Jeudi 18 Janvier 2018
(RFI 13/01/18)
Le nouveau Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, se rend ce samedi 13 janvier à Alger. C'est son premier voyage à l'étranger depuis sa nomination début janvier. Une visite de travail et d'amitié de deux jours qu'il réserve donc à l’Algérie, son grand voisin du Nord. Il sera accompagné de deux ministres, celui de la Défense Tiéna Coulibaly et le ministre des Affaires étrangères Tiéman Hubert Coulibaly. Une visite avec un enjeu de taille : l'idée est de renforcer la coopération bilatérale, et d'accélérer la mise en œuvre de l'accord de paix inter-malien qui avait été parrainé par Alger mais qui peine à être mise en œuvre sur le terrain. Officiellement, il s'agit de renforcer des relations qualifiées d'excellentes et...
(Jeune Afrique 13/01/18)
Dans sa fresque « L’Art de perdre », prix Goncourt des lycéens, Alice Zeniter raconte l’histoire d’une famille hantée par son passé. Et livre la version des vaincus algériens de la guerre d’indépendance. « Personne ne t’a transmis l’Algérie. Qu’est-ce que tu croyais ? Qu’un pays, ça passe dans le sang ? » Ifren, artiste de rue à Alger, apostrophe ainsi celle à qui il sert de chauffeur, la jeune Naïma. Née en Normandie, d’une famille d’origine algérienne, comme on dit, elle vient de traverser la Méditerranée pour la première fois de sa vie et s’apprête, après un court séjour sur la terre de ses ancêtres, à regagner la France. « Tu viens d’ici mais ce n’est pas chez toi », insiste...
(AFP 12/01/18)
L'appareil d'Air Algérie, intercepté mardi par un chasseur dans l'espace aérien français, a obéi aux instructions du contrôle aérien français, a assuré la compagnie nationale algérienne à l'agence de presse APS. Mardi, le ministère français de la Défense avait indiqué qu'un chasseur français avait intercepté un Boeing d'Air Algérie reliant Constantine (ouest de l'Algérie) et Lyon (sud-est de la France) qui avait "cessé de répondre au contrôle aérien français, alimentant le doute sur les intentions de l’équipage". Reda Toubal Seghir, un responsable d'Air Algérie, a indiqué jeudi soir à l'APS que l’avion, lorsqu'il avait quitté l'espace aérien algérien, a été "transféré sur la fréquence du contrôle aérien français qui (...) l’a autorisé à opérer...
(AFP 12/01/18)
Bonne année 2968 ! L'Algérie célèbre vendredi Yennayer, le Nouvel an berbère, décrété férié pour la première fois dans un pays d'Afrique du Nord, région où cette importante minorité revendique la reconnaissance de son identité. Repas de fête autour d'un copieux couscous accompagné de volaille ou de brebis, chants, danses, jeux traditionnels, théâtre et parades équestres sont comme chaque année au menu des festivités, en plus de nombreuses manifestations officielles organisées pour la première fois par les autorités à travers le pays. "Traditionnellement, nous célébrons Yennayer en famille autour d'un repas copieux à base de volaille, mélangée à de la viande séchée", explique Samia Moumni...
