Dans le monde | Africatime
Samedi 25 Mars 2017

Dans le monde

(AFP)

Une invasion de chenilles légionnaires, qui a déjà détruit des plantations de céréales de plusieurs pays d'Afrique australe, s'est propagée en Afrique de l'Est, et vient d'être détectée en Ouganda, ont annoncé vendredi des responsables.

(AFP)

L'ex-président du syndicat de la presse égyptienne et deux de ses collaborateurs ont été condamnés samedi en appel à un an de prison avec sursis chacun pour avoir abrité deux reporters recherchés par la justice, selon une source judiciaire.

Yehya Kallache, ancien chef du syndicat, Gamal Abdelrahim et Khaled Elbalshy avaient été condamnés en première instance en novembre à deux ans de prison mais ils avaient interjeté appel et payé la caution fixée par le tribunal pour rester en liberté.

(AFP)

Une dizaine de personnes détenues pour leur rôle dans le coup d'État présumé de décembre 2015 au Niger, dont deux proches de l'opposant Hama Amadou, ont été libérées vendredi, a indiqué un de leurs avocats.

"Tout à l'heure nos clients ont été libérés (...) Les charges qui pèsent sur eux ont été à moitié suspendues, c'est à dire qu'ils ont bénéficié d'un non-lieu partiel", a annoncé Me Ali Kadri sur la télévision privée "Bonféreye".

Selon l'avocat "il n'y avait pas de charges suffisantes" qui "puissent permettre (...) de continuer à les garder en prison".

(AFP)

La police marocaine a annoncé vendredi l'arrestation des auteurs présumés de l'assassinat d'un député le 7 mars à Casablanca.

"Les efforts des services de sécurité ont permis l'identification et l'arrestation des présumés impliqués dans cet acte criminel, ainsi que la saisie de la voiture qui a servi lors du crime", a indiqué le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ).

(AFP)

Un militaire congolais et trois miliciens ont été tués dans des combats dans un quartier, attaqué par une milice, de Beni, ville de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé samedi l'armée de RDC.

"Les (miliciens) Maï-Maï ont fait incursion à Kalau, un quartier périphérique de la ville de Beni hier (vendredi) après-midi avant d'être repoussés par l'armée" alors qu'ils incendiaient les "huttes de la population", a déclaré à l'AFP le capitaine Mak Azukay, un porte-parole de l'armée dans la province orientale du Nord-Kivu.

(AFP)

L'administration Trump tentait samedi de présenter un visage combatif après l'échec cuisant de son projet emblématique de réforme de la santé, jurant d'obtenir une nouvelle loi et de s'attaquer sans attendre à ses autres grandes promesses de campagne.

Le président américain s'est de nouveau tourné vers Twitter pour dénoncer la loi de son prédécesseur démocrate Barack Obama, détestée des républicains.

(AFP)

Les avions de la Patrouille de France ont survolé samedi la pointe sud de Manhattan et lâché leurs fumées bleu-blanc rouge au-dessus de la Statue de la Liberté, pour la première grande tournée américaine de la célèbre formation depuis 31 ans.

Sous un soleil voilé, huit appareils Alphajet de la légendaire patrouille, redécorés en hommage aux couleurs américaines et emmenés par un avion de transport militaire A400-M, ont survolé à deux reprises, à bonne altitude, l'icônique symbole des Etats-Unis, première étape d'une tournée américaine d'un mois et demi.

(AFP)

Les premiers soldats de la force militaire régionale sous mandat de l'ONU qui doit être déployée au Soudan du Sud arriveront "fin avril, début mai", a indiqué vendredi Hervé Ladsous, chef sortant des opérations de maintien de la paix de l'ONU.

A ce premier contingent de soldats venus du Bangladesh et du Népal s'ajoutera une unité d'hélicoptères, a précisé M. Ladsous lors d'un point presse.

D'autres troupes, notamment éthiopiennes, devraient les rejoindre "probablement fin mai, début juin", a-t-il précisé.

(AFP)

Le groupe pétrolier suisse Addax Petroleum a été perquisitionné à Genève et deux de ses dirigeants ont été interpellés, a annoncé vendredi le parquet local, confirmant une information du quotidien suisse Le Temps.

