Lundi 23 Octobre 2017
(Le Monde 04/10/17)
Tolérés par l’administration depuis 2012, les travailleurs d’Afrique de l’Ouest sont désormais la cible d’opérations de police et d’expulsions. « Dans la soirée, la gendarmerie est arrivée avec des bus. Ils ont arrêté tous ceux qui se trouvaient dehors. On a couru aussi vite qu’on pouvait, mais mon cousin a été pris. Je n’ai plus aucune nouvelle. » Abderrahmane, un jeune Guinéen, vivait dans le quartier de Draria, en banlieue sud d’Alger. Arrivé en Algérie au début de l’été, il tentait chaque matin de trouver du travail à la journée dans le bâtiment en se postant sur le bord de la route et attendre un potentiel employeur.
(El Watan 04/10/17)
Le président du RCD, Mohcine Belabbas, commente les choix du gouvernement Ouyahia qu’il qualifie «de fuite en avant». Il clarifie également les positions du parti sur l’application de l’article 102 de la Constitution et le rôle de l’armée. - Le plan d’action du gouvernement vient d’être adopté par les deux Chambres du Parlement et le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, estime que le recours à «la planche à billets est une obligation et non pas un choix». Quel commentaire faites-vous ? Les Premiers ministres qui se succèdent annoncent tous qu’ils appliquent le programme du chef de l’Etat. Ce qui appelle deux remarques. Si c’est pour appliquer le même programme, on ne voit pas pourquoi on congédie des responsables pour que d’autres...
(AfricaNews 04/10/17)
La chasse aux migrants subsahariens a de nouveau repris en Algérie. Pourchassés par la police, plusieurs d’entre eux dépourvus de documents officiels ont été expulsés vers la frontière avec le Niger, à en croire un reportage du Monde Afrique. Tout le mois de septembre, ces migrants issus du Mali, du Niger ou encore de la Guinée ont été interpellés à Alger, la capitale algérienne par la gendarmerie. “En fin de journée, les gendarmes sont entrés sur le chantier. Ils ont saisi mon argent, mes papiers, puis m’ont fait monter dans le bus. Là, nous avons pris la direction du camp”, a confié un Malien d’une vingtaine d’années au Monde Afrique. Par la suite, ils auraient été conduits à Tamanrasset, à...
(Xinhua 04/10/17)
Les forces antiterroristes algériennes ont tué 86 militants armés et ont arrêté 22 autres au cours des huit premiers mois de l'année, a annoncé mardi le ministère de la Défense, ajoutant que 126 individus ont été arrêtés pour soutien à une organisation terroriste. La dernière opération en date a été menée la semaine dernière et s'est soldée par la mort de six militants armés à El Kseur dans la province de Béjaïa, à 250km à l'est d'Alger. Le 25 septembre, le Premier ministre Ahmed Ouyahia a appelé les terroristes à déposer les armes, ajoutant que ceux qui refuseront de se rendre "seront jugés et condamnés".
(El Watan 04/10/17)
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, relance son invitation à la chancelière allemande, Angela Merkel, en Algérie pour une visite de travail. Dans un message de félicitations qu’il lui a adressé à l’occasion de la célébration de la fête nationale de son pays et diffusé par l’agence officielle APS, le chef de l’Etat a réaffirmé qu’il attendait «avec plaisir et fort intérêt la concrétisation de sa visite en Algérie pour impulser davantage la coopération bilatérale». «La célébration de la fête nationale de la République fédérale d’Allemagne m’offre l’agréable opportunité de vous exprimer, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, nos chaleureuses félicitations ainsi que mes vœux de bonheur et de succès pour vous-même...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Selon un haut responsable de la société publique algérienne en charge des hydrocarbures qui s’est confié à Reuters, le pays devrait modifier son code pétrolier avant la fin de cette année pour attirer plus d’investissements dans le secteur. La nouvelle survient, alors que les critiques sur le caractère inadapté du cadre juridique qui réglemente le secteur, notamment face aux nouvelles réalités du marché, fusent. En fin septembre, Abdelmoumen Ould Kaddour, le patron de la Sonatrach est même monté au créneau pour fustiger l’incompatibilité du texte avec les objectifs de développement du secteur. Il a alors appelé à ce que des réformes profondes soient opérées. Le nouveau cadre juridique devrait faciliter l’introduction des compagnies étrangères sur le marché, ce qui laisse...
(El Watan 04/10/17)
Près de 145 000 contrats de travail des différentes formules de préemploi ont été résiliés ou non renouvelés. C’est donc un grand nombre de travailleurs remis au chômage durant les deux années 2016 et 2017, souligne notre interlocuteur, relevant l’incohérence du discours des hauts responsables du pays, qui, publiquement, promettent de préserver l’emploi, et dont la pratique est toute autre sur le terrain.» Le syndicat qui a rejoint les rangs de l’intersyndicale pour défendre les acquis des travailleurs dénonce le fait que «ce sont les travailleurs, déjà dans la précarité, qui sont sacrifiés, sans aucune indemnité». Les formules de l’emploi concernées sont notamment, celles du filet social et du préemploi, concentrées essentiellement dans le secteur des communes, de l’administration publique...
