| Africatime
Dimanche 02 Août 2015
(AFP 01/08/15)
La volonté d'introduire une dose d'arabe dialectal dans l'enseignement scolaire en Algérie, sur une recommandation récente d'experts, a déclenché une révolte des puristes et des conservateurs contre la ministre de l'Education nationale Nouria Benghebrit. "Violation de la Constitution", "atteinte à l'unité nationale", "trahison du serment des martyrs" de la guerre d'indépendance: ce qui était censé être une affaire pédagogique a pris une tournure politique et idéologique. Des partis politiques, des associations et des dignitaires religieux ont fait bloc contre la recommandation exprimée cette semaine lors d'une conférence nationale sur l'évaluation de l'école, sans être adoptée officiellement.
(L'Expression (alg) 01/08/15)
Les partenaires du gouvernement ont signé un communiqué commun qui marque l'entrée en vigueur du front intérieur. En affichant une pleine satisfaction des dispositions contenues dans la loi de finances complémentaire 2015, syndicat et patronat confirment l'union sacrée pour le redressement économique du pays. La loi de finances complémentaire 2015 fait l'unanimité autour d'elle, au sens où les dispositions qu'elle contient ont tendance à satisfaire tous les acteurs de la scène économique. La dépénalisation de l'acte de gestion, la suppression effective de l'article 87 bis du Code du travail, le soutien à la production nationale et la «bancarisation» de l'argent du circuit parallèle constituent autant de mesures phares qui arrangent les patrons, les bas salaires, le syndicat et les gestionnaires...
(L'Expression (alg) 01/08/15)
Le ministre de la Communication veut donner une visibilité économique aux établissements sous tutelle. Il en est ainsi du Centre international de presse (CIP). En visite dans ce centre, clôturant une tournée nationale de toutes les entreprises du secteur, Hamid Grine aura été le premier responsable du département de la communication à exiger une rentabilité effective de la part du CIP. «Le centre a un formidable potentiel. Il a les moyens techniques, les ressources humaines nécessaires et une direction dynamique,...
(El Watan 01/08/15)
L’Algérie est, à nouveau, accusée par le département d’Etat américain d’être indifférente au phénomène de la traite des humains dans notre pays. Dans son rapport intitulé «Trafficking in Persons Report 2015», le département d’Etat a classé notre pays dans le groupe 3, qui comprend également la Corée du Nord, le Zimbabwe, l’Iran, le Venezuela, la Syrie et le Yémen, la Russie, la Libye ou encore la Thaïlande. Ce groupe occupe les dernières places parmi les 188 pays inclus dans le...
(AFP 31/07/15)
Le chef de la diplomatie italienne, Paolo Gentiloni, s'est joint vendredi aux consultations à Alger entre l'émissaire de l'ONU pour la Libye et une délégation du Parlement de Tripoli, a rapporté l'agence algérienne APS. Le ministre algérien des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, a également pris part à ces consultations au cours desquelles Bernardino Leon tente de convaincre les représentants du Congrès général national (CGN), Parlement libyen siégeant à Tripoli non reconnu par la communauté internationale, de signer un accord de paix avec les autres forces politiques de ce pays où règne le chaos. Le 11 juillet, des parties libyennes ont paraphé au Maroc un accord "de paix et de réconciliation"....
(AFP 31/07/15)
L'émissaire de l'ONU pour la Libye doit rencontrer jeudi soir et vendredi à Alger des représentants du Parlement non reconnu par la communauté internationale pour tenter de le convaincre de signer un accord de paix avec les autres forces politiques, ont annoncé les Nations unies. Bernardino Leon va tenir des "consultations ce jeudi (...) et vendredi (...) à Alger avec des représentants du Congrès général national (CGN)", Parlement soutenu par les milices de Fajr Libya qui contrôlent Tripoli mais non...
(Tunis Afrique Presse 31/07/15)
La 5ème ligne d’interconnexion électrique de 400 kilovolts (KV) entre la Tunisie et l’Algérie a été inaugurée, jeudi 30 juillet, par le ministre tunisien de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Zakaria Hamad, et son homologue algérien Salah Khébri à la station El Fajja (la Manouba). Le projet, d’un coût de 115,8 MDT, comporte 3 postes blindés de 4.000 KV, des lignes de transport aériens sur une longueur de 210 kilomètres reliant les deux pays. Les deux ministres ont inspecté...
(Huffingtonpost 31/07/15)
Ceux qui se désolent d'un Maghreb continuellement en panne peuvent trouver une maigre consolation dans les lettres échangées entre les chefs d'Etat algérien et marocain à l'occasion des fêtes et occasions nationales respectives. Même si elles font partie d'un rituel, respecté même aux pires moments de la relation bilatérale, on y voit le maintien d'un lien... Rituellement aussi, par impératif de métier, on cherche à déceler dans ces messages une possibilité ou une ouverture. Quand on ne la retrouve pas,...
(Jeune Afrique 31/07/15)
Dans la loi de finances complémentaire qu'il soumettra aux députés à la fin des vacances parlementaires prévue début août, le gouvernement algérien prévoit une série de mesures censées réduire l'attrait du secteur de l’informel. Ce texte invite les acteurs de l’économie informelle à bancariser leurs capitaux qui se trouvent sur le sol algérien, entre le 15 août 2015 et le 31 décembre 2016. Une mesure qui ne concerne que les acteurs de l’informel n’ayant jamais fait l’objet de poursuites dans...
(Jeune Afrique 31/07/15)
Souvent jugés trop âgés pour diriger, les présidents africains ne le sont pourtant pas plus que leurs homologues internationaux. Le vrai problème ne serait-il pas plutôt leur longévité au pouvoir ? En 1984, Ronald Reagan, candidat à un second mandat à 73 ans, déclarait : « Je ne ferai pas de l’âge un problème : je ne vais pas exploiter, à des fins politiques, la jeunesse et l’inexpérience de mon adversaire. » Le républicain retournait ainsi à son avantage ce...
