Vendredi 15 Décembre 2017
(L'Expression (alg) 04/09/13)
Percée significative de l'enseignement de la langue anglaise en Algérie.Il s'appelle Martin Daltry, le nouveau directeur du British Council (BC) Algérie.Il vient d'être installé hier dans ses fonctions en présence de l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Algérie, Martyn Roper.S'adressant à des représentants de la presse nationale, invités à cette cérémonie empreinte de simplicité et de volonté de coopération, le nouveau responsable du BC, Daltry, un vieux routier qui vient de rentrer d'une mission similaire au Pakistan (15 ans), en Palestine et en Egypte et disposant d'un master décroché à l'Ecole orientale et études africaines (Université de Londres), s'est engagé à «renforcer l'enseignement et l'apprentissage de la langue anglaise en Algérie».L'ambassadeur de Grande-Bretagne a, pour sa part, estimé qu'il «existe de nouvelles...
(Liberté 04/09/13)
C’est à partir de septembre 2014 que les Algériens pourront suivre les programmes d’apprentissage de la langue anglaise au sein du centre britannique à Alger. Ce dernier ambitionne d’élargir sa sphère d’influence à travers tout le pays à moyen terme.Le centre de langue du British Council d’Alger reprendra ses activités en septembre 2014. C’est ce qu’a affirmé, hier matin, le nouveau directeur du British Council, Martin Daltry, et ce, lors d’une rencontre avec la presse, organisée à la résidence de l’ambassadeur de Grande-Bretagne à Alger.À cette occasion, M. Daltry a présenté son programme, tout en revenant sur la réussite du programme British Center à travers une centaine de centres dans le monde. Il a également évoqué les progrès réalisés en...
(Xinhua 04/09/13)
L'Afrique devrait selon les prévisions connaître un grand essor de son activité hôtelière dans les prochaines années, car des grands noms de ce secteur rivalisent actuellement pour établir des bases sur ce continent et saisir une part du marché que représente sa classe moyenne en pleine expansion. Selon une étude publiée mardi par le Groupe W. Hospitality, un membre de l'organisation Hotel Partners Africa (HPA), quelque 40 000 chambres d'hôtels sont en plan de construction sur le continent africain entre maintenant et 2017. Lagos au Nigeria devrait accueillir le plus grand nombre de ces chambres d'hôtel, avec un total de 4 080, suivi par les deux villes égyptiennes du Caire (2 843 chambres) et d'Hurghada (2 221 chambres). Les autres...
(MAP 03/09/13)
Le Parlement européen et les pays qui abritent les tortionnaires du Polisario sont appelés à “interpeller” l'Algérie sur les graves crimes commis sur son territoire à Tindouf par des dirigeants du Polisario, poursuivis pour génocide par la justice espagnole, a affirmé mardi le militant sahraoui, Mustapha Salma Ould Sidi Miloud. La poursuite en Espagne des dirigeants du Polisario pour “génocide et violations graves des droits de l'Homme à Tindouf” requiert de l'Union Africaine (UA) et des pays qui abritent ces tortionnaires, ainsi que des institutions démocratiques internationales comme le Parlement européen de “revoir leur calculs“ et d'“interpeller” l'Algérie, a souligné Mustapha Salma, dans une déclaration envoyée mardi à MAP-Madrid. Réagissant à la décision du juge Pablo Ruz de l'Audience nationale...
(Liberté 03/09/13)
Devant la convalescence persistante du président de la République, les institutions sont en train de glisser dangereusement dans une phase de l’informel politique caractérisée par des actes qui jurent avec la Constitution.L’ouverture, hier, de la session parlementaire, marquant symboliquement la rentrée, s’est avérée riche en non-dits qui donnent plus de relief au profond malaise politique provoqué par la longue maladie du président de la République. Tout se fait de telle sorte à accommoder le fonctionnement des institutions de l’État à…l’état de Bouteflika. Quitte à tordre le coup à la Constitution. Et les propos du Premier ministre, jouant un peu trop sur le registre de la boutade pour dédramatiser la situation, trahissent fortement ce malaise. Ainsi, à propos du Conseil des...
