Vendredi 20 Octobre 2017
(Le Soir d'Algérie 21/08/13)
Le bras de fer entre les postiers et la direction d’Algérie Poste se poursuit.Les travailleurs entament aujourd’hui leur deuxième semaine de débrayage.Les postiers campent sur leur position et refusent de mettre fin à leur mouvement de protestation tant que leurs revendications ne sont pas satisfaites.Le communiqué rendu public lundi dernier, par la direction de l’entreprise et le syndicat qui affirmait que «l’ensemble des engagements pris par le ministre de tutelle en janvier dernier ont fait l’objet de prise en charge et concrétisés dans les faits» n’a pas convaincu.La direction d’Algérie Poste a également assuré qu’après le versement d’une première tranche des rappels durant le mois de Ramadhan dernier, une seconde tranche de 30 000 dinars sera versée aux travailleurs avant...
(Reporters 21/08/13)
La rumeur relative à la reprise normale du travail hier dans les bureaux de poste a été de courte durée. Un communiqué du syndicat autonome des postiers, le Snap, à l’origine du débrayage, dément et affirme le contraire. Pour le syndicat, l’information selon laquelle les agents postiers ont repris du service dans la journée du lundi et relayée par les médias lourds et la presse écrite privée et publique, est infondée. «Il s’agit d’une grave manipulation», a déclaré un membre du Snap contacté par nos soins. Selon cette source, il n’y a pas eu de bureaux qui ont rouvert leurs guichets et que «tout dépendra des négociations entre le syndicat et le ministre» qui a décidé comme en janvier dernier...
(Xinhua 21/08/13)
Les pays africains sont attachés à plusieurs titres à leur partenariat avec les pays des BRICS, a déclaré mardi le président sud-africain Jacob Zuma. "L' avancement de nos programmes de développement socio-économiques est très largement soutenu par nos partenariats tournés vers le progrès, tels que le groupe des BRICS", a déclaré M. Zuma lors de son discours d' ouverture de la première réunion du Conseil commercial des BRICS à Johannesburg. En plus des pays des BRICS, plusieurs pays africains participent à cette réunion destinée à identifier des mesures et initiatives spécifiques pour accroître le commerce, les affaires, l'industrie manufacturière et les liens d'investissement entre les pays des BRICS, d'une part, et entre les pays des BRICS et l'Afrique, d'autre part...
(Le Monde 21/08/13)
Après l'Asie, direction l'Afrique. Le numéro deux mondial du prêt-à-porter, Hennes et Mauritz (H&M), a indiqué vendredi 16 août qu'il allait étendre son réseau de fournisseurs à l'Ethiopie, après avoir concentré 80 % de sa production sur le continent asiatique. Des commandes-tests ont été passées auprès de fournisseurs éthiopiens, qui doivent bâtir des usines dans le pays d'ici à la fin de l'année. Dans un communiqué, le géant suédois reconnait ne pas encore savoir combien de ces fournisseurs seront retenus et quand ces usines seront prêtes. "Nous sommes une entreprise vaste et nous cherchons constamment de nouveaux marchés d'achat potentiels pour garantir que nous avons la capacité de livrer les produits dans tous les magasins. Nous faisons cela en augmentant...
(Midi Libre 21/08/13)
L’ex-ministre de l’Énergie, Chakib Khelil, visé par un mandat d’arrêt international pour son implication présumée dans le scandale Sonatrach II,n’est pas au bout de ses peines.Des sources bien informées, font état de la saisie conservatoire des biens,sur décision des autorités judiciaires des biens mobiliers et immobiliers des biens appartenant aux ascendants et descendants et des proches de Chakib Khelil.A l’issue d’une enquête menée conjointement par la Gendarmerie nationale et la police,il a été procédé à la saisie conservatoire de deux villas,l’une située à Aïn Turck et l’autre à Canastel, sur la corniche oranaise,les deux biens sont estimés à plus de 4 millions d’euros.Deux autres biens ont été également saisis. Il s’agit d’une villa située à Bou-Sfer et une autre à...
