Jeudi 20 Juillet 2017
(Midi Libre 20/07/17)
La polémique suscitée par "le traitement réservé" par le Premier ministre Abdelamadjid Tebboune au chef du FCE, Ali Haddad, enfle. Au lendemain de l’annonce du soutien de plusieurs organisations patronales et de l’UGTA au chef du FCE, des partis critiquent la position de Sidi Saïd. Abderrazek Makri critique violemment Abdelmadjid Sidi Saïd. "Le patron de l’UGTA, n’a pas défendu, durant ses longues années à la tête l’Union générale des travailleurs algériens, les intérêts de la classe ouvrière comme il a défendu, hier, les intérêts du patronat", a accusé le chef du MSP. "Sidi Saïd, qui a accompagné tous les gouvernements précédents dans le démantèlement de l’économie nationale et l’affaiblissement de la classe ouvrière, veut mettre...
(Le Soir d'Algérie 20/07/17)
A peine constituée, «l’alliance anti-Tebboune» se fissure, déjà ! Lancée la veille, à l’initiative de la centrale syndicale, l’UGTA, cette alliance, regroupant, outre l’organisation de Abdelmadjid Sidi Saïd, les principales organisations patronales, est déclinée comme un «geste de solidarité» avec le patron du Forum des chefs d’entreprises, Ali Haddad, qui est en passe de devenir la cible privilégiée du nouveau gouvernement. Lors de son passage devant le Parlement pour la présentation de son plan d’action, le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, avait lancé les premiers tirs de sommation lorsqu’il disait que «désormais, il n’y aurait plus de mélange entre l’argent et la politique. L’argent reste l’argent, et la politique reste la politique». Langue de bois ? C’est Tebboune lui-même qui prouvera...
(Jeune Afrique 19/07/17)
Le changement de gouvernement auquel a procédé le président Abdelaziz Bouteflika le 24 mai a surpris tout le monde, à commencer par les services de l’ambassade de France à Alger. Bernard Émié, alors ambassadeur en Algérie et aujourd’hui à la tête de la DGSE, a tancé ses collaborateurs, leur reprochant de ne pas avoir anticipé le limogeage du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son remplacement par Abdelmadjid Tebboune.
(La Tribune 19/07/17)
Rehausser les échanges économiques entre le Mali et l’Algérie c’était l’objet d’une journée d’information organisée ce lundi 17 juillet par la Chambre algérienne du commerce et d'industrie à Alger. La rencontre a réuni des opérateurs économiques des deux pays qui aspirent à plus de coopération pour renforcer l’axe Alger-Bamako notamment dans le domaine économique. Détails. Les échanges commerciaux entre l'Algérie et le Mali sont jusque-là en dessous des aspirations et il temps de rectifier le tir, affirme-t-on des deux côtés...
(Le Soir d'Algérie 19/07/17)
Les deux intervenants directs dans le processus électoral du scrutin de l’automne prochain, pour le renouvellement des Assemblées populaires communales et de wilaya, à savoir le ministère de l’Intérieur et la Haute Instance indépendante de surveillance des élections, ont tenu, hier, au Palais des Nations, à Club-des-Pins, une réunion de travail et «de coordination». Une commission mixte a été installée à l’occasion. - Présidée conjointement par le président de la HIISE, Abdelwahab Derbal, et le ministre de l’Intérieur, des Collectivités...
(Le Soir d'Algérie 19/07/17)
Le patron du FCE organise la riposte à l’affront qu’il a subi samedi dernier de la part du Premier ministre quand celui-ci avait réclamé son départ d’une cérémonie de remise de diplômes à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale. - Pour ce faire, Ali Haddad a battu le rappel de tous les signataires du Pacte national économique et social de croissance, à l’exception de la CGEA que préside Habib Yousfi. Réunis, hier, à l’hôtel El-Aurassi, les patrons de la centrale...
(Le Soir d'Algérie 18/07/17)
Un changement de cap très perceptible est observé depuis un certain temps dans le pays. Il s’apparente à une sorte de lifting visiblement lié à de nouvelles orientations entraînant des modifications flagrantes tant sur le plan économique que politique. Toutes les voix qui s’élevaient pour décrier l’enlisement dangereux de l’Algérie durant la période Sellal ont fait silence. Des mutations s’opèrent à l’évidence depuis les dernières législatives, le temps est à l’observation. Observer cette vague qui emporte lentement tous les symboles d’une conjoncture particulièrement...
(Tout sur l'Algérie 18/07/17)
Ali Haddad devrait rencontrer, ce mardi 18 juillet, le secrétaire général de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Said et des présidents d’autres organisations patronales à Alger pour répondre au premier ministre Abdelmadjid Tebboune, a-t-on appris de source sûre. « Une réunion entre les signataires du pacte social est prévue ce mardi. Un communiqué sera publié à la fin de la rencontre », explique notre source, sans donner plus de détails. Cette réunion intervient quatre jours après l’incident de l’École nationale de la...
(L'Expression (alg) 17/07/17)
«Une instruction sera adressée cette semaine aux différentes structures, qui définira les membres qui seront chargés de l'élaboration des listes électorales au niveau local», a confié une source proche de la direction centrale. Il se prépare à mettre sa machine en branle. Le parti du FLN s'organise, d'ores et déjà, pour le rendez-vous de novembre. En prévision des élections locales, le secrétaire général du parti va adresser une note à la base portant sur le processus de préparation de l'artillerie pour affronter la bataille électorale.
