Lundi 29 Mai 2017

Abdesselam Bouchouareb sur la production de ciment

Abdesselam Bouchouareb sur la production de ciment
(La Nouvelle République 19/04/17)
Le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb.

Le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb a déclaré, hier depuis Constantine que l’année 2017 l’Algérie deviendra complètement autosuffisante en production de ciment et ce, selon lui, « grâce à la réception de plusieurs projets.»

En marge d’une visite de travail et d’inspection qu’a effectuée, hier le ministre de l’Industrie, dans la wilaya de Constantine, Abdesselam Bouchouareb est revenu dans un point de presse sur les principaux objectifs que compte réaliser son département à l’horizon 2018. A cet effet, il a confirmé que d’ici là, «nous passerons à l’exportation après l’autosuffisance en cette matière et la pénurie des dernières années ne se posera plus, au contraire, un excédent sera enregistré dans la production nationale. Donc d'ici la fin de l'année, je confirme que l'Algérie sera autosuffisante et consommera son propre ciment.» A noter que le marché national consomme annuellement environ 22 millions de tonnes de ciment dont 18 millions de tonnes sont produits localement et près de 4 millions de tonnes issus de l'importation. Il faut savoir que la visite de travail et d’inspection qu’a entrepris, hier le ministre de l’Industrie, au niveau de la wilaya de Constantine lui a permis de visiter différentes zones d’activités de la wilaya notamment celle de Benbadis, d’Ain Abid et Didouche Mourad où il a ordonné l’accélération des travaux de réhabilitation de ces zones qui offriront près de 1.000 hectares de foncier industriel. Selon lui, le problème du foncier industriel ne se posera plus à Constantine avec l’entrée en activité de ces zones en juin prochain. A noter que la wilaya de Constantine compte 7 zones industrielles dont 3 en cours de réalisation et 11 zones d'activités, presque une dans chaque commune. Il s’agit notamment des 3 nouvelles zones industrielles à Aïn Abid sur une superficie de 500 hectares, dédiée aux industries agro-alimentaires, à la commune de Didouche Mourad sur environ 300 hectares prévue pour l'industrie pharmaceutique et la troisième au niveau d’Oued Romane d'Aïn Smara sur 140 hectares. Ces projets vont faire de Constantine la première wilaya du pays qui possède les plus grandes zones d'activités avec une superficie globale de plus de 2.340 hectares. M. Bouchouareb a souligné également que la priorité sera accordée aux jeunes dans l’octroi de terrain dans le but de lancer leurs projets. A la fin de son long meeting, le ministre de l’Industrie, de l’Energie et des mines présidera une rencontre avec les investisseurs et les opérateurs économiques de la wilaya au niveau du siège de la wilaya de la cité Daksi où il procédera à la remise de contrats de concession à une douzaine d'investisseurs. Pour rappel, le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb était, avant-hier en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef où il avait affirmé que le problème du foncier industriel ne constituera plus une entrave à l’investissement. «Le problème du foncier industriel ne sera plus une entrave à l’investissement, grâce aux instructions données aux walis et à la stratégie gouvernementale visant la création de zones d’activités industrielles, avec l’exploitation de la totalité des assiettes disponibles», avait-il soutenu en marge d’une visite au parc industriel d’Oued Sly. Inspectant le parc industriel de Boukadir, le ministre a souligné la nécessité d’accélération des procédures d’étude et de réalisation de deux parcs industriels, d’une surface globale de 310 ha (Oued Sly et Boukadir), jugeant cette surface insuffisante pour une wilaya à la position stratégique (wilaya méditerranéenne) et à dimension africaine, telle que Chlef. Il a, également, salué la réalisation, sur le budget de la wilaya, de 10 zones d’activités d’une surface globale de 126 ha. Selon les informations fournies au ministre de l'Industrie et des Mines, une nouvelle zone d’activités spécialisée en aquaculture a été créée, dernièrement, dans la commune de Sidi Abderrahmane.

Zahra Kefane

Commentaires facebook