Vendredi 19 Janvier 2018
(Tout sur l'Algérie 23/07/13)
La mise en service de la 3G devrait se faire avant le 1er décembre, a affirmé dans une déclaration à TSA, Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication. « J’ai signé l’arrêté (pour le lancement du processus de l’octroi des licences, ndlr) dont nous attendons la publication dans le Journal officiel. L’appel d’offres sera lancé le 1er août par l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications » a précisé le ministre avant d’ajouter : « Il est possible que la mise en service se fasse avant le 1er décembre si les opérateurs sont prêts ». Annoncé à plusieurs reprises dans le passé, le lancement de l’appel d’offres pour l’octroi des...
(Algerie Focus 23/07/13)
La facture des importations de véhicules de l’Algérie a augmenté durant le premier semestre 2013 de 17,38% par rapport à la même période de l’année précédente, selon les Douanes, confirmant ainsi leur tendance haussière entamée depuis trois ans. Les importations algériennes de véhicules ont atteint 324,63 milliards DA (mds DA), soit environ 4,3 milliards de dollars, durant le premier semestre 2013 contre 276,55 mds DA à la même période en 2012, en hausse de 17,38%, indique le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). De janvier à juin 2013, le nombre de voitures importées est passé de 295.113 à 323.321 voitures, soit une hausse de 9,56%, selon les chiffres du centre des Douanes. Selon le Cnis, la...
(El Moudjahid 23/07/13)
Contrebande de carburant : « Plus de 1,5 milliard de litres détournés annuellement vers l’étranger » C’est ce qu’a déclaré hier à El Oued, le ministre de l’Énergie et des Mines, M. Youcef Yousfi, lors d’une visite d’inspection et de travail dans la wilaya au cours de laquelle il s’est enquis de plusieurs projets relevant des domaines de l’électricité et du gaz, et visitera d’autres infrastructures de son secteur. En effet, M. Yousfi a expliqué qu’«avec cette nouvelle capacité, ils pensent pouvoir couvrir les besoins de cette année.» Et d’ajouter : «On avait un problème en énergie électrique on l’a réglé en très grande partie, on avait un problème d’acheminement d’électricité qui a été réglé, on avait un problème de...
(Algerie Focus 23/07/13)
Le Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (SNAPEST) tient à ce que l’administration et les enseignants surveillants soient sanctionnés au même titre que les candidats tricheurs. Le coordinateur de cette entité syndicale, Meziane Meriane, a confirmé le dépôt du rapport établi par la commission chargée d’étudier les recours mardi dernier, pour que soit décidée la nature de la sanction par le ministre de l’Education, précisant qu’aucune reconduction n’est envisageable pour les recalés. Après avoir fait pression sur le ministère de l’Education nationale afin de sévir contre les élèves » tricheurs « , les syndicats du secteur dont le Snapest, oeuvrent à ce que les sanctions s’étendent jusqu’aux agents administratifs et enseignants surveillants. Jugeant que l’origine du...
(Le Soir d'Algérie 23/07/13)
Les Algériens ont consommé entre 25 000 et 30 000 tonnes de viandes rouges et blanches depuis le début du mois de Ramadhan. Selon les estimations de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), entre 70 000 et 80 000 tonnes de viandes seront consommées d’ici la fin du mois de Ramadhan. Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - La consommation des Algériens en viandes, blanches et rouges, pendant le mois de Ramadhan a augmenté. Ils consomment ainsi, selon les estimations de l’UGCAA, entre 20 et 30 % de plus par rapport au reste de l’année. Même si les prix des viandes blanches et rouges sont jugés trop chers, notamment pendant ce mois où ils atteignent des seuils vertigineux,...
(Afrik.com 23/07/13)
Dans ses mémoires "Le souffle du Dahra", Benali Boukortt, féru militant pour l’indépendance de l’Algérie, relate le combat de la résistance algérienne contre l’oppression coloniale. Son témoignage authentique a été réédité par sa fille Lila Boukortt, pour que les nouvelles générations puissent s’imprégner de cette page sombre de l’histoire de l’Algérie. Entretien avec celle qui est plus que jamais fière de son père. Benali Boukort est parmi les plus illustres militant pour l’indépendance de l’Algérie durant la guerre qui l’a opposée à la France. Emprisonné à plusieurs reprises, soumis constamment à la torture, il n’a jamais failli à son combat pour une Algérie libre. Lui, a entamé très tôt la lutte pour que le peuple algérien retrouve sa dignité, en...