(Midi Libre 17/07/17)
Le dialogue que veut lancer le Premier ministre avec les partis politiques, les syndicatset Le monde associatifn’attend que le feu vert du président de la République. C’ est ce que vient d’annoncer Abdelmadjid Tebboune qui a aussi révélé que ce dialogue sera organisée sous forme de conférence à laquelle prendront donc part toutes les parties intéressés par l’initiative du Premier ministre et qui, par voie de conséquence, répondraient de manière positive à cette invitation. A ce titre s’il est certain...
(Midi Libre 15/07/17)
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a réitéré sa "pleine disponibilité" et sa "volonté résolue" à oeuvrer,avec le président français, Emmanuel Macron, en vue de"consolider davantage" lacoopération entre l’Algérie etla France et de la porter à lahauteur de la dimensionhumaine et du partenariatd’exception que les deux pays ont décidé d’édifier ensemble. "Au moment où votre pays ami célèbre sa fête nationale, il m’est particulièrement agréable de vous adresser, au nom du peuple algérien et de son gouvernement ainsi qu’en...
(L'Expression (alg) 15/07/17)
Sur les 28 walis nommés, on retrouve deux femmes placées à la tête de wilayas et une autre au poste de wali déléguée de Bouzaréah. C'est fait. Le mouvement tant attendu dans le corps des walis a été annoncé jeudi dernier. Le président de la République a procédé à un vaste changement dans le corps des walis. «Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé jeudi à un mouvement dans le corps des walis et des walis délégués et...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Le président algérien a nommé ce mercredi Hassan Mermouri ministre du Tourisme et de l’Artisanat, indique un communiqué de la présidence de la République. Auteur de « La lutte des Touaregs », paru en 2010, Hassan Mermouri était auparavant directeur du livre et de la lecture publique au ministère de la Culture. Natif de Djanet, dans le sud algérien, on le présente comme un brillant spécialiste de la question des touaregs à laquelle il a consacrée plusieurs travaux. C’est la...
(Le Soir d'Algérie 13/07/17)
Le secrétaire général du Front de libération nationale, Djamel Ould-Abbès, met fin aux spéculations et fixe officiellement la date de la tenue de la réunion du comité central : ce sera les 22 et 23 octobre prochain. Autrement dit, il s’agira d’une réunion ordinaire puisqu’elle interviendra dans les délais statutaires prévus par l’article 34, le comité central se réunissant une fois par an et ce, depuis le dernier congrès de juin 2015. Ould-Abbès a annoncé sa décision aux membres du...
(L'Expression (alg) 13/07/17)
Les sanctions tombent au FLN, en prévision du rendez-vous décisif et important des élections locales et la présidentielle de 2019. Les sanctions tombent au FLN, en prévision du rendez-vous décisif et important des élections locales, prévues au mois d'octobre prochain, ainsi que l'échéance de la présidentielle de 2019. La dernière sanction en date a ciblé l'ancien ministre de la Poste et des TIC, Moussa Benhamadi, démis de ses fonctions. Auparavant, pas moins de six membres du comité central seront traduits...
(Midi Libre 13/07/17)
Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a présidé hier un Conseil interministériel, en présence des ministres, respectivement, de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, des Finances, Abderrahmane Raouya, et de l’Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, portant sur la gestion du foncier industriel, a indiqué un communiqué des services du Premier ministère. Lors de cette réunion, il a été procédé à l’examen des résultats de l’évaluation de la situation des zones industrielles et des zones d’activités, réalisée par les soins...
(AFP 12/07/17)
Une personnalité inconnue du grand public et de la scène politique en Algérie, Hacène Mermouri, a été nommé mercredi ministre du Tourisme et de l'Artisanat pour remplacer le précédent titulaire, limogé après trois jours à son poste. La présidence a annoncé la nomination de M. Mermouri dans un communiqué publié par l'agence officielle APS, qui ne donne aucun détail sur le nouveau ministre. Contactés par l'AFP, des cadres du ministère du Tourisme ont dit ignorer qui était leur nouveau ministre...
(L'Expression (alg) 12/07/17)
Le Premier ministre présidera demain un Conseil interministériel autour de la question de la majoration des bénéfices des pharmaciens d'officine, qui fait l'objet d'un bras de fer entre le syndicat et la tutelle. Il est sur tous les fronts. Le Premier ministre Abdemadjid Tebboune aura un agenda chargé ces jours-ci. Il présidera demain un Conseil interministériel autour de la question de la majoration des bénéfices des pharmaciens d'officine. Après le non-aboutissement de la rencontre entre le syndicat et le ministère, le Premier ministre se saisit du dossier. Abdelmadjid Tebboune sera donc appelé à dénouer...
(L'Expression (alg) 12/07/17)
S'entretenir avec le secrétaire général du FLN, ce parti unique, cette machine à gagner les élections, est toujours un moment passionnant. C'est une brèche ouverte sur le fonctionnement underground du vieux parti. Mieux encore, pour ceux qui savent observer, on est devant la porte du système. Par le trou de la serrure, on observe le monde grouillant composé d'hommes aux cols blancs, au sourire large, les mains derrière le dos dissimulant canifs, gourdins et longs couteaux. Le rideau ne baisse...
(Le Soir d'Algérie 12/07/17)
La contestation de la gestion des affaires du FLN par son secrétaire général n’est pas seulement «extra-muros» puisqu’elle est également menée par des gens proches de Djamal Ould-Abbès. Le remplacement, hier mardi, de Moussa Benhamadi par Sadek Bouguetaya au poste de chargé de communication de l’ex-parti unique a révélé, en effet, toute l’étendue du malaise qui couve dans les entrailles du FLN. Un malaise qui, cette fois-ci, a comme carburant le bilan des élections législatives du 4 mai dernier à...

Pages