afrique 23/03/18)
Au Maghreb, la presse humoristique en ligne s’installe dans le paysage médiatique, brocardant les puissants et les travers de la société. Sans franchir les lignes rouges. « Indisponibilité des manuels scolaires : le gouvernement avoue avoir consommé tout le papier pour la planche à billets. » Voici un titre en une sur le site El Manchar, alors que la presse algérienne multiplie les analyses sur le recours décidé par le gouvernement à la planche à billets d’un côté, et l’ouverture au...
(La Tribune 19/03/18)
La filiale algérienne du groupe Lafarge-Holcim ambitionne d'exporter 5 millions de tonnes de son ciment vers l'Afrique de l'Ouest d'ici à 2020. L'information a été apportée par le directeur de la communication du groupe, Serge Dubois, lors d'une rencontre avec la presse, expliquant que la demande dans la région est en pleine croissance. Le géant algérien de la cimenterie Lafarge-Holcim lorgne le marché ouest-africain. Après sa première livraison en Guinée en décembre 2017, la société veut augmenter ses exportations dans cette zone. Serge Dubois, le directeur de la communication du groupe, face à la presse ce vendredi 16 mars, a annoncé leurs ambitions indiquant que Lafarge-Holcim Algérie compte exporter pas moins de 5 millions de tonnes...
(Jeune Afrique 17/03/18)
Une manifestation devant l'ambassade algérienne à Bamako a dégénéré lundi 12 mars. De jeunes Maliens se plaignent d'avoir été victimes de mauvais traitements après leur arrestation en Algérie. L’ambassade algérienne à Bamako, sise dans le quartier de Daoudabougou, a été la cible de manifestants, lundi 12 mars. Jets de pierres et départ de petits incendies ont ponctué une manifestation de plusieurs dizaines de Maliens accusant les autorités algériennes de mauvais traitements. Les manifestants assurent avoir été expulsés d’Algérie dans des...
(Le Point 17/03/18)
« Dieu soit loué. À mon maître, que Dieu le garde en vie. Après que notre maître m'ait crié dessus et se soit mis en colère contre moi me reprochant d'avoir souvent agi sans l'en avoir informé et d'avoir amené de Grèce ma mère sans le prévenir […] je me suis réfugié parmi les plus humbles. […] Je suis votre esclave. Vous devez ordonner à votre esclave. Vous pouvez aussi lui pardonner. Vous affirmez que j'ai amené auprès de moi...
(Jeune Afrique 17/03/18)
Les autorités algériennes ont donné leur accord pour le lancement d’un Dakar Series, qui passerait par plusieurs villes du pays. Des responsables du groupe français Amaury Sport, organisateur du Rallye Dakar et du Tour de France, seront reçus prochainement au ministère algérien de la Jeunesse et des Sports, afin d’en définir les modalités. Le Rallye Paris-Alger-Dakar, qui traversait l’Algérie, avait été interrompu en 1993 en raison du risque terroriste. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/541096/societe/algerie-feu-vert-pour-un-...
(La Tribune 16/03/18)
Le Fonds monétaire international a rendu publiques ce lundi 12 mars ses impressions et recommandations pour la relance économique en Algérie. Pour les experts de l'institution de Bretton Woods, la diversification économique pour réduire la dépendance des hydrocarbures et la poursuite des réformes engagées sont à même d'assurer le décollage économique du pays. A la suite d'une mission effectuée du 27 février dernier au 12 mars en Algérie, une équipe du Fonds monétaire international a tenu à livrer au gouvernement...
