Lundi 26 Juin 2017

Algérie

(L'Expression (alg) 24/06/17)
La nouvelle démarche que le Premier ministre Tebboune va adopter, semble celle qui coupera court avec cet embrouillamini juridique qui caractérise le monde des affaires et de l'économie. La problématique de l'argent qui s'est introduit dans les institutions politiques et économiques de l'Etat constitue aujourd'hui un véritable imbroglio politique qui nécessite une solution qui ne peut plus attendre, il y va de la crédibilité de l'Etat et de ses institutions républicaines. Dans ce sens, le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune s'est démarqué lors de la présentation du Plan d'action du gouvernement par rapport...
(Tout sur l'Algérie 24/06/17)
Abdelmadjid Tebboune a réaffirmé, dans la nuit du vendredi à samedi, la volonté du gouvernement de séparer l’argent et l’État sans s’étaler sur la question malgré l’insistance des journalistes. « Tout le monde a compris la séparation entre l’argent et l’État. Chacun appréhende la question selon sa compréhension », a indiqué le Premier ministre lors d’un point de presse tenu à l’issue de l’adoption du plan d’action du gouvernement par l’Assemblée populaire nationale (APN). Est-ce que le précédent gouvernement était laxiste face à certains hommes d’affaires au point où il est devenu nécessaire d’agir pour contrecarrer leur influence ? « C’est votre analyse. J’ai fait partie d’un gouvernement présidé par Abdelmalek Sellal, un frère, un ami et un compagnon depuis...
(Midi Libre 24/06/17)
A peine quelques séances plénières se sont avérées suffisantes pour établir le constat selon lequel les nouveaux députés qui viennent d’entamer leur législature ne font pas mieux que leurs prédécesseurs. En cela, décidément, ils marchent sur leurs pas. L’absentéisme légendaire des députés a fait des émules parmi les nouveaux élus du peuple. Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, et son équipe gouvernementale l’ont constaté à leurs dépens. En effet lors du débat sur le plan d’action du gouvernement, présenté dans la...
(Le Soir d'Algérie 24/06/17)
Nouria Benghabrit estime que le taux de réussite des candidats au bac pour cette session sera plus important que celui de l’année dernière. La ministre de l’Education explique son optimisme par rapport à l’année scolaire qui s’est déroulée sans perturbations. Benghabrit ne table sur aucun pourcentage de réussite. Une tradition à laquelle elle a, d’ailleurs, mis fin depuis son installation à la tête de ce département. Car, contrairement, à ses prédécesseurs, l’actuelle ministre de l’Education refuse que son département fixe...
(AFP 23/06/17)
Le repas lors duquel les musulmans rompent le jeûne du ramadan ('ftor') tend à devenir en Algérie un moment d'excès et de gaspillage, loin de l'esprit originel de ce mois dédié à un retour aux valeurs essentielles. Durant cette période, les croyants s’abstiennent de manger, boire, fumer et de relations sexuelles du lever au coucher du soleil, avant de rompre le jeûne au crépuscule. Traditionnellement un moment de convivialité et de partage, le ftor doit de plus en plus sortir de l'ordinaire aux yeux de certains...
(RFI 23/06/17)
La date n’a probablement pas été choisie au hasard. C’est ce mardi, journée mondiale des réfugiés et «Nuit du destin» dans la religion musulmane que le roi du Maroc Mohammed VI s’est engagé à traiter le cas des familles syriennes bloquées depuis plus de deux mois à la frontière avec l’Algérie. Une douzaine de familles fuyant la guerre ont traversé la Libye, le Soudan, puis l’Algérie, avant d’être prises dans le «no man’s land», une zone de «tension» disputée par les deux Etats qui ont officiellement...
(Jeune Afrique 23/06/17)
Les attendus du jugement de 33 pages de la Haute Cour de justice d’Afrique du Sud, rendu le 15 juin à Port Elizabeth et concernant la demande de saisie d’une cargaison de phosphate de la mine marocaine de Bou Craa à destination de la Nouvelle-Zélande, ont laissé pantois son propriétaire, l’Office chérifien des phosphates (OCP). L’argumentation des trois juges sud-africains, Selby Mbenenge, Clive Plasket et Glenn Goosen (dont Jeune Afrique Business+, le site d’information économique et financière du Groupe JA,...
(AFP 21/06/17)
Le nouveau Premier ministre algérien, Abdelmajid Tebboune, nommé le 24 mai, a soumis mardi soir à l'Assemblée populaire nationale (APN) le "plan d'action" de son gouvernement, marqué par un projet de réforme des subventions de l'Etat aux aliments et services de base. Le gouvernement va "lancer une large concertation (...) en vue de l'adaptation progressive de la politique des transferts sociaux" et des subventions aux produits et services de base, a annoncé le Premier ministre aux députés. Ces transferts sociaux...
