Lundi 22 Mai 2017
(L'Expression (alg) 20/05/17)
Le ministre des Finances évoque ouvertement l'introduction des aides directes, en espèces, dans le système national des subventions. La gestion de la transition impose au ministère des Finances des décisions certainement impopulaires. La question des subventions qui pèsent à hauteur de 27% sur le PIB est forcément le plus gros morceau du projet triennal d'assainissement des finances publiques. engagé à l'occasion de la loi de finances 2017, le plan qui court sur trois années a prévu pour l'année en cours une légère hausse des prix du carburant. Le ministre des Finances, qui a pris part ce jeudi à la 42ème réunion du Conseil des gouverneurs du groupe de la Banque islamique de développement (BID), a...
(L'Expression (alg) 18/05/17)
Il a rappelé que l'Europe est le marché le plus important pour le gaz algérien à travers notamment l'Espagne. Le ministre de l'Energie, Noureddine Boutarfa, a eu un entretien avant-hier, à Madrid avec le ministre espagnol des Affaires étrangères, Alfonso Dastis, au cours duquel ils ont évoqué la densité des relations entre l'Algérie et l'Espagne ainsi que le traité de bon voisinage et de coopération entre les deux pays qui a permis de réaliser de grands projets sous l'impulsion du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Boutarfa a déclaré que l'entretien avait porté sur ce partenariat qui s'est concrétisé par de grands projets à la fois dans le secteur de l'énergie et dans d'autres secteurs notamment au niveau des relations...
(Midi Libre 18/05/17)
Le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa, sera aujourd’hui à Moscou où il rencontrera son homologue russe, Alexander Novak, pour discuter de la coopération bilatérale entre les deux pays dans le secteur énergétique et de la situation du marché pétrolier mondial. Cette rencontre entre les deux ministres se tiendra à quelques jours de la réunion des pays de l’OPEP prévue pour le 25 mai à Vienne. Pour rappel, la Russie (non membre de l’OPEP) et l’Arabie Saoudite, grands producteurs de pétrole,...
(Le Soir d'Algérie 18/05/17)
164.812 logements de différentes formules sont prêts à être distribués, selon un bilan du ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, mais sont rattrapés par la crise économique qui secoue le pays. En effet, et même s'ils sont réalisés, ces projets souffrent «d'un manque de financement nécessaire pour la réalisation des travaux d'aménagement extérieur et de voiries », a précisé la même source d'informations. Ce problème, selon le bilan en question, présenté lors de la réunion consacrée à...
(Le Soir d'Algérie 17/05/17)
«La dépréciation monétaire résulte de la loi de l'offre et de la demande. En Algérie, l’évolution des cours du dinar vis-à-vis de l’euro et du dollar américain se caractérise par une flexibilité et une volatilité des cours de change des principales devises, ce qui engendre des pertes de valeurs continuelles de la monnaie nationale», a estimé hier Sam Hocine, chef de département économie à l’Université de Tizi-Ouzou, sollicité sur la dépréciation que connaît le dinar algérien. Selon lui, du point...
(Le Soir d'Algérie 17/05/17)
Après plus de huit heures de paralysie, les activités de la compagnie Air Algérie ont repris hier en début d’après-midi, après des négociations engagées entre les différentes parties. L’annonce de la suspension de la grève a été faite par le SG du SNTMA, le syndicat à l’origine du débrayage. La grève déclenchée mardi matin par les travailleurs de la maintenance aérienne de la compagnie Air Algérie a été suspendue en début d'après-midi, a-t-on appris auprès du président du Syndicat national...
(Le Monde 16/05/17)
Selon les « Panama Papers », Mohamed Reda Meziane, le fils de l’ancien PDG de la compagnie pétrolière, cachait de l’argent en Suisse. Si le procès de l’affaire dite « Sonatrach I », qui s’est déroulé de décembre 2015 à février 2016 au tribunal criminel d’Alger, n’a pas fait toute la lumière autour de l’un des accusés, Mohamed Reda Meziane, de nouvelles informations viennent éclairer les zones d’ombre qui subsistaient sur le patrimoine financier du fils de Mohamed Meziane, l’ancien...
(Le Monde 15/05/17)
Selon les « Panama Papers », Mohamed Reda Meziane, le fils de l’ancien PDG de la compagnie pétrolière, cachait de l’argent en Suisse. Si le procès de l’affaire dite « Sonatrach I », qui s’est déroulé de décembre 2015 à février 2016 au tribunal criminel d’Alger, n’a pas fait toute la lumière autour de l’un des accusés, Mohamed Reda Meziane, de nouvelles informations viennent éclairer les zones d’ombre qui subsistaient sur le patrimoine financier du fils de Mohamed Meziane, l’ancien PDG de l’entreprise pétrolière publique algérienne.
(Le Monde 12/05/17)
La compagnie nationale Sonatrach lance un projet à 8 milliards de dollars auquel 53 entreprises ont répondu, mais aucune française. Une première depuis l’indépendance. L’appel à manifestation d’intérêt lancé par le géant énergétique algérien Sonatrach en février 2017 a de quoi faire saliver : 8 milliards de dollars (7,34 milliards d’euros) pour six complexes pétrochimiques. De fait, 53 entreprises de 17 nationalités se sont bousculées. En ces temps de disette, marqués par la chute des prix du pétrole dès juin...
(Le Soir d'Algérie 11/05/17)
Bien que relancé en novembre 2016, le crédit à la consommation n’a quasiment pas de succès auprès des consommateurs ; et ce malgré les différentes campagnes publicitaires organisées par les différents organismes financiers et les discours des acteurs économiques. Le consommateur ne réagit pas. Les commerçants faisant dans le crédit de consommation se font de plus en plus timides, voire réticents à ce procédé commercial. Un gérant de magasin d’électroménager déclare qu’il «ne fait plus de vente via les crédits...
