Lundi 23 Avril 2018
(Jeune Afrique 17/03/18)
Les autorités algériennes ont donné leur accord pour le lancement d’un Dakar Series, qui passerait par plusieurs villes du pays. Des responsables du groupe français Amaury Sport, organisateur du Rallye Dakar et du Tour de France, seront reçus prochainement au ministère algérien de la Jeunesse et des Sports, afin d’en définir les modalités. Le Rallye Paris-Alger-Dakar, qui traversait l’Algérie, avait été interrompu en 1993 en raison du risque terroriste. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/541096/societe/algerie-feu-vert-pour-un-...
(La Tribune 16/03/18)
Le Fonds monétaire international a rendu publiques ce lundi 12 mars ses impressions et recommandations pour la relance économique en Algérie. Pour les experts de l'institution de Bretton Woods, la diversification économique pour réduire la dépendance des hydrocarbures et la poursuite des réformes engagées sont à même d'assurer le décollage économique du pays. A la suite d'une mission effectuée du 27 février dernier au 12 mars en Algérie, une équipe du Fonds monétaire international a tenu à livrer au gouvernement ses impressions sur l'économie du pays, accordant une grande place aux recommandations pour la relance de cette dernière. «L'Algérie reste confrontée à des défis importants posés par la baisse des prix du pétrole il y a quatre ans. En dépit...
(Le Monde 16/03/18)
En septembre 2017, la ville de Tlemcen a réceptionné son premier centre anti-cancer (CAC). Le nombre de structures consacrées à la lutte contre cette maladie en Algérie est ainsi passé à quinze (dont cinq dans le privé), contre quatre en 2013, selon le professeur Messaoud Zitouni, coordonnateur du Plan national anti-cancer. Sur la même période, le nombre d’appareils de radiothérapie installés est passé de sept à trente-deux. Cet investissement considérable, l’Algérie ne pouvait plus le retarder, tant les autorités ont failli au cours de la décennie 2000. Des patients dépistés mouraient faute d’avoir été traités dans les délais. S’il est possible, en Algérie ou dans d’autres pays africains, d’avoir accès à la chirurgie, voire à de la chimiothérapie, il est...
(AFP 15/03/18)
L'Algérie et la France doivent travailler conjointement pour "mettre en échec les réseaux de passeurs" en Méditerranée et créer un "pôle de stabilité" dans le bassin méditerranéen, a affirmé jeudi à Alger le ministre français de l'Intérieur. En renforçant actuellement leur coopération, Paris et Alger font "en sorte, dans un contexte international incertain, de créer (...) un pôle de stabilité, de prospérité et de développement de part et d'autre de la Méditerranée", a assuré Gérard Collomb. "Je crois qu'une alliance profonde entre nos deux pays pourrait changer la face du monde dans cette région"
(Jeune Afrique 15/03/18)
Barrières commerciales, planche à billets... Les remèdes à la crise proposés l'été dernier par le gouvernement algérien ne sont pas du goût de l'institution internationale, qui préfère ses méthodes traditionnelles de libre concurrence et d'emprunts internationaux. La visite d'une mission d'inspection cette dernière quinzaine s'est soldée par un sévère rappel à l'ordre à l'égard d'Alger. « Le FMI considère que le nouveau dosage de politique économique à court terme est risqué et pourrait entraver la réalisation de ces objectifs ». C’est en ces termes durs que le Fonds monétaire international (FMI) a qualifié la politique économique du Premier ministre Ahmed Ouyahia, dans un communiqué publié le lundi 12 mars, au terme d’une visite d’inspection dirigée par Jean-François Dauphin, chef de...
(Agence Ecofin 15/03/18)
L’Algérie exportera de l’électricité vers la Libye et la Tunisie, a annoncé Mustapha Guitouni (photo), le ministre algérien de l’Energie. Selon le responsable, cette exportation d’une partie de la production électrique nationale fait partie de la stratégie énergétique du pays qui inclut un passage vers le statut d’exportateur, une fois que le pays sera autosuffisant en électricité, ce qui sera le cas dès la fin de cette année. « Les négociations sont en cours avec la Tunisie, à propos de la cession d’environ 400 MW d’énergie ainsi qu’avec la Libye », a affirmé le responsable. L’électricité sera convoyée vers ces deux pays depuis les localités algériennes de Batna et de Khenchela. Pour parvenir à l’autosuffisance énergétique, le pays a inauguré,...
(RFI 15/03/18)
La lutte antiterroriste est au cœur de la visite du ministre français de l’Intérieur à Alger. Gérard Collomb veut associer l’Algérie, aujourd’hui absente du G5 Sahel, mais incontournable dans la zone. Au programme également, les enjeux migratoires. Arrivé mercredi soir, Gérard Collomb a coprésidé ce jeudi matin avec son homologue algérien une réunion des préfets algériens et français. Lors de son discours devant les préfets français et les walis algériens, Gérard Collomb a considéré que l'Algérie joue un rôle central dans la lutte contre le terrorisme. « L’Algérie et la France doivent renforcer leur coordination pour mettre en échec les réseaux de passeurs qui prospèrent sur la misère, en faisant le trafic des êtres humains », a-t-il déclaré. Le ministre...