(L'Expression (alg) 21/06/17)
La plupart d'entre eux ont relevé l'absence de chiffres et de délais pour la réalisation des objectifs tracés dans le Plan d'action. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Les observations sur le Plan d'action du gouvernement sont tombées avant qu'il ne soit présenté dans la soirée d'hier par le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, à l'APN. Lors de la cérémonie d'installation des structures de l'Assemblée, les députés ont livré leurs lectures sur ce projet. La plupart d'entre eux ont...
(AFP 21/06/17)
Le Maroc a annoncé mardi soir qu'il allait procéder "au traitement immédiat de la situation d’un groupe de 13 familles syriennes", coincées depuis mi-avril dans la zone frontalière maroco-algérienne. "En vertu de considérations humanitaires et à titre exceptionnel", le roi Mohammed VI a donné ses instructions afin de régler la situation de ce groupe de réfugiés, a annoncé mardi le cabinet royal dans un communiqué. Il s’agit d’une "mesure à caractère exceptionnel", qui "traduit une fois de plus l’engagement humaniste du royaume dans le traitement des problématiques migratoires dictée...
(Le Soir d'Algérie 21/06/17)
L’installation des instances de la nouvelle Assemblée populaire nationale, effectuée hier, n’a pas été totale puisque manquaient à l’appel trois des 12 commissions permanentes. Et pour cause, un litige est né entre les groupes parlementaires du FLN, du MSP et celui des députés indépendants autour de la présidence de deux commissions. Après une toute première répartition qui a abouti à la présidence de la commission de l'habitat, de l'équipement, de l'hydraulique et de l'aménagement du territoire au groupe des indépendants,...
(L'Expression (alg) 21/06/17)
Les députés du FLN s'exprimeront et voteront en faveur du Plan d'action du gouvernement. Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a instruit hier ses 161 députés regroupés au siège du parti à Hydra(Alger) à ne pas sortir, dans leurs interventions lors du débat sur le Plan d'action du gouvernement, «du cadre tracé par le programme du président de la République». Le Plan d'action, dont la présentation devant les députés était prévue durant la soirée d'hier, «est le prolongement...
(Midi Libre 21/06/17)
Le marché du médicament continue de connaître une instabilité concernant son approvisionnement. Selon des responsables, il y aurait un manque estimé à 200 médicaments au moment où le ministère de la Santé rassure assurant que la crise sera réglée. Lors d’une précédente édition, les responsables du secteur du médicament ont parlé d’une centaine de médicaments manquant sur le marché. Aujourd’hui, le département de la pharmacie et des équipements au niveau du ministère de la Santé évoque, après un bilan, que...
(Le Soir d'Algérie 21/06/17)
Les corrections des sujets des épreuves du baccalauréat seront lancées officiellement samedi prochain. Plus de 40 000 correcteurs sont mobilisés pendant une période allant jusqu’à dix jours pour la correction de plus de 760 000 copies d’examens. Après la fin des épreuves, place à la notation des copies des examens du bac. Les candidats devront attendre les délibérations prévues, au plus tard, pour le 15 juillet prochain. En attendant, les correcteurs entrent en scène à partir de samedi prochain pour...
(Le Quotidien d'oran 21/06/17)
Les services de la police judiciaire ont procédé à l'arrestation de deux suspects dans l'affaire du meurtre du professeur universitaire Karaoui Sarhane, au centre-ville de Tipasa, selon des sources sécuritaires. Les mêmes sources démentent l'information selon laquelle le mobile du crime serait de se venger sur le professeur pour une affaire de fraude à l'université, tout en se refusant à donner d'autres informations afin de préserver le secret de l'enquête. Selon l'expertise du médecin légiste, la victime a été atteinte...
(AFP 20/06/17)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a abandonné mardi ses poursuites en diffamation contre le quotidien français Le Monde, qui l'avait lié à tort au scandale financier des Panamas Papers et a depuis présenté ses excuses au chef d'Etat. A la présidente du tribunal correctionnel de Paris qui demandait si un accord entre les parties n'aurait pas pu être conclu avant, l'un des avocats du président algérien, Me Basile Ader, a expliqué que cette "décision toute récente", et "magnanime" tenait au...
(AFP 20/06/17)
Un Algérien a été condamné lundi à deux ans de prison pour avoir suspendu un bébé dans le vide et avoir publié les images sur Facebook pour obtenir des 'like', suscitant l'indignation des internautes, a indiqué la police algérienne. Au cours du week-end, l'homme avait publié sur sa page Facebook une photo montrant un enfant - âgé de moins de 18 mois selon la police - tenu d'une main par le dos de son tee-shirt, dans le vide depuis un...
