Mardi 12 Décembre 2017

Les relations entre la Chine et l'Algérie vont prospérer davantage dans les années à venir

Les relations entre la Chine et l'Algérie vont prospérer davantage dans les années à venir
(Xinhua 10/10/17)
Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et le président chinois Xi Jinping.

Le président de l'Association d'amitié algéro-chinoise, Smaïl Debèche a déclaré lundi à Xinhua que le 19e Congrès national du Parti communiste chinois, prévu le 18 octobre en cours, va tracer les bases du développement pour les 20 ou 30 années à venir.

Egalement expert politique et professeur à l'Université d'Alger, M. Debèche qui a abordé dans ce sillage les relations bilatérales entre Beijing et Alger a estimé que ces dernières vont progresser davantage dans les prochaines années.

Tout en évaluant les réalisations de la Chine au cours de la dernière décennie, M. Debèche a déclaré: "Je vois que la Chine a fait un pas de géant au cours de la dernière décennie, en termes de développement économique et de contribution au maintien de la paix dans le monde. Elle a même servi de modèle pour ses relations avec les autres Etats ainsi qu'avec les organisations régionales et internationales". Il a ajouté que" la Chine est devenue une force majeure en termes de renforcement du développement économique d'autres pays".

Par conséquent, l'expert algérien prédit que le 19e Congrès national du Parti communiste chinois prendra des décisions clés. "Au niveau international, je suppose que la tenue du 19e Congrès national sera une occasion pour des déclarations en faveur du renforcement du partenariat pacifique et de développement du projet la Ceinture et la Route. Un projet gigantesque le monde n'a pas connu de tel dans les 200 ou 300 dernières années. C'est un projet basé sur l'intérêt mutuel".

Dans ce sens, il a fait observer que "le Parti communiste est l'appareil qui dicte les plans économiques pour la Chine. Lorsqu'il est d'accord sur les bases qui guident la Chine pour les 20 ou 30 prochaines années, tous les secteurs suivront".

Sur un autre registre, M. Debèche a précisé que l'engagement de la Chine dans la lutte contre la corruption sera renforcé, en affirmant que "le Parti communiste se concentrera sur la lutte contre la corruption".

En ce qui concerne les relations bilatérales entre Beijing et Alger, le président de l'Association d'amitié algéro-chinoise a témoigné que les deux pays "profitent des bienfaits du partenariat stratégique global établi en 2014".

Il a conclu que ces bonnes relations se sont concrétisées à travers les multiples mégaprojets qui ont été réalisés par des entreprises chinoises dans ce pays d'Afrique du Nord, dont les ports, les routes, les chemins de fer et les raffineries de pétrole.

Croyant en un avenir radieux, M. Debèche a rajouté que "les relations bilatérales entre les deux pays vont prospérer davantage dans les années à venir".

Commentaires facebook