Samedi 22 Juillet 2017
(Midi Libre 10/07/17)
Dans le cadre de la réforme des retraites, le gouvernement, par le biais de son ministre, prévoit de faire un geste en faveur des salariés exerçant des métiers pénibles, thème cher aux syndicats. S’exprimant devant un parterre de journalistes en marge de la rencontre nationale des directeurs des structures de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej) et de la Caisse nationale d’assurance-chômage (Cnac), le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a déclaré que "la commission relative aux métiers à haute pénibilité sera installée prochainement". Tout en soulignant "l’importance du travail technique et scientifique que nécessite ce dossier". Alors que les Algériens seront appelés à travailler plus longtemps pour assurer l’équilibre des...
(L'Expression (alg) 08/07/17)
Au total, huit femmes ont été promues à différents postes dont deux au titre de présidente de la cour. Du nouveau dans le secteur de la justice. Le président Abdelaziz Bouteflika a procédé, jeudi dernier, à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature. Des nominations au titre des présidents de cour, des procureurs généraux et des présidents des tribunaux administratifs et commissaires d'État ont été officiellement apportées. «Conformément aux dispositions de l'article 92 de la Constitution et de l'article 49 de la loi organique n°04-11 du 21 Rajab 1425, correspondant au 6 septembre 2004, portant statut de la magistrature, Son Excellence, M.Abdelaziz Bouteflika, président de la République, président du Conseil supérieur de la magistrature, a procédé, ce jour,...
(Tout sur l'Algérie 08/07/17)
Le groupe Sonatrach a indiqué, mardi 4 juillet via APS, avoir réalisé en 2016 un chiffre d’affaires annuel de 3 398 milliards de dinars (soit environ 31,4 milliards de dollars), en « légère baisse par rapport à l’exercice 2015 ». Il était de 33,19 milliards de dollars en 2015. Durant la même période, Sonatrach dit avoir réalisé un bénéfice net de 207 milliards de dinars. Aucun chiffre sur la production et les réserves Si la Sonatrach fournit son chiffre d’affaires de 2016 (qui dépend évidemment du prix du baril), elle ne donne pourtant pas les données essentielles permettant d’évaluer l’état d’une compagnie pétrolière. Ainsi, la Sonatrach n’a communiqué aucun élément concernant sa production, ses « réserves prouvées » -un indicateur...
(Midi Libre 08/07/17)
L ’ euro poursuit sa progression face au dinar sur le marché officiel interbancaire. Hier , il s’échange à 123,47 dinars, son plus haut niveau en glissement annuel (52 dernières semaines). Depuis le début de l’année,l’euro s’est apprécié de 6,59 % par rapportau dinar. Le dollar reste également à un niveauélevé, à 108,15 dinars. Depuis le début de l’année, il perd toutefois 2,40 % face à lamonnaie nationale. Ces indicateurs montrent que la Banque d’Algérie n’a pas initiéun processus de dépréciation du dinar. Elle ne fait que répercuter les évolutionsde change dollar/euro. Du côté du pétrole, les nouvelles sontmoins bonnes.Ce vendredi, le Brent (référence pour lepétrole algérien) cède plus de 2 %, à46,80 dollars. Les marchés réagissent négativement à une...
(Jeune Afrique 06/07/17)
Plus de trois mois après le début de l’affaire opposant Cevital, premier groupe privé d’Algérie, à l'Entreprise Portuaire de Béjaïa, le comité de soutien des travailleurs de Cevital reste mobilisé pour trouver une issue à la crise. Fin juin, le Premier ministre avait déclaré devant l’Assemblée populaire nationale (APN) vouloir « s’engager personnellement » à résoudre cette crise. Alors, ils l’ont pris au mot. Les membres du comité de soutien des travailleurs de Cevital, qui dénoncent le « blocage » d’un projet industriel du premier groupe privé algérien par l’entreprise du port...
(Tout sur l'Algérie 06/07/17)
Même s’il continue à considérer que la crise économique est la conséquence de la crise mondiale et de la chute des prix des hydrocarbures, le président Abdelaziz Bouteflika admet, de nouveau, que l’Algérie est « confrontée à un recul sévère » de ses recettes et suggère, par conséquent, que des « réformes » sont nécessaires dont les contrecoups doivent « être supportés » par les citoyens.« Dans le domaine économique, notre pays est confronté à un sévère recul de ses revenus extérieurs et à une dégradation de sa balance des paiements extérieurs, même s’il garde encore intacte...
(L'Expression (alg) 06/07/17)
«Le secrétaire général, Djamel Ould Abbès, a donné instruction à ses cadres pour établir des rapports d'évaluation sur les mouhafedhs avant de procéder à un éventuel remaniement», nous a confié une source proche du parti. Le FLN s'apprête à opérer des changements. En prévision des élections locales de novembre prochain, le secrétaire général compte remplacer certains mouhafedhs qui éprouvent des difficultés dans la gestion des affaires du parti...