(L'Expression (alg) 20/06/17)
Même si la majorité lui est amplement acquise, le Premier ministre doit s'ingénier à trouver le mot juste et la tonalité adéquate pour faire passer son Plan d'action. C'est aujourd'hui que le Premier ministre, passera le grand oral en présentant le Plan d'action du gouvernement devant les membres de l'Assemblée populaire nationale. «Les travaux de l'APN se poursuivront en deux séances, la première à 10h00 et sera consacrée à l'adoption de la liste des vice-présidents et la deuxième à 22h00...
(Jeune Afrique 20/06/17)
Ahmed Zabana est le premier d'une longue liste de militants pour l'indépendance de l'Algérie à être exécuté. A la veille de sa mort, il adresse une dernière lettre à ses proches. Il est 4h du matin, ce 19 juin 1956, quand Ahmed Zabana s’avance vers la guillotine. « Je suis fier de monter le premier sur l’échafaud », dit le jeune militant indépendantiste algérien qui, dans la prison Barberousse d’Alger, a rendez-vous avec la mort sans avoir jamais bénéficié de...
(Le Soir d'Algérie 20/06/17)
C’est dans l’enceinte de la prison de Serkadji, appelée autrefois Barberousse, que se sont retrouvés les anciens condamnés à mort par la France coloniale, pour commémorer l’exécution de Ahmed Zabana et Abdelkader Ferradj, tous deux, guillotinés le 19 juin 1956, à sept minutes d’intervalle. Ces anciens condamnés à mort, venus de plusieurs wilayas, étaient venus tôt le matin, assis sur des chaises, dans cette même cour, les regards étaient lointains, certainement partis, chacun dans ses souvenirs amers, quelques décennies plus...

Pages

(Le Soir d'Algérie 24/06/17)
Nouria Benghabrit estime que le taux de réussite des candidats au bac pour cette session sera plus important que celui de l’année dernière. La ministre de l’Education explique son optimisme par rapport à l’année scolaire qui s’est déroulée sans perturbations. Benghabrit ne table sur aucun pourcentage de réussite. Une tradition à laquelle elle a, d’ailleurs, mis fin depuis son installation à la tête de ce département. Car, contrairement, à ses prédécesseurs, l’actuelle ministre de l’Education refuse que son département fixe à l’avance les taux de réussite aux examens nationaux. Ainsi, jeudi soir, lors de son passage sur la chaîne de télévision nationale, Benghabrit, qui devait répondre à la question sur ses prévisions quant aux taux...
(AFP 23/06/17)
Le repas lors duquel les musulmans rompent le jeûne du ramadan ('ftor') tend à devenir en Algérie un moment d'excès et de gaspillage, loin de l'esprit originel de ce mois dédié à un retour aux valeurs essentielles. Durant cette période, les croyants s’abstiennent de manger, boire, fumer et de relations sexuelles du lever au coucher du soleil, avant de rompre le jeûne au crépuscule. Traditionnellement un moment de convivialité et de partage, le ftor doit de plus en plus sortir de l'ordinaire aux yeux de certains...
(RFI 23/06/17)
La date n’a probablement pas été choisie au hasard. C’est ce mardi, journée mondiale des réfugiés et «Nuit du destin» dans la religion musulmane que le roi du Maroc Mohammed VI s’est engagé à traiter le cas des familles syriennes bloquées depuis plus de deux mois à la frontière avec l’Algérie. Une douzaine de familles fuyant la guerre ont traversé la Libye, le Soudan, puis l’Algérie, avant d’être prises dans le «no man’s land», une zone de «tension» disputée par les deux Etats qui ont officiellement...
(Midi Libre 21/06/17)
Le marché du médicament continue de connaître une instabilité concernant son approvisionnement. Selon des responsables, il y aurait un manque estimé à 200 médicaments au moment où le ministère de la Santé rassure assurant que la crise sera réglée. Lors d’une précédente édition, les responsables du secteur du médicament ont parlé d’une centaine de médicaments manquant sur le marché. Aujourd’hui, le département de la pharmacie et des équipements au niveau du ministère de la Santé évoque, après un bilan, que...
(Le Soir d'Algérie 21/06/17)
Les corrections des sujets des épreuves du baccalauréat seront lancées officiellement samedi prochain. Plus de 40 000 correcteurs sont mobilisés pendant une période allant jusqu’à dix jours pour la correction de plus de 760 000 copies d’examens. Après la fin des épreuves, place à la notation des copies des examens du bac. Les candidats devront attendre les délibérations prévues, au plus tard, pour le 15 juillet prochain. En attendant, les correcteurs entrent en scène à partir de samedi prochain pour...
(Le Quotidien d'oran 21/06/17)
Les services de la police judiciaire ont procédé à l'arrestation de deux suspects dans l'affaire du meurtre du professeur universitaire Karaoui Sarhane, au centre-ville de Tipasa, selon des sources sécuritaires. Les mêmes sources démentent l'information selon laquelle le mobile du crime serait de se venger sur le professeur pour une affaire de fraude à l'université, tout en se refusant à donner d'autres informations afin de préserver le secret de l'enquête. Selon l'expertise du médecin légiste, la victime a été atteinte...