(Reporters 03/09/13)
Depuis son installation à la tête de l’Exécutif, Abdelmalek Sellal a multiplié les déclarations concernant sa volonté de relancer le secteur industriel, jeté aux oubliettes depuis la fameuse stratégie industrielle de Temmar, dont personne ne parle plus.Le Premier ministre a, en effet, affiché la détermination de son équipe à remettre sur rails la machine industrielle. Il donnera l’esquisse de sa politique, lors sa réunion avec les responsables des entreprises économiques publiques, tenue mi-mai dernier. Cette rencontre était plutôt l’occasion de voir de près les préoccupations des entreprises nationales, de diagnostiquer les points de faiblesse, avant de tenter un ultime projet de relance sur fond de crise économique mondiale qui tarde à voir les prémices d’une vraie reprise. La démarche à...
(Le Maghreb 03/09/13)
Selon le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, les personnes désireuses acquérir un logement dans le cadre de la formule location-vente peuvent souscrire au nouveau programme via Internet, le 15 septembre.Annoncée initialement pour le mois de juillet, la réception de nouveaux dossiers des souscripteurs à la formule du logement AADL se fera, donc, à la mi-septembre. "Pour les nouveaux souscripteurs, le 15 septembre on lancera l'opération de souscription" à ce type de logements à travers le site de l'AADL, a-t-il déclaré à des journalistes en marge d'une réunion des directeurs de l'urbanisme et de la construction des wilayas du centre (DUC). M. Tebboune a expliqué que dans le but d'assurer le bon déroulement de l'opération, son département s'attelle...
(Algerie Focus 03/09/13)
Après l’épisode FLN, l’Algérie s’apprête à vivre un autre feuilleton politique qui va recomposer les rapports de force entre les différents centres de décision. Selon des informations concordantes obtenues par Algérie-Focus et confirmées par plusieurs sources bien informées et proches du gouvernement, le chef de l’Etat s’apprêterait à annoncer un nouveau remaniement ministériel. L’annonce interviendra dans les tous prochains jours.D’après nos sources, des changements notables vont être apportés à l’équipe de Abdelmalek Sellal. Le ministre de l’Environnement et de la Ville, Amara Benyounès, aurait assuré à son entourage qu’il retrouvera le ministère de la Santé. Le secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Belkacem Sahli, devient ministre de plein exercice tandis que les postes de secrétaires d’Etat seront...
( 03/09/13)
Après plusieurs révélations dans la presse, le Gouvernement vient de confirmer qu’il ne va pas recourir à une loi de finances complémentaire pour 2013.Après plusieurs révélations dans la presse, le Gouvernement vient de confirmer qu’il ne va pas recourir à une loi de finances complémentaire pour 2013. Le ministre des Finances a également fait savoir qu’il n’y aurait pas de nouveaux impôts dans la loi de Finances 2014, se réservant toutefois que la question devrait être débattue en Conseil des ministres, alors que le premier ministre, Abdelmalek Sellal, a affirmé hier que «la tenue d’une réunion du Conseil des ministres actuellement n’est pas nécessaire». Pour sa part, le Premier ministre a indiqué que la loi de finances complémentaire 2013 a...
(Xinhua 03/09/13)
L'Algérie a déployé 12.000 hommes pour renforcer le contrôle de ses frontières avec la Tunisie, a indiqué lundi à Xinhua une source sécuritaire algérienne.Cet important dispositif sécuritaire a été renforcé au cours des quatre derniers mois, lorsque l'armée algérienne a doublé le nombre de ses soldats campés tout au long de la frontière avec ce pays voisin et porté à 60 le nombre de points de contrôle et de postes avancés, a ajouté la même source.Ces troupes participent entre autres, dans des opérations de ratissage au niveau des zones frontalières difficiles d'accès, situées sur les territoires des départements de Tebessa, Souk Ahras et El Oued.Le 25 juillet, neuf soldats tunisiens ont péri dans un accrochage avec un groupe armé au...
