Vendredi 23 Juin 2017
(Jeune Afrique 30/05/17)
C’est à la dernière minute que plusieurs membres du gouvernement sortant ont été informés de leur remplacement, dans la foulée des législatives du 4 mai. À commencer par son chef, Abdelmalek Sellal, averti seulement la veille (23 mai) de la nomination de son successeur, Abdelmadjid Tebboune, alors que plusieurs indices semblaient indiquer qu’il conserverait son poste. Quant à Noureddine Boutarfa, le ministre de l’Énergie, il a appris le 24 mai à Vienne, où il participait à un sommet de l’Opep, qu’il devait céder son portefeuille le lendemain. Mais ce ministre se savait sur le départ, à l’instar de son collègue des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, également informé le 24. Ce dernier est pressenti pour le poste d’ambassadeur à Paris, vacant...
(Midi Libre 30/05/17)
Un jour après le limogeage du ministre du Tourisme, le mouvement populaire algérien (MPA), le parti auquel appartient le désormais ex ministre Messaoud Benagoune, brise le silence. En effet, dans un long communiqué rendu public hier, le parti d’Amara Benyounés s’explique sur une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre. Ainsi si d’emblée le MPA considère que ce limogeage fait partie d’ « une procédure constitutionnelle » et « prérogative incontestable du président de la république », il n’en demeure pas moins le parti dégage toute sa responsabilité dans cette scandaleuse affaire, affaire qui fera certainement date dans les annales politiques du pays car jamais un ministre n’a été démis de ses fonctions deux jours après sa nomination. ET au...
(Tout sur l'Algérie 30/05/17)
Les autorités tunisiennes ont annoncé, ce lundi, l’élimination d’un dirigeant de la branche locale de l’État islamique par les forces de sécurité près de Kasserine, au centre-ouest du pays, rapporte Le Figaro. Cet « élément terroriste classé comme dangereux » a été abattu dans une embuscade tenue dimanche soir par une unité spéciale de la Garde nationale, a indiqué le ministère de l’Intérieur tunisien. L’embuscade a eu lieu à Hassi Ferid, à une vingtaine de kilomètres de Kasserine, près de la frontière algérienne. Le porte-parole officiel de la Garde nationale a souligné que « ces terroristes avaient pour objectif de commettre des attaques terroristes durant le mois de ramadan », rapporte l’Économiste maghrébin. Le ministère de l’Intérieur n’a pas divulgué...
(L'Expression (alg) 30/05/17)
Le dixième anniversaire de ce lâche attentat a été commémoré le 11 avril dernier. Le tribunal criminel d'Alger réexaminera le 11 juillet prochain l'affaire des six inculpés dans les attentats à l'explosif qui avaient ciblé, en 2007, le Palais du gouvernement et le siège de la Sûreté urbaine de Bab Ezzouar, a-t-on appris dimanche auprès de la cellule de communication de la cour d'Alger. Les six inculpés, à savoir:
(Midi Libre 30/05/17)
Après l’annonce du nouveau gouvernement il est attendu un autre mouvement au niveau des administrations, entreprises publiques et de la diplomatie… C’est ce que rapportent des sources bien informées. Ces sources indiquent que la priorité sera donnée aux wilayas qui devraient connaître un mouvement partiel, avec moins d’une dizaine de changements. En plus de Tlemcen, Annaba, Blida et Oran, dont les ex-walis ont été promus ministres, cinq où six autres wilayas seraient concernées. Ce mouvement est d’autant plus justifié par les nouvelles orientations, notamment au plan économique. A situation nouvelle, des hommes nouveaux. «Ce remaniement devrait être léger, et adoptera la même recette que celle utilisée dans le gouvernement Tebboune, avec la promotion de gestionnaires compétents et dynamiques qui ont...
(L'Expression (alg) 30/05/17)
Il n'y a que 10.000 postes à pourvoir sur 500.000 dossiers déposés. Le concours de recrutement des enseignants, plus grand concours organisé jusqu'ici par la Fonction publique, a perdu un peu de son éclat cette année. Le recours du ministère de tutelle à la formule de la plate-forme numérique pour recruter des enseignants a amoindri les chances de nombre de candidats. C'est ce qu'évoquent sans une certaine amertume dans la voix plusieurs candidats, particulièrement ceux qui postulent pour la première fois. Les chances de se voir recruter sont minimes, s'accordent-ils à dire. «Nous avons décidé de postuler juste pour la forme. Il n'y a pas assez de postes pour tout le monde. Donc peu de chances», a indiqué un groupe...
(Le Soir d'Algérie 30/05/17)
La dérive est bien perceptible à travers les chiffres de l'ONS : il y a plus de trois millions de retraités que la CNR doit prendre en charge en cette année 2017. Pour ce faire, il lui faut une disponibilité financière de 1 200 milliards de dinars. Faudrait-il encore que la Cnas recouvre les 400 milliards de dinars de cotisations impayées pour faire face aux dépenses — financement des charges diverses de gestion, salaires des personnels Cnas, remboursement des médicaments, des accidents du travail, des arrêts de travail, des cures thermales, des maladies chroniques, des prises en charge pour les cardiopathies, etc. La Cnas ne devrait pas hésiter à traduire en justice tout employeur coupable de fraude. Environ 4 millions...
