Samedi 18 Novembre 2017
(Le Monde 13/10/17)
Largement dépendants des subventions de l’Etat, les professionnels du bâtiment subissent de plein fouet la chute des revenus du baril de pétrole qui a fait fondre les réserves financières du pays. « Tout le monde est en difficulté. Tous ceux qui travaillent avec l’Etat vont mal. » Larbi, qui demande à rester anonyme, est épuisé. Il est à la tête d’une entreprise familiale qui fabrique des éléments en bois pour les logements construits par l’Etat algérien. « La CPA [la banque publique étatique algérienne] m’a demandé de justifier la chute de mon chiffre d’affaires et ils menacent désormais de m’interdire tout découvert », soupire-t-il. De janvier à juin, Larbi n’a reçu aucun paiement de la part de l’Etat. Sans pour...
(RFI 13/10/17)
En Algérie, de plus en plus de gens s’interrogent sur la capacité du président Bouteflika à gouverner. Dans une tribune de presse, trois personnalités, dont l’ancien ministre Ahmed Taleb Ibrahimi, lui demandent de renoncer à se présenter en mars 2019 pour un cinquième mandat. Dans une autre tribune, six universitaires et intellectuels l’invitent à démissionner dès maintenant pour ouvrir la voie à une présidentielle anticipée. Le politologue Mohamed Hennad est l’un de ces universitaires. En ligne d’Alger, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171013-algerie-president-mesure-gerer-pays-...
(RFI 13/10/17)
En Algérie, plusieurs centaines de migrants subsahariens ont été arrêtés par les forces de l'ordre au cours des journées de mercredi et jeudi, dans différents quartiers de la capitale. Comme la semaine précédente, les arrestations ont eu lieu dans la rue, dans les transports en commun, mais aussi, sur les chantiers où ces migrants sont employés. Pour les ouvriers migrants, c'est désormais l'inquiétude qui domine. « Ils sont venus, ils ont ramassé tout le monde. Ils sont venus avec sept cars ». C'est une cité en construction, à 40 kilomètres d'Alger. Là, en plein jour, les gendarmes ont emmené tous les ouvriers de ce chantier d'une entreprise chinoise. Cet Ivoirien, travaille en face et a assisté à la scène :...
(Financial Afrik 13/10/17)
L’Algérie et la Russie viennent de parapher cinq accords de partenariat et de coopération. Ces accords, signés mardi 10 octobre à Alger, entre le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, en visite officielle de deux jours, et son homologue algérien, Ahmed Ouyahia, concernent principalement les secteurs de la justice, de la santé, de la formation professionnelle, des hydrocarbures et de l’énergie nucléaire civile. Dans les détails, le premier accord porte sur la coopération et l’entraide judiciaire entre les deux pays, notamment dans le domaine pénal. Le second concerne le programme exécutif de coopération dans le domaine de la santé, suivi d’un accord sur la coopération dans le domaine de la formation professionnelle. Un mémorandum d’entente dans le secteur de l’énergie nucléaire...
(APA 13/10/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdelkader Messahel, a annoncé jeudi à Nouakchott qu’un point de passage frontalier entre son pays et la Mauritanie et sera ouvert dans les prochains jours. M. Messahel a fait cette annonce au sortir d’une audience avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à qui il a transmis un message du président Abdelaziz Bouteflika. Il a précisé que ledit point de passage reliera les deux villes de Tindouf, en Algérie, et Zouerate, en Mauritanie, et qu’il « ouvrira la voie à des échanges économiques et commerciaux plus intenses entre les deux pays frères ». Ces échanges sont actuellement très faibles et concernent majoritairement les produits pharmaceutiques...
(AFP 13/10/17)
La Fédération algérienne de football (FAF) veut qu'un Algérien succède à la tête de l'équipe nationale au sélectionneur espagnol Lucas Alcaraz, limogé mercredi, et a pris contact avec au moins deux techniciens, a indiqué jeudi à l'AFP une source au sein de l'organisation. Mercredi, lors de la réunion du bureau fédéral ayant décidé le limogeage d'Alcaraz, "les membres ont demandé au président (de la FAF, Kheïreddine Zetchi) d'entrer en contact avec Djamel Belmadi" et "Rabah Madjer, actuellement conseiller du président et disponible tout de suite", a déclaré cette source ayant requis l'anonymat. Djamel Belmadi, 41 ans, 20 sélections avec l'Algérie entre 2000 et 2004, a fait l'essentiel de sa carrière de joueur dans le Championnat de France (au PSG et...
(AFP 12/10/17)
Le site privé d'information consacré à l'Algérie TSA (Tout sur l'Algérie) est inaccessible depuis le 5 octobre sur les réseaux publics internet et mobile algériens, a indiqué jeudi à l'AFP son directeur, dénonçant une "censure déguisée". "Depuis jeudi 5 octobre, le site de TSA est partiellement bloqué", a expliqué Hamid Guemache: il est inaccessible via le réseau ADSL de l'opérateur public Algérie Télécom - seul fournisseur d'accès internet en Algérie -, ou via le réseau mobile de sa filiale Mobilis, mais "continue d’être accessible sur les opérateurs (mobiles privés) Ooredoo et Djezzy". "C’est une censure déguisée", a-t-il ajouté.
