| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(Le Quotidien d'oran 01/03/17)
Sonatrach est en train de discuter entre autres avec une des majors pétrolières pour un projet de développement de gisements pétroliers offshore dans les régions de Béjaïa et Oran. L'information a été rapportée par Reuters, qui cite des révélations d'une source anonyme proche du dossier. L'agence cite parmi les géants mondiaux en pourparlers avec la compagnie publique algérienne des hydrocarbures, les Américains Exxon Mobil et Anadarko ainsi que l'Italien Eni «pour bénéficier de leur savoir-faire et de leur expérience», indique la même source d'informations. Selon cette dernière, les opérations sismiques menées par la Sonatrach dans ces zones ont montré un potentiel intéressant et l'entreprise envisage maintenant de passer rapidement à la phase de développement. Si l'information n'a pas été confirmée...
(L'Expression (alg) 01/03/17)
Ces résultats interviennent 10 jours après la neutralisation de 14 terroristes à El Adjiba dans la wilaya de Bouira. Neuf terroristes ont été mis hors d'état de nuire par l'Armée nationale populaire, hier matin à Azeffoun, dans la wilaya de Tizi Ouzou. C'est suite à une opération d'envergure, déclenchée il y a quelques jours, que l'ANP a abouti à ce résultat probant grâce à l'exploitation efficace du renseignement. Des moyens énormes ont été mobilisés pour les besoins de cette opération saluée d'ailleurs par la population libérée de ces criminels. Dans un communiqué du ministère de la Défense nationale il est souligné, «dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l'exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l'Armée nationale...
(Le Soir d'Algérie 01/03/17)
Le nombre des accidents de la circulation routière a connu une baisse de 29,02 % durant l’année 2016 par rapport à l’année 2015. Les services de la gendarmerie nationale qui se félicitent de cette baisse ont tracé le même objectif pour 2017. Elles étaient neuf personnes à perdre la vie sur les routes dans 40 accidents par jour en 2016 en Algérie. Ces accidents ont causé aussi 70 blessés quotidiennement. Cependant, pour la première fois depuis plusieurs années, les accidents de la circulation ont connu une tendance baissière pour la même année. Selon le bilan annuel présenté hier par les services de la gendarmerie nationale, 3 306 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2016 (13,02%), et 25 705...
(AFP 28/02/17)
Neuf islamistes armés ont été tués mardi par l'armée algérienne dans une opération "antiterroriste" en Kabylie, une région à l'est d'Alger, a annoncé le ministère de la Défense. Depuis le début de l'année, l'armée algérienne a multiplié les opérations dans les régions montagneuses de l'Est tuant, en incluant celle de mardi, plus de 30 islamistes armés. L'opération qui se poursuivait mardi a lieu "près d'Azzefoun (170 km à l'est d'Alger)" et l'armée "a neutralisé neuf terroristes", selon un communiqué du ministère. Les autorités algériennes utilisent le mot "terroriste" pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis...
(Jeune Afrique 28/02/17)
Les différentes tendances issues du mouvement kabyle adoptent des postures différentes alors que les élections législatives se rapprochent. Tour d’horizon, du boycott à la participation. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a récemment détaillé un peu plus avant son programme électoral, alors que les élections législatives approchent à grands pas, prévues pour début mai. Ce parti, historiquement lié à la lutte berbère, a avancé plusieurs propositions qui peuvent trouver un écho favorable auprès de l’électorat kabyle. Ainsi, le RCD continue d’exiger une déconcentration accrue de l’État et même « la constitution de parlements régionaux », nous dit Atmane Mazouz, porte-parole du parti. Une revendication issue en droite ligne des exigences du mouvement amazigh compris au sens large...
(AFP 28/02/17)
Un ancien proche collaborateur du chef de la police algérienne a été condamné à mort lundi soir pour le meurtre de ce dernier en 2010, a annoncé l'agence de presse officielle algérienne APS. Chouaib Oultache, ancien chef de la division héliportée de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), a été reconnu coupable d'"homicide volontaire avec préméditation" sur la personne d'Ali Tounsi par le tribunal criminel d'Alger. Cette peine, prononcée après plus de trois heures de délibéré, est conformes aux réquisitions du parquet. La défense a huit jours pour se pourvoir en cassation, les verdicts du tribunal criminel n'était pas susceptibles d'appel. "Nous requérons l'application de la peine capitale contre l'accusé au vu de la gravité du crime commis...
(L'Expression (alg) 28/02/17)
L'ensemble des forces politiques qui exercent le pouvoir demeurent encore très solidaires et soudées derrière le chef de l'Etat. Bes représentants de l'Ugta, réunis dans le cadre de la commission exécutive nationale du syndicat à Djelfa, ont renouvelé leur «loyauté» au président de la République. Quoi qu'en disent les détracteurs du chef de l'Etat, c'est là un soutien de taille qui conforte la position du président, contribue à la stabilité politique du pays et renouvelle le contrat établi entre les divers acteurs politiques qui composent le pouvoir en Algérie. Par cette expression de loyauté, l'Ugta consolide les choix politiques et économiques pris par le président de la République et confirme les orientations du gouvernement à quelques jours de la tenue...