(Afrik.com 15/03/18)
Une attaque a été perpétrée contre l’ambassade d’Algérie, à Bamako, au Mali. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée, mais des dégâts matériels ont été enregistrés. L’ambassade d’Algérie à Bamako, au Mali, a fait l’objet d’une attaque nocturne. les faits ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi. Sont incriminés des ressortissants maliens expulsés d’Algérie. C’est du moins ce que rapportent des médias maliens qui précisent que les assaillants ont mis le feu à l’ambassade. Les images diffusées par des sites maliens prouvent que les jeunes en colère se sont attaqués à tout ce qu’ils ont trouvé sur leur passage. « Mis en infériorité numérique, les policiers sur place quittent les lieux pour chercher des renforts. Avant...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Plus de 4 000 répudiations sont annuellement recensées en Algérie suite à l’annonce d’un cancer du sein. Nora, 47 ans, a choisi de vivre, affrontant misère et humiliation. Amel, 26 ans, a décidé de mourir avec ses deux seins intacts. Reportage. À peine a-t-elle franchi le seuil de la maison que Nora, 47 ans, se rue vers son conjoint tel un soldat pressé d’en finir avec le danger. « Je dois subir une chirurgie du sein », lâche-t-elle dans un souffle. Sans un regard, ni un mot, ce dernier prend quelques affaires et quitte la maison. « Au fond de moi, j’espérais qu’il allait culpabiliser, revenir au bout de quelques heures. Je n’avais même pas de quoi nourrir mes enfants...
(RFI 15/03/18)
L'Algérie expulse depuis le début de l'année des migrants sub-sahariens de son territoire. Jusqu'à présent, les migrants étaient amenés jusqu'à la frontière avec le Niger. Mais la semaine dernière, un groupe de migrants a été expulsé à la frontière malienne. Dans la capitale algérienne, mais aussi à Tamanrasset, au sud du pays, les arrestations sont désormais régulières. De nombreux migrants sub-sahariens sont interpellés sur les chantiers où ils travaillent, puis regroupés avant d'être emmenés jusqu'à la frontière avec le Niger. Mais la semaine dernière, c'est un groupe d'hommes arrêtés à Ghardaia, à 600 kilomètres au sud de la capitale qui a été expulsé à la frontière avec le Mali. Plus de 120 personnes, des Maliens, mais aussi des Guinéens, des...
(Jeune Afrique 15/03/18)
À 78 ans, cet ancien maquisard de la guerre de libération détient le record de longévité à la tête de l’état-major de l’armée algérienne, dont le budget annuel dépasse 10 milliards de dollars. • Chaoui Il naît en 1940 à Aïn Yagout, en pays chaoui. En janvier 1957, en pleine guerre d’Algérie, la petite ville devient officiellement une commune française. Il prend alors le maquis et rejoint l’Armée de libération nationale (ALN). • Moscovite À l’indépendance, il suit une formation en artillerie à l’Académie militaire de Vystrel, près de Moscou. Dans sa promotion, le futur général de corps d’armée Ben Ali Ben Ali, qui dirige la garde républicaine depuis 2015. L’écrivain Yasmina Khadra fréquentera la même académie dans les années...
(APA 15/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La ville algérienne Chlef sera l’hôte de la 5e édition des Championnats d’Afrique de cross-country, prévu samedi prochain, a appris APA jeudi auprès de la Confédération africaine d'athlétisme. Outre le pays organisateur, cette compétition devrait enregistrer la présence de l’Afrique du Sud, du Benin, Burundi, Burkina Faso, Cap vert, Djibouti, Egypte, Ethiopie, Erythrée, Kenya, Liberia, Libye, Malawi, Maroc, Maurice, Niger, Ouganda, Sénégal, Seychelles, Soudan et la Zambie, informe un communiqué de la CAA. Elle explique que ces Championnats d’Afrique de cross-country sont le premier grand rendez-vous africain de l’athlétisme de la saison 2018. Les 5es Championnats d'Afrique de cross-country comprennent sept épreuves, dont les distances varient en fonction de la catégorie : Seniors (hommes et dames), Juniors (garçons...
(Agence Ecofin 14/03/18)
Pertamina, la société publique indonésienne des hydrocarbures, veut produire du gaz de pétrole liquéfié (GPL) à partir de ses actifs algériens, rapporte le Jakarta Post dans une parution du mercredi 14 mars. Cela permettra de satisfaire la demande nationale en pleine croissance, étant donné que la production actuelle est limitée et contraint le pays aux importations, explique Arcandra Tahar, le ministre délégué à l'Energie et aux Ressources minérales. D’après lui, les actifs de Pertamina en Algérie contiennent du GPL, également connu sous le nom de propane (C3) et de butane (C4). Cependant, le gaz n'avait jusque-là été utilisé que pour les opérations internes à ces champs, en particulier l'injection de gaz pour le maintien de la pression du réservoir. «...