(RFI 12/10/17)
La Fédération algérienne s’est réunie mercredi 11 octobre 2017 pour se pencher sur le sort de l'entraîneur espagnol de l'équipe nationale, Lucas Alcaraz. Après l'échec des qualifications au Mondial 2018 et trois rencontres d’affilée sans victoire, l’entraîneur espagnol devrait être limogé dans les prochains jours. Les Fennecs vont-ils enfin trouver l’homme de la situation ? Après le Serbe Milovan Rajevac, coach de juin à octobre 2016, et le Belge Georges Leekens, en place d'octobre 2016 à janvier 2017, ce devrait bientôt être au tour de l’Espagnol Lucas Alcaraz de prendre la porte. Réunis ce 11 octobre 2017 à Alger, « les membres du bureau fédéral [de la FAF] ont décidé à l'unanimité le limogeage de l'entraîneur national », a déclaré...
(AFP 11/10/17)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, dont l'état de santé fait l'objet d'incessantes spéculations, a reçu mardi le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, en visite en Algérie, selon des images diffusées par la télévision publique algérienne. Sur cette séquence d'une cinquantaine de secondes, les deux dirigeants semblent échanger quelques mots. Des photos de la rencontre ont également été diffusées par le gouvernement russe et par l'agence algérienne d'Etat APS. Seuls les médias d'Etat algériens ont été autorisés par les autorités algériennes à couvrir la visite du chef du gouvernement russe, arrivé lundi soir dans le pays. Affaibli par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu en 2013 et qui a affecté sa mobilité et son élocution...
(Le Point 11/10/17)
L'Algérie puis le Maroc : la visite du Premier ministre russe est un signal fort du regain d'intérêt de la Russie pour la région. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev est en visite à Alger, lundi et mardi, pour relancer les nombreux projets de coopération entre les deux partenaires historiques. Une occasion « pour l'Algérie et la Russie d'approfondir et de consolider leur dialogue stratégique et leur coopération multiforme, fondés sur la déclaration sur le partenariat, signée à Moscou en avril 2001 », selon le gouvernement algérien. Alger-Moscou : le retour d'un tandem « Une coopération qui reste en deçà des attentes des deux côtés », confie une source officielle algérienne. Un constat que n'omet pas le chef de l'exécutif...
(Le Point 11/10/17)
Acteur de la vie politique algérienne depuis plusieurs décennies, Nour-Eddine Boukrouh lance un "Appel pour une révolution citoyenne pacifique". Certains dirigeants politiques algériens ont déjà annoncé leur soutien pour un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika en 2019, malgré son âge (il est né en 1937) et surtout son état de santé (il n'a plus parlé aux Algériens depuis mai 2012). L'ancien ministre Nour-Eddine Boukrouh (il a occupé des postes économiques de 1999 à 2005) ose évoquer la « grande peine » et une « certaine honte » qui envahirait ses compatriotes. L'ancien fondateur du Parti du renouveau algérien (PRA) et auteur de nombreux ouvrages, notamment L'Algérie entre le mauvais et le pire, et Que faire de l'islam ? s'est...
(Le Monde 11/10/17)
L’entourage du président, en poste depuis 1999, est accusé de préparer sa candidature pour 2019. Difficile d’imaginer un tel scénario tant la santé du chef de l’Etat algérien paraît fragile. Et pourtant. Dimanche 8 octobre, trois personnalités – Ahmed Taleb Ibrahimi, ex-ministre des affaires étrangères, l’avocat Ali Yahia Abdennour, ancien ministre et militant des droits de l’homme, et le général en retraite Rachid Benyelles, ancien chef des forces navales – ont publié une tribune dans laquelle ils accusent l’entourage d’Abdelaziz Bouteflika de « préparer la candidature pour un cinquième mandat présidentiel d’un vieil homme impotent et incapable de s’exprimer ». Ce n’est pas la première fois que l’hypothèse d’un cinquième mandat pour le chef de l’Etat, âgé de 80 ans,...
(RFI 11/10/17)
Le Premier ministre russe Dimitri Medvedev a quitté Alger mardi 10 octobre à l’issue d’une visite officielle de deux jours. Il a rencontré le président Abdelaziz Bouteflika. Les deux pays, amis depuis les années 1960, veulent renforcer leur coopération. L’Algérie est le troisième importateur d’armes russes, et cela devrait se poursuivre. Mais la coopération devrait s’accentuer dans le domaine énergétique. Alger et Moscou sont alliés depuis les années 1960. La construction de la jeune Algérie indépendante s’est faite aussi grâce aux ingénieurs russes. Et des milliers d’étudiants algériens, y compris des militaires, ont pu être formés en Russie. Voilà pour le passé. Aujourd’hui, Dimitri Medvedev affirme qu’il veut renforcer les partenariats économiques entre les deux pays. C’est l’énergie qui était...