(L'Expression (alg) 06/07/17)
Face à la politique d'austérité du gouvernement, Ouyahia prône de batailler contre la «démagogie» utilisée par les partis de l'opposition. Le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, a invité les membres de bureau national à une réunion cyclique qui se tiendra ce samedi au siège du parti à Ben Aknoun. La convocation ne précise pas l'ordre du jour de ladite rencontre. Ainsi Ouyahia présidera la réunion de son dernier bureau politique avant la léthargie estivale et la fatidique rentrée sociale. Fort probablement, d'après un membre du bureau politique du parti, la situation générale du pays et la répartition des tâches sur les nouveaux membres du bureau national du parti, désignés par Ahmed Ouyahia lors de la dernière session ordinaire du...
(Agence Ecofin 06/07/17)
La société tunisienne d’entreprises de télécommunications (Sotetel), spécialisée dans la fourniture d’équipements télécoms, la mise en œuvre et la maintenance de réseaux de télécommunications, annonce la création de sa branche algérienne, Sotetel Algérie. Elle a révélé la conclusion d’un accord à cet effet avec un partenaire algérien dont le nom n’a pas été mentionné. D’après la filiale de l’opérateur historique Tunisie Telecom, cette opération entre dans le cadre du développement de ses activités à l’export. En ouvrant une représentation en Algérie, Sotetel ne va pas à la conquête du marché algérien, mais se conforte sur un territoire qu’elle connaît déjà bien. En effet, elle offre ses services dans le pays depuis 2012 grâce à la convention de coopération et de...
(Midi Libre 06/07/17)
Le mois de juillet sera celui des grèves et contestations dans plusieurs secteurs. Les travailleurs de Sonelgaz, les pharmaciens d’officine et lesenseignants vacataires del’université vont démontrer leurs forces. Après des semaines de suspense, le corps social de plusieurs secteurs va devoir renouer avec la contesta. Les premiers qui brandissent la menace de grève, ce sont les pharmaciens d’officine qui vont à partir de ce 12 juillet baisser leurs rideaux. Le motif selon le Snapo réside dans "l’application de la vieille nomenclature des prix de médicaments qui n’arrange pas la situation des pharmaciens". Par le biais d’un communiqué rendu public, le président du syndicat Messaoud Belambri estime qu’il y a eu « "échec des négociations entre le syndicat et la Cnas...
(Tout sur l'Algérie 06/07/17)
Malgré les nombreuses décisions prises ces dernières années, les surfacturations des importations se maintiennent à un niveau élevé. Selon des chiffres officiels obtenus par TSA, les infractions de change, autrement dit les infractions liées aux transferts de capitaux depuis et vers l’Algérie, ont connu une baisse en 2016, mais elles restent à un niveau élevé. Plus de 400 infractions de change ont été recensées l’année passée contre 547 en 2015, selon les Douanes algériennes.25% des importations concernées par les surfacturations Ces infractions de change sont commises en majorité lors d’opérations du commerce extérieur, avec la majoration de la valeur en douane déclarée à l’importation, c’est ce qu’on appelle la surfacturation. Cette technique, qui consiste à émettre une facture d’un montant...
(Le Quotidien d'oran 06/07/17)
La section syndicale du Conseil national de l'enseignement supérieur (CNES) des enseignants de la faculté de droit et des sciences juridiques et de certaines autres facultés de l'université Akli-Mohand-Oulhadj de Bouira a dénoncé dans un communiqué rendu public «le laxisme de l'administration et de la tutelle envers les revendications formulées plusieurs fois». Un professeur au pôle universitaire a déclaré : «J'ai été victime le mois de mai dernier d'une agression verbale et physique de la part de gardiens rien que pour avoir demandé l'ouverture du portail du pôle universitaire afin que je puisse passer». M Salim Katache, docteur en science de l'éducation, a affirmé : «Nous ne nous sentons pas en sécurité, car nous voyons clairement l'extension des fléaux de...
(Midi Libre 06/07/17)
Le directeur général de l’enseignement et de la formation au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Noureddine Ghouali, a affirmé hier à Alger que la période des inscriptions universitaires pour les nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2017-2018, s’étalera du 1er au 16 août. "La période des préinscriptions pour les nouveaux bacheliers s’étalera du 1 au 5 août et concernera les préinscriptions, la confirmation des préinscriptions, puis le traitement électronique de toutes les demandes à partir du 6 août. Les résultats des pré-affectations seront annoncés le 11 août au soir", a précisé M. Ghouali à l’APS. Le ministère a pris en considération quatre cas de figure: Le premier pourrait survenir si le bachelier obtient la spécialité...
