Jeudi 20 Juillet 2017
(L'Expression (alg) 19/07/17)
Cette enveloppe doit financer le projet de Jumelage institutionnel, au profit du Mpttn intitulé «Appui au Mpttn dans la mise en place d'un écosystème favorisant le développement des TIC en Algérie», qui sera lancé, demain, entre l'Algérie et un consortium Allemagne - France. Le P3A continue à faire parler de lui! Cette fois, il s'attaque aux TIC. En effet, un nouveau projet de Jumelage institutionnel, au profit du ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique (Mpttn) intitulé «Appui au Mpttn dans la mise en place d'un écosystème favorisant le développement des TIC en Algérie», est lancé entre l'Algérie et un consortium Allemagne - France. Ce projet entre dans le cadre du Programme d'appui à la mise...
(Le Quotidien d'oran 19/07/17)
Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Youcef Cherfa a annoncé, mardi à Alger, qu'une nouvelle formule de logement destinée à la location en partenariat avec le secteur privé était en cours de préparation. «L'élaboration de nouveaux mécanismes de partenariat entre les secteurs public et privé en matière de logement a été entamée à l'effet de réaliser des projets destinés à la location», a déclaré M. Cherfa lors d'une rencontre d'évaluation du bilan de son secteur. La préparation de cette formule exige de trouver des partenaires du secteur privé et les financements nécessaires et de fixer les conditions d'accès, a précisé le premier responsable du secteur. Vu la conjoncture actuelle de notre économie, le plan d'action du...
(Le Monde 19/07/17)
Avec l’externalisation des préparatifs qui étaient traditionnellement effectués par les femmes de la famille, le coût des noces a littéralement explosé. Dans la nuit, le bruit des klaxons se rapproche. Une berline noire au capot orné de roses entre dans le parking suivie d’une dizaine de voitures sur les fenêtres desquelles sont perchés des jeunes hommes. Feux de Bengale à bout de bras. Au milieu du bruit des pétards, la portière de la berline s’ouvre. Une jeune femme, chevelure et épaules recouvertes d’un voile beige, en sort sous les youyous et les applaudissements. Face à elle, Mohamed, burnous beige sur costume noir, l’accueille pour qu’ils entrent retrouver les quatre cents invités qui patientent à l’intérieur. Les mariés traversent la foule...
(L'Expression (alg) 19/07/17)
Il a présidé trois Conseils interministériels au cours desquels ont été passés au crible des secteurs qui ont révélé des dysfonctionnements qui l'ont conduit à carrément ajourner certains projets. Dans la démarche de Abdelmadjid Tebboune il y a comme quelque chose qui dit qu'il faut faire vite. Très vite. Pas de temps à perdre. Le temps presse. Mais faire vite ne veut pas dire non plus qu'il faut faire du travail bâclé, de ne pas déceler ce qui ne va pas. La preuve: le Premier ministre a présidé trois Conseils interministériels, en l'espace de cinq jours, au cours desquels ont été passés au crible des secteurs qui ont révélé des dysfonctionnements qui l'ont conduit à carrément ajourner certains projets... Le...
(Le Soir d'Algérie 18/07/17)
Un changement de cap très perceptible est observé depuis un certain temps dans le pays. Il s’apparente à une sorte de lifting visiblement lié à de nouvelles orientations entraînant des modifications flagrantes tant sur le plan économique que politique. Toutes les voix qui s’élevaient pour décrier l’enlisement dangereux de l’Algérie durant la période Sellal ont fait silence. Des mutations s’opèrent à l’évidence depuis les dernières législatives, le temps est à l’observation. Observer cette vague qui emporte lentement tous les symboles d’une conjoncture particulièrement...
(L'Expression (alg) 18/07/17)
Ils ont, à ce titre, prôné que la convention qui lie la Snvi aux banques partenaires soit modifiée. Le ministre de l'Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, a réuni hier, au siège du ministère les responsables de la Société nationale des véhicules industriels (P-DG, président du conseil d'administration et directeurs généraux des filiales) et son partenaire social. L'objectif de cette rencontre est de faire un état des lieux de la situation qui prévaut dans cette entreprise et de discuter des perspectives et des opportunités existantes pour son développement. A cet effet, Bedda a reçu des explications...
(Tout sur l'Algérie 18/07/17)
Ali Haddad devrait rencontrer, ce mardi 18 juillet, le secrétaire général de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Said et des présidents d’autres organisations patronales à Alger pour répondre au premier ministre Abdelmadjid Tebboune, a-t-on appris de source sûre. « Une réunion entre les signataires du pacte social est prévue ce mardi. Un communiqué sera publié à la fin de la rencontre », explique notre source, sans donner plus de détails. Cette réunion intervient quatre jours après l’incident de l’École nationale de la Sécurité sociale. Samedi, Ali Haddad a été invité à quitter la salle où Tebboune devait assister à une cérémonie de remise des diplômes, sur ordre du Premier ministre. L’incident, le premier du genre depuis la nomination de Tebboune comme Premier...