(Le Monde 12/01/18)
Dimanche 7 janvier, des dizaines de parapluies sont serrés les uns contre les autres. En haut de l’escalier qui surplombe la cour de la faculté de médecine d’Alger, un jeune homme annonce que les médecins ne se présenteront pas aux examens. « C’est du jamais-vu », dit Saïd (les prénoms ont été modifiés à la demande des intéressés), un pédiatre venu de Constantine. Les évaluations de fin de doctorat pour les médecins résidents (l’équivalent des internes dans le système français) auraient dû débuter aujourd’hui. Mais, quelques jours plus tôt, des jeunes médecins, qui voulaient manifester à Alger contre leurs mauvaises conditions de travail, ont été blessés par les forces de l’ordre. Résultat : la mobilisation qui durait depuis deux mois...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Un Mirage 2000 de l'armée française a intercepté mardi un appareil de la compagnie Air Algérie, qui ne répondait plus au contrôle aérien. Ce Boeing 737, qui assurait la liaison commerciale entre Constantine et Lyon-Saint-Exupéry, « a cessé de répondre au contrôle aérien français, alimentant le doute sur les intentions de l’équipage », explique l’armée de l’Air française sur son site Internet. Un avion de chasse a alors décollé pour intercepter le Boeing au large de Marseille. Objectif : entrer en contact avec l’appareil et s’assurer de ses intentions. « L’équipage du Mirage 2000 a pu s’assurer que le comportement douteux n’avait pas d’autre origine qu’un manquement à l’obligation de l’équipage du Boeing de maintenir un dialogue constant avec les...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le Ministre algérien de l’Agriculture, du développement Rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi (photo), a déclaré lors d’une séance à la Commission des finances et du Budget de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), que deux (2) millions d’hectares de terres agricoles demeurent inexploitées. « A ce jour, 2 millions d’hectares de terres agricoles non exploitées sont recensées, soit 25% de la superficie totale des terres agricoles estimées à 8 millions d’hectares.», a-t-il notamment expliqué, selon des propos rapportés par Algérie Eco. Une situation qui préoccupe l’exécutif. Afin d’y remédier, « plus de 20 000 actes de concession des terres agricoles relevant du domaine privé de l’Etat » ont notamment été délivrés, et « les services du ministère œuvrent à convaincre...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Dépendant presqu’exclusivement du Venezuela pour ses approvisionnements en produits pétroliers, Cuba a comblé, en 2017 son déficit d’approvisionnement avec du pétrole importé d’Algérie. En effet, l’année dernière, le Venezuela a enregistré une forte baisse de sa production de produits pétroliers en raison des difficultés rencontrées dans le fonctionnement de sa raffinerie de Cienfuegos. Celle-ci n’a produit que 24 000 b/j sur les 65 000 qui constituent sa capacité de production. Au total, Cuba a importé 2,1 millions de barils en provenance d’Algérie et compte en faire de même cette année. « Nous avons livré en 2017 trois fois 700 000 barils, soit un total de 2,1 millions de barils à Cuba. Nous ferons de même cette année.», a déclaré à...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Le clan Bouteflika fera-t-il une succession familiale « à la cubaine » ? Le numéro 75 du bimestriel La Revue est en vente dans les kiosques depuis le 14 décembre. En 2019, les Algériens seront appelés aux urnes pour désigner leur président, et, aussi étonnant que cela puisse paraître vu de l’étranger, il est fort possible que l’actuel titulaire du poste, Abdelaziz Bouteflika, décide de se présenter une nouvelle fois. Âgé de 80 ans, il a frôlé la mort en 2005 à cause d’un ulcère hémorragique, ne se déplace plus qu’en fauteuil roulant et parvient à peine à prononcer quelques mots en public. La question de son avenir, tout comme celle de sa succession, se pose donc sérieusement, et Dominique...
