Samedi 18 Novembre 2017
(Le Maghreb 09/09/13)
Le secteur des télécommunications a connu des mutations considérables, la loi de juillet 2000 a supprimé le monopole sur ce secteur névralgique, séparant les activités d'exploitation de la poste de celle des télécommunications. Cela a donné la possibilité à des opérateurs privés étrangers d'y investir. En outre, une Autorité de Régulation de la Poste et Télécommunications (ARPT), qui veille au respect de la réglementation et garantit le libre jeu de la concurrence entre les différents opérateurs, a été créée, toutefois la régulation de ce secteur s'est avérée une tâche difficile pour l'Etat algérien. A cet effet, l'évolution du marché mondial des télécommunications et sa croissance, notamment avec l'émergence des nouvelles technologies, rendent la mission de régulation "plus rude", a estimé,...
(Midi Libre 09/09/13)
Des centaines de milliers de retraités algériens se sont vus subtiliser une participation de 7,17 euros de leurs comptes pour chaque opération de retrait.ARRCO, Vauban Humanis, Crédit Lyonnais, Malakoff Médéric, voici quelques noms de banques et compagnies d’assurances françaises où près d’un million deux cent mille retraités algériens ont un compte bancaire. Il s’agit des retraités qui ont travaillé durant une époque donnée en France. Ces derniers ont bénéficié, en contrepartie, de leur carrière professionnelle d’une pension ou d’une allocation de retraite complémentaire.Ces centaines de milliers de retraités algériens se sont vus subtiliser une participation de 7,17 euros de leurs comptes pour chaque opération de retrait effectuée. En effet, beaucoup de retraités algériens ont été destinataires d’une correspondance, datée du...
(Liberté 09/09/13)
Le ministre de l'Industrie, des PME et de la Promotion de l'investissement, Cherif Rahmani, a exprimé, hier, le souhait de voir la firme britannique Rolls Royce délocaliser vers l'Algérie une partie de sa chaîne de production.“Nous voulons que Rolls Royce puisse délocaliser vers le marché algérien une partie de sa chaîne industrielle”, a déclaré M. Rahmani à des journalistes à l'issue d'une audience qu'il a accordée à Lord Richard Risby, représentant du Premier Ministre britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie.“C'est une opération que nous comptons réaliser d'une manière graduelle et pragmatique”, a indiqué le ministre.Lors des entretiens, Lord Risby a fait part à M. Rahmani de la disponibilité de la firme Rolls Royce à assurer la fourniture à la...
(Le Maghreb 09/09/13)
La coopération algéro-britannique vient de se consolider par la signature, hier à Alger, de deux protocoles d'accord dans les domaines de la formation des ressources humaines et de la gestion de l'entreprise par l'entreprise Sonelgaz et des Institutions britanniques de formation.Ces accords ont été paraphés au siège du ministère de l'Energie et des Mines par le P-DG de Sonelgaz, Noureddine Boutarfa et Lord Richard Risby, représentant du Premier ministre britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie, en présence du ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi, et de l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Martin Roper. Le premier protocole a trait au développement d'un outil d'évaluation énergétique et des émissions à l'horizon 2050 intitulés "Algeria 2050 Energy and Emision calculator"...
(Liberté 09/09/13)
Après une absence de près de huit mois, suite à l’attaque terroriste dont a fait l’objet le site gazier de Tiguentourine, la compagnie pétrolière britannique British Petroleum (BP) a décidé de reprendre ses activités en Algérie.Cette décision prendra forme bientôt avec le retour de son personnel. L’annonce émane de l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Martin Roper. “BP est toujours engagée à poursuivre ses activités en Algérie. Dans ce contexte, le personnel de cette compagnie sera bientôt de retour”, a indiqué M. Roper à l'issue de la cérémonie de signature des accords entre l'entreprise Sonelgaz et des institutions britanniques dans le domaine de la formation.Au lendemain de l’attentat perpétré par des terroristes en janvier dernier contre le complexe et qui a...