(Le Quotidien d'oran 06/07/17)
Une rencontre regroupant les membres de la Fédération nationale des travailleurs des ports algériens (FNTPA), les secrétaires généraux des syndicats des 10 ports du pays et le ministre des Transports et des Travaux publics M. Abdelghani Zaâlane est prévue, la semaine prochaine, à Alger. Une occasion pour débattre de plusieurs problèmes relatifs à la non concertation du partenaire social et «à l'ingérence du P-DG du groupe SERPORT, dans les prérogatives locales du conseil d'administration des entreprises », a affirmé, hier M. Adjabi Lazhar, SG de la Fédération. En effet, la FNTPA a opté pour le dialogue, afin de trouver des solutions au malaise qui perdure depuis le mois d'avril dernier. Une réunion avait été tenue le 3 juillet, à Alger,...
(Le Soir d'Algérie 06/07/17)
Le renseignement douanier sera généralisé à l’ensemble des structures de l’institution douanière, a-t-on appris. Cette nouvelle «structure» organique, déjà existante dans le sillage des nouvelles missions de l’administration des douanes, sera confortée avant la fin de l’année en cours par la nouvelle mesure. Cette nouvelle disposition permettra aux «Douanes algériennes de disposer de toutes les informations relatives au blanchiment d’argent, au piratage, à la drogue et autres crimes...
(AFP 05/07/17)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a de nouveau demandé à la France d'admettre officiellement les "souffrances" infligées au peuple algérien sous la colonisation, dans un message à l'occasion des 55 ans, mercredi, de l'indépendance de l'Algérie. "Notre peuple exige toujours une reconnaissance de ses souffrances de la part du colonisateur d'hier, la France", a affirmé M. Bouteflika dans ce message diffusé par l'agence de presse officielle APS.
(Le Soir d'Algérie 05/07/17)
L’Algérie fête aujourd’hui ses 55 ans d’indépendance. Plus d’un demi-siècle après cette folle journée où les Algériens de tous âges sont sortis célébrer la victoire rudement arrachée à l’occupant, la charge émotionnelle que dégageait la symbolique du «5 Juillet» paraît s’étioler, se dissiper au profit d’une amertume difficile à dissimuler. Mardi, 4 juillet. Sur les ondes de la radio algéroise El-Bahdja, les animateurs invitent les témoins (encore vivants) du 5 Juillet 1962 à partager avec les auditeurs les airs de fête qui régnaient ce jour-là. La première intervenante, une vieille dame établie à La Casbah fait le récit suivant : «J’étais très jeune à l’époque. Avec ma mère et des voisins, nous nous sommes rendus à la prison de Serkadji...
(L'Expression (alg) 05/07/17)
Le document présenté par le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, a été adopté hier par les chefs d'Etat et de gouvernement lors du 29ème Sommet de l'UA qui s'est tenu du 3 au 4 juillet à Addis-Abeba. Mission accomplie. Le document présenté par le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, a été adopté hier par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine lors du 29ème Sommet de l'UA qui s'est tenu du 3 au 4 juillet à Addis-Abeba. Le Mémorandum du Président Bouteflika, désigné par ses homologues africains Coordonnateur de l'Afrique pour la lutte contre le...
(Le Soir d'Algérie 05/07/17)
Le site de l’Onec est ouvert depuis hier pour permettre aux candidats à la session spéciale du bac de retirer les convocations. Les épreuves débuteront le 13 juillet prochain pour une durée de cinq jours. Le ministère de l’Education a annoncé que ces candidats peuvent utiliser le même code attribué lors de la première session pour pouvoir accéder au site. Ils sont, au total, 104 036 candidats concernés par cette session dont 10 082 sont des candidats scolarisés et 93 954 des candidats libres pour lesquels 299 centres d'examen ont été mobilisés à travers le territoire national. La période des épreuves a été fixée entre le 13 et le 18 juillet prochain. Sachant que la journée du 14 qui sera...
(L'Expression (alg) 05/07/17)
Selon les pronostics de l'Office national des statistiques, le nombre d'habitants franchira la barre des 50 millions à l'horizon 2030. Nous ne sommes plus 40 millions d'habitants. Les Algériens sont désormais 41,3 millions. C'est le nouveau chiffre établi par le rapport de l'Office national des statistiques (ONS) rendu public hier. Ainsi, une hausse 2% a été enregistrée par rapport à l'année 2016. Au 1er juillet 2016, la population avait déjà augmentée comparativement à 2015, arrivant ainsi à 40,8 millions de personnes, soit un taux d'accroissement naturel de 2,17%, fait-on savoir. Cette augmentation est expliquée selon l'ONS, par la hausse des naissances et la diminution du nombre des décès. Le même office prévoit que le rythme de croissance de l'année écoulée...

Pages