(AFP 12/01/18)
Les Berbères, dont la fête de Nouvel An, "Yennayer", est décrétée jour férié vendredi en Algérie, une première au Maghreb, regroupent des populations autochtones d'Afrique du Nord qui revendiquent une plus large reconnaissance identitaire et culturelle. Les Berbères dont la présence est antérieure à l'arabisation et l'islamisation se nomment eux-mêmes "Imazighen", pluriel de "Amazigh" qui signifie "homme libre" dans leur langue, le tamazight, différente de l'arabe. Les Berbères sont présents dans plusieurs pays du Maghreb et au Sahara. ALGERIE Le pays compte 10 millions de Berbérophones, soit environ un quart de la population et lutte de longue date pour des revendications identitaires, longtemps niées par l'Etat qui s'est construit autour de l'arabité. Majoritairement concentrés en Kabylie (est d'Alger), les Berbères...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Mediterrania Capital Partners, une firme de private equity focalisée sur les investissements de croissance en Afrique subsaharienne et au Maghreb, est annoncée sur deux engagements dans des pays du Maghreb, a pu constater l'Agence Ecofin de sources concordantes. L'une des opérations est le huitieme investissement réalisé sous son deuxième fonds (MC Fund II) et concerne une prise de participation dans le capital du groupe scolaire français René Descartes, opérant en Tunisie. La taille et la valeur de cet engagement n'ont pas été divulguées. L’entreprise s’est contentée de dire que l’initiative lui permet de se renforcer dans le secteur éducatif au Maghreb. La deuxième opération n'est pas encore officiellement annoncée par Mediterrania Capital, mais a été divulguée par plusieurs médias marocains...
(La Tribune 11/01/18)
Les autorités algériennes ont interdit temporairement l'importation de quelques 900 produits dont le téléphone portable, les appareils électroménagers et certaines denrées alimentaires comme les légumes. D'après le ministre algérien du commerce, le pays vise par cette nouvelle mesure, la réduction de son déficit commercial. L'Algérie continue de prendre des dispositions pour limiter ses dépenses afin de gérer au mieux la baisse des revenus du secteur pétrolier. Le gouvernement vient d'interdire de manière temporaire l'importation de près de 900 produits. « Nous avons décidé d'établir une liste composé de 851 articles qui seront interdits à l'importation, 126 produits verront l'application de la taxe douanière à 60% et de la TIC ... La suspension à l'importation de ces produits est limitée dans...
(Jeune Afrique 11/01/18)
Bombes artisanales, lance-roquettes, Kalachnikov ou encore plaques photovoltaïques... Les biens saisis par l'armée algérienne cette année prouvent que les maquis algériens sont encore bien équipés. Le ministère de la Défense algérien édite une revue militaire mensuelle, El-Djeich. Dans le numéro de ce janvier, la revue revient sur le « bilan opérationnel » de la lutte anti-terroriste menée par l’armée en 2017. Et pour la première fois cette année, le magazine se propose d’y revenir en chiffres. Celui à retenir : 161. C’est le nombre de « terroristes » qui ont été « neutralisés », c’est-à-dire « abattus », « arrêtés » ou qui se sont « rendus », selon les termes d’El-Djeich. Le numéro de janvier 2016 de la même...
(MondAfrique 11/01/18)
L’interpellation d’Alexandre Djhouri à Londres le 7 janvier, libéré sous caution le 10 janvier, s’explique notamment par le refus des autorités algériennes de faciliter une possible cavale du flamboyant intermédiaire français Alexandre Ahmed Djouhri, le flamboyant intermédiaire français aussi proche de Dominique de Villepin que de Nicolas Sarkozy ou de Jacques Chirac, a finalement été interpellé à l’aéroport de Heathrow le 7 janvier et pourrait être extradé en France où la justice l’a convoqué, mais sans succès, dans le dossier d’un possible financement libyen de Nicolas Sarkozy. Comment lui qui n’est pas un perdreau de l’année a-t-il pu être aussi imprudent en se déplaçant ainsi à Londres? “En fait, confie un de ses proches, Alex qui séjournait en Algérie une...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Algérie a interdit l’importation de 900 produits pour essayer de réduire son déficit commercial, indique un document du ministère algérien du commerce. Cette interdiction qui touche les produits issus de plusieurs secteurs d’activités (agro-alimentation, communication, BTP, électroménager, etc.) constitue l’une des mesures prises par l’Etat pour rééquilibrer la balance commerciale, mise à mal depuis la chute des cours du pétrole en 2014. Elle devrait permettre de réduire le montant des importations de l’année 2018 à 30 milliards $, contre 45 milliards en 2017. « La suspension à l’importation de ces produits est limitée dans le temps et sera levée progressivement avec ou sans maintien des taxes et autres droits.», explique le document établi par le ministère du Commerce. A cette...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Ils demandent une réforme du service civil, avec une dispense du service militaire, à l’instar des autres Algériens. Le gouvernement s'engage à améliorer leurs conditions de travail. Le mouvement des « médecins résidents » persiste et résiste en Algérie. Mardi 9 janvier, une marche s’est tenue dans la ville d’Oran (Nord-ouest). Des centaines de manifestants venus des quatre coins de l’Algérie sont venus affirmer leurs revendications concernant l’abrogation du caractère obligatoire des services civil et militaire. Cette marche est en fait le deuxième rassemblement national du mouvement qui souhaite en organiser d’autres selon un rythme hebdomadaire. Si celle de mardi s’est déroulée dans le calme, la première qui a eu lieu au départ de l’hôpital universitaire Mustapha Pacha d’Alger, mercredi...