(Agence Ecofin 11/10/17)
Mardi, le patron de la société publique algérienne des hydrocarbures, Abdelmoumen Ould Kaddour, a déclaré que l’entreprise rencontre actuellement des difficultés à livrer le gaz naturel à ses clients, conformément aux calendriers. Une situation qu’il attribue à une lourde bureaucratie et au manque d’expertise étrangère dans la chaine de valeur, sans plus de précisions. Selon lui, ces difficultés devraient se prolonger jusqu’au mois de mars prochain. Cependant, il a assuré que des efforts seront fournis pour respecter les délais de livraison. « Nous trouverons un moyen de respecter nos engagements grâce au génie de nos jeunes ingénieurs.», a-t-il déclaré, à en croire Reuters. Cette sortie médiatique a également été l’occasion pour le responsable de faire part de l’urgence à opérer...
(Xinhua 11/10/17)
Le ministre algérien de l'Industrie et des Mines Youcef Yousfi a exprimé mardi la volonté de son pays à voir davantage de projets d'investissements chinois en Algérie. En recevant l'ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guang Yu, le ministre algérien a souhaité voir les entreprises chinoises investir dans différents secteurs dont notamment ceux du textile, la sidérurgie, l'électronique et les mines, en espérant "une accélération des discussions en cours sur certains projets de partenariat", a indiqué le ministère dans un communiqué. Pour sa part, le diplomate chinois a réaffirmé l'intérêt que porte son pays pour le marché algérien eu égard au potentiel en industrie qu'il offre et qui représente également, selon lui, une opportunité pour les entreprises chinoises pour exporter...
(Xinhua 11/10/17)
Le Premier ministre russe Dimitri Medvedev qui a achevé mardi soir une visite de deux jours en Algérie a estimé que les relations entre les deux pays étaient en train de se développer "de façon significative". Dans ce sens, le chef de l'exécutif russe a relevé, à l'issue d'une audience que lui a accordé le président Abdelaziz Bouteflika, avoir eu des discussions "fructueuses" avec les responsables algériens ayant abouti à de "nouvelles approches" dans le domaine économique et de nouveaux investissements dans divers domaines intéressant les deux pays, notamment dans les secteurs de l'énergie, des technologies de pointe et dans d'autres volets de coopération où "nous avons un potentiel vraiment énorme à développer ensemble". Toujours dans le domaine de la...
(Liberté 11/10/17)
La visite du Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, en Algérie, même déjà programmée depuis la réunion de la haute commission algéro-russe, il y a quelques jours, revêt un caractère particulier, dans un contexte régional en rapide évolution. Et où les deux pays sont appelés à renforcer leur coopération dans le domaine sécuritaire, dans la lutte contre le terrorisme, et depuis peu, avec le renversement dans la scène syrienne notamment, dans les processus politiques en cours. Il s’agit également des processus enclenchés en Libye et au Mali où l’Algérie s’est investie pour l’instauration du dialogue entre les parties en conflit et faire valoir les solutions politiques malgré son ardu lobbying. La Russie est présente dans ces trois pays, plus directement en...
(AFP 11/10/17)
La Fédération algérienne de football (FAF) a limogé mercredi le sélectionneur espagnol de l'équipe nationale Lucas Alcaraz, nommé il y a six mois à peine, a indiqué à l'AFP une source au sein de la FAF. Réunis mercredi à Alger, "les membres du bureau fédéral ont décidé à l’unanimité le limogeage de l’entraîneur national", a déclaré cette source ayant requis l'anonymat. "Ils ont exigé son départ avant le match contre le Nigeria", dernière rencontre des qualifications au Mondial en Russie, prévue le 10 novembre à Constantine (400 km à l'est d'Alger), a précisé cette source. Les discussions concernant les indemnités de rupture de son contrat (qui courait jusqu'en 2019) devrait commencer dans les prochains jours, selon cette source. Le sort...
(La Tribune 11/10/17)
La banque d’investissement japonaise Nomura vient de nommer Mark Yassin au poste de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord. Ne disposant pas encore de bureau dans la sous-région africaine, la firme lui confie la charge d’y déployer son offre pour un ancrage local plus important. C'est dans l'immédiat que Mark Yassin va devoir enfiler son nouveau costume de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) de Nomura, une holding financière japonaise investie dans la banque d'investissement, le management financier et le conseil. Diplômé e administration d'entreprises de l'Université de Méthodiste du Sud à Dallas (USA) et en Ingénierie de l'Université du Surrey au Royaume-Uni, Mark Yassin compte à son actif une trentaine d'années d'expérience dans le secteur financier...
(AFP 10/10/17)
Les arrivées de migrants via la Turquie, la Tunisie et l'Algérie sont en forte hausse en Italie, mais restent à des niveaux encore sans commune mesure avec celles de Libye, a déclaré mardi le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti. Depuis l'année dernière, les arrivées en bateau depuis la Tunisie vers l'île italienne de Lampedusa ou l'ouest de la Sicile ont été multipliées par trois, celles depuis l'Algérie vers la Sardaigne par deux et celles depuis la Turquie vers le sud de la botte italienne ont progressé de 63%, a expliqué le ministre. Dans le même temps, celles via la Libye ont baissé de 25%, avec un ralentissement très net cet été...

Pages