( 03/09/13)
L’Algérie a réitéré sa position sur la crise Syrienne, en se prononçant en faveur d’un règlement politique et contre une intervention étrangère dans le pays.Le premier ministre algérien, Abdelmalek Sella, a affirmé que la position de son pays « est claire ».« Nous sommes pour le règlement politique en Syrie et contre toute intervention étrangère dans ce pays», a-t-il souligné en marge de l’ouverture de la session d’automne de l’Assemblée nationale.Pour l’Algérie, le dialogue resterait l’unique voie susceptible de mener vers le retour de la paix en Syrie.Elle a, dans cet esprit, appelé la communauté internationale à encourager et soutenir les parties syriennes à engager un processus politique de sortie de crise dans leur pays.« Le dialogue politique inclusif, est...
(L'Expression (alg) 03/09/13)
Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue ont appelé, dimanche au Caire, l'ONU et la communauté internationale à «assumer leurs responsabilités conformément à la Charte des Nations unies et au droit international (...)».La Ligue arabe a appelé la «communauté internationale» à assumer ses responsabilités dans le conflit syrien, alors que l'éventualité d'une action militaire semble toujours d'actualité, au moment où la Russie et la Chine se disent inquiètes des conséquences d'une telle démarche. Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue ont appelé, lors d'une réunion extraordinaire dimanche au Caire, l'ONU et la communauté internationale à «assumer leurs responsabilités conformément à la Charte des Nations unies et au droit international afin de prendre les mesures de dissuasion nécessaires contre...
(L'Expression (alg) 03/09/13)
Même les services marocains s'y étaient mis en «injectant» des agents dans la nébuleuse terroriste qu'ils ont présentés comme étant des transfuges du Polisario.Huit mois après, l'attaque terroriste spectaculaire contre des installations gazières très sensibles, à Tiguentourine dans la daïra d'In Aménas, n'a pas fini de livrer tous ses secrets! L'attaque revendiquée par l'organisation subversive, Les Signataires par le sang, créée par Mokhtar Belmokhtar (MBM) qui venait à la fin de l'année 2012 d'annoncer son divorce avec la nébuleuse Al Qaîda au Maghreb islamique, constituait la plus grande prise d'otages dans l'histoire. L'objectif des ravisseurs échoua finalement avec un minimum de victimes suite à l'incroyable assaut donné par une unité spéciale de l'Armée nationale populaire.Les Occidentaux à leur tête la...
(Reporters 03/09/13)
Le gouvernement d’Abdelmalek Sellal boucle aujourd’hui sa première année d’exercice sur fond d’informations persistantes faisant état d’un imminent remaniement. Une année terne en termes de réalisations et de vie politique, mais marquée par des évènements majeurs qui ont secoué le pays, à l’image de l’attaque du complexe gazier de Tiguentourine, de la montée du front social et de la contestation syndicale dans plusieurs secteurs, et de la maladie du Président. Nommée dans une conjoncture sensible, ouvrant notamment sur deux évènements majeurs de la vie politique du pays, à savoir la révision constitutionnelle, déjà annoncée par le chef de l’Etat plus d’une année auparavant, et l’élection présidentielle, devant intervenir, selon le calendrier électoral, en avril 2014, l’équipe drivée par Abdelmalek Sellal...
(Le Soir d'Algérie 03/09/13)
Le Premier ministre a affirmé, hier, que l’absence de Conseil des ministres «n’est pas un problème». Abdelmalek Sellal a estimé que les réunions que tiennent chaque mercredi les membres du gouvernement suffisent à gérer le pays.Abdelmalek Sellal en arrive à justifier l’injustifiable. Dans une déclaration à la presse, hier, en marge de la cérémonie d’ouverture de la session parlementaire d’automne, le Premier ministre a expliqué que la non-tenue de Conseil de ministres ne constituait pas «un problème». «Le gouvernement travail tout les mercredis et étudie un grand nombre de projets de lois, il y en a treize. Lorsque le Conseil des ministres devra se réunir, il se réunira. Ce n’est pas un problème. Actuellement, le travail avance. Quand le Président...