(Le Quotidien d'oran 28/02/17)
«J'espère que cette tripartite provoquera une véritable réactivation de l'Economie nationale, nous sortira des sentiers battus, mettra fin au verbiage, au subjectivisme néfaste et à l'opportunisme qui bloque l'investisseur à cause de sautes d'humeur de celui qui est censé l'aider.» Les propos sont chargés d'insinuations, voire d'accusations implicites. Ils sont du secrétaire général de l'UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd. Il les a voulus forts et tranchants, à la veille d'une tripartite qui devra dresser le bilan de ce qui a été fait, depuis le 5 juin 2016, date de la tenue de la 19ème Tripartite. Les partenaires de la 20ème Tripartite qui se tiendra le 6 mars prochain, à Annaba, décideront, probablement, de la mise en place d'un comité de veille...
(Midi Libre 28/02/17)
L’attentat terroriste ayant ciblé dimanche soir un commissariat de la ville de Constantine et qui a occasionné la blessure de deux policiers n’altérera en rien la détermination des forces de sécurité à lutter contre le fléau terroriste. C’est ce qui ressort de la réaction du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. U Une réaction à travers laquelle le gouvernement voulait rassurer l’opinion nationale quant à la maîtrise de la situation sur le plan sécuritaire. En effet le ministère de l’Intérieur affirme que l’attaque terroriste qui a ciblé la 13e sûreté urbaine de la ville de Constantine, avant-hier soir, "n’entamera en rien la détermination de l’Algérie à faire face à tout acte visant à porter atteinte à la sécurité des...
(Tout sur l'Algérie 28/02/17)
L’Algérie a « vaincu le terrorisme grâce à la politique de la Réconciliation nationale », a déclaré ce lundi 27 février le ministre de la Justice, Tayeb Louh. Pour lui, l’Algérie ne s’est pas appuyée uniquement sur « l’approche sécuritaire ». « Il y avait également les approches sociale, légale, juridique et politique », a-t-il expliqué, en évoquant la création de Daech. « J’ai participé à des forums internationaux, à partir de 2005, où l’on faisait la promotion de ce qui est appelé ‘le chaos créatif’ qui devait aboutir à l’installation de la démocratie. C’est à partir de ce concept que des groupes terroristes sont apparus partout dans le monde dont ce qui est appelé Daech », a analysé le...
(Le Soir d'Algérie 28/02/17)
La retraite anticipée a été instituée par le décret législatif n°94-10 du 26 mai 1994. Elle a été imposée à l’Algérie par le FMI et la Banque mondiale, dans le cadre du programme d’ajustement structurel et du rééchelonnement de la dette, afin d’amortir plus ou moins les conséquences sociales dévastatrices des licenciements massifs : plusieurs centaines de milliers de travailleurs du secteur public économique en ont été les victimes. La retraite anticipée ne doit pas être confondue avec le dispositif des retraites proportionnelle et sans conditions, institué en 1997 et qui vient d’être abrogé par la nouvelle loi sur la retraite, dispositif qui n’est plus en vigueur depuis le 1er janvier 2017. Les dispositions relatives à la retraite anticipée ne...
(L'Expression (alg) 28/02/17)
A deux mois des législatives, cette réalité interpelle la classe politique qui semble, dans sa globalité, évacuer le péril terroriste. L'attentat kamikaze avorté dans la soirée d'avant-hier, à Constantine, relance sérieusement le spectre de l'insécurité dans notre pays. Et plusieurs arguments viennent justifier amplement cette crainte, à commencer par le contexte dans lequel intervient l'attaque et la cible choisie. Le contexte est qu'il intervient à quelques semaines d'un rendez-vous politique de grande importante pour le pays, à savoir les élections législatives dont la date est fixée au 4 mai prochain. Depuis ces deux dernières années, l'Algérie fait de la régularité des scrutins un sacro-saint principe pour consacrer une démarche démocratique et assoir des institutions élues. Les pires moments qui ont...
(Le Soir d'Algérie 28/02/17)
Hadji Baba Ammi l’a annoncé hier après son passage au Sénat, un nouvel emprunt obligataire est en cours de préparation au sein de son ministère. Mais celui-ci ne sera pas tout à fait comme le précédent. A défaut de l’établissement de taux d’intérêt, le nouvel emprunt obligataire portera sur des rendements propres à chaque obligation dans la mesure où chaque valeur mobilière est représentative d’une dette financière à moyen terme et sera récompensée par un gain ou une somme finale. Sans vouloir donner plus de précisions sur la question, le ministre des Finances a déclaré que cet emprunt national sera «probablement» lancé en avril prochain et qu’il est «toujours en cours de développement avant sa présentation au gouvernement». C’est suite...