(AFP 30/07/15)
La Société nationale des transports ferroviaires d'Algérie va consacrer 200 millions d'euros à cette commande. Le premier de ces 17 trains conçus et fabriqués en Alsace doit être livré en 2018. Les Algériens découvriront en 2018 de nouveaux trains. Des rames produites en France par Alstom. La société nationale des transports ferroviaires d'Algérie a passé commande de 17 autorails. Un investissement de 200 millions d'euros. "Le premier train sera livré en janvier 2018", a indiqué le groupe ferroviaire français ce mercredi dans un.
(L'Expression (alg) 30/07/15)
Cette organisation tente d'exploiter l'expérience et les capacités des cellules dormantes des anciens groupes terroristes en Algérie. Le proto-Etat Daesh, se basant essentiellement sur le terrorisme électronique est considéré comme une nouvelle sérieuse menace, notamment au niveau du pourtour méditerranéen. Comment est évaluée la menace de cette organisation qui a mené récemment une offensive via les réseaux sociaux contre l'Algérie? L'Algérie est-elle un projet de cette nouvelle nébuleuse, sachant que la filiale Daesh en Libye n'est qu'à quelques centaines de...
(L'Expression (alg) 30/07/15)
Le ministre de l'Industrie et des Mines a réuni hier les partenaires sociaux pour mettre au point la feuille de route de la tripartite prévue en octobre prochain à Biskra. Préambule d'usage « je salue l'esprit du dialogue qui a guidé et guide encore plus notre démarche en faveur de la diversification de l'économie nationale», a dit Bouchouareb. Il a qualifié la rencontre de Biskra d'octobre prochain de «très importante, on peut l'appeler tripartite mais celle-là a plusieurs particularités parce...
(L'Expression (alg) 30/07/15)
«Cette accélération de la croissance économique, à laquelle nous appelons, est le seul socle robuste politique, dynamique et pérenne de la solidarité nationale.» Face aux déficits qui s'annoncent, syndicat, patronat et gouvernement sont sur le même pied de grue. Ils préconisent la même thérapie, à savoir, récupérer l'argent de l'informel, une manne financière conséquente pour renflouer les caisses de l'Etat. Pour le secrétaire général de l'Ugta Abdelmadjid Sidi Saïd, l'avancée la plus importante en matière de préparation pour la prochaine...
(Le Soir d'Algérie 30/07/15)
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a instruit le gouverneur de la Banque d’Algérie de «veiller à ce qu’il n’y ait plus de domiciliations bancaires dans les paradis fiscaux», indiquait hier le ministre de l’Industrie et des Mines. Le responsable de l’exécutif invite ainsi les banques mais aussi la communauté d’affaires à lutter contre le transfert illicite de capitaux, à mettre un terme à certaines pratiques. Il s’agit notablement de la surfacturation des opérations de commerce international, des opérateurs plaçant les...
(Le Quotidien d'oran 30/07/15)
La facture des importations des véhicules a reculé de près de 2,13 milliards de dollars (MUSD) durant le 1er semestre 2015 contre, 2,95 MUSD à la même période de 2014, soit une baisse de 820 millions de dollars (-27,86%), selon les données du Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes (CNIS) des douanes algériennes. De janvier à juin 2015, le nombre des véhicules importés s'est établi à 180.088 véhicules contre 230.677 unités sur la même période de comparaison...
(L'Expression (alg) 30/07/15)
Face à la dégringolade des prix du pétrole, principale source de financement de l'économie nationale et la chute des réserves de changes, le gouvernement n'a pas d'autre choix que celui de trouver des solutions pour se débrouiller son argent de poche. Le temps des vaches maigres donne sérieusement à réfléchir. L'Etat se débrouille autant qu'il peut. Confronté à une sérieuse crise, dont il refuse de reconnaître l'existence, le gouvernement multiplie les astuces pour assurer une rentrée d'argent, conjoncture oblige! Face...
(La Nouvelle République 30/07/15)
Le port d'Alger a enregistré durant le premier semestre 2015 une croissance de 13% du trafic de marchandises, 12% du trafic de passagers et 5% dans celui des conteneurs, indique mercredi l'Entreprise portuaire d'Alger (Epal). Le port d'Alger a enregistré, de janvier à juin 2015, l'arrivée de 1 130 navires contre 1 150 navires durant la même période en 2014, avec une légère baisse de 20 navires, précise le chargé de communication de l'Epal, Abderrahmane Timizar, selon lequel «cette baisse insignifiante n’a pas eu d’impact sur la réalisation des...
(Le Parisien 30/07/15)
Il y a trois mois, les services y ont été réorganisés, à l’arrivée d’un nouveau consul. Chaque service (état civil, juridique, social…) dispose désormais de sa propre caisse. Le but : « désengorger les salles d’attente et la salle de la caisse principale ». Quelles différences dans les faits ? Nous avons suivi une ressortissante une journée. 6 heures, bien placée dans la file d’attente. Comme tous les autres, avenue du Président-Salvador-Allende, Hanane*, 28 ans, essaie de ne pas flancher...
(La Nouvelle République 30/07/15)
L'opération des inscriptions universitaires 2015 se déroulait dans de bonnes conditions à la faveur des mesures adoptées, dont le principe de solidarité entre les établissements universitaires. Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, qui a été invité d'une émission de la Télévision nationale, a imputé le bon déroulement des inscriptions universitaires aux mesures adoptées dont le principe de solidarité entre les établissements universitaires, précisant que ces mesures ont permis de remédier au déficit enregistré dans...

Pages