Mercredi 20 Septembre 2017
(L'Expression (alg) 20/09/17)
L'Ugta organise à partir du 21 septembre des conférences régionales des cadres syndicaux à travers plusieurs wilayas. Après la cure de jouvence qu'il veut imprimer aux structures de son organisation, Abdelmadjid Sidi Saïd passe à l'étape supérieure. Récemment, il a entamé l'opération de réhabilitation des cadres syndicaux sanctionnés abusivement par l'ex-secrétaire national chargé de l'organique à l'Union nationale des travailleurs algériens Ugta, Tayeb Hmarnia. D'autre part, le secrétariat national de l' Ugta organise du 21 septembre au 9 octobre prochain des conférences régionales...
(Le Soir d'Algérie 20/09/17)
Alors que les députés du RCD et ceux probablement des partis islamistes voteront contre le programme du gouvernement, leurs collègues du PT, du FFS et du front el Moustaqbal s’abstiendront. Les membres de l’assemblée populaire nationale ont poursuivi, hier mardi, pour la troisième journée de suite, les débats autour du plan d’action du gouvernement. Ceci avant que le Premier ministre Ahmed Ouyahia ne réponde aux préoccupations et autres remarques des députés et le vote du mémorandum de soutien dont l’issue ne fait aucun doute tant le quatuor FLN-RND-TAJ-MPA a déjà signifié son soutien indéfectible à cette feuille de route aux côtés de nombre de parlementaires indépendants et d’autres issus de cette panoplie de petits partis. Ne reste que l’attitude des...
(L'Expression (alg) 19/09/17)
La commission nationale des élections du Front de libération nationale , que le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès a installé samedi dernier, vient d’être renforcée par trois nouveaux membres qui l’ont officiellement intégrée hier lundi. Il s’agit de deux autres anciens ministres, à savoir l’ex-ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf et l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines, Mehdjoub Bedda et , à la surprise générale, l’inattendu Ammar Saâdani ! L’ex-secrétaire général du FLN et ancien président de l’Assemblée populaire nationale a rejoint la commission nationale des élections...
(L'Expression (alg) 19/09/17)
C'est ce «quatuor» qui constituera le fer de lance de l'indispensable campagne de sensibilisation pour fédérer les Algériens autour de l'action du gouvernement afin de donner corps aux décisions arrêtées par le président de la République. Justice et cohésion sociale, solidarité nationale...C'est autour de ces thèmes, ces fondamentaux, que doit se faire «l'union sacrée» à laquelle tient, comme à la prunelle de ses yeux le chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika. Une mission spéciale en cette période tout aussi particulière, de...
(Tout sur l'Algérie 18/09/17)
En présentant son plan d’action devant les députés ce dimanche matin, Ahmed Ouyahia n’avait pas l’air de quelqu’un qui était venu pour annoncer de mauvaises nouvelles, comme on le redoutait, ou préparer le terrain pour un « sale boulot ». Bien au contraire : tout au long de son intervention, le Premier ministre avait l’air de dire : « Le pire est derrière nous et le meilleur est à venir ». Il le disait avec le sourire, presque avec fierté...
(Le Monde 18/09/17)
Le gouvernement veut ainsi financer ses dépenses publiques, sans s’endetter ni dévaluer le dinar. Cependant, la plupart des experts algériens pointent un risque de spirale inflationniste. En 2007, des responsables algériens ont tiré une conclusion de la crise des subprimes : l’absence de connexion des banques algériennes au système financier international a prémuni l’Algérie. L’argument avait fait sourire mais le message avait l’air réaliste. Le seul effet notable de la crise des subprimes a été l’annulation, à la dernière minute, en novembre 2007 de la privatisation du Crédit populaire...
(Le Quotidien d'oran 18/09/17)
Yazid AlilaGlobalement, le fichier électoral national s'est accru de plus de 200.000 nouveaux électeurs inscrits pour les élections locales du 21 novembre prochain, qui seront «transparentes». C'est ce qu'a annoncé hier dimanche à la radio nationale l'inspecteur général au ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, M. Abderahmane Sidini. L'opération de révision exceptionnelle des listes électorales «est terminée», a-t-il indiqué, ajoutant que, selon le bilan provisoire de cette opération, «il y a eu plus de 340.000...
(Le Soir d'Algérie 18/09/17)
En prévision des locales du 23 novembre prochain, le secrétaire général du Front de libération nationale a installé, samedi soir, «la commission nationale des élections» du parti qu’il présidera en personne. Elle est composée, outre le SG donc, de sept autres cadres supérieurs du parti qui occupent ou qui ont déjà eu à occuper de hautes fonctions étatiques. En fait de commission, il s’agit d’un véritable état-major de guerre ! Les profils choisis pour constituer ladite commission nationale des élections...
(L'Expression (alg) 18/09/17)
Le plan d'action est riche, efficace et explicite. Il accorde plus de droits aux citoyens, qu'il met au centre des préoccupations du gouvernement. Le Premier ministre n'est pas allé par quatre chemins dans son intervention, hier, à l'APN. Comme il a habitué l'opinion nationale à un langage franc, des vérités il en a dit sur l'ensemble des sujets qui touchent de près ou de loin à l'avenir du pays. Ahmed Ouyahia n'a pas fait dans l'optimisme béat. Il dira que...
(Le Soir d'Algérie 18/09/17)
Le Premier ministre défend mordicus l’option du financement non conventionnel ou ce qui est communément appelé la planche à billets, justifiant la situation peu reluisante des finances du pays par la seule dégringolade des prix du pétrole depuis 2014. Hier dimanche, à l’occasion de la présentation devant les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) du plan d’action de son équipe, Ahmed Ouyahia s’est, en effet, appesanti sur cette option qui alimente le débat depuis qu’il l’a lui-même évoquée. Avec des...