(El Watan 23/07/13)
1,5 milliard de litres de carburant sont annuellement détournés par les frontières est et ouest du pays, selon le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi. Les mesures prises pour endiguer le trafic, notamment des restrictions sur l’approvisionnement des wilayas frontalières, provoquent des tensions. Après le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, c’était au tour, hier, du ministre de l’Energie et des Mines d’intervenir publiquement sur le trafic de carburant aux frontières. Lors de sa visite dans la wilaya d’El Oued, le ministre de l’Energie, cité par l’APS, a indiqué que la contrebande du carburant avait pris des proportions alarmantes, en précisant que plus de 1,5 milliard de litres sont détournés annuellement d’une façon illégale vers l’étranger. «La contrebande...
(Liberté 23/07/13)
“Le programme LPP est destiné aux catégories socioprofessionnelles qui ne pouvaient ni postuler pour un logement social ni pour un logement de type location-vente (AADL)”, indique-t-on. La formule Logement public promotionnel (LPP) attire, visiblement, plus de monde que prévu et pas forcément les candidats méritants. Un peu plus de deux semaines après son lancement, pas moins de 39 000 souscripteurs sur le territoire national ont manifesté leur intérêt en retirant les formulaires. La part du lion revient évidemment à la capitale avec 24 000 imprimés distribués, talonnée par Oran et d’autres grandes agglomérations à l’image de Constantine et Annaba, et la cadence va crescendo. Les pouvoirs publics, cette fois-ci, ont vite réagi en y mettant un point d’ordre. “Tout Algérien...
(El Moudjahid 23/07/13)
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, a annoncé, hier à Médéa, qu’un arrêté interministériel est en préparation pour l’intégration des micro-entreprises dans le circuit économique. “Un arrêté est actuellement en cours d’élaboration entre le ministère du Travail et celui des Finances en vue d’apporter des clarifications précises sur le contenu et l’application de l’article 55 du code des marchés”, a déclaré M. Louh, lors d’une séance de travail avec les responsables du secteur de l’emploi, ajoutant que cet arrêté devrait permettre aux jeunes, responsables des micro-entreprises, d’obtenir 20% des projets affectés par les pouvoirs publics aux différents secteurs d’activités. L’arrêté, qui sera promulgué prochainement, selon M. Louh, va favoriser l’intégration de ces micro-entreprises dans...
(Liberté 23/07/13)
Traité comme un phénomène marginal depuis des années, le trafic de carburant le long des frontières est et ouest du pays a pris des proportions inquiétantes. Le gouvernement se mobilise. Des mesures sont prises. Depuis quelques jours, des ministres du gouvernement Sellal sortent de leur mutisme et révèlent l’étendue de la gangrène. Ainsi, selon Youcef Yousfi, ministre de l'Énergie et des Mines, “plus de 1,5 milliard de litres sont détournés annuellement d'une façon illégale vers l'étranger”. Cette quantité, précisera-t-il, en outre, “fait tourner 600 000 véhicules au-delà de nos frontières”. Le constat fait par les membres du gouvernement est sans appel. C’est une véritable saignée pour l’économie nationale et une réelle menace sur la sécurité du pays. La sortie du...
(El Watan 23/07/13)
Les esprits commencent à s’apaiser à Trappes, cité populaire de la grande banlieue ouest de Paris, qui vient de connaître deux nuits marquées par des violences urbaines. La raison de la violence ? Le contrôle jeudi dernier par la police d’une femme vêtue d’un voile intégral (tenue interdite en France) qui a dégénéré. Son accompagnateur, un jeune homme, s’y serait violemment opposé, suite à quoi il sera interpellé et placé en garde à vue. Selon la police, il aurait tenté d’étrangler un policier, une version contestée par son épouse qui a accusé la police de violence. Très remontées, 250 à 400 personnes, selon des témoins, avaient manifesté vendredi soir près du commissariat de Trappes pour protester contre le maintien en...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
Cette visite du Premier ministre dans le Sud algérien intervient au moment où les «indignés» du Sud essayent de reprendre du poil de la bête. Après sa visite express à Tizi Ouzou, Abdelmalek Sellal revient au Sud. Reprenant son bâton de pèlerin qui jusqu'ici l'a amené dans 13 wilayas du pays, le Premier ministre se rendra demain à Tindouf. Comme à son habitude, M.Sellal aura à inspecter et lancer plusieurs projets économiques et surtout sociaux. Le logement, cheval de bataille du Premier ministre et véritable fléau national sera en tête de cette virée dans cette wilaya du sud ouest du pays. Mais pas seulement, les loisirs et la jeunesse seront également à l'ordre du jour avec des projets relevant de...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
