Jeudi 22 Février 2018
(RFI 07/08/13)
Le ministre des Affaires étrangères tunisien, Othman Jarandi, est en déplacement en Algérie depuis hier, le mardi 6 août. Le pays voisin suit avec inquiétude la lutte contre les terroristes du mont Chaambi. Alger et Tunis ont donc décidé de renforcer leur coopération sécuritaire et de prendre un nouveau tournant. Un voisin, mais surtout un partenaire expérimenté dans la lutte antiterroriste, voilà comment le gouvernement tunisien considère Alger. Quant à la présence de jihadistes algériens en Tunisie, le ministre des Affaires étrangères tunisien, Othman Jarandi, refuse toute polémique : «Les terroristes n’ont pas de nationalité. Leur force provient de leur multinationalité et de leur capacité à se déplacer.» La presse algérienne affirme que plusieurs milliers de soldats algériens participent à...
(AFP 07/08/13)
ALGER, 7 août 2013 (AFP) - Le Haut Conseil Islamique algérien a condamné "avec force" le déjeuner organisé samedi par des non-jeuneurs, en plein ramadan, pour revendiquer leur liberté de conscience, dans un communiqué publié mercredi par le quotidien gouvernemental El-Moudjahid. Samedi, quelque 500 "dé-jeuneurs" avaient organisé une manifestation en plein centre de la ville kabyle de Tizi Ouzou (100 km à l'est d'Alger) mangeant, buvant et fumant pour dénoncer à leurs yeux "l'inquisition" du pouvoir et "l'instrumentalisation de la religion", selon leurs dires. "Nous condamnons avec force cette attitude qui relève de la provocation et de l'exhibitionnisme", déclare le HCI qui critique cette "minorité d'individus" qui ont affiché "avec ostentation leur non respect du jeûne en plein jour". L'instance...
(AFP 07/08/13)
JOHANNESBURG, 7 août 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela devait entamer jeudi son troisième mois à l'hôpital où il est toujours, selon les autorités sud-africaines, dans un état "critique mais stable" après avoir frôlé la mort fin juin. Le héros de la lutte anti-apartheid a dû fêter son 95ème anniversaire le 18 juillet au Mediclinic Heart Hospital de Pretoria, où il avait été admis en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire. Le président Jacob Zuma donne irrégulièrement des nouvelles de son illustre prédécesseur, dans ses discours ou dans de brefs communiqués. Les dernières remontent au 31 juillet, et son porte-parole Mac Maharaj a indiqué mercredi qu'il fallait s'en contenter. Souffrant depuis déjà quelques jours, Nelson Mandela...
(Reporters 06/08/13)
L’heure était hier aux bilans, après une année « faste » en termes de signature de contrats devant booster un secteur industriel pour le moins moribond. Cela s’est passé hier à Djenane El Mithak, en présence du premier responsable du secteur, Cherif Rahmani. Celui-ci, qui pense que son bilan préliminaire est « positif », explique ce constat en grande partie par « les mesures de facilitation et d’amélioration de l’environnement des affaires prises par le gouvernement ». Il est également question de « mesures prises en matière d’encouragement de l’entreprise en général et de l’investissement en particulier ». Le même responsable, lors d’un long exposé fait devant un large parterre de responsables, de syndicalistes et d’hommes d’affaires, a indiqué qu’«...
(Maghreb Emergent 06/08/13)
En ce 5 août, les otages algériens du Mali bouclent leur 488ème jour de captivité. Les informations sur les lieux de leur présence présumée ont été perturbées par l’intervention française. La communication officielle est minimaliste tandis que les familles peinent à entretenir l’intérêt politico-médiatique sur le calvaire de leurs proches. « Le pouvoir algérien ne communique pas sur cette affaire, comme la grande majorité des gouvernements confrontés à ce type de crise. C'est douloureux pour les familles, et frustrant pour la presse, mais ça relève des règles fondamentales de l'exercice », avait noté, Jacques Raillance, ancien responsable de structures d'analyse au Ministère français de la Défense, ancien diplomate et spécialiste des questions de terrorisme et de guérillas qui tient un...
