Dimanche 18 Février 2018
(Jeune Afrique 31/01/18)
Son nom revient dans toutes les enquêtes menées en Algérie, en Italie, en France, au Canada, ainsi que dans le scandale des Panama Papers. Ami d’enfance de Khelil, Omar Habour, un mystérieux homme d’affaires de 78 ans, est soupçonné d’avoir joué un rôle de premier plan dans de nombreux contrats litigieux accordés par Sonatrach à des compagnies étrangères à l’époque où Khelil dirigeait le ministère de l’Énergie. Au passage, il aurait touché des rétrocommissions dont certaines auraient été reversées au couple Khelil. Ces derniers connaissent si bien Habour, avec lequel ils passaient des vacances dans le désert algérien, qu’ils avaient acquis en commun, en 2007, une propriété dans le Maryland (États-Unis) pour 1,56 million de dollars. Lire la suite sur:...
(AFP 30/01/18)
Un millier de médecins en formation de spécialisation, dit "résidents", ont manifesté mardi à l'intérieur du principal hôpital d'Alger, alors que de nouvelles négociations ont eu lieu avec le gouvernement, a constaté un photographe de l'AFP. Equivalent des internes en France, les quelque 13.000 médecins "résidents" algériens, diplômés de médecine générale et qui étudient une spécialisation à l'issue d'un concours, mènent depuis plus de deux mois une grève -pourtant déclarée "illégale" le 24 janvier par la justice algérienne- et boycottent des concours de fin de spécialisation. Ils réclament notamment l'abrogation du service civil qui les oblige à exercer entre un et quatre ans dans des zones parfois reculées au terme...
(AFP 30/01/18)
La compagnie aérienne nationale Air Algérie, dont les vols ont été récemment perturbés par des grèves, est dans une situation financière "difficile" mais "n'est pas en faillite", a indiqué lundi le ministre algérien des Transports Abdelghani Zaalane. Cité par l'agence de presse d'Etat APS, il a également appelé les salariés à "mettre de côté" les revendications sociales. Le 22 janvier, une grève des hôtesses et stewards qui réclament notamment le respect d'un "échéancier" d'augmentations de salaires, gelé par l'actuelle direction, avait cloué au sol l'essentiel des avions d'Air Algérie, vers les destinations intérieures et internationales. Hôtesses et stewards avaient repris le travail le lendemain, un tribunal ayant déclaré en référé la grève "illégale", mais ils ont à nouveau débrayé le...
(AFP 30/01/18)
"Le mécontentement populaire bouillonne" dans la région du Moyen-Orient et du Maghreb, a déclaré mardi Christine Lagarde, la directrice du Fonds monétaire international (FMI), lors d'une conférence régionale à Marrakech (centre). "Comment approfondir les réformes pour qu'elles profitent aux citoyens?", a-t-elle dit en affirmant qu'une "croissance soutenue" bénéficiant au plus grand nombre permettrait de "répondre plus vite aux attentes ou aux frustrations exprimées par les populations". "Il y a une pression sociale, des attentes et des aspirations, des pressions de la population", a renchéri le chef du gouvernement marocain Saadeddine El Othmani à l'ouverture de cette conférence qui réunit...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Les Algériens pourront bénéficier des services télécoms et de télévision, fournis par le premier satellite télécoms du pays, Alcomsat-1, dès juin prochain. C’est ce qu’a laissé entendre la ministre algérienne de la poste et des technologies de l’information et de la communication, Imane Houda Faraoun (photo), lorsqu’elle a déclaré que « l’exploitation commerciale du satellite Alcomsat-1 prendra effet durant le prochain été ». La patronne du secteur TIC et télécoms national s’exprimait au cours d’un entretien accordé, le 28 janvier 2018, à la radio algérienne. D'après Imane Houda Faraoun, des tests techniques sont prévus avant le lancement commercial d’Alcomsat-1. Les tests pour la connectivité internet seront réalisés avec Algérie Telecom. Pour ce qui est de la télédiffusion, les essais s'effectueront...
(RFI 30/01/18)
Des centaines de migrants subsahariens ont été expulsés ce dimanche à la frontière avec le Niger. Ils avaient été arrêtés à Alger et dans la ville de Blida mercredi et jeudi dernier. Du camp de Tamanrasset, où elles sont restées environ 24h, des centaines de personnes ont été acheminées dans des camions de l'armée algérienne vers la frontière avec le Niger. Ce dimanche, les camions se sont arrêtés à la frontière côté algérien, et les migrants ont dû marcher jusqu'à Assamaka du côté nigérien. Ils devraient désormais être acheminés vers Arlit puis Agadez, où, selon les associations de la région, ils seront libres de leurs mouvements. Originaire de différents pays d'Afrique de l'ouest et d'Afrique centrale, ces migrants avaient été...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Le fournisseur de connectivité Internet par satellite, Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat), a lancé un nouveau satellite dans l’espace le 25 janvier 2018, afin de renforcer sa présence en Afrique. L’équipement baptisé Al Yah 3 va étendre la couverture commerciale de la bande Ka de Yahsat à 19 nouveaux marchés africains, atteignant ainsi une couverture de 60% de la population du continent, rapporte le site d’informations itwebafrica.com. Parmi les nouveaux marchés que couvrira Al Yah 3, figurent l'Algérie, le Botswana, le Bénin, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, la Gambie, le Ghana, la Libye, le Maroc, le Mozambique, le Malawi, le Sénégal, le Rwanda et le Zimbabwe. Avec le nouveau satellite...
