Mercredi 23 Août 2017
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
Révélé dans l'émission musicale Serrial Taggeur qui passe sur la Radio Alger Chaîne III, le groupe a pris son envol, et de fil en aiguille a pu réaliser son rêve de produire un disque. Dimanche dernier, le groupe Freeklane organisait au magasin Studio Méga Store de Sidi Yahia, une vente-dédicace en présence d'une pléiade d'amis d'artistes, l'occasion nous était offerte de rencontrer le groupe et discuter avec son chanteur dans une ambiance conviviale rehaussée par l'atmosphère chaleureuse de l'album Lala Mira comportant une dizaine de titres, à savoir un album métissé aux sonorités diverses qui témoigne des influences éclectiques d'un groupe au tempérament libre... L'Expression: pourriez-vous présenter votre groupe? Chems Eddine: Le groupe est composé de six membres. Il y...
(L'Expression (alg) 23/07/13)
Le prestigieux club kabyle tente de revenir au plus vite sur le devant de la scène footballistique et ambitionne, une fois de plus, de rivaliser avec les habituels ténors du championnat. Contrairement à l'été 2012, les Canaris du Djurdjura ont finalement entamé leur premier stage de préparation à l'étranger en Tunisie et non au Maroc. Pour rappel, au cours de l'été de l'année dernière, l'équipe phare de la ville des Genêts, avait en premier lieu débuté la première semaine du Ramadhan en effectuant un premier stage à Staouéli sous la conduite de l'Italien Enrico Fabbro avant de s'envoler pour Casablanca. A cette époque, le président Moh Chérif Hannachi pensait sérieusement avoir réussi à mettre enfin sur pied un staff technique...
(RFI 22/07/13)
En Algérie, le trafic de carburant est un fléau qui engendre pénurie et hausse des prix. Des contrebandiers profitent des tarifs les plus bas du Maghreb pour revendre le carburant algérien au Maroc et dans les pays frontaliers de l'ouest de l'Algérie. Le ministre algérien de l'Intérieur Daho Ould Kablia a récemment dénoncé publiquement ce trafic de carburant, affirmant que 25% de la production nationale était «gaspillée et exportée illégalement» à l'étranger. Ce phénomène est «désormais un problème tant sécuritaire qu'économique» selon le ministre. Le gouvernement a tenu récemment une réunion pour examiner cette situation dans les régions frontalières où la population locale a été privée de carburant. Le trafic a engendré des pénuries de carburant, dans un des pays...
(L'Expression (alg) 22/07/13)
La question se pose, car la teneur en protéines de ce produit de consommation de base est de moindre qualité que ceux des pays de la mer Noire où il est aussi vendu moins cher. L'Algérie achète son blé en France alors qu'elle peut se le procurer à des prix plus bas ailleurs. L'information est de taille. C'est, en effet, au moment où la facture des importations tend à exploser pour établir très probablement un nouveau record que l'Algérie s'offre le luxe de ne pas être regardante sur ses dépenses. De ne pas être près de ses sous. Un réflexe pour le moins étrange lorsque l'on sait que tous les regards demeurent rivés sur les cours du baril de pétrole...
(France TV Info 22/07/13)
Le président Bouteflika est rentré en Algérie, le 16 juillet 2013, après deux mois et demi d’absence suite à un accident vasculaire cérébral. S'il semble acquis qu'il ne briguera pas un 4e mandat, reste à savoir s'il pourra exercer ses fonctions jusqu'à la prochaine élection présidentielle, en avril 2014, et ainsi peser sur le choix de son successeur. Les images de la télévision publique algérienne montrant le président Bouteflika, 76 ans, affaibli, en fauteuil roulant, ont ravivé les doutes sur sa capacité à diriger. «Incha'allah» (Si dieu le veut) sont les seuls mots audibles qu’il a prononcés durant la séquence diffusée pour son retour à Alger. «Il poursuivra une période de repos et de rééducation», a indiqué dans un communiqué...
(El Watan 22/07/13)
Le président du Front El Moustakbel (FM) estime que la plupart des lobbies politico-financiers du pays s’opposent au changement du système en place. S’exprimant en marge d’une activité organique de son parti, tenue samedi à Boumerdès, Abdelaziz Blaïd n’a pas fournit de détails sur ce sujet d’une brulante actualité. Qui sont ces lobbies ? Comment se mêlent-ils dans la gestion des affaires au sein des hautes sphères de l’Etat ? Le président du FM n’en a répondu à aucune question. « Ces lobbies ont des ramifications et des relais un peu partout. Certains contrôlent les importations, d’autres imposent leur loi dans le secteur des banques…etc. Et ils veulent tous à ce que la situation du pays reste comme elle est...