(Tout sur l'Algérie 04/10/17)
Le ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni a dévoilé, lundi 2 octobre à Alger, devant une délégation américaine, une partie de la réforme de la loi sur les hydrocarbures, initiée par le gouvernement. « Nous avons fait depuis quatre ou cinq ans des appels d’offres sur les bassins pour qu’ils soient explorés. Les trois ou quatre avis d’appels que nous avons faits ont été infructueux », a constaté le ministre. Et d’ajouter : « La réflexion est engagée. Nous sommes en train de travailler sur la loi et sur la fiscalité pour qu’on soit gagnant-gagnant. La fiscalité qui est dans la loi existe depuis que le baril de pétrole était à 140 dollars. Ce n’est plus le cas. Le baril vacille...
(Tout sur l'Algérie 04/10/17)
Amnesty International a appelé, ce mercredi 4 octobre, les autorités algériennes à lever les restrictions sur la liberté d’expression, d’association et de réunion. « Les autorités algériennes doivent lever toutes les restrictions imposées au droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion, garanti par la Constitution », écrit l’ONG dans un communiqué publié à « la veille d’un rassemblement pacifique qui se tiendra le 5 octobre à Bejaia, suite à l’interdiction de l’université d’automne de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) ». « Les militant (e)s d’Amnesty International Algérie participeront à ce rassemblement non seulement pour exprimer notre soutien à la LADDH mais aussi pour demander aux autorités algériennes de ne pas restreindre de...
(Le Point 03/10/17)
Diffusé sur la chaîne nationale algérienne, ce documentaire sur la décennie noire a d'autant plus ravivé les blessures de la guerre civile des années 1990 qu'il a donné l'impression de l'instrumentaliser. L'EN TV, la télévision publique algérienne, a frappé très fort en diffusant des images sans filtre des barbaries commises durant « la décennie noire ». Cadavres, têtes tranchées, corps calcinés, enfants mutilés… Un montage de sang titré Pour ne pas oublier, destiné à célébrer le douzième anniversaire de la charte pour la paix et la réconciliation nationale. Le message sous-jacent était essentiellement politique : le président Bouteflika y tient une place importante, présenté comme étant l'artisan de la paix, l'homme qui a su endiguer cette guerre civile. Une démarche...
(Xinhua 03/10/17)
L'Algérie et l'Irak sont en train de mettre au point un mémorandum d'entente dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, a annoncé lundi à Alger le chargé des affaires de renseignement et d'investigation au ministère irakien de l'Intérieur, le général-major Maher Nadjm Abd al-Hossein al-Tai. Le responsable irakien qui s'est entretenu avec le ministre algérien de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire Nouredine Bedoui, a indiqué que la signature du mémorandum pourrait intervenir lors de la visite prochaine à Bagdad du haut responsable algérien. Ayant vécu dans un climat d'insécurité caractérisé par des attentats terroristes et des assassinats dans les années 1990, l'Algérie est devenue ces dernières années un modèle en terme d'expérience dans...
(AFP 02/10/17)
Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a demandé au groupe pétrolier public Sonatrach de reprendre l'exploration du gaz de schiste, suspendue après des manifestations d'habitants et de défenseurs de l'environnement, ont rapporté les médias algériens. "Il est temps que Sonatrach exploite toutes ses énergies au service de l'entreprise et du pays", a déclaré M. Ouyahia lors d'une visite dimanche à la raffinerie d'Arzew (ouest). Le Premier ministre a notamment "encouragé" les dirigeants du groupe pétrolier détenu à 100% par l'Etat algérien, à "investir dans le domaine du gaz de schiste", selon des images de la télévision nationale. "Il ne s'agit pas là d'une démarche aventurière, mais d'une option visant à garantir...
(AFP 02/10/17)
L'armée algérienne a abattu cinq islamistes armés lors d'une opération à l'est d'Alger toujours en cours, a indiqué dimanche le ministère de la Défense. "Cinq terroristes ont été abattus" lors de cette opération à El Kseur dans la préfecture de Béjaia (220 km à l'est d'Alger), a ajouté la même source. Les autorités algériennes utilisent le mot "terroriste" pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990. Plusieurs armes, dont cinq pistolets mitrailleurs de type kalachnikov et une quantité de munitions ont été saisis dimanche, ont indiqué les autorités.