(AFP 20/08/13)
ALGER, 20 août 2013 (AFP) - De multiples démarches ont été lancées depuis une semaine pour calmer les tensions tribales à Bordj Badji Mokhtar, dans l'extrême sud-algérien, où des affrontements entre tribus touareg et arabes ont fait entre neuf et une vingtaine de morts, selon différentes sources. Dans le même temps, plusieurs groupes de jeunes, soutenus par des associations locales, ont appelé à des marches mercredi et jeudi pour mettre fin aux violences, a rapporté le quotidien El-Watan dans sa version en ligne mardi. "Nous appelons à une grande marche pour dénoncer la violence alimentée à partir du nord du Mali", a déclaré au quotidien francophone Nasser Eddine Hanani, président du bureau local de l'Association nationale pour la promotion de...
(AFP 20/08/13)
ALGER, 20 août 2013 (AFP) - Plus de six tonnes de kif traité ont été saisis par les militaires dans la région de Laghouat, à 400 km au sud d'Alger, a annoncé mardi le ministère de la Défense algérien. L'armée "a saisi lundi (...) une grande quantité de drogue (kif traité) estimée à 64 quintaux (6,4 tonnes), transportée à bord d'un semi-remorque et dissimulée dans des sacs de ciments dans la région de Oued Nily à Hassi R'mel, Wilaya de Laghouat", indique le ministère dans un communiqué cité par l'agence APS. Lundi, l'APS, citant la gendarmerie, avait déjà annoncé une saisie, également pour cette journée-là, d'environ 5 tonnes de kif près du poste-frontière de Maghnia (ouest) en provenance du Maroc...
(L'Expression (alg) 20/08/13)
L'agitation sur la scène politique et syndicale prend la forme d'une bulle qui grandit au fur et à mesure qu'on s'approche du moment de vérité.Tout semble être remis pour après la rentrée sociale intervenant à la dernière semaine du mois de septembre. Le statu quo et l'opacité ont impacté sur les quartiers généraux des formations politiques. Des séries de propositions, pétitions sont lancées quotidiennement et des comités de soutien sont formés à profusion ici et là.Ceci s'apparente à l'exacerbation des convoitises et des manoeuvres en prévision de l'investiture suprême. La guerre de repositionnement politique s'accompagne de l'embrasement du front social, l'éclatement de scandales de corruption où toutes sortes de dossiers sont réactualisés et dépoussiérés...etc.L'agitation sur la scène politique et syndicale...
(Le Soir d'Algérie 20/08/13)
On les a toujours connus prompts à réagir au quart de tour, à tout mettre en œuvre pour tirer profit, ici en Algérie, de ce qui se passe ailleurs, nos islamistes, s’y attendait-on, ne pouvaient laisser filer l’opportunité de se faire entendre que leur offre le retournement de situation ayant cours en Egypte depuis un peu plus d’un mois.Certes, ils ne font pas autant de bruit que ce qu’on aurait pu prédire, mais l’aubaine est trop belle pour qu’ils consentent à se murer intégralement dans le silence du genre de celui qui est le leur depuis quelques mois maintenant, depuis que partout dans le monde, on s’est peu à peu rendu compte de toute l’atrocité dont se rendent coupables les...
(Reporters 20/08/13)
Salafistes, évangélistes, islamistes armés appartenant à Al Qaida se livrent «bataille» en Kabylie au grand dam de la population, et ce, alors que cette région n’en a pas fini de payer le lourd tribut de la revendication identitaire et linguistique portée à bras-le-corps, des décennies durant, par des générations de militants. Même si les campagnes d’évangélisation ne ciblent pas seulement la région de Kabylie, mais tout le territoire national, il y a comme une volonté politicienne délibérée de focaliser sur cette région afin de la singulariser davantage du paysage national, et ce, en dépit de tous les sacrifices qu’elle a consentis pour le recouvrement de l’identité nationale. Par ailleurs, cette campagne trouve un terrain fertile fait d’amalgames et d’ignorance auprès...