(Huffingtonpost 30/05/17)
RIF - Parmi les arrestations annoncées ce week-end à Al Hoceima, au nombre de 22 selon les sources officielles, plus nombreuses selon les associations de défense des droits de l'Homme, figure celle d'un journaliste algérien. C'est El Watan, le quotidien pour lequel il travaillait, qui a annoncé son arrestation. "Les forces de sécurité marocaine...
(L'Expression (alg) 30/05/17)
15.960 quintaux sont prévus pour cette année sur une superficie en production de 665 ha avec un rendement de 24 q/ha. La production de la cerise dans la wilaya de Tizi Ouzou affiche une hausse prévisionnelle de plus de 26% cette année, comparativement à la saison précédente, a-t-on appris hier auprès de la direction locale des services agricoles (DSA). La production de 15.960 q de cerises prévue pour cette année sur une superficie en production de 665 ha avec un rendement de 24 q/ha sera supérieure au vu des premières récoltes qui sont très satisfaisantes, a indiqué Lathmas Mohamed Yahiaoui, du service de l'Organisation de la production et de l'appui technique (Opat). Les récoltes effectuées depuis début mai ont donné...
(Le Quotidien d'oran 30/05/17)
Les prix des fruits et légumes sont en chute libre, avec des baisses de 10 à 20%, depuis veille du mois de Ramadhan, période qui a toujours été marquée par une flambée des prix. Cette année, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, les prix sont «cléments», avec des niveaux saisonniers, sinon en nette baisse, pour la plupart des produits du couffin de la ménagère. Les fruits, également, sont abordables, avec des tendances de prix oscillant entre 100 à parfois 80 dinars et à 300 dinars/kg pour les premiers arrivages de certains fruits, dont la nectarine. Hier, les prix, en moyenne étaient de 50-60 DA/kg pour la tomate, entre 40 et 60 DA/kg pour la pomme de terre, alors que...
(Le Soir d'Algérie 30/05/17)
L’opération de paiement de la 2e tranche pour les souscripteurs de l’AADL2 a commencé, hier, timidement, le site de l’agence ayant enregistré une forte affluence d’où les nombreux bugs rencontrés. Une lenteur qui peut trouver son explication par le nombre important de souscripteurs. Ce que d’ailleurs pense Lotfi Ramdani du site spécialisé Lkeria.com. «Il y a 129 000 personnes concernées, donc ils y vont doucement», relève-t-il. «Cette opération se fera progressivement comme à l’accoutumée par rapport à l’ordre chronologique de l’inscription, si la page ne s’affiche pas, refaites une tentative dans la journée», recommande ce site spécialisé dans les opérations immobilières. La liste non exhaustive des wilayas concernées est la suivante : Alger, Bouira, Béjaïa, Boumerdès, Blida, Bordj-Bou-Arréridj, Cons-tantine, Djelfa,...
(Midi Libre 30/05/17)
La suspension de la ligne ferroviaire Alger-Constantine-Annaba, intervenue depuis dix jours, a été prolongée de deux jours en raison de travaux menés au niveau du tronçon Thénia-Beni Amrane (Boumerdès), a indiqué lundi la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) dans un communiqué. "La SNTF informe sa clientèle du prolongement de l’interruption de la voie sur la ligne Alger-Constantine-Annaba de deux jours (30 et 31 mai)", préciset- elle. La suppression momentanée du trafic voyageurs et marchandises, depuis le 20 mai dernier, est due "aux travaux de confortement des tunnels nécessaires à la sécurité des circulations ferroviaires entre les gares . " De ce fait, les trains de voyageurs de grandes lignes et les trains régionaux (aller et retour) Alger-Annaba, Alger- Constantine,...
(Tout sur l'Algérie 29/05/17)
Le Président Bouteflika a procédé, mercredi dernier, à la nomination d’Abdelmadjid Tebboune au poste de Premier ministre, en remplacement d’Abdelmalek Sellal qui a occupé ce poste avec docilité pendant près de cinq ans. Jusqu’au dernier moment, l’ex-Premier ministre a semblé croire qu’il allait être reconduit à son poste, allant même jusqu’à mener des consultations avec les partis politiques et à préparer sa liste de ministres. La réalité du poste qu’il occupe aura néanmoins fini par le rattraper, comme tous ses prédécesseurs.
(AFP 29/05/17)
Le ministre algérien du Tourisme et de l'Artisanat a été limogé dimanche, trois jours seulement après sa nomination, a annoncé la présidence sans expliquer la raison de ce renvoi. Le président Abdelaziz Bouteflika "a démis M. Messaoud Benagoun de ses fonctions", a-t-elle simplement annoncé dans un communiqué cité par l'agence APS, trois jours après la nomination du nouveau gouvernement. La nomination de M. Benagoun, 38 ans, avait été critiquée par des médias, qui avaient notamment souligné que le nouveau ministre n'avait...
