| Africatime
Samedi 25 Avril 2015
(AFP 25/04/15)
L'Algérien soupçonné d'avoir tué une femme près de Paris dans le cadre de préparatifs d'attentat contre une ou deux églises a été inculpé vendredi, notamment d'"assassinat" en relation avec une entreprise terroriste et placé en détention préventive. Trois mois après les attentats de Paris qui ont fait 17 morts en janvier, les enquêteurs sont soucieux de démêler l'écheveau de soutiens dont semble avoir bénéficié Sid Ahmed Ghlam, 24 ans, qui était selon eux "télécommandé" de l'étranger. Le jeune homme a été fortuitement interpellé dimanche après avoir appelé les secours pour une blessure par balle à l'origine inexpliquée. Alertés, les policiers ont alors découvert un important arsenal dans sa voiture et à son domicile, ainsi que...
(Jeune Afrique 24/04/15)
En avril 2011, le chef de l'État annonce son intention de faire réviser la loi fondamentale. Quatre ans et plusieurs consultations plus tard, le projet de réforme n'a toujours pas été adopté. "Ces élections législatives [10 mai 2012] sont importantes parce que les membres de l'Assemblée qui seront élus auront pour mission d'élaborer la nouvelle Constitution. Ce sera une sorte d'Assemblée constituante." En entendant, le 21 février 2012, l'ancien ministre de l'Intérieur Dahou Ould Kablia parler du nouveau cahier des charges des futurs députés, tout le monde ou presque a cru que la loi fondamentale allait être révisée...
(Le Point 24/04/15)
Marie-Christine Tabet, coauteur avec Christophe Dubois de "Paris Alger, une histoire passionnelle", s'est confiée au Point Afrique.Marie-Christine Tabet est journaliste à l'hebdomadaire Le JDD. Christophe Dubois, lui, officie à la chaîne de télévision TF1. Ensemble, ils nous entraînent dans les entrailles des relations entre la France et l'Algérie, des relations souvent cahoteuses, parfois houleuses, jamais apaisées. Ils nous conduisent à des dossiers brûlants, des acquisitions immobilières en France de certains dirigeants algériens à l’assassinat des moines de Tibhirine. Et de...
(Jeune Afrique 24/04/15)
Mon pays, l’Algérie, a été pionnier dans la zone minée de la caricature politique en Afrique du Nord. J’ai fait partie de ses éclaireurs, envoyé à l’ombre avec un complice dès 1987 pour avoir gribouillé sur les murs d’un café. Il n’en fallait pas plus pour m’encourager à monter des expositions clandestines de mes caricatures, avec comme invités d’honneur le président Chadli Benjedid, analphabète en version recto-verso, des généraux affreux, sales et méchants sans oublier bien sûr la parade grotesque...
(L'Expression (alg) 23/04/15)
Il se trouve actuellement en disgrâce auprès des cercles proches de la présidence de la République. Bref, il est sur le grill. Brouillon et inefficace sur le terrain, l'actuel secrétaire général du FLN est en train de perdre les précieux soutiens qui lui ont permis de parvenir à la tête du premier parti d'Algérie. Ainsi, une source proche de la direction du FLN fait état d'un courrier signé par huit membres du bureau politique du parti, se désolidarisant de Amar...
(Le Soir d'Algérie 23/04/15)
Ce serait méconnaître les us et pratiques du FLN que d’avoir à enterrer aussi vite l’ancien secrétaire général, qui semble signifier à son successeur qu’il n’a jamais abdiqué. C’est que Abdelaziz Belkhadem n’a pas encore dit son dernier mot et que le rêve de reconquérir la tête du vieux front à même de lui servir de rampe de lancement pour le Palais présidentiel ne l’a jamais quitté. Preuve en est le dernier conclave qu’il vient d’organiser chez lui, prétextant la...
(Jeune Afrique 23/04/15)
Sid Ahmed Ghlam a été arrêté dimanche en région parisienne alors qu’il projetait des attaques terroristes en banlieue parisienne, contre deux églises de Villejuif. Il est également soupçonné du meurtre d'une jeune femme le même jour. Que sait-on sur cet Algérien de 24 ans ? Un étudiant en électronique féru d'informatique Sid Ahmed Ghlam serait arrivé en France il y a six ans dans le cadre d'une procédure de regroupement familial. Ayant déjà passé deux ans dans le pays entre 2001 et 2003, notamment à Saint-Dizier, où il rejoint son père...
(La Nouvelle République 23/04/15)
Le décret exécutif relatif au crédit à la consommation, qui entrera en vigueur dès sa publication au Journal officiel, contient 21 articles portant sur le champ d'application du texte, l'éligibilité des entreprises et des produits, l'offre de crédit, le contrat de crédit, le remboursement anticipé et le cas de défaillance de l'emprunteur. Ce texte a pour objet de définir les conditions et les modalités d’octroi du crédit à la consommation aux particuliers, destiné aux biens et services, dans le cadre...
(Tout sur l'Algérie 23/04/15)
À l’initiative du ministère du Commerce, une campagne visant à promouvoir et encourager la consommation de produits fabriqués en Algérie sera lancée, ce dimanche 26 avril. L’idée, en soi, est louable. Elle semble cependant vouée à l’échec pour les cinq raisons suivantes : Le « made in Algeria » : un label inexistant La campagne du ministère s’inspire largement du « consommer made in France » qu’avait lancée le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, grand « ami de...
