Mercredi 17 Janvier 2018

Algérie : la contestation des médecins résidents ne faiblit pas

Algérie : la contestation des médecins résidents ne faiblit pas
(Jeune Afrique 10/01/18)

Ils demandent une réforme du service civil, avec une dispense du service militaire, à l’instar des autres Algériens. Le gouvernement s'engage à améliorer leurs conditions de travail.

Le mouvement des « médecins résidents » persiste et résiste en Algérie. Mardi 9 janvier, une marche s’est tenue dans la ville d’Oran (Nord-ouest). Des centaines de manifestants venus des quatre coins de l’Algérie sont venus affirmer leurs revendications concernant l’abrogation du caractère obligatoire des services civil et militaire.

Cette marche est en fait le deuxième rassemblement national du mouvement qui souhaite en organiser d’autres selon un rythme hebdomadaire. Si celle de mardi s’est déroulée dans le calme, la première qui a eu lieu au départ de l’hôpital universitaire Mustapha Pacha d’Alger, mercredi 3 janvier, a été violemment réprimée par les forces de l’ordre.

« Cette fois-ci nous avons littéralement été escortés par la police, les autorités voulaient s’assurer que rien ne vienne perturber l’ordre et le bon déroulement de la marche », raconte un résident en chirurgie générale dans un des CHU d’Alger, qui s’est rendu à Oran pour participer à la marche. Lui qui était aussi au premier rassemblement national organisé à Alger raconte qu’aucun agressivité n’a émané des manifestants.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/508738/societe/algerie-la-contestation-des-m...

Commentaires facebook