Le parquet a indiqué à l'AFP l'ouverture contre le groupe genevois d'une procédure pour corruption de fonctionnaires étrangers, notamment au Nigeria, et gestion déloyale.

(AFP)

A quatre jours du lancement du divorce avec l'Union européenne qui fête son 60e anniversaire samedi, des dizaines de milliers de personnes ont marché à Londres contre le Brexit jusqu'au Parlement endeuillé mercredi par un attentat qui a fait quatre morts.

Sous un beau soleil et avec pour mots d'ordre "Unis pour l'Europe" et "Faites entendre votre voix, arrêtez le Brexit", 80.000 personnes, selon les organisateurs, ont foulé les rues de Londres malgré les mesures de sécurité renforcées.

(AFP)

Un pêcheur philippin secouru au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, après avoir dérivé 56 jours en mer, a survécu grâce à l'eau de pluie mais son oncle est mort à ses côtés, a raconté samedi à l'AFP la mère du survivant.

(AFP)

Une expédition franco-népalaise va ramasser de mi-avril à mi-mai des déchets abandonnés sur les pentes de l'Everest et souhaite alerter sur l'absence de filière de recyclage et de traitement des ordures au Népal, un pays de 30 millions d'habitants.

"Un sherpa missionné l'an dernier a évalué à 4 à 5 tonnes la masse de déchets entre le camp de base et le camp 4 à près de 8.000 mètres" sur l'itinéraire côté népalais, a expliqué vendredi à l'AFP Gérard Clermidy, le président de l'association Montagne et Partage qui a mis sur pied le projet baptisé "Everest Green".

(AFP)

Un million de fidèles, selon le diocèse, étaient réunis samedi près de Milan pour une messe du pape François, illustrant la popularité du pontife argentin qui a tenu à consacrer une partie de sa visite dans la capitale lombarde aux défavorisés.

Dans l'immense parc de Monza, à une vingtaine de kilomètres de Milan, quelque 9.000 choristes animaient cette célébration, sous un grand soleil, devant une foule de familles avec enfants, jeunes et personnes plus âgées.

(AFP)

Au moins 16 civils ont été tués et des dizaines de personnes blessées samedi dans une frappe aérienne menée sur un secteur tenu par les rebelles près de Damas, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ONG a dit ne pas être en mesure dans l'immédiat de dire qui était derrière cette attaque sur la ville de Hammouriyé, à l'est de la capitale syrienne, qui a été dans le passé la cible de l'aviation syrienne et des avions russes.

(AFP)

Des responsables irakiens ont affirmé samedi que de récents raids aériens contre le groupe État islamique (EI) à Mossoul avaient tué des dizaines de civils, la coalition internationale reconnaissant de son côté avoir frappé un secteur où des pertes civiles ont été rapportées.

Selon des responsables irakiens et des témoins, des frappes aériennes ont en effet tué des dizaines de personnes ces derniers jours dans l'ouest de Mossoul.

Mais les chiffres évoqués n'ont pas pu être vérifiés de source indépendante et le bilan du raid mentionné par la coalition n'est pas connu.

(AFP)

Le Brésil, fragilisé par un scandale de la viande avariée, a obtenu samedi une victoire de taille avec la reprise annoncée des importations de la Chine, de l’Égypte et du Chili, trois de ses principaux marchés.

Ces trois pays, qui avaient fermé totalement leurs marchés en début de semaine, ont accepté d'interdire uniquement l'entrée de produits en provenance des 21 usines visées par l'enquête à l'origine de ce scandale.

(AFP)

Davantage d'Europe, une autre Europe ou contre l'Europe: des milliers de personnes manifestaient samedi à Rome dans différents cortèges, en marge des 60 ans du traité fondateur européen, dans une ville sous haute surveillance.

Redoutant des débordements, les autorités ont mis en place un important dispositif de sécurité. Au moins trois bus de manifestants venus du nord de l'Italie ont ainsi été détournés vers la périphérie de Rome pour une fouille et des contrôles d'identité que les militants dénonçaient comme interminables.

(AFP)

Les combats pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la partie occidentale de Mossoul, leur dernier grand fief en Irak, ont fait plus de 200.000 déplacés, a indiqué samedi le ministère irakien des Migrations et des Déplacés.