(Le Monde 16/03/18)
En septembre 2017, la ville de Tlemcen a réceptionné son premier centre anti-cancer (CAC). Le nombre de structures consacrées à la lutte contre cette maladie en Algérie est ainsi passé à quinze (dont cinq dans le privé), contre quatre en 2013, selon le professeur Messaoud Zitouni, coordonnateur du Plan national anti-cancer. Sur la même période, le nombre d’appareils de radiothérapie installés est passé de sept à trente-deux. Cet investissement considérable, l’Algérie ne pouvait plus le retarder, tant les autorités ont...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Barrières commerciales, planche à billets... Les remèdes à la crise proposés l'été dernier par le gouvernement algérien ne sont pas du goût de l'institution internationale, qui préfère ses méthodes traditionnelles de libre concurrence et d'emprunts internationaux. La visite d'une mission d'inspection cette dernière quinzaine s'est soldée par un sévère rappel à l'ordre à l'égard d'Alger. « Le FMI considère que le nouveau dosage de politique économique à court terme est risqué et pourrait entraver la réalisation de ces objectifs »...
(RFI 15/03/18)
La lutte antiterroriste est au cœur de la visite du ministre français de l’Intérieur à Alger. Gérard Collomb veut associer l’Algérie, aujourd’hui absente du G5 Sahel, mais incontournable dans la zone. Au programme également, les enjeux migratoires. Arrivé mercredi soir, Gérard Collomb a coprésidé ce jeudi matin avec son homologue algérien une réunion des préfets algériens et français. Lors de son discours devant les préfets français et les walis algériens, Gérard Collomb a considéré que l'Algérie joue un rôle central...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Plus de 4 000 répudiations sont annuellement recensées en Algérie suite à l’annonce d’un cancer du sein. Nora, 47 ans, a choisi de vivre, affrontant misère et humiliation. Amel, 26 ans, a décidé de mourir avec ses deux seins intacts. Reportage. À peine a-t-elle franchi le seuil de la maison que Nora, 47 ans, se rue vers son conjoint tel un soldat pressé d’en finir avec le danger. « Je dois subir une chirurgie du sein », lâche-t-elle dans un...
(RFI 15/03/18)
L'Algérie expulse depuis le début de l'année des migrants sub-sahariens de son territoire. Jusqu'à présent, les migrants étaient amenés jusqu'à la frontière avec le Niger. Mais la semaine dernière, un groupe de migrants a été expulsé à la frontière malienne. Dans la capitale algérienne, mais aussi à Tamanrasset, au sud du pays, les arrestations sont désormais régulières. De nombreux migrants sub-sahariens sont interpellés sur les chantiers où ils travaillent, puis regroupés avant d'être emmenés jusqu'à la frontière avec le Niger...
(Jeune Afrique 15/03/18)
À 78 ans, cet ancien maquisard de la guerre de libération détient le record de longévité à la tête de l’état-major de l’armée algérienne, dont le budget annuel dépasse 10 milliards de dollars. • Chaoui Il naît en 1940 à Aïn Yagout, en pays chaoui. En janvier 1957, en pleine guerre d’Algérie, la petite ville devient officiellement une commune française. Il prend alors le maquis et rejoint l’Armée de libération nationale (ALN). • Moscovite À l’indépendance, il suit une formation...
(La Tribune 13/03/18)
La Société nationale algérienne Sonatrach vient de décider la mobilisation d'un montant d'investissement de 250 millions de dollars, destiné au champ gazier de Tinrhert. Objectif : accroître la production du site de 5 à 10 millions de mètres cubes par jou, d'ici à 2020. «La société nationale algérienne Sonatrach investira 250 millions de dollars (environ 27 milliards de dinars) pour augmenter la production du champ gazier de Tinrhert à 10 millions de mètres cubes par jour d'ici 2020, contre 5...
(Jeune Afrique 13/03/18)
Lancé à la conquête des marchés mondiaux mais guère aidé par un pouvoir algérien peu coopératif, le conglomérat du milliardaire Issad Rebrab vient d’essuyer un revers retentissant en Italie. S’agit-il d’un simple échec occasionnel ? Enquête. «Issad Rebrab avait fait une bonne impression sur la ville de Piombino. Personnellement, je pensais qu’il avait de grands projets et l’argent nécessaire pour les réaliser. En fin de compte, il a souffert du manque de soutien du gouvernement algérien et probablement de mauvais choix de collaborateurs sur place… ».

Pages