Mercredi 17 Janvier 2018

Hydrocarbures : l’Irak fait les yeux doux à l’Algérie

Hydrocarbures : l’Irak fait les yeux doux à l’Algérie
(Agence Ecofin 09/01/18)

Le 7 janvier 2018, le ministre irakien du pétrole, Jabar al-Luaibi (photo), a annoncé, via communiqué, que la société publique algérienne des hydrocarbures, Sonatrach, étudiera les possibilités d’investissements dans les projets d’exploration pétrolière et gazière dans son pays.

Pour lui, la présence de la Sonatrach dans le développement du gaz naturel, par exemple, serait un atout de taille.

Il a également mis un accent particulier sur le savoir-faire algérien notamment dans l’exploitation du gaz et l’expérience de la Sonatrach dans ce domaine. Cette déclaration a été faite lors d’une visite de Mustapha Guitouni, le ministre algérien de l’Energie, dans la capitale irakienne, Bagdad.

L’Algérie est, en effet, le principal producteur de gaz naturel en Afrique et l’un des fournisseurs majeurs de l’Europe.

La délégation algérienne rencontrera dès lundi, les compagnies irakiennes du secteur pour élaborer les étapes vers la signature entre les deux parties d’un accord de coopération, a précisé M. Luaibi, citant des projets spécifiques visant à développer des réserves gazières en Irak. Selon lui, il importe pour les deux parties de mettre en place un partenariat gagnant-gagnant qui soit fondé sur la formation et l'échange d'expériences.

D’après l’agence de presse algérienne, APS, M. Guitouni a laissé entendre que l'Algérie entend renforcer sa présence en Irak à travers Sonatrach et étudie les possibilités d'investissement et d'affaires dans tous les domaines liés à l'énergie. La Sonatrach a fait montre de son intérêt pour le développement de gisements de pétrole ou de gaz en cours d'exploitation ou non encore explorés, mais aussi pour la commercialisation.

Il faut noter que plusieurs cadres de l’industrie pétrolière et gazière irakienne ont été formés par l’Algérie et que le pays a joué un rôle clé dans la nationalisation des hydrocarbures en Irak.

Olivier de Souza

Commentaires facebook