"Le nombre de déplacés venus des zones situées sur la rive droite (du fleuve Tigre, ouest) de la ville de Mossoul s'établit à 201.275 personnes", a indiqué le ministère dans un communiqué.

(AFP)

L'unique député du parti europhobe et anti-immigration britannique Ukip, Douglas Carswell, a annoncé samedi qu'il quittait cette formation, énième épisode de la crise qui ronge la troisième force politique du Royaume-Uni à quatre jours du déclenchement du Brexit.

"Je vais simplement être un député pour Clacton, siégeant en tant qu'indépendant. Je vais quitter Ukip amicalement, joyeusement et en sachant que nous avons gagné", a-t-il écrit dans un message posté sur son blog intitulé "Mission accomplie - merci l'Ukip!".

(AFP)

La police du Bélarus a effectué samedi un raid dans les bureaux d'une organisation de défense des droits de l'Homme, arrêtant des dizaines de personnes dont des observateurs étrangers, peu avant une manifestation prévue de l'opposition, a annoncé l'ONG.

L'organisation Viasna a précisé que la police anti-émeutes avait bloqué les accès à ses bureaux à Minsk et menait une perquisition, peu après l'arrestation d'une des principales personnalités de l'opposition dans cette ex-république soviétique, Vladimir Nekliayev.

(AFP)

La tour Eiffel, le Vatican ou encore l'Acropole ont éteint leurs lumières samedi à l'occasion de l'opération "Une heure pour la planète" (Earth Hour), une vaste mobilisation aux quatre coins du monde contre le réchauffement climatique.

Villes et monuments du monde entier ont éteint leurs lumières à 20H30 heure locale dans le cadre de cette opération lancée en 2007.

Parmi eux, les pyramides égyptiennes, le Kremlin, la Mosquée bleue à Istanbul, la basilique Saint-Pierre ou l'Alhambra de Grenade...

(AFP)

Fini les ordinateurs en cabine: l'interdiction imposée par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sur certains vols en provenance de pays arabes et de Turquie est entrée en vigueur samedi, au grand dam des voyageurs d'affaires et de certains parents.

"Je comprends les raisons de sécurité", a indiqué à l'AFP Debbie Corfield, une Britannique rencontrée à l'aéroport de Doha au Qatar, une plateforme visée par l'interdiction américaine.

(AFP)

Un adolescent emprisonné pour des messages anti-musulmans et anti-chrétiens ainsi que pour avoir insulté Lee Kuan Yew, père fondateur du Singapour moderne, a obtenu l'asile politique aux Etats-Unis, a annoncé samedi son avocat américain.

Amos Yee, âgé de 18 ans, est actuellement emprisonné aux Etats-Unis après avoir été arrêté en décembre dernier à son arrivée à l'aéroport de Chicago.

(AFP)

Le consortium chargé du renflouement du Sewol est parvenu samedi à placer le ferry sud-coréen sur un bâtiment semi-submersible en vue de son transfert vers un port, trois ans après le naufrage qui avait fait 304 morts.

Le succès de cette manoeuvre complexe, une des étapes les plus délicates du processus d'acheminement du Sewol vers la côte, a été annoncé par un responsable du ministère sud-coréen des Affaires maritimes qui supervise l'opération.

"Le navire a été posé avec succès sur le semi-submersible à 04h10 (19h10 GMT)", a déclaré ce responsable, Lee Cheol-Jo.

(AFP)

Au pouvoir depuis 63 jours, Donald Trump s'est vu infligé vendredi un revers cinglant avec le retrait de son projet de réforme de la santé, qui s'ajoute aux nombreux ratés de ce début de présidence.

Voici les principaux échecs du milliardaire républicain depuis son investiture à la Maison Blanche le 20 janvier.

- Réforme d'"Obamacare" retirée -

(AFP)

Les dirigeants européens ont affirmé samedi à Rome leur volonté de prendre un nouveau départ, 60 ans après la signature du traité fondateur de leur Union, aujourd'hui fragilisée, y compris par le divorce décidé par le Royaume-Uni.

"Prouvez aujourd'hui que vous êtes les dirigeants de l'Europe", a lancé le président du Conseil européen, Donald Tusk, aux 27 chefs d'État et de gouvernement réunis au Capitole, dans la même salle des Horace et des Curiace où fut signé le traité fondateur de l'Union européenne le 25 mars 1957.