(Tout sur l'Algérie 06/08/13)
Un rapport sur les transferts illicites des capitaux a été transmis au président Abdelaziz Bouteflika et au Premier ministre Abdelmalek Sellal, révèle, ce mardi 6 août, Karim Djoudi, ministre des Finances, dans un entretien à l’agence APS. Ce rapport a été établi conjointement par le ministère des Finances et la Banque d’Algérie. « Il retrace les infractions constatées en matière d’infractions à la législation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger et fait un inventaire des procès-verbaux dressés par les différents services concernés. Il rappelle les conditions de prise en charge des poursuites par les instances judiciaires et présente l’évolution des infractions constatées en nombre et en valeur », explique M. Djoudi dans un entretien à...
(Le Quotidien d'oran 06/08/13)
L'ambassade américaine à Alger a rouvert, hier, pour la gestion des affaires courantes, au même titre que celles au Bengladesh, l'Afghanistan, la Mauritanie ou encore l'Irak. Alger, après la décision de Washington de fermer son ambassade, dimanche, a dit prendre acte. Le département d'Etat américain a annoncé, ce dimanche, la prolongation jusqu'au 10 août de la fermeture de 19 de ses ambassades et consulats au Moyen-Orient et en Afrique, par mesure de sécurité, après des menaces d'attentats jugés crédibles de la part d'Al-Qaïda. Outre les 15 représentations diplomatiques déjà fermées, le 4 août, 4 nouveaux postes consulaires sont concernés par cette mesure. Les responsables sécuritaires américains sont unanimes à qualifier cette menace terroriste de très sérieuse, allant jusqu'à évoquer «une...
(Le Quotidien d'oran 06/08/13)
Le président de la Confédération nationale du Patronat algérien (CNPA), Mohamed-Saïd Naît Abdelaziz a reconnu, hier, que le gouvernement algérien s'est engagé concrètement à la relance des investissements dans le cadre du nouveau plan d'actions de l'industrie telle que prôné par le ministère de l'Industrie. Mais pour lui, le système bancaire actuel ne permettra pas à cette stratégie d'aller plus loin.Le président du CNPA a sollicité du ministre de l'Industrie, de la petite et moyenne Entreprise et de la Promotion de l'Investissement, Cherif Rahmani, de demander des comptes détaillés aux établissements bancaires. Il a affirmé hier, devant des acteurs économiques ayant participé à un work shop sur l'état de l'investissement et l'accompagnement de l'investisseur privé que les banques ne jouent...
(Liberté 06/08/13)
Le commerce extérieur de l’Algérie subit actuellement un immense trafic à l’entrée et à la sortie de devises, garroté par le comportement illégal d’opérateurs indélicats. Ce mouvement de fraude a pris des proportions alarmantes telles, que le ministère des finances et la Banque d’Algérie (BA) n’ont pas hésité à le faire savoir au gouvernement. D’où la réaction à la fois immédiate et décisive du Premier ministre, M Abdelmalek Sellal, qui, il y a quelques jours, a instruit l’argentier du pays pour prendre toutes les mesures nécessaires à même de diminuer cette vaste infraction dans le change. En application de cette note, une série d’enquêtes à l’échelle nationale a été enclenchée par les services des douanes. Elles ont eu pour cible...
(Midi Libre 06/08/13)
Près de 50.000 gendarmes seront déployés dans les mosquées, cimetières, mausolées et même à travers les stations balnéaires de la capitale afin de sécuriser ces lieux durant les deux jours de l’Aïd El Fitr, et ce, dans le cadre du plan sécuritaire spécial mis en place à cet effet. Ajouter à cela des centaines de caméras de télésurveillance mobilisées par les services de sécurité afin de tenter de localiser le moindre mouvement suspect dans les lieux les plus fréquentés de la capitale durant cette fête religieuse. Selon une source sûre, les services de sécurité vont exploiter près de 300 caméras de télésurveillance, durant l‘Aïd, afin d‘assurer une meilleure couverture sécuritaire à Alger. En effet, cette forte mobilisation des moyens sécuritaires...
