| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(La Voix du Nord 20/03/17)
Ce dimanche 19 mars, le monument aux morts du boulevard du Général-Leclerc accueillait la cérémonie en l’honneur des victimes des combats en Algérie, en Tunisie et au Maroc. Arlette Quesnoy, représentante de la FNACA (Fédération nationale des anciens combattants d’Afrique du Nord) de Roubaix a pris la parole pour rappeler l’importance du devoir de mémoire et les liens qui unissent ces trois pays à la France. Après un moment de recueillement, des gerbes ont été déposées aux pieds du monument.
(Le Figaro 18/03/17)
A l'occasion du 55e anniversaire du cessez-le-feu du 19 mars, Guy Pervillé a accordé un entretien fleuve à FigaroVox.Il revient sur un demi-siècle de relations complexes et passionnelles entre la France et l'Algérie. FIGAROVOX/ENTRETIEN.- La présence officielle de François Hollande aux cérémonies de commémoration du 19 mars l'année dernière avait fait polémique. Pourquoi? Guy PERVILLÉ.- La participation officielle du président de la République François Hollande aux cérémonies du 19 mars était une première depuis que la loi du 8 novembre 2012 avait officialisé cette date de commémoration...
(Tout sur l'Algérie 18/03/17)
Sonatrach entame sa diversification dans le solaire. Le groupe pétrolier public et le géant italien Eni ont reçu des offres de 34 entreprises internationales pour construire un parc de production d’énergie solaire de 10 megawatts à Bir Rebaa Nord, dans l’est de l’Algérie, rapporte ce vendredi l’agence Reuters. Parmi les candidats figurent Carlo Gavazzi Impianti Spa, Belectric GmbH, Cobra Instalaciones y Servicios SA, Engie Fabricom SA (filiale du français Engie) et JGC Corporation. Des entreprises chinoises sont également en course. En novembre dernier, Sonatrach et Eni ont conclu un accord stratégique sur le développement de projets à partir d’énergies renouvelables en Algérie. L’Algérie cherche à sortir de sa dépendance aux hydrocarbures et ambitionne de développer la production d’énergie solaire pour...
(Tout sur l'Algérie 18/03/17)
Les voitures « Made in Slovaquie » rencontrent un fort succès sur le continent africain, devançant celles produites en République tchèque et en Allemagne, indique, ce samedi le site The Slovak Spectator. En 2015, près de 134.100 véhicules construits dans ce pays ont été vendus sur le marché algérien. « Jusqu’à 8% de toutes les voitures importées en Algérie en 2015 provenaient de Slovaquie », confirme Branislav Zudel, de l’Institut de politique financière slovaque. Il s’agit principalement de marques françaises telles que la Peugeot 208, modèle le plus vendu en Algérie en 2012, a précisé Tomas Kender, analyste de la Banque nationale de Slovaquie, cité par The Slovak Spectator. Les SUV de marque Kia Motors, fabriqués dans l’usine de Zilina,...
(Tout sur l'Algérie 18/03/17)
L’écrivain algérien installé à Montréal, Karim Akouche, a annoncé jeudi avoir dû quitter l’Algérie « en urgence » pour Paris à cause de « menaces sérieuses sur son intégrité physique ». « Je suis dans l’avion. Je quitte l’Algérie en urgence. Direction : Paris. J’improvise ce texte. Des menaces sérieuses, sur mon intégrité physique, pèsent sur moi. Tout cela à cause de mon roman : La Religion de ma mère », explique l’écrivain sur son compte Facebook, sans donner de détails sur la provenance des menaces. Karim Akouche était en séjour en Algérie où il devait animer une série de conférences dans plusieurs régions ; Tizi Ouzou, Bejaia et Alger, au sujet de son nouveau roman « La religion de...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Respectivement fondateur et directeur général exécutif du groupe Cevital, Issad Rebrab et Said Benikene expliquent ce qui constitue, pour eux, la clé du succès. Cevital, le plus important conglomérat algérien, présent dans les secteurs du sucre, du ciment, de l’acier et de l’électroménager, a multiplié les projets hors de son marché domestique depuis 2013. Aujourd’hui, sa stratégie de développement le mène du Brésil au Sri Lanka en passant par l’Europe et l’Afrique. Son fondateur, Issad Rebrab, et le directeur général exécutif du groupe, Said Benikene, livrent en exclusivité pour JA leurs recettes pour faire émerger des champions continentaux.
(Libération 17/03/17)
Anouar Rahmani, étudiant en droit et romancier, fait l'objet d'une enquête pour atteinte à la religion. En cause, des passages de son ouvrage «la Ville des ombres blanches», publié sur sa page Facebook. Il a été convoqué le 28 février par la police judiciaire de Tipaza, à 70 kilomètres d’Alger, où il a dû s’expliquer sur des passages de son roman. Anouar Rahmani s’est retrouvé face à sept policiers. Ils lui ont posé des questions sur ses croyances, ses pratiques religieuses et un peu sur son livre, d’après le récit qu’il a fait à Human Rights Watch. Dans l’un des chapitres de la Ville des ombres blanches, publié sur Facebook en août 2016, un enfant discute avec un sans domicile...