(AFP 09/01/18)
Environ 7.000 médecins en formation de spécialisation, qui observent une grève depuis deux mois, ont à nouveau manifesté mardi en Algérie pour réclamer l'abrogation du service civil qui les oblige à exercer dans des zones parfois reculées au terme de leurs études. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des centaines de personnes en blouses blanches, encadrées par des policiers, manifestant à Oran, ville située à 400 km à l'ouest d'Alger. Les manifestants avaient entamé la marche au CHU d'Oran puis se sont dirigés vers le siège de la préfecture avant de se disperser sans incident. Des journalistes locaux dans cette ville du nord-ouest du pays ont indiqué avoir compté...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le 7 janvier 2018, le ministre irakien du pétrole, Jabar al-Luaibi (photo), a annoncé, via communiqué, que la société publique algérienne des hydrocarbures, Sonatrach, étudiera les possibilités d’investissements dans les projets d’exploration pétrolière et gazière dans son pays. Pour lui, la présence de la Sonatrach dans le développement du gaz naturel, par exemple, serait un atout de taille. Il a également mis un accent particulier sur le savoir-faire algérien notamment dans l’exploitation du gaz et l’expérience de la Sonatrach dans ce domaine. Cette déclaration a été faite lors d’une visite de Mustapha Guitouni, le ministre algérien de l’Energie, dans la capitale irakienne, Bagdad. L’Algérie est, en effet, le principal producteur de gaz naturel en Afrique et l’un des fournisseurs majeurs...
(AFP 08/01/18)
Des centaines de médecins algériens en spécialisation se sont rassemblés dimanche dans un hôpital d'Alger et ont manifesté dans les rues de Constantine, appelant à l'abrogation du service civil et militaire. Appelés en Algérie "médecins résidents", ils mènent depuis près de deux mois une grève générale dans les hôpitaux universitaires. Mercredi, ils ont tenté de manifester dans le centre de la capitale mais se sont heurtés à la police qui a eu recours à la force pour les en empêcher, a indiqué leur mouvement, faisant état de 20 médecins blessés. La Direction générale de la sécurité nationale a affirmé que la police "n'avait fait qu'appliquer le règlement" qui interdit les manifestations dans la capitale. Elle a également fait état de...
(La Tribune 08/01/18)
En 2017, les autorités algériennes ont déboursé en faveur des femmes divorcées une enveloppe de 7,7 milliards de dinars, a-t-on appris du ministre algérien de la Justice, Tayeb Louh. Versées aux Fonds de pension alimentaire, ces pensions ont vu leur montant augmenter de 6 milliards de dinars par rapport à celui de 2016. Les autorités algériennes se préoccupent de plus en plus du quotidien des femmes divorcées. D'après le ministre algérien de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh, rapporté par la presse locale et qui s'exprimait jeudi dernier, lors de la séance des questions orales des membres du Conseil de la nation, le gouvernement a versé au cours de l'année 2017, une somme de 7,7 milliards de dinars...

Pages