(Le Soir d'Algérie 29/05/17)
Au MSP, on veut visiblement limiter de l’influence médiatique de ceux, minoritaires au sein du conseil consultatif national du mouvement, qui s’inscrivent contre l’option de l’opposition imprimée par la nouvelle direction. - Une option entérinée, une fois de plus et de manière éclatante, par les membres de cette instance qui, il y a un peu moins d’une quinzaine de jours, avaient rejeté quasi unanimement l’offre du président de la République de rejoindre le gouvernement post-élections législatives du 4 mai dernier. Ce qui n’a pas été du goût des partisans de l’option entriste menée par Aboudjerra Soltani et Abderrahmane Saïdi, respectivement ex-président et ex-président du Conseil consultatif du mouvement. Ce duo n’a pas cessé de multiplier les interventions médiatiques avant et...
(L'Expression (alg) 29/05/17)
«Une commission chargée d'évaluer l'apport de ces nouvelles structures au parti (...) sera mise sur pied prochainement.» Le FLN poursuit son oeuvre de liquidation de l'héritage de Amar Saâdani. Ce parti s'achemine vraisemblablement vers la dissolution des mouhafadhas créées par Amar Saâdani. Une commission chargée d'évaluer l'apport de ces nouvelles structures au parti et leur impact sur les résultats obtenus par le parti au dernier scrutin des législatives sera mise sur pied prochainement, a indiqué hier un membre du bureau politique du FLN, Rachid Assas. En prévision des élections locales, prévues en octobre prochain, le FLN a étudié la possibilité de se débarrasser des structures créées en toutes pièces par Amar Saâdani pour succéder à lui-même lors du Xe congrès...
(Le Soir d'Algérie 29/05/17)
Une grande tension règne à nos frontières depuis vendredi. Les raids aériens déclenchés ce jour-là par l’aviation égyptienne contre des positions de Daesh en Libye ont mis les forces de l’ANP en état d’alerte. Un peu plus loin, la Tunisie redouble elle aussi de vigilance pour faire face à une situation qui plonge en fait toute la région dans la tourmente. Tout a commencé cette fin de semaine lorsque Abdelfattah El-Sissi apparaît sur la télévision égyptienne pour informer l’opinion que des avions militaires égyptiens bombardaient au même moment (vendredi soir) des bases terroristes implantées à l’intérieur du territoire libyen. L’opération a été déclenchée en représailles à l’attaque perpétrée quelques heures plus tôt contre un bus transportant des Coptes dans la...
(L'Expression (alg) 29/05/17)
Les titulaires de ces postes doivent faire preuve d'une grande capacité d'adaptation pour atteindre les défis qui leur ont été assignés, et cela passe d'abord par le grand test qu'est le Ramadhan! Pas le temps de s'échauffer pour certains nouveaux ministres! A peine installés, ils sont directement appelés au...front. Le premier qui va au charbon est incontestablement le ministre du Commerce Ahmed Saci. L'ex-wali de Tlemcen a hérité d'un secteur des plus sensibles à la veille du mois sacré du Ramdhan, qui est encore plus sensible. Pis encore, le ministère du Commerce n'a plus de vrai «chef» à sa tête depuis le décès de l'ex-titulaire du poste Bekhti Belaïb. C'est l'actuel Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, qui avait pris le relais,...
(Le Soir d'Algérie 29/05/17)
L’association de la protection du consommateur alerte sur la pénurie du lait en sachet. Pourtant, le ministère de l’Agriculture a déclaré avoir augmenté de 20% les quotas du groupe Giplait en poudre de lait en prévision du mois de Ramadhan. L’association des commerçants et artisans algériens estime, de son côté, que le problème est lié à la forte demande que connait ce produit durant ce mois. Le problème récurrent de pénurie du lait en sachet refait-il surface ? Selon Mustapha Zebdi, président de l’Association nationale de protection du consommateur «il y a une crise de lait en sachet». Cependant, dit-il, le problème remonte à quelques mois déjà et non pas uniquement au début de ce mois de Ramadhan. «Nous avons...
(Le Quotidien d'oran 29/05/17)
A l'approche de la saison estivale, le ministère du Commerce lance une campagne de sensibilisation consommateurs mais également de tous les intervenants dans la vente de denrées alimentaires réfrigérées ou congelées afin d'éviter la rupture de la chaîne de froid. Selon le ministère, la chaîne de froid concerne l'ensemble des intervenants dans les différentes filières alimentaires et offre de sérieuses garanties aux niveaux de la fabrication, du stockage, du transport et de la distribution des produits. Le message est de faire relever l'importance de la continuité des étapes de la chaine de froid car, insiste le ministère, aucun maillon ne doit céder et anéantir l'essentiel de l'effort général déployé, et aboutir en fin de chaîne à un produit préservé de...

Pages