(Le Monde 29/01/18)
Le regard souverain du roi Mohammed VI se pose sur les diplomates et les chefs d’Etat qui vont et viennent dans le hall du siège de l’Union africaine (UA), à Addis-Abeba. Le portrait encadré d’or du monarque, qui n’a pas fait le déplacement en Ethiopie cette année, trône à gauche de l’entrée du centre de conférences où se déroule, dimanche 28 et lundi 29 janvier, le 30e sommet de l’organisation panafricaine. Des colonels des Forces armées royales en uniforme accueillent les décideurs du continent sur ce stand qui met en scène plus de cinquante ans de coopération avec l’Afrique. « Mission accomplie », se réjouit Nasser Bourita, le ministre des affaires étrangères. S’il savourait le moment, vendredi, c’est que le...
(AFP 29/01/18)
Les moines de Tibéhirine, assassinés en Algérie en 1996, ont été déclarés martyrs samedi par le pape François, une reconnaissance qui ouvre la voie à la béatification de ces sept religieux dont la mort reste entourée de zones d'ombre. Les sept moines français font partie d'un groupe de dix-neuf "martyrs" tués en Algérie entre 1994 et 1996 - dont l'ancien évêque d'Oran Pierre Claverie - qui vont être béatifiés. Les frères Christian, Bruno, Christophe, Célestin, Luc, Paul et Michel, âgés de 45 à 82 ans, avaient été enlevés en mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l'Atlas, à 80 km au sud d'Alger. Leur mort avait été annoncée le 23 mai dans un communiqué par le Groupe islamique armé...
(RFI 29/01/18)
C’est désormais officiel. Les sept moines français de Tibéhirine et Mgr Claverie, évêque d’Oran seront béatifiés. Le pape François a en effet signé, ce samedi 27 janvier, le décret reconnaissant leur martyr, après leur assassinat, en 1996, en Algérie. Au total, dix-neuf catholiques tués dans les années 90, en Algérie, sont concernés. Ce sont quelques lignes d’un décret de la congrégation pour la cause des saints qui l’attestent. Il est mentionné que le martyr de Mgr Claverie et de ses dix-huit compagnons est reconnu: assassinés « en haine de la foi », entre 1994 et 1996. Parmi les futurs bienheureux figurent les sept moines trappistes de Tibéhirine enlevés, en mars 1996, puis tués dans des circonstances troubles et dont seules...
(AFP 29/01/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) organise lundi et mardi à Marrakech, au Maroc, une conférence régionale sur les réponses à apporter aux "frustrations" exprimées dans certains pays du Maghreb et du Moyen-Orient, et sur les réformes à conduire. "La montée des tensions sociales et des manifestations dans plusieurs pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord montrent clairement que le désir de prospérité, d’équité et d’avenir des habitants de la région reste insatisfait", affirme Jihad Azour, le directeur du département Moyen-Orient du FMI. "Les réformes sont essentielles pour régler les problèmes fondamentaux qui minent depuis longtemps ...
(La Tribune 29/01/18)
La grande vague d’expulsion de septembre-octobre 2017 avait provoqué un tollé dans les pays d’origine des migrants africains expulsés. Cette fois-ci, les autorités algériennes ont tenté de faire discret. Depuis ce mercredi 24 janvier, l’Algérie procède à une grosse opération d’arrestations de migrants issus du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Liberia, de la Guinée et du Niger. Regroupés dans un camp à Zéralda, dans la banlieue ouest d’Alger, ils risquent l’expulsion vers le Niger. Le scénario est resté le même en Algérie. Une escouade de policiers effectue des descentes dans les chantiers, les transports en commun et les lieux publics. Le but de cette opération de grande envergure menée depuis ce mercredi 24 janvier ? Contrôle de régularité ou...
(Le Point 29/01/18)
Ce 30e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine est parti pour être l'un des plus riches en innovation de l'histoire de l'organisation panafricaine continentale. Après le grand virage qui l'a fait passer de l'Organisation de l'Unité africaine à l'Union africaine en 2002, la voilà qui illustre sa volonté d'être plus efficace en abordant des thèmes fondamentaux pour l'Afrique (corruption, libéralisation du ciel...), mais aussi par un travail de reconstruction multisectorielle, à commencer par l'acquisition de son indépendance financière, donc de ses choix futurs. Au niveau organique, l'Union africaine va enregistrer une évolution de taille à travers le Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique (Nepad) qui change de nom et devient l'Agence de développement de l'Union...