(Reporters 06/08/13)
Le chiffre est effrayant, mais réel : quelque 400 000 élèves ont été exclus du système scolaire et ne devraient plus faire partie des effectifs durant l’année pédagogique 2013-2014. La plupart de ces élèves doivent rejoindre la « vie active », selon l’expression consacrée, pour avoir atteint la limite d’âge de 16 ans et pour redoublement. Le gros des troupes mises à la porte est recensé dans le secondaire où l’on compte, selon une source fiable, quelque 275 000 élèves concernés. Dans le moyen, ils sont plus de 150 000 à devoir trouver un débouché dans la formation professionnelle – ce que déplore le ministre du secteur, M. Mebarki - ou aller chercher une activité dans le monde du travail...
(L'Expression (alg) 06/08/13)
«Si nous n'arrivons pas à élire un secrétaire général, nous allons créer une direction collégiale» a affirmé Abdelkrim Abada. Ça reprend de nouveau au FLN. Les tentatives de sortie de crise se multiplient ces derniers jours. La famille FLN veut en finir avec cette situation de paralysie, mais ce n'est pas évident. «Nous travaillons pour que la réunion du comité central soit tenue dans les plus proches délais», a déclaré Abdelkrim Abada. Joint hier par téléphone, ce membre actif du mouvement de redressement assure qu'il y a une volonté chez les membres du comité central pour mettre fin à cette situation de crise. Interrogé sur la date de cette réunion, Abada affirme que rien n'a été arrêté jusqu'à présent. «Nous...
(El Moudjahid 06/08/13)
«Bientôt nous procéderons à la concrétisation de plusieurs projets industriels pour insuffler une nouvelle dynamique au secteur du textile». C’est ce qu’a indiqué, hier, le ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l’Investissement, Cherif Rahmani. S’exprimant en marge de Workshop sur l’état de l’investissement et l’accompagnement de l’investissement privé organisé à Djenane El Mithak (Alger), en présence de Abdelmadjid Sidi Saïd, SG de l’UGTA et les représentants des patronats, il a tenu à souligner que «le développement de ce secteur, porteur pour l’économie nationale, est due à la volonté de l’Etat de satisfaire un marché toujours croissant». Dans ce sens, le ministre affirmera qu’au cours du premier semestre de l’année 2013, «nous avons...
(Algerie Focus 06/08/13)
L’absence d’Abdelaziz Bouteflika se prolonge et s’éternise. Pour la première fois depuis son accession au pouvoir en 1999, le chef de l’Etat a raté, un rendez-vous religieux. Il n’a pas assisté à la soirée de la célébration de Leilet El-Qadr, célébrée, comme chaque année, à la Grande Mosquée d’Alger. Un communiqué officiel, répercuté par les médias publics, a indiqué que « le président de l’Assemblée populaire nationale et le Premier ministre ont remplacé le président de la République » lors de la remise des prix aux lauréats du concours coranique organisé annuellement par le ministère des affaires religieuses. Pourtant, lorsqu’il est entré au pays le mois dernier, Abdelaziz Bouteflika devait « reprendre ses activités » après une nouvelle période de...
(Le Soir d'Algérie 06/08/13)
L’ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Front de libération nationale, Abdelaziz Belkhadem, se présentera aux prochaines élections présidentielles. «Cela ne fait aucun doute», affirme-t-on de bonne source. «Il se présentera même sans garanties», insistera même notre source. Loin des feux de la rampe depuis sa destitution, le 1er février 2013 de la tête du FLN, quatre mois après avoir été écarté du gouvernement où il détenait une position de numéro 2 avec le rang de ministre d’Etat, Belkhadem n’en a pas moins continué à se préparer pour la prochaine présidentielle. «Il reçoit quotidiennement chez lui, comme s’il était encore secrétaire général du FLN ou chef du gouvernement», nous confie-t-on de même source. Ses visiteurs se constituent essentiellement de...