(Alterinfo 22/07/13)
L’objet de cette contribution est de dresser une typologie du secteur privé algérien et de poser la question suivante : y a-t-il de véritables entrepreneurs en Algérie producteurs de richesses ? Pour ma part , un véritable entrepreneur est celui qui contribue à la valeur ajoutée interne du pays. Et se pose question cruciale, avec les différents scandales financiers à répétition: les véritables milliardaires sont-ils au niveau de la sphère réelle? J'ai eu beaucoup de difficultés à récolter certaines informations statistiques, certaines étant imparfaites et je tiens à m'excuser auprès des entrepreneurs privés cités qui peuvent me corriger. Mais cela ne change pas la tendance lourde de l'analyse(1). I.- Les principaux entrepreneurs privés algériens Pour éviter des interprétations byzantines, la...
(L'Expression (alg) 22/07/13)
Bouteflika est rentré au pays après 80 jours d'absence. Il n'est un secret pour personne que sa maladie a suscité - et continue de susciter - divers commentaires et moult réactions. Il en est qui ont demandé l'application de l'article 88 de la Constitution au moment où d'autres, au contraire, ne veulent pas entendre parler de cet article. Certains ont exprimé leur opposition quant à un quatrième mandat alors que d'autres appellent Bouteflika à postuler en 2014. Certaines parties avaient même fait appel à l'armée pour une éventuelle intervention auquel appel, cette dernière a fait savoir son refus catégorique d'intervenir. Mais au-delà de tout cela, ce qu'il y a lieu de mentionner, c'est que la maladie du Président a levé...
(Liberté 22/07/13)
Un professionnalisme à l’algérienne, dixit Rabah Madjer, afin de juguler la crise financière que traversent les clubs algériens à travers une implication conséquente de l’État dans leur financement est-il concevable dans la conjoncture actuelle ? La réponse à cette question est peut-être venue la semaine précédente de la bouche même du Premier ministre Abdelmalek Sellal, ravi, au détour de sa visite officielle à Tizi Ouzou, d’annoncer l’arrivée d’un grand sponsor public au sein de la JS Kabylie, en l’occurrence la société Cosider. Sellal n’a certes pas explicité les modalités de l’arrivée de Cosider dans le giron de la JSK, mais il a indubitablement clarifié un peu plus la démarche des pouvoirs publics en matière de financement des clubs de football...
(Liberté 22/07/13)
Cela s’explique, selon les analystes de cette organisation, par la baisse remarquable de la demande au bout de quelques jours, des stocks de nourriture étant d’ores et déjà constitués bien avant le mois sacré. Les prix des produits alimentaires et ceux des fruits et légumes ont enregistré une baisse sensible de 50% à la fin de la première décade du mois de Ramadhan. C’est, du moins, ce qui ressort du bilan de 10 jours établi par l’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa). Cela s’explique, selon les analystes de cette organisation, par la baisse remarquable de la demande au bout de quelques jours, des stocks de nourriture étant d’ores et déjà constitués bien avant le mois sacré. La flambée...
(Xinhua 22/07/13)
ALGER-- Les exportations de l' Algérie ont atteint, pendant les six premiers mois de l'année 2013, une valeur de 35,90 milliards de dollars (mds USD), contre 37,96 mds USD recensés à la même période de 2012, ce qui représente une baisse de 2,06 milliards, soit 5,42%, révèle samedi un rapport du Centre National des Statistiques et de l'Informatique (CNIS), rapporté par l' agence APS. Malgré cette baisse des exportations, ce pays d' Afrique du Nord continue d' enregistrer un excédent commercial de près de 7,56 milliards de dollars au 1er semestre 2013 contre 13,93 mds USD à la même période de référence en 2012, ce qui représente une baisse de plus de 45%. S' agissant des importations, la même source...
(El Watan 22/07/13)
Le wali de Tamanrasset, Abdelhakim Chater, a assuré, ce mercredi, qu’une enveloppe financière de 12 milliards de centimes a été débloquée pour la reconstruction du grand marché de l’Assihar, réduit en cendre lors d’un important incendie qui s’est déclaré jeudi dernier. «Le projet qu’est en phase d’étude, sera soumis à la cellule de crise mise en place à cet effet au niveau du ministère de l’intérieur et des collectivités locales, pour l’approbation. Une fois ces formalités achevées, nous allons finaliser les cahiers des charges et lancer les travaux de reconstruction du marché incendié, dans les tout prochains jours, suivant les standards nationaux. La réalisation du marché se fera conformément aux normes requises à l’effet d’éviter la reproduction des incidents similaires...