(Jeune Afrique 18/07/17)
Écologie, culture, économie solidaire… À l’heure où le modèle de l’État providence bat de l’aile, une région tout entière, la Kabylie a pris son destin en main en multipliant les initiatives citoyennes. Reportage. Délaissés par un État qui n’a jamais su proposer de schéma de développement adapté aux zones montagneuses enclavées, lassés d’attendre le soutien de collectivités locales exsangues, les villages de Kabylie s’organisent, se prennent en charge et réinventent les grands principes de la solidarité ancestrale ainsi que les règles du vivre-ensemble. Ils redynamisent de vieilles structures sociales ou en créent de nouvelles plus adaptées au monde moderne pour se concerter et tenter, tant bien que mal, de trouver des solutions à leurs problèmes de tous les jours, mais...
(Le Soir d'Algérie 18/07/17)
Très peu d’informations sont rendues publiques sur les dépenses et recettes des organismes de sécurité sociale. Et quand un représentant de ces caisses ou du ministère de tutelle daigne sortir de son silence, c’est pour livrer des informations partielles. Allez savoir pourquoi ! Dans une déclaration exclusive il y a quelques jours à la Chaîne III de la Radio algérienne, le directeur général de la Sécurité sociale au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a rassuré que le dossier relatif à la préservation de l’équilibre financier du grand système de la sécurité sociale est pris en charge au plus haut niveau. Est-ce à dire que les pouvoirs publics ont comblé financièrement l’énorme déficit que connaît la...
(L'Expression (alg) 18/07/17)
«Le programme de logement à l'horizon 2019 prévoit la réalisation de 1 600 000 logements dans différents types et formules (LPP, LPL et logement rural).» A la veille des élections locales, les autorités procéderont à la distribution des logements tous types confondus à travers les différentes wilayas du pays. Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Youcef Chorfa en compagnie du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, a présidé hier à la nouvelle ville de Sidi Abdellah(Zeralda), la cérémonie de remise des clés et actes aux bénéficiaires de 3280 logements dans les formules location-vente(Aadl) et LPP au niveau de la nouvelle ville de Sidi Abdellah (Alger). Le ministre a également affirmé que «ses services ont distribué, durant le mois...
(Jeune Afrique 18/07/17)
Dans la ville de Bouzeguène, l’une des plus densément peuplées de Kabylie, un projet de bibliothèques populaires vient tout juste d’être lancé. Selon ses concepteurs, il est basé sur le principe de la contribution et de l’implication de tous pour le partage des livres. L’objectif est d’instaurer une culture de la lecture à l’échelle de toutes les composantes de la société. Les livres doivent être gratuits et accessibles partout, dans les transports en commun, les cafés, les magasins et tous les endroits publics qui permettent un moment de lecture. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/455369/societe/algerie-bibliotheques-pop...
(Le Quotidien d'oran 18/07/17)
Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné de geler les décisions portant l'affectation des réserves foncières agricoles destinées à la création de nouvelles exploitations agricoles et d'élevage, indique lundi un communiqué des services du Premier ministre. La décision a été prise au terme d'un Conseil interministériel présidé par M. Tebboune, consacré à l'examen de la situation des réserves foncières agricoles du domaine national, en présence des ministres des Finances et de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche. Lors de cette réunion, «il a été procédé à l'évaluation des différents dispositifs mis en oeuvre dans le cadre des politiques publiques destinées à assurer le renouveau agricole dans l'ensemble des régions du pays, notamment ceux relatifs à l'accès au foncier...
(Midi Libre 18/07/17)
L e ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, Youcef Chorfa, revigore fortement l’espoir des demandeurs de logement, tous types confondus. Implicitement, il appuie, ainsi, les prévisions du Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, qui a fixé cette échéance pour achever, au moins dans une grande partie, ce programme majeur du président de la République. Anticipant une réunion d’évaluation de son secteur où le programme du logement constituera un point d’orgue et qu’il chapeautera, aujourd’hui mardi, le ministre a laissé entrevoir, aujourd’hui, plusieurs axes positifs sur lesquels il construit son optimisme. Le paramètre le plus important estinhérent à l’épuration de la situation financière des entreprises engagées dans ces chantiers et qui constituent, comme de juste, la clef de voûte de...
(Le Soir d'Algérie 18/07/17)
L’écho des clameurs d’exaspération et de colère des citoyens de villages de la wilaya de Tizi-Ouzou durement touchés par les incendies semblent être parvenu jusqu’aux oreilles des hautes autorités du pays. De l’aveu de Nordine Bedoui, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, c’est Abdelaziz Bouteflika en personne qui lui a ordonné de venir à Tizi-Ouzou avec mission de prendre la mesure de s’enquérir de l’ampleur des dégâts occasionnés par les feux qui ont sévi durant plus de trois jours. C’est dire que le déplacement non prévu du ministre de l’Intérieur qui a remplacé au pied levé sa collègue de l’environnement dont la visite a été annoncée dans la matinée de dimanche revêt une signification politique. Accompagné par le directeur...