La mouvance islamiste voit, par un concours de circonstances inattendu (Abdelaziz Bouteflika doit en principe renoncer à un 4e mandat), son rêve de conquête du pouvoir se profiler à nouveau. Pas grand monde sur la ligne de départ pour le moment. Cela ne veut pas dire pour autant que les états- majors des formations politiques n'y songent pas. La course au Palais d'El Mouradia qui tarde à être lancée risque de se jouer au sprint et comme dans toutes les compétitions de vitesse: gare aux faux départs. Pour ne pas déroger à la règle tout se joue en coulisses dans le secret des dieux. Un type de communication estampillé «made in Algeria». Pendant ce temps-là, les grosses cylindrées (Front de...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
Le verdict rendu dimanche dernier par le tribunal criminel de Constantine à l'encontre des assassins des deux petits garçons, Brahim et Haroun, n'a été que justice rendue et donné lieu à un soulagement parmi la population constantinoise, mais certainement un soulagement pour tous les Algériens, car d'aucuns n'ont été insensibles aux atrocités et sévices vécus par les deux petits anges. Au lendemain du verdict, l'émotion est toujours aussi vivace, Mohamed, un jeune approchant la trentaine, estime que «les deux criminels ont eu le jugement qu'ils méritent, je salue la justice, aux parents maintenant d'apprendre à dénoncer tout geste ou comportement douteux». Une mère de famille nous confie «heureusement que la justice a bien fait son travail, j'espère qu'ils seront bientôt...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - Le ministre de l’Energie et des Mines Youcef Yousfi trouve, en fin de compte, insupportable la contrebande de carburant qu’il annonce vouloir à combattre avec fermeté. «La contrebande de carburant est une gangrène pour l’économie nationale. Ça suffit », a dit très remonté M. Yousfi dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail à la wilaya d’El Oued, rapporte le 22 juillet APS. « 1,5 milliard de litres sortent illégalement de nos frontières chaque année vers des pays voisins. C’est-à-dire 100 milliards de dinars (environ un milliard d’euros) que perd l’Algérie annuellement», a expliqué le ministre Yousfi. De l’avis du ministre de l’Energie quelque 600 000 véhicules roulent hors des frontières de l’Algérie...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
Révélé dans l'émission musicale Serrial Taggeur qui passe sur la Radio Alger Chaîne III, le groupe a pris son envol, et de fil en aiguille a pu réaliser son rêve de produire un disque. Dimanche dernier, le groupe Freeklane organisait au magasin Studio Méga Store de Sidi Yahia, une vente-dédicace en présence d'une pléiade d'amis d'artistes, l'occasion nous était offerte de rencontrer le groupe et discuter avec son chanteur dans une ambiance conviviale rehaussée par l'atmosphère chaleureuse de l'album Lala Mira comportant une dizaine de titres, à savoir un album métissé aux sonorités diverses qui témoigne des influences éclectiques d'un groupe au tempérament libre... L'Expression: pourriez-vous présenter votre groupe? Chems Eddine: Le groupe est composé de six membres. Il y...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
Le prestigieux club kabyle tente de revenir au plus vite sur le devant de la scène footballistique et ambitionne, une fois de plus, de rivaliser avec les habituels ténors du championnat. Contrairement à l'été 2012, les Canaris du Djurdjura ont finalement entamé leur premier stage de préparation à l'étranger en Tunisie et non au Maroc. Pour rappel, au cours de l'été de l'année dernière, l'équipe phare de la ville des Genêts, avait en premier lieu débuté la première semaine du Ramadhan en effectuant un premier stage à Staouéli sous la conduite de l'Italien Enrico Fabbro avant de s'envoler pour Casablanca. A cette époque, le président Moh Chérif Hannachi pensait sérieusement avoir réussi à mettre enfin sur pied un staff technique...
(RFI 22/07/13)
En Algérie, le trafic de carburant est un fléau qui engendre pénurie et hausse des prix. Des contrebandiers profitent des tarifs les plus bas du Maghreb pour revendre le carburant algérien au Maroc et dans les pays frontaliers de l'ouest de l'Algérie. Le ministre algérien de l'Intérieur Daho Ould Kablia a récemment dénoncé publiquement ce trafic de carburant, affirmant que 25% de la production nationale était «gaspillée et exportée illégalement» à l'étranger. Ce phénomène est «désormais un problème tant sécuritaire qu'économique» selon le ministre. Le gouvernement a tenu récemment une réunion pour examiner cette situation dans les régions frontalières où la population locale a été privée de carburant. Le trafic a engendré des pénuries de carburant, dans un des pays...
(L'Expression (alg) 22/07/13)
La question se pose, car la teneur en protéines de ce produit de consommation de base est de moindre qualité que ceux des pays de la mer Noire où il est aussi vendu moins cher. L'Algérie achète son blé en France alors qu'elle peut se le procurer à des prix plus bas ailleurs. L'information est de taille. C'est, en effet, au moment où la facture des importations tend à exploser pour établir très probablement un nouveau record que l'Algérie s'offre le luxe de ne pas être regardante sur ses dépenses. De ne pas être près de ses sous. Un réflexe pour le moins étrange lorsque l'on sait que tous les regards demeurent rivés sur les cours du baril de pétrole...

Pages