(Agence Ecofin 14/03/18)
La société publique algérienne des hydrocarbures, Sonatrach va investir 250 millions $ pour faire passer d’ici 2020, la production du champ gazier Tinhert, de 5 millions de mètres cubes par jour à 20 millions de mètres cubes. C’est ce qu’a déclaré à la presse lundi, Abdelmoumen Ould Kaddour (photo), le patron de la société. Une déclaration faite dans le cadre du lancement du projet de développement du champ gazier de Tinrhert dans la région d’Ohanet, au Sud-Est du pays. Le responsable qui a déclaré qu’il s’agit d’un « projet important qui va doper la production de gaz », a ajouté qu’il revêt un caractère « extrêmement stratégique » pour l’Algérie en ce sens qu’il faudra optimiser les coûts et les...
(Agence Ecofin 14/03/18)
Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a effectué une visite de travail en Algérie du 10 au 12 mars 2018. Il était accompagné par les Commissaires chargés de la Paix et de la Sécurité, ainsi que des Ressources humaines, de la Science et de la Technologie, respectivement Smaïl Chergui et Sarah Anyang Agbor; le Haut Représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya; le Secrétaire exécutif de l’Agence de Planification et de Coordination du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), Ibrahim Mayaki; et par d’autres responsables de la Commission de l’Union africaine. Au cours de son séjour, le Président de la Commission s’est entretenu avec le Ministre des Affaires...
(AFP 13/03/18)
Le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb se rendra en Algérie et au Niger à partir de mercredi pour évoquer la lutte contre le terrorisme et l'immigration clandestine, ont indiqué mardi ses services. Ce déplacement, prévu jusqu'à dimanche, permettra de "rappeler le partenariat étroit qui unit l'Algérie et la France, notamment sur les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme, ainsi que sur les enjeux migratoires" et de "démontrer le partenariat efficace de la France et du Niger en matière de lutte contre les réseaux de trafiquants d'êtres humains", indique le ministère dans un communiqué. En Algérie, Gérard Collomb doit notamment rencontrer son homologue Noureddine Bédoui, ainsi que le Premier ministre Ahmed...
(La Tribune 13/03/18)
La Société nationale algérienne Sonatrach vient de décider la mobilisation d'un montant d'investissement de 250 millions de dollars, destiné au champ gazier de Tinrhert. Objectif : accroître la production du site de 5 à 10 millions de mètres cubes par jou, d'ici à 2020. «La société nationale algérienne Sonatrach investira 250 millions de dollars (environ 27 milliards de dinars) pour augmenter la production du champ gazier de Tinrhert à 10 millions de mètres cubes par jour d'ici 2020, contre 5 millions de mètres cubes», a déclaré Abdelmoumen Ould Kaddour, patron de la Sonatrach, ce lundi 12 mars 2018. Avec actuellement une production totale de 100 milliards de mètres cubes par an -dont plus de la moitié destinée à l'exportation, cet...
(Jeune Afrique 13/03/18)
Lancé à la conquête des marchés mondiaux mais guère aidé par un pouvoir algérien peu coopératif, le conglomérat du milliardaire Issad Rebrab vient d’essuyer un revers retentissant en Italie. S’agit-il d’un simple échec occasionnel ? Enquête. «Issad Rebrab avait fait une bonne impression sur la ville de Piombino. Personnellement, je pensais qu’il avait de grands projets et l’argent nécessaire pour les réaliser. En fin de compte, il a souffert du manque de soutien du gouvernement algérien et probablement de mauvais choix de collaborateurs sur place… ».
(Xinhua 13/03/18)
Le directeur de la prévention au ministère algérien de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Djamel Fourar, a révélé lundi à Alger qu'un total de 2.317 cas de rougeole ont été recensés depuis le 25 janvier dernier dans 13 wilayas (provinces) sur un total de 48 que compte le pays et entrainant la mort de cinq personnes. "Au 11 mars en fin de journée, la situation épidémiologique de la rougeole au niveau national fait ressortir 2.317 cas recensés dans 13 wilayas (provinces), dont 1.047 à El-Oued et 797 à Ouargla (sud-est du pays)", a précisé le responsable du département de la Santé, cité par l'agence officielle APS. Pour pallier la situation, M. Fourar a fait savoir...
(AFP 12/03/18)
Les représentants des médecins "résidents" algériens, diplômés en formation de spécialisation en grève depuis presque quatre mois, ont appelé lundi au boycott des prochains examens de fin d'études, au risque d'une "année blanche". Dans le cadre des négociations engagées avec le gouvernement sur ses revendications, le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) avait réclamé le report de la session de "rattrapage", prévue du 18 mars au 12 avril, des examens du Diplôme d'études médicales supérieures (DEMS), sanctionnant la fin du cursus de spécialisation. La session initiale des examens du DEMS, en janvier, a déjà été boycottée par la quasi-totalité des résidents.

Pages