(La Tribune 02/10/17)
Révision de la loi sur les hydrocarbures, constructions de nouvelles raffineries… Le premier ministre algérien Ahmed Ouyahia surprend les compagnies pétrolières étrangères. Le chef de l’exécutif algérien qui a effectué hier, 1er octobre, sa première visite de terrain, veut encourager les investissements dans les secteurs pétrolier et gazier. Ce dimanche 1er octobre, lors de sa toute première visite de terrain de deux jours au Nord-ouest d'Algérie, Ahmed Ouyahia qui a choisi de se rendre dans le complexe pétrochimique d'Arzew à 30 km à l'est d'Oran, a beaucoup insisté sur la nécessité de réviser la loi sur les hydrocarbures. Pour le premier ministre algérien, « L'Algérie doit se mettre au diapason, notamment dans le secteur pétrolier, pour attirer les investisseurs étrangers...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Pour marquer le 12ème anniversaire du référendum de septembre 2005 portant approbation de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, la télévision algérienne a diffusé, jeudi 29 septembre, un « reportage » avec des images atroces, horribles et insoutenables de victimes du terrorisme barbare qui a endeuillé l’Algérie au cours des années 1990. Certaines de ces images d’attentats kamikazes, de massacres de masse ou d’attaques individuelles n’avaient jamais été diffusées pour ne pas choquer l’opinion, tant elles sont justement choquantes. Mais une partie seulement de ce « reportage » est consacrée aux victimes du terrorisme. L’autre partie est consacrée à un éloge du président Abdelaziz Bouteflika, grand bâtisseur de paix et de réconciliation entre Algériens et unique architecte...
(Xinhua 02/10/17)
Les éléments de l'armée algérienne ont éliminé dimanche cinq terroristes à El Kseur, une localité relevant de la province de Béjaïa et située à 220 km à l'est d'Alger, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN). Cette opération qui a, selon la même source, été rendue possible suite à une opération de recherche et de ratissage, a permis de récupérer cinq pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, munis chacun de trois chargeurs garnis. En outre, l'élimination de ces cinq terroristes vient, ajoute le texte, "en continuité de celle du 28 septembre dernier, laquelle a permis l'élimination d'un terroriste et la récupération d'un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov avec trois chargeurs garnis". Si l'Algérie n'évolue pas dans...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Ahmed Ouyahia (photo), le chef de l’exécutif algérien vient d’annoncer, lors d’une visite au complexe pétrochimique d'Arzew, que le pays reprendra bientôt l’exploration du gaz de schiste. Il a ajouté que l’Etat encourage les investissements dans ce domaine, compte tenu de l’important potentiel en présence dans le pays. L’exploration du gaz de schiste avait été suspendue en janvier 2016 sur les champs expérimentaux d’Ain Salah au Nord de la wilaya de Tamnarasset, car à l’époque, le prix du pétrole avait chuté sous la barre des 30 dollars, entraînant celui du schiste. Puisque les coûts d’exploration du schiste sont sensiblement plus élevés que ceux du pétrole, cette situation a remis en cause la rentabilité des opérations d’exploration dans le pays. D’autre...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Pour la quatrième année consécutive, l'Institut Choiseul, think tank français, a établi un classement des futurs grands décideurs économiques africains. Jeune Afrique vous livre en exclusivité le palmarès 2017, à retrouver intégralement dans notre édition datée du 1er octobre. Depuis 2014, l’Institut Choiseul établit un classement des 100 premiers décideurs économiques africains de moins de 41 ans. Jeune Afrique s’est associé au think tank français et livre en exclusivité le palmarès à ses lecteurs. Déjà présent dans cette sélection en 2015 et 2016, Basil El-Baz occupe la tête du classement. Après des études à Harvard, ce fils de la bourgeoisie égyptienne a conçu la première usine d’ammoniac de son pays au milieu des années 2000. Aujourd’hui, il travaille au financement...
(AFP 01/10/17)
Joueur africain de l'année, Riyad Mahrez est le grand absent de la liste dévoilée par le sélectionneur de l'Algérie Lucas Alcaraz pour le match face au Cameroun, le 7 octobre, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Lions et Fennecs étant déjà éliminés de la course à la Russie, la rencontre de Yaoundé n'aura que peu d'intérêt sportif. Mi-septembre, la Fédération algérienne de football avait annoncé que plusieurs cadres seraient mis au repos pour préparer l'avenir mais surtout adresser un message aux joueurs, accusés de manquer d'implication. Le meneur de Leicester manque donc à l'appel, tout comme son coéquipier en Angleterre Islam Slimani, meilleur buteur en activité des Verts, Nabil Bentaleb (Schalke 04) ou Adlène Guedioura...
(RFI 30/09/17)
Des dizaines de migrants d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale arrêtés la semaine dernière ont été expulsés ce weekend d’Algérie, sans que l'on sache où ils sont désormais. Si les autorités n'ont donné aucune explication sur les raisons de ces expulsions, il s'agit bien d'un changement de la politique migratoire d’Alger. Au mois de décembre, l'opération d'arrestation et d'expulsion avait eu lieu après des affrontements entre migrants et habitants dans un quartier d'Alger. Ce sont également d'autres affrontements qui avaient...

Pages