(El Watan 22/07/13)
Le ministère public a requis dimanche la peine capitale à l'encontre de A.G. (38 ans) et H.O. (21 ans), jugés à Constantine pour l'enlèvement et l'assassinat des petits Haroun (10 ans) et Ibrahim (9 ans), en mars dernier à la nouvelle ville Ali-Mendjeli. Une peine de prison à perpétuité a également été requise à l'encontre d'une troisième personne impliquée, (B.Z, 27 ans), poursuivie pour n'avoir pas alerté les services de sécurité alors qu'elle était au fait de l'enlèvement. Les deux premiers nommés sont jugés pour "enlèvement", "attentat à la pudeur" et "meurtre avec préméditation". Le jugement devrait être rendu à l'issue des plaidoiries de la défense. APS
(Tunisie Numérique 22/07/13)
Les autorités tunisiennes ont fourni à leur homologue algérien la liste nominative des personnes suspectées d’être en relation avec un réseau terroriste. Des sources algériennes bien informées ont confié à la radio Mosaïque FM que la liste incluait des personnes de nationalité tunisienne, libyenne, algérienne et égyptienne et qui sont en relation avec le courant djihadiste en Tunisie. Cette liste rentre dans le cadre de la coordination entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Par ailleurs et toujours selon la même source, il semblerait que la plupart de ces éléments terroriste sont de nationalité tunisienne se trouvant en Libye et en Syrie. RABAA H
(Afrik.com 22/07/13)
Opposé à l’ES Sétif lors de la première journée de la phase de groupes de la Coupe de la CAF, le TP Mazembe a ramené un point de son déplacement en Algérie (1-1). Score de parité également entre le FUS Rabat et le CA bizertin (1-1) dans une poule où les quatre équipes sont à égalité parfaite (1 point, 1 but marqué, 1 but encaissé). Dans l’autre groupe, le CS Sfaxien s’est adjugé le derby tunisien face à l’Etoile du Sahel (1-0). Mais c’est Saint George, tombeur du Stade Malien (2-0), qui prend les commandes. Retrouvez l’ensemble des résultats. Retrouvez l’ensemble des résultats de la première journée de la phase de groupes de la Coupe de la CAF Groupe A...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(El Watan 22/07/13)
«Non. C’est une continuité, car le festival est une institution. Nous croyons fondamentalement à la culture des institutions. Les hommes arrivent et partent, les institutions restent.». Public assez nombreux, vendredi soir à la salle Ibn Zeydoun, à Riad El Feth, pour le lancement de la huitième édition du Festival national de la chanson chaâbi. Un festival qui a changé de main cette année. Il est désormais dirigé par Noureddine Boukhatem, qui a remplacé Abdelkader Bendamèche. La manifestation a également changé de lieu. Par le passé, le festival se tenait dans la grande salle du Théâtre national Mahieddine Bachtarzi (TNA) et, exceptionnellement, à l’espace Fadéla Dziria à l’Institut national supérieur de la musique (INSM). Faut-il parler de rupture ? «Non. C’est...
(AFP 20/07/13)
ALGER, 20 juillet 2013 (AFP) - Le grand marché de Tamanrasset, la principale ville de l'extrême sud algérien, a été ravagé par un incendie qui y a détruit des centaines de commerces, sans faire de victime, a rapporté samedi la presse. L'incendie sur le marché, un symbole de la région des Touareg, s'est déclaré jeudi soir pour des raisons non déterminées, certains évoquant un court-circuit, d'autres l'explosion d'une bonbonne de gaz, selon le quotidien francophone El-Watan. Ce sont "460 magasins toutes activités confondues, inscrits officiellement au registre du commerce" qui ont été réduits en cendre, selon un responsable local cité par le journal. Sans compter toutes les échoppes non inscrites. L'évaluation des pertes est en cours. Seules quelques personnes ont...
(L'Expression (alg) 20/07/13)
L'Algérie fera t-elle bon usage de cet argent? Une opportunité pour des feuilles de routes que se sont tracées certains ministres pour diversifier l'économie nationale, en situation de quasi-dépendance par rapport aux exportations en hydrocarbures. L'orage s'éloigne. Les prix du pétrole qui sont en train de retrouver des niveaux élevés représentent une manne en devises providentielle pour l'Algérie qui non seulement ambitionne de sortir de sa dépendance par rapport à ses exportations d'hydrocarbures mais de confirmer aussi un statut de puissance régionale qui lui est en principe dévolu eu égard aux inestimables richesses que recèle son sous-sol doublé d'un potentiel en ressources humaines exceptionnel (la population en âge de travailler représente plus de 64% de la population globale d'après des...

Pages