(Tout sur l'Algérie 03/09/13)
Le Parlement a repris officiellement ses travaux aujourd’hui, avec la reprise de la session d’automne. Beaucoup d’encre a coulé sur « l’intérêt » d’une telle reprise qui, à priori, et sur le plan de la législation, sera très maigre au vu de la maladie du président Abdelaziz Bouteflika qui l’empêche à ce jour de tenir un Conseil des ministres et donc de proposer de nouveaux projets de loi au Parlement.Abdelkader Bensalah, le président du Sénat, lui, a un autre avis. Il promet une session exceptionnelle et un programme très riche et chargé. Dans un discours prononcé aujourd’hui à la chambre haute en présence du Premier ministre Abdelmalek Sellal, M. Bensalah a affirmé « qu’outre le volume des activités législatives, cette...
(El Watan 03/09/13)
La session d’automne du Parlement, ouverte officiellement depuis hier, risque d’être moins riche en activité.Les députés et les sénateurs n’auront pas suffisamment de matière à traiter durant les quatre prochains mois.La cause : le blocage institutionnel induit par la maladie et la longue convalescence du président Bouteflika. Seul habilité, selon les dispositions de la Constitution, à présider un Conseil des ministres qui examine et adopte les projets de loi envoyés au Parlement,le chef de l’Etat est, pour l’instant, dans l’incapacité d’assurer cette activité très importante pour le fonctionnement de l’institution législative.Ne s’étant pas réuni depuis décembre 2012, le Conseil des ministres ne se tiendra pas de sitôt. C’est ce qu’a laissé entendre le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans une déclaration...
(El Moudjahid 03/09/13)
Le ministre des Ressources en eau, M. Hocine Necib, a procédé hier à l’installation officielle des chefs des trois divisions nouvellement créées au sein de l’entreprise publique Algérienne des eaux (ADE).Le ministre des Ressources en eau, M. Hocine Necib, a procédé hier à l’installation officielle des chefs des trois divisions nouvellement créées au sein de l’entreprise publique Algérienne des eaux (ADE).En effet, pour un service public de l’eau potable plus performant et répondant aux attentes des usagers, le ministre a récemment décidé de mettre en place une nouvelle organisation au niveau de l’EP-Algérienne des eaux. Cette réorganisation vise à adapter l’entreprise aux conditions du terrain et de la redimensionner par rapport aux enjeux et défis auxquels l’entreprise doit faire face...
(L'Express 03/09/13)
Renault vient de lancer la construction d'une usine de montage dans l'ouest algérien, près d'Oran. "Les travaux de génie civil de la futur usine de véhicules Renault ont bel et bien démarré dimanche", a indiqué un chef du projet de la société mixte algéro-française Renault Algérie production (RAP), à l'agence APS.La construction de l'usine de montage a démarré neuf mois après la signature de l'accord entre le gouvernement algérien et le constructeur français. Le partenariat âprement négocié depuis des années permettra de produire dans un premier temps en 2014 au moins 25.000 véhicules.
(Algerie Focus 03/09/13)
Le consulat de France à Alger aurait décidé de réduire le délai de récupération du visa à cinq jours.Bonne nouvelle pour les Algériens qui se rendent en France ! Le consulat français veut réduire les délais de récupération du visa et le passer à cinq jours seulement. L’information est rapportée par le journal arabophone Echourouk qui affirme dans le même temps que des visas de cinq ans seraient établis aux ressortissants algériens, sous réserve de respect de certains critères. Les nouvelles mesures prendraient effet le 20 septembre.Le consulat de France envisage d’aller encore plus loin pour les malades et les étudiants. Eux verraient le délai d’étude des dossiers et de réponse pour le visa réduit à 24 ou 48 heures...

Pages