Lundi 19 Février 2018

Algérie : entre 2018 et 2022, Sonatrach investira 56 milliards $ dans le développement de nouveaux projets

Algérie : entre 2018 et 2022, Sonatrach investira 56 milliards $ dans le développement de nouveaux projets
(Agence Ecofin 09/02/18)

Jeudi, Abdelmoumen Ould Kaddour (photo), le directeur général de la société publique algérienne des hydrocarbures, Sonatrach, a déclaré que d’ici les quatre prochaines années, la société investira 56 milliards de dollars dans le développement de nouveaux projets.

Cette déclaration a été faite dans le cadre du lancement des activités d’un gazoduc qui pompera le gaz extrait des champs du Sud-Ouest (Reggane Nord, Touat et Timimoun, d'une capacité de 8,8 milliards de mètres cubes par an), vers les centres de traitement.

« Nous donnerons plus de détails par rapport à ce sujet très prochainement.», a-t-il confié à la presse.

Cette annonce constitue une bonne nouvelle pour le secteur algérien des hydrocarbures en manque d’investissements depuis plusieurs années notamment dans l’amont.

Les entreprises étrangères rechignent à investir en raison d’un cadre juridique trop contraignant pour les investissements. Pour cela, Abdelmoumen Ould Kaddour a démarré des négociations avec les parties prenantes de l’industrie locale pour opérer une refonte du code pétrolier et faciliter le retour des investissements.

L'Algérie est tributaire à 60% des recettes pétrolière et gazière pour le financement du budget, et les performances de la Sonatrach sont intimement liées à celles de l’économie nationale.

Olivier de Souza

Commentaires facebook