(Liberté 06/08/13)
Cette situation, qui dure depuis plus de cinq semaines, complique la tâche aux importateurs, qui accusent un manque à gagner, d’une part, et pénalise les navires, d’autre part. Il ne s’agit pas d’une première au port d’Alger, un port connu pour l’obsolescence de son infrastructure et la saturation de ses 36 quais d’entreposage. Les procédures de dédouanement étant la raison principale de ce blocage, notre source évoque la lenteur avec laquelle chaque bateau accoste au quai, mais aussi les mesures draconiennes imposées afin de scanner chaque conteneur et de délivrer enfin le fameux sésame pour permettre à l’importateur d’évacuer sa marchandise. Ces navires en souffrance viennent se greffer à une situation on ne peut plus explosive dans un port appelé...
(Algerie Focus 06/08/13)
L’Algérie tente de rattraper son retard technologique. Selon le directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique, Abdelhafid Aourag, le pays va fabriquer, à partir de janvier 2014, sa «première puce électronique». «Nous allons procéder, à partir de janvier 2014, à la fabrication de toutes sortes de puces et nous serons en mesure de faire face à la demande du secteur socio-économique en matière de fabrication de puces électroniques», a assuré celui-ci dans une déclaration recueillie dimanche par l’APS. L’«usine» qui fabriquera ces puces est située au niveau du Centre de développement des énergies renouvelables avancées (CDER) de Bouzaréah. L’avancée de parachèvement des travaux a atteint un taux de 98%, a indiqué Abdelhafid Aourag, qui a ajouté, par...
(Jeune Afrique 06/08/13)
Depuis des années, Saïd Bouteflika se tient dans l´ombre de son frère. On lui prête de l'ambition, le goût de l'intrigue et une immense influence sur le président, encore accrue par la maladie de ce dernier. Fantasme ou réalité ? On le qualifie volontiers de vice-président, de vizir ou de président bis. Plus jeune frère du chef de l´État, conseiller spécial à la présidence, Saïd Bouteflika exerce une influence considérable. Dernière illustration de cette proximité, le black-out médiatique qu´il a imposé tout au long de l´hospitalisation d´Abdelaziz Bouteflika en France (du 27 avril au 16 juillet) pour un accident vasculaire cérébral (AVC), à 76 ans. Depuis le Val-de-Grâce, les Invalides, l´hôtel George V - où il a pris ses quartiers...
(El Moudjahid 06/08/13)
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, a indiqué, dimanche dernier à Oran, que le contrôle des établissements privés de la formation professionnelle sera intensifié. «Nous allons veiller à ce que la formation au niveau des établissements privés se fasse conformément aux normes», a souligné le ministre dans une déclaration à la presse à l’issue de sa visite de travail dans la wilaya. Des inspecteurs du ministère seront mobilisés pour cette tâche qui devra également soutenir ces établissements à développer leurs prestations, a-t-il ajouté. «Nous avons reçu des doléances de la part de jeunes stagiaires de certains établissements délivrant des attestations qui ne sont pas reconnus et ne leur offrent pas d’emplois», a déclaré M. Mebarki,...
(Tout sur l'Algérie 06/08/13)
Les importations de l’Algérie en produits pharmaceutiques ont atteint 923,44 millions de dollars durant le 1er semestre 2013, contre 1,18 milliard à la même période en 2012, en baisse de 21,76%, selon les Douanes algériennes, citées par l’APS. Les quantités de médicaments importés ont connu, en revanche, une hausse de plus de 28%, passant de 16 608 tonnes à 21 353 tonnes à la même période de référence, précise la même source. Ce recul de la facture des médicaments s’explique essentiellement par le recul de plus de 21,5% des médicaments à usage humain, qui représentent 95,5% des importations globales de médicaments de l’Algérie. Malgré ce recul, la facture des médicaments à usage humain reste toujours la plus importante avec 882,37...

Pages