(Reporters 09/09/13)
Face à la flambée des prix du pétrole et de l’essence, les Ivoiriens voient le GPL comme une alternative. Sonatrach va-t-elle approvisionner le marché ivoirien en gaz de pétrole liquéfié (GPL) ? A en croire le magazine Jeune Afrique, l’idée fait son chemin.En effet, c’est par l’entremise du groupe algérien de l’agroalimentaire, Cevital, que la compagnie nationale des hydrocarbures compte proposer au gouvernement ivoirien du GPL. « Le géant Sonatrach entreprend depuis le début de cette année, via son compatriote Cevital, un lobbying pour proposer au gouvernement ivoirien un approvisionnement du pays en gaz de pétrole liquéfié (GPL). La Société ivoirienne de raffinage (SIR) n’en produit que 25 000 tonnes par an, pour une consommation de 150 000 tonnes »,...
(Xinhua 09/09/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le Forum africain de la révolution verte (AGRF) a appelé samedi à Nairobi à renforcer le soutien à la production agricole, avertissant que sinon la sécurité alimentaire sur le continent puiss être compromise. Les experts participant à l'AGRF dans la capitale kényane ont dit que la révolution verte ne pourrait être concrétisée sans le renforcement des financements de l'agriculture. "Nous ne serons en mesure de transformer l'agriculture en Afrique et de réduire l'insécurité alimentaire et la pauvreté que si les petits exploitants disposent de fonds nécessaires pour augmenter leur production agricole et développer leurs activités", a déclaré le coordinateur de l'AGRF Irungu Honghton dans un communiqué. Les experts notent que l'Afrique subsaharienne est l'une des régions les...
(RFI 09/09/13)
A 30 ans, Féhti Harek effectue son retour en équipe d’Algérie. Le défenseur du SC Bastia (France), qui avait disputé un seul match avec les Fennecs en mars 2008, revient après cinq années d’absence. Il est donc heureux d’avoir été appelé en sélection pour affronter le Mali, le 10 septembre 2013 à Blida, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014.RFI : Féthi Harek, vous avez joué une seule fois avec l’équipe d’Algérie, en mars 2008 (1-1 face à la RD Congo en banlieue parisienne, Ndlr). Vous revoilà en équipe nationale cinq ans après. Comment avez-vous réagi en apprenant votre convocation ?
(Le Temps (al) 07/09/13)
Une source d'information tunisienne indique que des éléments de l'armée algérienne auraient encerclé un groupe de détenus échappés de la prison civile de la ville tunisienne de Gabes, située à près de 200 km de la frontière algérienne. «Les deux victimes auraient refusé de se soumettre aux ordres des forces de sécurité algériennes et de s'arrêter au niveau des frontières.» La source n'a d'ailleurs précisé ni le lieu ni le moment de cet incident qui s'est produit le long de la bande frontalière algéro-tunisienne.Il est à rappeler que la prison civile de Gabes a été, dans la nuit du 1er au 2 septembre, le théâtre d'une spectaculaire évasion de détenus. 49 prisonniers, pour la plupart internés pour des délits et...
(L'Expression (alg) 07/09/13)
Cette décision intervient 24 h après l'audience accordée par le Président Bouteflika au chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah.Aucun répit pour les forces de sécurité. L'Etat d'alerte maximale est maintenu aux frontières Est, avec une mobilisation accrue des troupes militaires, GGF et les Unités spéciales. Le commandement de l'état-major a de nouveau renforcé son dispositif sécuritaire par le transfert de pas moins de 3000 soldats supplémentaires. Le nombre de militaires dépêchés au niveau du tracé frontalier a triplé depuis le début de la mise en place de la stratégie de lutte contre les groupes terroristes en provenance des pays voisins dont le chiffre a gravement augmenté depuis les prétendues révolutions en Tunisie et en...
