Samedi 23 Septembre 2017

Sensibilisation sur la protection des accidents de la route : la campagne nationale se modernise

Sensibilisation sur la protection des accidents de la route : la campagne nationale se modernise
(Le Soir d'Algérie 17/07/17)
La campagne nationale de sensibilisation sur la protection des accidents de la route durant la saison estivale se modernise.

La campagne nationale de sensibilisation sur la protection des accidents de la route durant la saison estivale se modernise. Comme outils de sensibilisation, les organisateurs ont opté cette année, pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication.
C’est sur l’esplanade de la Place El-Kettani à Bab El Oued (Alger) que le Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR) a choisi de donner le coup d’envoi de sa campagne nationale de sensibilisation sur la protection des accidents de la route durant la saison estivale. Lancée sous le slogan «Ne gâchez pas vos vacances … Conduisez avec prudence», cette manifestation se veut une action de proximité afin de toucher un grand nombre de citoyens.
Pourquoi la saison estivale ? «C’est une période où l’on enregistre une explosion de la sinistralité. Une très forte mobilité est observée dans les wilayas côtières du pays qui drainent un nombre important de citoyens venant d’autres wilayas. La saison estivale connait énormément de déplacements et forcement une recrudescence des accidents de circulation», explique Ahmed Naït El Hocine, directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière.
Pour un meilleur résultat, les organisateurs ont pensé à améliorer les outils de sensibilisation en ayant recours aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. «Nous avons envie de communiquer avec les jeunes. Aujourd’hui, les dépliants et les flyers sont un peu démodés pour eux qui sont plutôt branchés sur les nouvelles technologies. Ils veulent des expériences et vivre l’évènement et nous avons choisi d’utiliser leur langage, celui des nouvelles technologies», souligne-t-il.
Un stand de réalité virtuelle a été à cet effet, dédié exclusivement à ces nouveaux outils où est installé notamment, un simulateur de conduite mis à la disposition des visiteurs. Le partenaire du CNPSR, Peugeot, a fourni pour sa part, des VR (virtual reality), un casque de lunettes permettant de visionner des vidéos d’accidents de la route en réalité virtuelle, soit en 3D.
La campagne de sensibilisation qui s’annonce «très ludique» compte également un espace réservé aux plus petits. Un circuit de circulation routière est ainsi mis en place permettant ainsi aux enfants de s’amuser tout en apprenant les règles de la circulation routière. Parallèlement, un autre atelier est dédié au cours théoriques du Code de la route.
Pour les besoins de cette campagne qui se veut une caravane de sensibilisation et qui sillonnera les wilayas côtières du pays ; Boumerdès, Tizi-Ouzou, Béjaïa, Tipasa, Mostaganem, Oran et Tlemcen, le choix d’Alger comme point de départ se justifie par le plus fort taux d’accidents qu’enregistre la capitale. Toujours est-il, «Alger n’est pas forcément la wilaya qui enregistre les accidents les plus dangereux car en considérant l’indice de gravité, elle se positionne derrière de nombreuses wilayas. Alger prend plutôt le peloton de tête des wilayas les plus touchées par les accidents de la route en raison de l’importance de son parc automobile, du nombre de la population et du nombre de kilomètres parcourus», précise le directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière.

Rym Nasri - Alger (Le Soir) -

Commentaires facebook