(Le Soir d'Algérie 23/04/15)
L'Etat est décidément bien déterminé à donner un grand coup de pied dans la fourmilière et mettre fin à l'anarchie, à la passivité et, disons-le, à ce véritable avaloir qui siphonne les ressources nationales en devises : les importations et les transferts des capitaux. Après les mesures du gouvernement, notamment du ministère du Commerce et celles prises par la Banque d'Algérie, c'est au tour de l'Association des banques et des établissements financiers (Abef) de resserrer davantage l'étau contre les fraudeurs...
(Tout sur l'Algérie 23/04/15)
Les importations de véhicules sont toujours bloquées, en dépit de la publication au Journal officiel du cahier des charges fixant les nouvelles normes automobiles algériennes. Selon nos informations, la décision prise le 13 avril par les banques de suspendre les opérations de domiciliation d’importations de voitures n’a pas été levée. Inquiets, les concessionnaires automobiles ont saisi par écrit le 15 avril le premier ministre, Abdelmalek Sellal pour intervenir afin de débloquer la situation.Selon le document dont nous détenons une copie,...
(Tout sur l'Algérie 23/04/15)
Plus de deux ans après la prise d’otages sanglante de Tiguentourine en janvier 2013, le groupe terroriste auteur de l’attaque donne sa version des faits. Al Mourabitoune a publié, ce mercredi 22 avril, sur son site internet une « étude documentaire de l’opération des signataires du sang ». Dans un document de 40 pages, le groupe terroriste retrace l’organisation de l’attaque et revient sur les moments de « gloire » et « d’échec » de leur opération, afin que d’autres...
(AFP 22/04/15)
La rébellion à dominante touareg a confirmé mercredi n'avoir pas encore approuvé l'accord d'Alger pour la paix dans le nord du Mali, proposé par la médiation internationale et dont la signature est prévue le 15 mai à Bamako. La Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), qui avait refusé le 18 avril à Alger de parapher le document, "rappelle, que le projet d’accord proposé par la médiation à la signature le 15 mai prochain, ne saurait l'engager que lorsqu'elle l'aura approuvé", selon un communiqué. Elle affirme avoir "pris acte du communiqué de la médiation (internationale conduite par l'Algérie)...
(Jeune Afrique 22/04/15)
À l'issue de sa réunion consacrée au Mali, le 9 avril, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé les groupes rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) à parapher le préaccord de paix conclu le 1er mars à Alger. Auparavant, Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef dans la crise malienne, avait sollicité l'appui de Laurent Fabius, son homologue français, pour convaincre le Conseil de tout faire pour que les négociations aboutissent rapidement.
(AFP 22/04/15)
Un Franco-Algérien de 24 ans, accusé d'avoir projeté un attentat "imminent" contre "une ou deux églises", a été arrêté dimanche à Paris, ont révélé mercredi les autorités, en soulignant la persistance de la menace terroriste plus de trois mois après les attentats en France. Cet étudiant en informatique était connu des services français de renseignement pour ses "velléités de départ en Syrie" afin d'y rejoindre les rangs jihadistes, a déclaré à la presse le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve...
(RFI 22/04/15)
La presse algérienne citant des sources sécuritaires affirme que Mokhtar Belmokhtar est « porté disparu ». Au Mali, différentes sources sécuritaires affirment ne plus avoir de ses nouvelles. Est-il mort, vivant ou bien terré dans le vaste Sahel parce que traqué par les forces alliées qui ont déjà tué certains de ses proches ? La question reste ouverte. Ce n’est pas la première fois qu’on annonce la mort du chef islamiste algérien Mokhtar Belmokhtar, alias Khaled. Mais prudence, une importante...
(AFP 22/04/15)
Des sanglots dans le désert, des blindés légers en arrière-plan: les proches des 116 victimes de l'avion d'Air Algérie, tombé en juillet, se sont recueillis sous haute protection sur le site du crash, dans le très instable nord du Mali. L'endroit ressemble à un poste militaire avancé en zone de conflit. Quelques tentes couleur sable. Un étroit couloir mène les parents devant une petite stèle noire, visiblement édifiée il y a peu, sur laquelle est sobrement inscrit: "A la mémoire...
(Rwanda News Agency 22/04/15)
La commission mixte de coopération algéro-rwandaise se tiendra d'ici fin 2015 à Alger en vue d'impulser une dynamique nouvelle à la coopération bilatérale. Cette indication a été faite ce mardi 21 avril par Ramtane Lamamra qui dirige la diplomatie algérienne en marge de la visite du Président rwandais, Paul Kagame, au musée et au parc archéologique de Tipaza en Algérie. "La réunion de la commission mixte de coopération algéro-rwandaise se tiendra d'ici à la fin de l'année en cours à...
(RFI 22/04/15)
Pleurs, recueillement, dépôt de fleurs sur la stèle dressée sur le lieu où le vol AH 5017 s’est écrasé dans le nord du Mali le 24 juillet 2014, faisant 116 morts. Les familles et proches des victimes ont fait le déplacement à Gossi. Un voyage prévu depuis novembre 2014, mais qui avait dû être reporté compte tenu de la situation politique au Burkina Faso. Neuf mois après, Gossi garde encore les stigmates du crash : le cratère, les débris éparpillés...
(APA 22/04/15)
Un dernier hommage sera rendu sera rendu mercredi à l’ensemble des victimes du crash du vol AH 5017 d’Air Algérie, neuf mois après le drame, a appris APA à travers un communiqué du Service d’information du gouvernement (SIG) rendu public mardi. Le communiqué dont APA a reçu copie, précise que les associations des parents des victimes du crash du vol AH 5017 d’Air Algérie, toutes nationalités confondues, sont arrivées à Ouagadougou le 20 avril 2015 pour rendre un dernier hommage...

Pages