(Le Soir d'Algérie 07/09/13)
Les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), en opération dans une localité située dans une région du nord de Bordj-Menaïel et du sud de Cap-Djinet (Boumerdès), ont éliminé deux éléments armés d’Aqmi. «Dans une opération qualitative menée par une unité de l’Armée nationale populaire, le jeudi 5 septembre 2013 à 14h, 2 terroristes ont été mis hors d’état de nuire au niveau du lieu-dit Ouled Amara Ben Ouali-Aïn El-Hamra dans la wilaya de Boumerdès, relevant de la 1re Région militaire», indique le communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) rendu public par l’APS. oujours selon la dépêche de l’APS, les forces de l’ordre ont récupéré un fusil d’assaut de type kalachnikov et un fusil à pompe. Par ailleurs, selon...
(L'Expression (alg) 07/09/13)
L'enquête a mis le doigt sur une autre facette de cette énorme affaire de corruption.Une somme d'un milliard et demi d'euros a été versée par l'entreprise étatique italienne à Damas à des sous-traitants syriens dans l'affaire dite «Sonatrach 2-Saipem». C'est ce que révèle, dans son édition d'hier, en exclusivité, l'hebdomadaire italien L'Espresso. L'enquête a mis le doigt sur une autre facette de cette énorme affaire de corruption. Il s'agit de la sous-traitance syrienne impliquée dans les transactions délictueuses mises à jour ces derniers mois. Ce second niveau de corruption liée aux fonds noirs, implique donc les entreprises syriennes auxquelles Saipem a sous-traité les travaux de son volet algérien, indique L'Espresso. Les deux entreprises en question ont encaissé, selon la même...
(El Watan 07/09/13)
D’après l’hebdomadaire italien l’Espresso, l’enquête diligentée par la justice italienne sur le scandale Sonatrach-Saipem toucherait aujourd’hui, à un deuxième niveau, les contrats de sous-traitance. La parquet de Milan se pencherait actuellement sur le cas de deux firmes syriennes qui auraient bénéficié de près de 1,5 million d’euros de Saipem pour des chantiers en Algérie.Une nouvelle étape vient d’être franchie dans l’enquête sur les rétrocommissions versées par Saipem pour l’obtention de 8 milliards d’euros de contrats auprès de Sonatrach. D’après l’hebdomadaire italien l’Espresso, l’enquête diligentée par la justice italienne sur cette affaire s’est élargie à un second niveau de corruption et toucherait aujourd’hui les sous-traitants qui auraient travaillé avec l’entreprise italienne des services pétroliers. Le système de corruption mis en place...
(Reporters 07/09/13)
Les négociations se poursuivent entre le syndicat et la direction d’ArcelorMittal d’El Hadjar à Annaba. Les deux parties semblent d’accord pour un relèvement des salaires, mais divergent sur la question du « pacte de stabilité sociale ». Le syndicat évoque un « plan social », la direction précise qu’elle n’entend pas remplacer les postes laissés vacants par les départs volontaires et les mis à la retraite.Un accord de principe a été trouvé avant-hier, jeudi, entre la direction générale du complexe sidérurgique ArcelorMittal d’Annaba et le syndicat d’entreprise. Accord qui n’est toutefois pas signé à cause du différend sur le pacte de stabilité sociale. Ce dernier auquel tient expressément la direction du complexe est rejeté par les représentants des travailleurs. La...
(El Moudjahid 07/09/13)
Des parlementaires et politiques marocains, sahraouis et algériens ont pris part, jeudi dernier, à Paris, à une audition par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) visant à débattre de la contribution parlementaire à la Résolution du conflit au Sahara occidental. Tout en concédant que l’Union européenne, à travers son Assemblée parlementaire, ne dispose pas de "baguette magique" pour trouver une solution toute prête à un conflit que l’Onu n’a pu encore régler, la Rapporteure de l’APCE, Liliane Maury-Pasquier, s’est dit "convaincue" que le fait de se rencontrer, d’échanger entre parlementaires est un "premier pas vers plus de démocratie, plus de respect des droits de l’homme". "Ces deux aspects (démocratie et droits de l’homme) constituent le cœur des valeurs du...