(Midi Libre 18/07/17)
Le délai du dépôt des comptes sociaux de l’exercice 2016 par les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale a été fixé au lundi 31 juillet 2017, a indiqué le Centre national du registre de commerce (CNRC) dans un communiqué. Le CNRC rappelle que les sociétés concernées par cette procédure sont les Sociétés par action (SPA), les Entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL), les Sociétés à responsabilité limitée(SARL), les Sociétés en nom collectif (SNC) et les Sociétés en commandite simple(SCS). Le Centre du registre de commerce"a mobilisé les moyens nécessairespour faciliter aux opérateurséconomiques l’opération de dépôt qui sefait au niveau de ses antennes locales,implantées au niveau des 48 wilayas",note-t-il. A ce titre, les guichets del’ensemble de ses antennes locales serontouverts,...
(Midi Libre 18/07/17)
La production agricole maraîchère observe une croissance assez évolutive.Les récoltes de fruits et légumes sont abondantes selon des responsables du secteur agricole, ce qui traduit une baisse dans les prix. Contrairement à la saison 2016, cette fois-ci, les produits maraîchers semblent inverser la tendance avec une production record de plusieurs produits. Ainsi la tomate, la pomme de terre, le poivron et l’oignon sont les ingrédients alimentaires qui restent disponibles à bas prix. Dans les marchés, la tomate s’écoule parfois à 20 DA le kilo alors que dans certaines régions, elle est cédée symboliquement à moins de 15 DA. La pomme de terre qui coûtait il y a quelques mois près de 100 DA, est disponible sur les étals entre 30...
(AFP 18/07/17)
L'Algérien Taoufik Makhloufi, champion olympique du 1500m en 2012, a déclaré forfait pour les championnats du monde d'athlétisme de Londres (4-13 août) en raison d'une blessure musculaire, a rapporté mardi l'agence de presse officielle algérienne (APS). "Une ancienne blessure au mollet s’est réveillée en pleine préparation, elle a perturbé ma préparation en vue de la nouvelle saison. Après mûre réflexion, j’ai décidé de ne pas participer aux Mondiaux de Londres", a déclaré le double vice-champion olympique 2016 sur 800m et 1500m, cité par l'APS. "Je ne me sens pas en possession de tous mes moyens pour défendre crânement mes chances", a-t-il ajouté à Tunis, où se déroulent les championnats arabes d'athlétisme, selon l'APS. "Je suis très déçu surtout pour le...
(AFP 17/07/17)
Le militant algérien des droits de l'Homme et défenseur de la cause mozabite, Kamel Eddine Fekhar, a été libéré dimanche après avoir purgé deux ans de prison, notamment pour "atteinte à la sûreté de l'Etat" et "trouble à l'ordre public", a annoncé son avocat. "Kamel Eddine Fekhar a été libéré aujourd’hui de la prison de Médéa", à une centaine de km au sud-ouest d'Alger, a déclaré Me Salah Dabouz à l'AFP. M. Fekhar avait été incarcéré le 15 juillet 2015, en marge de sanglants heurts intercommunautaires dans la région de Ghardaïa (centre), opposant des jeunes mozabites (berbères musulmans...
(L'Expression (alg) 17/07/17)
«Une instruction sera adressée cette semaine aux différentes structures, qui définira les membres qui seront chargés de l'élaboration des listes électorales au niveau local», a confié une source proche de la direction centrale. Il se prépare à mettre sa machine en branle. Le parti du FLN s'organise, d'ores et déjà, pour le rendez-vous de novembre. En prévision des élections locales, le secrétaire général du parti va adresser une note à la base portant sur le processus de préparation de l'artillerie pour affronter la bataille électorale.
(AFP 17/07/17)
Moins de 15% des candidats convoqués se sont présentés à une "session spéciale" controversée du baccalauréat en Algérie, organisée pour les absents ou retardataires aux épreuves de juin, ont affirmé dimanche à l'AFP les syndicats de professeurs en colère. Les syndicats s'étaient opposés à cette nouvelle session décidée par le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Ils avaient dénoncé "une prime à la paresse", une rupture de l'égalité des chances mais surtout le coût important de l'organisation de nouvelles épreuves. A peine 15.000 candidats --sur les 104.000 convoqués-- se sont présentés aux épreuves, commencées jeudi et prévues jusqu'à mercredi, selon les estimations des syndicats de professeurs qui évoquent des salles d'examen vides. "Dans certaines salles il y a trois surveillants pour un...

Pages