(Midi Libre 28/02/17)
La Cnas a décidé de contrôler tous les certificats de maladie de complaisance. Il en ressort un contrôle de plus de 124.805 assurés pour toute l’année 2016 avec des sanctions à l‘encontre des absents lors de contrôles à domicile. La Caisse nationale des assurances sociales a averti déjà qu’elle procèdera à des contrôles minutieux pour vérifier si les malades sont chez eux après une délivrance de certificats médicaux afférents. Le constat est effarant, lors des opérations de contrôles à domicile, il a été enregistré que plus de 19.000 personnes ont été absentes du domicile et 14.473 personnes ont été sanctionnées pour de "faux congés de maladies". La Cnas par le biais de sa direction des prestations a souligné que ces...
(L'Expression (alg) 28/02/17)
Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, est sorti hier de son mutisme à l'occasion de l'AGO, pour répondre à ses rivaux et défendre ses bilans. Tenue au Centre technique national de Sidi Moussa, cette AGO a été marquée par une forte présence des médias, ainsi que les membres de l'AG (97 membres statutaires), au moment où l'opinion publique attendait avec impatience de connaître les projets du boss de la FAF et surtout sa «contre-attaque». Avant d'entamer les travaux de cette assemblée ordinaire, le président de l'instance fédérale, en présence de Mustapha Berraf, président du COA, a honoré des anciens sportifs et hommes de la presse «pour leur contribution au développement de la discipline». Il s'agit de l'ex-entraîneur de la...
(AFP 27/02/17)
Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué lundi l'attaque suicide avortée contre commissariat de police à Constantine, dans l'est de l'Algérie, qui a fait deux blessés dimanche. Dans un texte posté sur internet, le groupe extrémiste affirme que le "kamikaze Abou El Hassan Ali a réussi à atteindre le commissariat de police de Bab El Kantara à Constantine et à y faire détoner son sac piégé". La police algérienne a indiqué dans la nuit de dimanche à lundi avoir déjoué cette attaque suicide, expliquant qu'un agent avait tiré...
(AFP 27/02/17)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika "va bien", en dépit des ennuis de santé qui ont entraîné le report la semaine dernière d'une visite de la chancelière allemande Angela Merkel, a assuré dimanche le secrétaire général du Front de Libératon nationale (FLN,présidentiel) "Le président va bien et poursuit normalement ses activités", a déclaré M. Djamel Ould Abbès, cité par l'agence de presse APS. Le secrétaire général du FLN, dont M. Bouteflika est président, était interrogé sur l'Etat de santé du chef de l'Etat, près d'une semaine après le report de la visite de Mme Merkel en Algérie. Le 20 février, la chancelière allemande avait dû reporter au dernier moment sa visite en Algérie à cause d'une "bronchite aiguë" de M. Bouteflika...
(AFP 27/02/17)
Un policier a déjoué une attaque suicide devant un commissariat dimanche soir à Constantine, dans l'est de l'Algérie, en tirant sur la ceinture explosive portée par le kamikaze qui s'est alors déclenchée, a annoncé la police. "Un policier qui était devant le siège du commissariat situé au-dessous d'un bâtiment abritant une dizaine de familles a riposté énergiquement et héroïquement, après plusieurs sommations, ciblant avec précision la ceinture explosive portée par un terroriste", a précisé la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué cité par l'agence de presse APS. Les autorités n'ont pas précisé si l'assaillant avait été tué ou blessé par l'explosion. Selon les médias locaux, deux policiers ont été blessés. Au moment de l'attaque, qui s'est...
(L'Expression (alg) 27/02/17)
Il a, toutefois, impliqué tous les mouhafedhs et membres du bureau politique. Le secrétaire général du FLN, Ould Abbès, a indiqué que s'agissant du tri et classement des listes des législatives du 4 mai prochain, il est «le seul maître à bord». Le secrétaire général a affirmé qu'il a classé les candidats par recoupement avec les propositions d'autres instances du parti. Au final «j'en ai fait une jurisprudence technique», a-t-il fait savoir, en marge de la rencontre avec la délégation du Parti communiste chinois au siège du parti à Hydra. Les postulants à la candidature aux législatives sur les listes du parti doivent patienter jusqu'au 6 mars pour voir les listes définitives qui seront déposées au ministère de l'Intérieur. Après...
(AFP 27/02/17)
Le procès de l'assassin présumé de l'ex-patron de la police algérienne Ali Tounsi, tué par balles dans son bureau en 2010, s'est ouvert dimanche devant le tribunal criminel d'Alger. Le colonel Chouaib Oultache, ancien chef de l'unité aérienne de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), est poursuivi notamment pour "homicide volontaire avec préméditation", selon l'accusation. Il est accusé d'avoir tué Ali Tounsi le 25 février 2010 lors d'une réunion au siège de la DGSN à Alger. La mort de Tounsi "est survenue lors d'une séance de travail durant laquelle un cadre de la police, apparemment pris d'une crise de démence, a ouvert le feu sur le chef de la police avec son arme de service", avait indiqué le...

Pages