(Xinhua 17/03/17)
ALGER, (Xinhua) -- Les éléments de l'armée algérienne ont éliminé jeudi deux terroristes à El-Milia, une localité relevant de la province de Jijel et située à 435 km à l'est d'Alger, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN), précisant que l'opération se poursuivait toujours. Au cours de cette opération qui, selon la même source, a été rendue possible grâce à l'exploitation efficiente de renseignements, l'armée a récupéré deux pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, trois chargeurs garnis, une grenade de confection artisanale et une paire de jumelles. Même si le terrorisme est maîtrisé, selon les officiels algériens, il ne se passe quasiment aucun jour sans qu'un accrochage ou un attentat ne soit rapporté. Le 8 mars...
(Xinhua 17/03/17)
ALGER, (Xinhua) -- L'Algérie a, par le biais du porte-parole du ministère des Affaires étrangères Abdelaziz Benali Cherif, condamné jeudi le double attentat terroriste perpétré la veille dans la capitale syrienne Damas, tout en soulignant "l'importance d'une solution politique pacifique" dans ce pays. "Nous condamnons énergiquement le double attentat terroriste perpétré mercredi dans la capitale syrienne Damas", a déclaré le responsable algérien à l'agence officielle APS, avant de réaffirmer l'"impératif de redoubler d'efforts aux plans international et régional pour éradiquer le terrorisme". A propos de la situation qui prévaut en Syrie, le diplomate algérien a souligné "l'importance d'une solution politique pacifique, seul moyen à même de rétablir la sécurité et la stabilité en Syrie". Sur le même sujet, M. Benali...
(Tout sur l'Algérie 17/03/17)
La compagnie pétrolière britannique, Petroceltic, a affirmé, mardi 14 mars, souhaiter développer son projet sur le champ gazier d’Ain Tsila (Illizi) en investissant entre 1,5 et 2 milliards de dollars sur vingt ans. L’annonce a été faite lors d’une réception organisée à l’ambassade du Royaume-Uni, en présence de l’ambassadeur Andrew Noble, et a eu pour but principal d’attirer l’attention sur l’absence d’avancée dans les discussions avec le gouvernement algérien. « On veut établir de bonnes relations de travail avec le gouvernement, les ministères et la société nationale des hydrocarbures. On veut engager le pays mais cela s’avère plutôt difficile », a expliqué Marvin Welsh, responsable du marché algérien pour Petroceltic, ajoutant : « Nous n’avons pas rencontré de responsables »...
(Xinhua 17/03/17)
ALGER, (Xinhua) -- L'Algérie et la Pologne ont convenu de créer un partenariat pour la production de la poudre de lait, a indiqué jeudi dans un communiqué le ministère algérien de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche. Ce projet de partenariat, explique la même source, a été abordé par le ministre de l'Agriculture, Abdesselam Chelghoum, actuellement en visite en Pologne, avec la Sous-secrétaire d'Etat au ministère polonais du Développement économique Jadwiga Emiilewicz. M. Chelghoum a également eu, selon la même source, des entretiens avec son homologue polonais Krzystof Lurgiel. Depuis l'entame de la chute des prix du pétrole à partir de la mi-2014, l'Algérie s'est engagée dans une politique de réduction des importations et la facture du lait...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Un livre sous forme d’enquête apporte un nouvel éclairage sur le rapport houleux, passionné et contradictoire que l’auteur Albert Camus a entretenu avec le nationalisme algérien. La place de l’auteur français Albert Camus dans la mémoire algérienne reste sujette à débat. En effet, l’auteur reste connu pour ne pas avoir soutenu le combat pour l’indépendance, s’en être tenu à une dénonciation de certaines pratiques colonialistes et s’être cantonné à une position ambiguë concernant l’action du Front de libération nationale (FLN). « Camus, militant communiste – Alger 1935-1937 », de Christian Phéline et Agnès Spiquel-Courdille, paru chez Gallimard fin février 2017, devrait donc en intéresser plus d’un. Un pan méconnu de la vie de Camus Les auteurs dévoilent un pan méconnu...
(Le Figaro 17/03/17)
Laissé à l'abandon par des pouvoirs publics négligents, ce mausolée majestueux tombe en ruine et se dégrade rapidement. Si rien n'est fait, les futurs touristes n'y verront plus qu'un tas de gravats et de plantes. Sur la côte algérienne, entre la Méditerranée et le mont Chenoua, trône le Tombeau de la chrétienne. Propice au repos des défunts, c'est peut-être dans l'oubli éternel qu'il finira par tomber. Depuis des années, les visiteurs ne font que le constat de l'abandon des lieux. Ni guides touristiques, ni brochures, pas le moindre manuscrit pour renseigner les éventuels curieux. Rien pour leur expliquer ce que représente cet imposant édifice. Seule une plaque indique que le mausolée a été classé au patrimoine mondial de l'humanité par...