(AFP)

Malgré un énième séjour en prison, le doyen de la cause kurde Ahmet Türk croit toujours à un règlement pacifique avec Ankara, même s'il redoute les conséquences du référendum sur le pouvoir du président Recep Tayyip Erdogan.

M. Türk, 74 ans, a passé en tout cinq années de sa vie en prison, notamment après le coup d'Etat militaire de 1980, et à nouveau après le putsch manqué du 15 juillet 2016: il a été interpellé en novembre, quelques jours après avoir été démis de ses fonctions de maire de Mardin, l'une des principales villes du sud-est à majorité kurde de la Turquie.

(AFP)

Le feu vert du président américain Donald Trump à la construction de l'oléoduc Keystone XL est une pierre dans le jardin de la politique intérieure du Premier ministre canadien Justin Trudeau, même si elle va stimuler l'économie.

"Cette décision fait du tort au gouvernement Trudeau, qui aurait été satisfait de voir le projet Keystone XL tomber en désuétude du côté américain et ne pas avoir à assumer les conséquences politiques de son approbation", estime Matthew Hoffmann, professeur de science politique à l'université de Toronto (sud-est).

(AFP)

Le pape François a rencontré samedi des habitants d'un quartier défavorisé de Milan, à l'occasion d'une visite qui l'a ensuite emmené à la cathédrale puis en prison, avant une messe devant 700.000 personnes à Monza.

Les cloches des quelque mille églises du diocèse ont sonné lorsque le pape est descendu de son avion à l'aéroport de Milan-Linate en tout début de matinée, dans une brume qui a ensuite laissé place à un grand soleil.

(AFP)

Les divisions idéologiques et stratégiques du parti républicain sont remontées à la surface cette semaine au Congrès américain, coulant un projet de réforme du système de santé, et fragilisant le début de la présidence de Donald Trump.

"Le parti républicain a beaucoup de lignes de fracture, qui partent dans de multiples directions. Chacune peut provoquer un séisme", explique à l'AFP John Pitney, professeur de politique américaine à l'université Claremont McKenna College.

(AFP)

Sept agents poussent deux caddies bien remplis, mais pas question de passer à la caisse: cette équipe d'inspecteurs vient de contrôler un supermarché de Rio de Janeiro peu à cheval sur la qualité de ses produits, alors que le Brésil est secoué par un scandale de viande avariée.

"On va tout détruire", assure un inspecteur, littéralement sur le pied de guerre.

(AFP)

Au moins 16 personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi dans une frappe aérienne sur une prison d'Idleb, une ville tenue par les rebelles et jihadistes dans le nord-ouest de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Parmi les morts figurent des prisonniers et des gardiens, a précisé l'ONG basée au Royaume-Uni qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

(AFP)

Donald Trump a subi une lourde défaite politique vendredi après la mise en échec de son projet phare de réforme du système de santé, qui s'ajoute à de précédents revers sur son décret migratoire.

Neuf semaines après son arrivée au pouvoir, le 45e président américain a échoué sur deux grandes promesses de campagne: fermer les frontières aux réfugiés et abroger "Obamacare".

(AFP)

La Côte d'Ivoire est allée décrocher une belle victoire (2-0) sur la Russie à Krasnodar (sud-ouest) vendredi en match amical, grâce à ses attaquants Jonathan Kodjia et Wilfried Zaha.

C'est la 3e défaite de la Russie depuis la prise de fonction du sélectionneur Stanislav Cherchesov en août suite au fiasco de l'Euro-2016, après celles contre le Costa Rica et le Qatar, deux sélections pourtant modestes.

(AFP)

L'Europe "risque de mourir" si elle ne retrouve pas ses idéaux d'origine, notamment "la solidarité", "le plus efficace antidote contre les populismes", a averti vendredi le pape François devant 27 dirigeants de l'UE réunis au Vatican à la veille de la célébration des 60 ans du traité de Rome.

Rappelant longuement "la pensée" des pères fondateurs de l'Europe au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le premier pape latino-américain de l'Histoire a estimé qu'elle devait continuer à "indiquer un chemin".