(Le Temps (al) 20/08/13)
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont repoussé, dans la nuit de lundi à mardi, une attaque terroriste menée contre un de leurs postes avancés, installé à la sortie nord-est de la ville de Lakhdaria, au nord de Bouira, a-t-on indiqué mardi de source sécuritaire."La Gendarmerie nationale a réussi à repousser cette attaque menée par un nombre indéterminé de terroristes lundi à 23 h, contre un poste avancé installé dans le quartier des 490 logements, situé à quelque deux kilomètres au nord-est de la ville de Lakhdaria",a précisé la même source.La même source n’a déploré aucun blessé dans les rangs de la Gendarmerie nationale.
(Le Temps (al) 20/08/13)
Les habitants du village Thigmit (Bouira) ont fermé depuis une semaine le siège de la commune d’Ahl Laksar, située à une trentaine de kilomètres au sud-est du chef-lieu de la wilaya, pour protester contre la dégradation de leur cadre de vie, a-t-on appris mardi auprès d’un responsable de cette municipalité.De nombreux citoyens de ce village, des jeunes pour la plupart, ont fermé le siège de l’Assemblée populaire communale (APC) en signe de protestation contre les problèmes de développement auxquels ils sont confrontés depuis de longues années, notamment le "calvaire" de la route, une piste reliant leur village au chef-lieu de comme. "Cette route n’est pas goudronnée et demeure impraticable, notamment en période hivernale. Un projet d’aménagement de cette route pour...
(L'Expression (alg) 20/08/13)
L'envahissement massif du criquet pèlerin qui a gagné certains pays africains risque d'atteindre prochainement le désert algérien.Une invasion massive du criquet pèlerin menace sérieusement les pays de l'Afrique du Nord et ceux du Sahel.L'Algérie n'est pas à l'abri de cette menace,a informé le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l'ONU.«On pourrait s'attendre à l'arrivée de criquets du Sud algérien,ce qui va du coup augmenter les populations qui, en l'absence de contrôle, pourront provoquer une invasion massive», a mis en garde l' Ocha dans son dernier bulletin dimanche dernier.En effet, l'invasion du criquet pèlerin a atteint certains pays africains faisant des dégâts énormes et risque de se rapprocher prochainement du désert algérien. Une véritable menace écologique nous guette.Le...
(Reporters 20/08/13)
Le bureau politique du FLN a réagi hier aux accusations portées à son encontre par le député Tahar Khaoua.Ce dernier mène depuis un moment un mouvement de fronde contre la direction provisoire du FLN, qui compte l’évincer de la présidence du groupe parlementaire le mois prochain, à l’occasion du renouvellement annuel des instances internes de la chambre basse du Parlement.Ce parlementaire remet en cause la légalité de la réunion tenue samedi au siège national du FLN et qui a abouti à une décision obligeant le bureau politique à revoir la liste des députés désignés dans les instances de l’APN, et ce, en tenant compte de nouveaux critères. Toutefois, le principe de désignation, comme réclamé par les détracteurs et opposants au...
(La Nouvelle République 20/08/13)
Dans le cadre de la mise en application du programme du président de la République, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, continue son périple à travers les quatre coins du pays. Au cours de cette année, M. Sellal a visité plusieurs wilayas du Centre, de l’Est, de l’Ouest et du Sud où il s’est enquis sur place des réalisations et de l’avancement des chantiers en cours. Au cours de ces visites, M. Sellal a lancé plusieurs projets socioéconomiques pour la relance du développement estimés à plusieurs millions de dinars.Au cours de cette année, le Premier ministre s’est rendu au mois de janvier 2013 à Saïda où il a annoncé qu’un budget de 8 milliards de dinars a été octroyé pour l'aménagement...