(Le Quotidien d'oran 11/05/17)
Les bouchers sont désormais obligés d'afficher et le prix et l'origine des viandes fraîches importées mais aussi de séparer les produits importés et locaux. C'est le ministère du Commerce qui le fait savoir, via un communiqué rendu public hier, «à l'effet de protéger les consommateurs». Cette décision, survient après la délivrance de 19 licences pour l'importation de 20.000 tonnes de viandes rouges fraîches, a également pour objectif de permettre aux clients «de choisir librement la qualité du produit étalé», indique...
(L'Expression (alg) 09/05/17)
Le Premier ministre a insisté sur l'amélioration de la qualité des produits, mais surtout sur l'augmentation du taux d'intégration qui doit «dorénavant être d'au moins 40%». La Foire internationale d'Alger a un demi-siècle! Et c'est dans une ambiance festive que le Premier ministre Abdelmalek Sellal a donné hier à la Société algérienne des foires et exportations (Safex) le coup de starter de cette édition à la saveur des plus particulières. Chants traditionnels et folklore étaient à l'accueil du Premier ministre...
(Le Quotidien d'oran 09/05/17)
  Le report de la réouverture de la ligne ferroviaire Alger-Tunis via Annaba, prévue le 1er mai dernier, est dû à des problèmes techniques. C'est ce qu'a annoncé hier lundi à la radio nationale M. Yacine Bendjaballah, directeur général de la SNTF. Il a détaillé que ce report de la reprise de la ligne ferroviaire Alger-Tunis via Annaba devait se faire avec de nouveaux trains climatisés. La réouverture de la ligne était ‘'programmée pour le 1er mai'', a-t-il rappelé, signalant...
(Le Soir d'Algérie 09/05/17)
La Cour suprême fera-t-elle bénéficier les personnes condamnées dans l’affaire Sonatrach 1 des conséquences qui découleront de l’application du nouveau code pénal dont l’entrée en vigueur a eu lieu en mars 2016 ? Selon des sources judiciaires, les avocats des cadres mis en cause dans cette affaire ont appuyé leurs mémoires en se référant à ladite disposition. Selon des avocats, l’application de l’article 6 du nouveau code de procédure pénale avec effet rétroactif fera annuler de fait au niveau de...
(La Nouvelle République 08/05/17)
La 50e édition de la Foire internationale d’Alger sera ouverte aujourd’hui par le Premier ministre Abdelmalek Sellal. Cette édition sera marquée par un invité d’honneur, un poids lourd incontestable dans le domaine économique. Il s’agit de la Russie. La Foire internationale d’Alger de cette année se tiendra du 8 au 13 mai, sous le thème «50 ans au service de l’Economie algérienne», et elle sera inaugurée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui visitera également le Musée de la FIA,...
(La Tribune 06/05/17)
BFR & Associés du Maroc, Bourabiat Associés d’Algérie et SD Avocats de la République de Guinée viennent de rejoindre le réseau de cabinets juridiques africains, African Legal Network. A travers ces nouvelles adhésions, l'organisation ajoute une nouvelle corde à son arc. En plus de se positionner sur un nouveau marché, celui de l'Afrique du Nord, elle rajoute une nouvelle langue: le français. L'African Legal Network s'élargit. Le réseau des cabinets juridique africain vient d'annoncer l'admission de trois nouveaux membres au...
(L'Expression (alg) 04/05/17)
Il est vrai que l'élément le plus important dans le commerce extérieur n'est pas le nombre des acteurs mais le volume des échanges, et le fait de constater un engouement pour l'activité d'exportation ne peut être perçu que comme un bon signe. Le nombre des importateurs stagne et celui des exportateurs augmente. Nouvelle banale? Pas du tout. En effet, très longtemps, le cliché à travers lequel s'exprimait le scepticisme algérien le plus radical était la prolifération des importateurs et l'incapacité...
(L'Expression (alg) 04/05/17)
En dépit de toutes les polémiques dont a fait l'objet le complexe sidérurgique d'El Hadjar-Annaba, sa direction générale est restée blottie entre les outils inertes de ce mastodonte en acier, ne manifestant aucune réaction, jusqu'à ce que... En effet, sortie de sa torpeur, la direction de l'usine sidérurgique d'El Hadjar vient de rompre son silence après plusieurs mois d'attente, pour annoncer avec un optimisme démesuré, que le complexe d'El Hadjar est opérationnel et en pleine production. Une nouvelle qui vient...
(Midi Libre 04/05/17)
La commission interministérielle chargée de la délivrance des licences d’importation a attribué 19 licences pour l’importation de 20.000 tonnes de viandes rouges fraîches, a-t-on appris auprès du ministère du Commerce. "La commission a attribué à 19 importateurs des licences d’importation de viandes fraîches pour une quantité de 20.000 tonnes dans une première étape", a précisé la même source soulignant que 50 % de ces quantités seront importées auprès de l’Espagne, tandis que le reste proviendra de France, d’Italie, du Brésil...
(L'Expression (alg) 02/05/17)
La reconnaissance explicite du poids économique du privé algérien, suppose également un rôle central qu'il devra jouer dans l'économie du pays. Le premier mai de cette année, parce qu'il intervient dans un contexte économique difficile, impose le thème de la nécessaire diversification de l'économie nationale pour sortir une bonne fois pour toutes de la dépendance aux hydrocarbures. Le président de la République qui a adressé, hier, un message aux travailleurs algériens, a évoqué le défi de l'émergence que l'Algérie doit...

Pages