Jeudi 26 Avril 2018

Algérie : Lafarge-Holcim exportera 5 millions de tonnes de ciment vers l'Afrique de l'Ouest

Algérie : Lafarge-Holcim exportera 5 millions de tonnes de ciment vers l'Afrique de l'Ouest
(La Tribune 19/03/18)

La filiale algérienne du groupe Lafarge-Holcim ambitionne d'exporter 5 millions de tonnes de son ciment vers l'Afrique de l'Ouest d'ici à 2020. L'information a été apportée par le directeur de la communication du groupe, Serge Dubois, lors d'une rencontre avec la presse, expliquant que la demande dans la région est en pleine croissance.

Le géant algérien de la cimenterie Lafarge-Holcim lorgne le marché ouest-africain. Après sa première livraison en Guinée en décembre 2017, la société veut augmenter ses exportations dans cette zone. Serge Dubois, le directeur de la communication du groupe, face à la presse ce vendredi 16 mars, a annoncé leurs ambitions indiquant que Lafarge-Holcim Algérie compte exporter pas moins de 5 millions de tonnes de ciment vers l'Afrique de l'Ouest à l'horizon 2020.

Le responsable a indiqué que cette ambition du groupe tient compte du fait que «c'est le seul marché disponible et à la portée de l'Algérie, celui de la Méditerranée est en surcapacité». Déjà depuis l'année dernière, la compagnie suivait ce marché et reste confiante qu'elle pourrait lui être un bon débouché.

«L'Afrique de l'Ouest importe actuellement quelque 21 millions de tonnes de ciment par an. C'est un marché à très forte croissance vu sa grande démographie, l'immigration de la population vers les centres urbains, le manque de calcaire, la matière première pour le ciment, et de l'énergie chez les pays de la région. L'Algérie peut donc prendre sa part dans ce marché», déclarait en juin 2017 de son côté, le directeur des partenariats du groupe Lafarge-Holcim-Algérie, Hedi Rafaî. Selon lui, les contacts ont été pris avec les autorités et les institutions portuaires afin de préparer les quais, les aires de stockage et les moyens de manutention, afin de dégager des plateformes au niveau des ports du pays.
Cette ambition portée vers le marché ouest-africain entre dans le cadre d'un plan qui vise à écouler sa production à l'exportation. «En Algérie, il va y avoir un excédent de 10 millions de tonnes/an de ciment à l'horizon 2020. Il y a un consensus autour de ce chiffre et vu les capacités qui sont en train d'être installées, on se prépare déjà à exporter nos excédents», a expliqué Serge Dubois. Pour réussir son coup, selon le responsable, Lafarge-Holcim dispose d'une société de trading «qui assure un portefeuille clients solide et une logistique internationale».

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/entreprises/industrie/btp-immobilier/2018-0...

Commentaires facebook