(Le Quotidien d'oran 07/09/13)
L'incident diplomatique entre Paris et Alger a été frôlé, l'après-midi de ce jeudi, à la rue de l'Arc, une ruelle derrière le 67 Boulevard de Strasbourg qui donne sur l'entrée secondaire du siège du Consulat d'Algérie, à Toulouse. Tout a commencé, selon la ‘Dépêche du Midi', par une opération de voie publique, entendre par-là un contrôle d'identité, autour de la place Arnaud-Bernard, un quartier réputé « chaud » du centre-ville de Toulouse. En raison de la forte présence d'habitants d'origine maghrébine, elle est parfois surnommée «place Ali-Bernard» ou «place Arnaud-Ben». L'opération mobilise des hommes de la police nationale, sécurité publique et police aux frontières, et de la police municipale. Contrôlé, un homme de 36 ans, échappe aux fonctionnaires et prend...
(Xinhua 07/09/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le budget alloué à l'Organisation Mondiale de la Santé pour l'Afrique (OMS/Afro) pour le prochain exercice biennal 2014-2015 s'élève à 1,12 milliard de USD, selon un rapport publié vendredi lors de la 63ème session du Comité régional. "L'assemblée mondiale de la santé a adopté l'ensemble du budget programme de l'OMS pour l'exercice biennal 2014-2015, qui s'élève à 3,977 millions de USD. La part allouée à la Région africaine est de 28% de l'enveloppe totale, soit 1.12 milliard de USD, ce qui représente une légère augmentation de 2,5% par rapport à l' allocation du budget initial au titre de la période biennale 2012- 2013", précise le rapport. La répartition de ce budget entre les programmes prioritaires montre un...
(Xinhua 07/09/13)
BRAZZAVILLE, 6 septembre (Xinhua) -- Le Fonds africain pour les urgences de santé publique (FAUSP) proposé par le directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Afrique ( OMS/Afro), le Dr Luis Sambo, sera bientôt opérationnel, a appris Xinhua vendredi à la 63ème session du comité régional. Selon les indications du Dr Sambo, le manuel opérationnel du FAUSP a été examiné et approuvé lors d'une réunion du comité de suivi du Fonds qui s'est tenue en mai dernier à Brazzaville, capitale du Congo. Il a également déclaré que cinq pays ont déjà payé 1,7 million de USD au titre de leur contribution au FAUSP pour 2012 et 2013. Le Dr Sambo a exhorté tous les 47 Etats membres à...
(MAP 07/09/13)
Addis-Abeba, (MAP)- Une réunion africaine sur la promotion du secteur des services et du commerce en tant que moteur de croissance se tiendra, du 12 au 13 courant à Addis-Abeba, à l'initiative de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA). Le programme prévoit notamment la présentation des initiatives prises aux niveaux national et régional concernant ces filières, outre l'examen des moyens d'améliorer le soutien apporté par les partenaires au développement et les donateurs afin de répondre aux problèmes auxquels les pays africains font face. Les thématiques proposées au débat portent aussi sur le développement durable, la création d'emplois par le biais du secteur des services, les opportunités et enjeux de la libéralisation du commerce en Afrique. Parmi les...
(Les Echos 06/09/13)
Nabil Hadjarab, ancien détenu de la base américaine de Guantanamo qui avait été remis aux autorités algériennes fin août, a été libéré vendredi, a-t-on appris auprès de Joseph Breham, son avocat en France.L'Algérien de 33 ans, qui souhaite désormais rentrer en France, où vit toute sa famille, a été mis en examen et placé sous un contrôle judiciaire très léger, a-t-il précisé."On est extrêmement satisfaits", a dit vendredi à Reuters Me Joseph Breham. "Maintenant que son évidente innocence a été reconnue, nous espérons que la France l'acceptera enfin sur son territoire", a-t-il ajouté.Son avocat, ainsi que plusieurs associations de défense des droits de l'homme, rencontreront lundi et mardi des responsables des ministères de la Défense et des Affaires étrangères pour...

Pages