(Jeune Afrique 20/08/13)
Les trois opérateurs de téléphonie mobile algériens, Djezzy, Mobilis et Nedjma, ont retiré jeudi 15 août le cahier des charges pour l’acquisition de licences de téléphonie mobile de troisième génération (3G), dont le prix est fixé à un minimum de 30 millions d'euros. La vente de licences de téléphonie mobile de troisième génération (3G) en Algérie vient de franchir un cap décisif. Jeudi 15 août, les trois opérateurs de téléphonie mobile algériens, Djezzy (filiale du russe Vimpelcom), Mobilis (public) et Nedjma (filiale du qatari Ooredoo) ont retiré le cahier des charges relatif à l'attribution de trois licences d'établissement et d'exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de troisième génération (3G). Le prix de la licence est fixé au minimum à...
(La Dépêche de kabylie 20/08/13)
Huit personnes ont été blessées, dont deux sont dans un état grave, dimanche dernier, lors d’une rixe qui a éclaté entre les membres de deux familles, dans la localité Taleb Mohammed, relevant de la commune d’Aïn Laloui, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Bouira. Selon des témoignages, la bagarre s’est déclarée suite à un désaccord concernant une parcelle de terrain. L’intervention des éléments de la gendarmerie nationale a permis d’en limiter les dégâts qui, selon nos sources, auraient pu être plus graves. Les blessés, âgés entre 23 et 63 ans, ont été transportés, par les services de la Protection civile, à l’hôpital d’Aïn Bessam. Deux d’entre eux, qui se trouvaient dans un état critique, ont, toutefois, été transférés...
(Le Quotidien d'oran 20/08/13)
Les postiers, en grève depuis mercredi dernier, ont refusé, hier, de reprendre le travail malgré la note de la direction d'Algérie Poste, jugée par les grévistes comme étant «une note de marchandage».La grève donc se poursuit avec une très forte adhésion, notamment dans la capitale où les principaux bureaux de poste d'Alger Est, Ouest et Centre sont paralysés, selon les animateurs du mouvement.M. Amar Khoudja Tarek, coordinateur national du Syndicat national autonome des postiers (SNAP), a affirmé que le personnel gréviste reste intransigeant sur l'obtention de l'intégralité des rappels et de ses droits. «Ils nous ont proposé 30 000 DA de rappel à partir du 25 août. On veut l'intégralité des rappels», a-t-il déclaré.«On aurait accepté cette solution en janvier...
(El Watan 20/08/13)
Des travailleurs de la poste protestent devant la Grande Poste pour la quatrième journée consécutive.Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte.Des dizaines de travailleurs de la poste venus de plusieurs wilayas se sont rassemblés encore et pour la quatrième journée devant la Grande Poste depuis 10h de ce mardi 20 août .Ils sont en grève depuis mercredi dernier et d’après certains grévistes qui ont assisté au sit-in, «cette fois on ne va pas lâcher prise.Notre action se poursuivra jusqu’à satisfaction de nos revendications ».Parmi les principales revendications des postiers, la révision de la grille des salaires, l’augmentation des primes et aussi le rappel avec effet rétroactif depuis 2008. Certains de nos interlocuteurs rassemblés devant la Grande Poste, ont insisté...
(La Nouvelle République 20/08/13)
C’est dans l’indifférence générale que l’usine Michelin implantée à Bachdjarah (Alger) fermera définitivement ses portes aujourd’hui.Après cette fermeture, l’actuel gouvernement devrait accepter un fait accompli, celui d’effacer d’un trait un demi-siècle d’industrie du pneumatique dans notre pays.Le 10 juin 2013, les PDG de Michelin-Algérie et de Cevital annoncent pompeusement un accord qu’ils nomment «partenariat industriel».Contre toute attente, cet accord ne vise nullement la préservation de l’industrie du pneumatique en Algérie. Bien au contraire, Michelin et Cevital se sont entendus pour démanteler l’outil de production de l’usine et construire à la place un centre commercial chargé de vendre des biens de consommations importés.Cevital a même obtenu l’exclusivité pour vendre les pneus Michelin fabriqués dans d’autres pays. Un plan social est alors...

Pages