Samedi 22 Juillet 2017

Disponibilité à oeuvrer pour consolider la coopération Algéro-Française: Bouteflika écrit à Macron

Disponibilité à oeuvrer pour consolider la coopération Algéro-Française: Bouteflika écrit à Macron
(Midi Libre 15/07/17)
Le président français, Emmanuel Macron.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a réitéré sa "pleine disponibilité" et sa "volonté résolue" à oeuvrer,avec le président français, Emmanuel Macron, en vue de"consolider davantage" lacoopération entre l’Algérie etla France et de la porter à lahauteur de la dimensionhumaine et du partenariatd’exception que les deux pays ont décidé d’édifier ensemble.

"Au moment où votre pays ami célèbre sa fête nationale, il m’est particulièrement agréable de vous adresser, au nom du peuple algérien et de son gouvernement ainsi qu’en mon nom personnel, nos vives et chaleureuses félicitations auxquelles je joins mes voeux les plus sincères de progrès et de bien-être pour le peuple français, et de santé et de réussite pour vous même dans votre noble mission", a écrit le président Bouteflika dans un message adressé à son homologue français à l’occasion de la fête nationale de son pays.

"Il me plaît, également, en cette heureuse occasion, de vous réitérer ma pleine disponibilité et ma volonté résolue à oeuvrer, avec vous, en vue de consolider davantage la coopération entre nos deux pays et de la porter à la hauteur de la dimension humaine singulière de nos rapports ainsi que du partenariat d’exception que l’Algérie et la France ont décidé d’édifier ensemble", a souligné le chef de l’État. "Je suis convaincu que, sous notre impulsion commune, ce partenariat d’exception entre nos deux pays saura progresser encore vers une exemplarité féconde dans la réconciliation des mémoires, autour d’une amitié raffermie et d’un codéveloppement réussi dans l’intérêt mutuel de nos deux peuples", a ajouté leprésident de la République.

"C’est dans ce même esprit que je mefélicite du dialogue sincère et substantielque nous avons déjà noué depuis votre accession à votre haute fonction, nonseulement sur l’avenir des relations entrenos deux pays, mais aussi sur les questions ayant trait à la paix et à la sécurité dont les défis et les menaces nous commandent, plus que jamais, de conjuguernos efforts contre le terrorisme abject,ennemi de toutes les civilisations et detoute l’humanité, et pour réaliser lesobjectifs de stabilité et de progrès auxquelsnous aspirons notamment dansnotre espace méditerranéen ainsi que dans la région du Sahel", a-t-il ajouté.

"Dans l’attente du plaisir que j’aurais à accueillir à Alger, et en vous renouvelantmes chaleureuses et cordiales félicitations, je vous prie de croire, Monsieur le Président et Cher Ami, en l’expressionde ma très haute et cordiale considération et de mes sentiments les plus amicaux", a conclu le chef de l’État.

Commentaires facebook