(Agence Ecofin 17/03/17)
(Agence Ecofin) - La route transsaharienne Alger-Lagos entrera en service en 2018, a annoncé le ministre algérien des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, le 12 mars. S’exprimant sur le plateau de la télévision d’Etat algérienne, M. Messahel a rappelé que la liaison routière Alger-Lagos, longue de 4600 km, sera achevée cette année avec la réception de 220 km en cours de réalisation sur le territoire du Niger. « La route transsaharienne est importante et stratégique car elle favorise le partenariat entre les Africains, les infrastructures étant le fondement de tout échange économique », a-t-il indiqué. Le ministre a également fait savoir que cette transsaharienne sera raccordée à une autre route menant...
(Agence Ecofin 17/03/17)
(Agence Ecofin) - Le ministre algérien délégué auprès du ministre des Finances, chargé de l'économie numérique et la modernisation des systèmes financiers, Mouatassem Boudiaf, a déclaré mercredi à Alger qu’une base de données numérisée des documents de la conservation foncière sera mise en place à partir de la semaine prochaine. C’est ce que rapporte l’Algérie Presse Service. « Il sera procédé à partir de la semaine prochaine à la numérisation de l'administration du domaine de l'Etat, dans le volet de la conservation foncière. L'objectif de cette procédure est de renforcer le caractère immatériel des transactions en recourant à des documents électroniques à travers le développement de l'économie numérique en Algérie », a expliqué le ministre. Cette numérisation devrait permettre d’accélérer...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Soucieux de restaurer la grandeur de la Russie et de laver l’affront occidental en Libye, Vladimir Poutine nourrit de grandes ambitions en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, où il est désormais incontournable. Ancien du KGB réputé plus froid que l’acier, le président russe aurait rugi comme un ours blessé devant les images de la longue et brutale mise à mort de Kadhafi, lynché le 20 octobre 2011 par des miliciens révolutionnaires. Un nouveau chapitre de l’histoire de Poutine avec les Arabes avait commencé quelques mois plus tôt, en mars 2011, quand les puissances de l’Otan avaient outrepassé les dispositions de la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU pour faire de la mission de protection de la population...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - D’après des données communiquées par Nourredine Bouterfa, le ministre algérien du pétrole, la production algérienne d’électricité est tributaire, à 97%, du gaz naturel qui, a-t-il souligné, est une ressource primaire plus propre que les autres ressources fossiles. Cette déclaration rapportée par l’Agence de presse algérienne (APS) a été faite par le responsable, à Paris, lors du 15ème Forum mondial du développement durable. La prédominance du gaz naturel dans le mixte énergétique algérien est due au fait que le pays est un producteur majeur du combustible et à la volonté politique qui consiste à satisfaire, en premier, la demande domestique.
(Jeune Afrique 16/03/17)
Le ministère de l’Énergie algérien lancera un appel d’offres d’ici mi-avril concernant un méga-projet d’énergie solaire photovoltaïque. Ce projet avait été évoquée en marge du sommet Powering Africa le 10 mars dernier à Washington. Très dépendante de ses hydrocarbures, l’Algérie se tourne sérieusement vers les énergies renouvelables. Le ministère de l’Énergie doit lancer un appel d’offres relatif à un projet de production d’énergie solaire, d’une puissance de 4 025 MW, d’ici mi-avril, confirme un sous-directeur de département au ministère. « Un décret-cadre est en cours de préparation », précise-t-il. Mohamed Arkab, le PDG de la Compagnie d’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG)...
(AFP 16/03/17)
Une trentaine de migrants clandestins se trouvent "bloqués dans le no man's land" entre le Maroc et l'Algérie après avoir été refoulés par les autorités des deux pays, a-t-on appris de source associative. Ces 34 personnes, dont 12 mineurs, ont été arrêtées entre le 2 et le 10 mars par les autorités de la ville d'Oujda, dans le nord est du Maroc et emmenées à la frontière, a indiqué mardi dans un communiqué le Groupe antiraciste d'accompagnement et de défense des étrangers et des migrants (Gadem). "Des violences ont accompagné les arrestations et reconduites à la frontière", a relevé l'association en faisant état de "coups de bâton aux bras, à la tête ou aux jambes". Les migrants ont également été...
(Xinhua 16/03/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a entamé à partir de mercredi une visite officielle de 72 heures au Niger, sur invitation de son homologue nigérien Brigi Rafini, visant à renforcer le processus de coopération bilatérale. A la tête d'une forte délégation, Abdelmalek Sellal aura plusieurs entretiens avec les officiels nigériens, selon le programme officiel. Au cours de son séjour, M. Abdelmalek Sellal co-présidera avec Brigi Rafini les travaux de la 11ème session de la commission mixte de coopération nigéro-algérienne qui s'ouvrent mercredi, et procédera à l'inauguration dans la capitale nigérienne du "Boulevard Abdelaziz Bouteflika". Le Premier ministre algérien prendra part également à un forum des hommes d'affaires, prévu en marge de la session de la commission...

Pages