(L'Expression (alg) 16/09/17)
Face aux députés et à l'opinion publique, Ahmed Ouyahia tentera de rassurer ses alliés et ses détracteurs qu'il n'y a pas d'autre issue pour sortir le pays de la crise que son plan d'action. Poursuivre le développement du pays, alimenter les caisses de l'Etat, garantir ses dépenses, maintenir la paix sociale et préserver la souveraineté nationale, voilà les principaux défis que doit relever Ahmed Ouyahia. Le plan d'action qu'il présentera ce dimanche devant l'Assemblée populaire nationale doit répondre concrètement à ces inquiétudes et galvaniser le moral des Algériens affecté par trois années de crise. Oui, mais où trouver l'argent...
(Afrique 7 16/09/17)
Deux évènements ont démontré, les 09 et 12 septembre 2017, la nouvelle stratégie de sape diligentée maladroitement par l’ Algérie à l’endroit du Maroc. Cette politique diplomatique algérienne montre, un tant soit peu, que le retour du Maroc au sein de l’Union africaine est mal digéré par les responsables algériens ainsi que par leurs affidés polisariens et qu’ils redoutent une répétition de cette victoire marocaine en Amérique Latine, notamment après le rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba, un allié de la première heure du polisario. Autre défaite algéro-polisarienne...
(Le Soir d'Algérie 16/09/17)
Comme prévu depuis des semaines, le secrétaire général du Front de libération nationale, Djamel Ould Abbès, a procédé, jeudi dernier, à la nomination de quatre nouveaux membres au bureau politique, l’instance dirigeante du parti. Le patron du FLN a porté son choix sur des profils lourds, avec, en l’occurrence, deux ministres en exercice et deux autres anciens ministres. Il s’agit, respectivement en effet, de l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar, du ministre des Relations avec le Parlement et ancien...
(Tout sur l'Algérie 14/09/17)
Ahmed Ouyahia s’est exprimé ce mercredi, en tant que premier ministre, au lendemain de la réunion des chefs des partis qu’il a conviés au siège du premier ministère. Ouyahia n’a pas communiqué sur la réunion à laquelle il a convié seulement les responsables du FLN, TAJ et MPA. Il s’est surtout exprimé sur la situation économique du pays. « J’adresse aux Algériens un message d’espoir et de sérénité politique reposant sur des bases réalistes que nous aurons l’occasion d’expliquer ultérieurement », a-t-il déclaré. En évoquant des « bases réalistes », Ouyahia semble préparer l’opinion...
(L'Expression (alg) 14/09/17)
Le propos de chaque formation politique est on ne peut plus dur et le constat est sévère, mais tous les partis estiment que la solution n'est pas dans une «aventure» sans issue. Les partisans de l'application de l'article 102 de la Constitution ne trouvent aucun relais à leur campagne au sein de la classe politique nationale. Le RCD, le MPS, Talae el houriat et le FFS qui ont eu à s'exprimer sur le sujet ont tout simplement ignoré cette option,...
(L'Expression (alg) 14/09/17)
Pour s'assurer de la réussite de son plan d'action et dégonfler le pessimisme qui plane sur le pays, Ahmed Ouyahia invite les partis au dialogue et à la recherche des intérêts communs. Dans ce qui ressemble à un appel à l'union nationale, Ahmed Ouyahia vient de tendre la main à l'opposition et ouvrir le jeu des alliances pour rassembler un grand nombre de partenaires autour de son plan d'action. «Le siège du Premier ministère relève de l'Etat algérien et que...
(Le Soir d'Algérie 14/09/17)
Le problème d’indiscipline des cadres dont souffre le FNA (Front national algérien) est le prolongement d’un différend d’ordre doctrinal avec le président du parti. C’est ce que Moussa Touati soutient. S’exprimant, hier mercredi à l’occasion d’une conférence de presse, il a expliqué que les membres du conseil national du front ont une autre conception du militantisme que la sienne qu’il a imprimée au parti à sa création en 1999. «Ces cadres passent le plus clair de leur temps à négocier...
(Autre média 14/09/17)
Consciente de sa perte de crédibilité sur le dossier saharien, Alger a mis en place une nouvelle stratégie pour contrer le Maroc sur la question de son intégrité territoriale. Elle a confié le «boulot» aux quelques soutiens qui lui restent en Afrique, dont la Namibie! Décryptage. Changement notable dans la stratégie de sape orchestrée par Alger contre le Maroc. Et c'est à Genève, qui abrite la 36e session ordinaire du Conseil des droits de l'Homme (CDH), qu'elle en a annoncé...
(L'Expression (alg) 13/09/17)
Lors de ce conclave restreint, le Premier ministre a appelé à une meilleure coordination entre les partis qui soutiennent le président de la République. Il prend ses précautions d'avance. Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, veut aller au Parlement d'un pas assuré. En prévision de la présentation du plan d'action du gouvernement dimanche prochain au Parlement, Ahmed Ouyahia a réuni, hier les chefs des partis de la coalition. Il s'est retrouvé autour de la même table avec le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, le président du parti Tajamoue Amal El Djazair TAJ, Amar Ghoul et Amara Benyounès du parti MPA...
(Le Soir d'Algérie 13/09/17)
Dans une conférence de presse organisée hier au siège de son parti à Alger, le président de Talaie El Houriyet Ali Benflis a expliqué que «la question de la participation aux élections locales de novembre prochain a été tranchée à la suite d’un vote démocratique qui a vu les membres du comité central s’exprimer en faveur de la participation». Il a ajouté que «cette participation ne signifie pas que le parti a changé d’avis par rapport à situation politique ou...

Pages