(Le Point 29/01/18)
Lutte contre la corruption et observation des élections 2018, c'est le vaste programme sur lequel s'apprêtent à plancher les chefs d'État africains, les 28 et 29 janvier à Addis-Abeba. Le président rwandais Paul Kagamé mènera les débats, puisqu'il reprendra la présidence de l'Assemblée, assurée en 2017 par Alpha Condé, président de la Guinée. Objectif 2018 : éradiquer la corruption Le thème à l'honneur cette année : « Gagner la lutte contre la corruption : un chemin durable vers la transformation de l'Afrique ». C'est peu dire que ce thème est en parfaite adéquation avec l'actualité de certains chefs d'État présents. À commencer par le Sud-Africain Jacob Zuma, englué dans une série d'affaires de corruption et de fraude. Mais, au-delà des...
(RFI 29/01/18)
En Belgique, l’Algérien Sofiane Hanni a signé un triplé lors du match-choc entre le Standard Liège et son club, Anderlecht. En Italie, Moïse Kean, joueur d’origine ivoirienne, s’est fendu d’un doublé plein de promesses avec l’Hellas Vérone face à la Fiorentina. Voici les buteurs africains du 22 au 28 janvier 2018. ALLEMAGNE / Bundesliga – 20e journée Le Ghanéen Kevin-Prince Boateng a ouvert le score pour l’Eintracht Francfort contre le Borussia Mönchengladbach en reprenant un centre à bout portant (2-0). Le Marocain Amine Harit a conforté le succès 2-0 de Schalke 04 sur la pelouse du VFB Stuttgart avec un penalty. BELGIQUE / Pro Ligue – 23e et 24e journée 23e journée – Le Franco-Algérien Idir Ouali a conclu la...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine. Une source au sein de l'UA a confirmé l'authenticité du courrier, relayé sur les réseaux sociaux, ainsi que sa réception par la...
(AFP 27/01/18)
Le Muséum national d'histoire naturelle se tient "prêt pour accompagner le processus de restitution" des crânes de combattants algériens tués lors de la colonisation de leur pays par la France au XIXe siècle et conservés dans ses collections, assure son président Bruno David. Lors de sa visite à Alger le 6 décembre, le président Emmanuel Macron s'est engagé à restituer les restes humains algériens conservés au Musée de l'Homme, l'un des sites du Muséum. "Un dialogue bilatéral a été engagé depuis sur ce sujet", a précisé vendredi le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, interrogé par l'AFP. "Nous comprenons parfaitement la nécessité de ces restitutions, étant donné le contexte historique", déclare Bruno David, dans un entretien à l'AFP. "Ces...
(RFI 27/01/18)
Une partie du personnel d'Air Algérie s'est mobilisé jeudi 25 janvier en réaction à la décision de la compagnie aérienne de sanctionner certains membres du personnel qui avaient organisé une grève lundi. Cette première grève, dont l'objet portait sur une révision des salaires, avait paralysé l'aéroport et la justice avait rendu son verdict en déclarant cette grève illégale. Plusieurs membres du personnel avaient fait l'objet de sanctions disciplinaires. Ce n'est pas la première fois que le personnel d'Air Algérie entre en grève pour dénoncer les conditions de travail. Tout a commencé lundi dernier lorsque le personnel navigant commercial d'Air Algérie réclamant une révision des salaires, a lancé une grève à l'aéroport d'Alger. Déclarée illégale, cette grève a été suspendue dans...
(AFP 26/01/18)
L'armée algérienne a tué vendredi sept "dangereux" islamistes dans l'est du pays où elle mène régulièrement des opérations qu'elle présente comme "antiterroristes", a indiqué le ministère de la Défense. La nouvelle opération a eu lieu dans la région de Chechar, dans la wilaya de Khenchela, à environ 550 km au sud-est d'Alger, a précisé le ministère dans un communiqué. "Dans le cadre de la lutte antiterroriste, l'armée a abattu sept dangereux terroristes", a-t-il soulignant en ajoutant que des armes, des chargeurs et des grenades ont été saisis. En 2017, 91 "terroristes" ont été tués et 40 autres ont été arrêtés, selon l'armée.
(AFP 26/01/18)
Le trafic aérien a repris normalement à l'aéroport d'Alger vendredi avant l'aube, après une nouvelle grève du personnel navigant d'Air Algérie qui a entraîné l'annulation de la majorité des vols de la compagnie nationale, a indiqué une responsable. Lundi et jeudi, deux grèves ont cloué au sol l'essentiel de la flotte d'Air Algérie au départ d'Alger et la compagnie avaient dû affréter d'autres avions pour assurer certains de ses vols vers l'étranger. Les vols intérieurs avaient également été perturbés. "La grève a pris fin à 01H30 (00H30 GMT) et le trafic a repris normalement", a déclaré à l'AFP l'attachée de presse de la compagnie, Mounia Bertouche. Jeudi, le personnel navigant commercial de la compagnie a déclenché une grève en signe...

Pages