Lundi 19 Février 2018

Algérie : l’opposant historique Saïd Sadi quitte définitivement la vie politique

Algérie : l’opposant historique Saïd Sadi quitte définitivement la vie politique
(Jeune Afrique 13/02/18)
Saïd Sadi

L’opposant historique et militant des droits de l’homme, Saïd Sadi a annoncé son retrait de la vie publique, lors du congrès, ce week-end, du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RDC). « N’étant pas congressiste et n’étant plus, depuis ce matin, militant, je ne vais pas m’exprimer en tant que fondateur du parti comme cela a été suggéré. On ne fonde pas un parti pour se l’approprier », a déclaré Saïd Sadi, ancien leader du RCD, annonçant par là-même sa décision de quitter définitivement la vie politique à l’âge de 71 ans. Il a aussi affirmé qu’il souhaitait contribuer sur d’autres plans : « Je serai engagé dans d’autres registres et sur d’autres terrains, mais je partagerai toujours avec vous nos postulats éthiques et j’honorerai comme au premier jour nos professions de foi. »

« En politique, celui qui a réussi n’est pas celui qui a imposé le monopole de la force brutale, mais celui qui a marqué de son empreinte les consciences de ses concitoyens. Et quand je regarde dans cette salle aujourd’hui, je crois que l’on peut dire que nous avons réussi », a lancé l’opposant devant les militants du RCD.
Une décision « définitive »

Déjà, en mars 2012, lors d’un précédent congrès du parti, Saïd Sadi avait annoncé qu’il ne se représenterait pas au poste de président, poste qu’il occupe depuis sa création. Il avait alors expliqué son choix par la nécessité d’un renouveau générationnel. Son départ serait une manière de « laisser la place aux jeunes », arguait-il alors.

Depuis cette annonce, l’opposant historique est entré dans une phase de retraite politique, devenant davantage un observateur qu’un acteur de cette scène. D’après ses proches son départ de la vie publique est bel et bien définitif. L’homme dit vouloir tourner une fois pour toutes la page politique de son parcours. Il prépare actuellement la parution d’un nouveau livre qui regrouperait l’ensemble de sa contribution intellectuelle et politique. Il contiendra des interviews donnés par Saïd Sadi, mais aussi ses interventions publiques, à l’échelle nationale et internationale.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/529836/politique/algerie-lopposant-historiqu...

Commentaires facebook