(AFP 20/06/17)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a abandonné mardi ses poursuites en diffamation contre le quotidien français Le Monde, qui l'avait lié à tort au scandale financier des Panamas Papers et a depuis présenté ses excuses au chef d'Etat. A la présidente du tribunal correctionnel de Paris qui demandait si un accord entre les parties n'aurait pas pu être conclu avant, l'un des avocats du président algérien, Me Basile Ader, a expliqué que cette "décision toute récente", et "magnanime" tenait au...
(AFP 20/06/17)
Un Algérien a été condamné lundi à deux ans de prison pour avoir suspendu un bébé dans le vide et avoir publié les images sur Facebook pour obtenir des 'like', suscitant l'indignation des internautes, a indiqué la police algérienne. Au cours du week-end, l'homme avait publié sur sa page Facebook une photo montrant un enfant - âgé de moins de 18 mois selon la police - tenu d'une main par le dos de son tee-shirt, dans le vide depuis un...
(Le Soir d'Algérie 20/06/17)
C’est dans l’enceinte de la prison de Serkadji, appelée autrefois Barberousse, que se sont retrouvés les anciens condamnés à mort par la France coloniale, pour commémorer l’exécution de Ahmed Zabana et Abdelkader Ferradj, tous deux, guillotinés le 19 juin 1956, à sept minutes d’intervalle. Ces anciens condamnés à mort, venus de plusieurs wilayas, étaient venus tôt le matin, assis sur des chaises, dans cette même cour, les regards étaient lointains, certainement partis, chacun dans ses souvenirs amers, quelques décennies plus...
(Le Soir d'Algérie 20/06/17)
Si elle n’a jamais fait mystère des résistances que son action subit de la part du courant islamo-conservateur, la ministre de l’éducation nationale se réjouit que cela se manifeste de manière «isolée», se félicitant même qu’une «certaine décantation» se soit opérée. Pour Nouria Benghabrit qui s’exprimait, hier dans le cadre du forum du quotidien El Moudjahid, «la rigueur et la transparence imprimées au secteur, comme dans le processus de recrutement ne doivent certainement pas agréer à tout le monde», car...
(Le Soir d'Algérie 20/06/17)
Le ministère de la Santé a réagi, hier, aux alertes sur la pénurie de médicaments. Le département de Mokhtar Hasbellaoui qui a fait une évaluation de la situation, assure qu’aucun médicament essentiel n’est en rupture. Cependant, reconnaît-il, certains produits connaissent une tension. Le ministère de la Santé rassure sur la disponibilité du médicament. La semaine dernière, les opérateurs ont rendu publique une liste de plus d’une centaine de médicaments en rupture dont des produits fabriqués localement. Le Dr Hamou Hafed,...
(Midi Libre 20/06/17)
La dernière semaine de Ramadhan est synonyme d’un branle-bas au sein des familles, en particulier celles qui ont des enfants et les Mais à quel prix? Après avoir été mis à rude épreuve durant les trois premières semaines du Ramadhan par la folie des différentes dépenses, il ne reste aux parents qu‘à consentir encore des sacrifices financiers pour maintenir les traditions et faire plaisir à leurs enfants. Porter des nouveaux habits, c‘est le charme de l‘Aïd pour les enfants qui...
(Le Quotidien d'oran 20/06/17)
Les établissements postaux, fonctionnant en brigades, vont assurer un service nocturne, pendant la dernière semaine du mois sacré de Ramadhan, qui connaît une grande affluence des usagers, a indiqué, lundi, un communiqué de la direction générale d'Algérie Poste. «Algérie Poste informe son aimable clientèle, qu'en prévision de la fête de l'Aid El Fitr et à l'effet de satisfaire nos usagers, au titre des échéances, de virements et des paiements de salaires, et de pensions générant une grande affluence dans le...
(Le Soir d'Algérie 19/06/17)
Le ministère de l’Education a enregistré 10 156 absences durant les épreuves du baccalauréat auprès des candidats scolarisés dont 1 815 sont des retardataires. Un taux de 2,07% sur un nombre total de 491 765 candidats. Le nombre des absences auprès des candidats libres est de 92 671. Soit un taux de 34,22% sur un nombre total de 270 000 candidats. Il n’y aura pas de clémence envers les candidats retardataires aux épreuves du bac. L’inspecteur général du ministère de...
(AFP 19/06/17)
Sans ses ânes, la Casbah d'Alger, cité millénaire classée par l'Unesco au patrimoine mondial de l'Humanité, croulerait sous les ordures, ses ruelles étroites, sinueuses et parsemées d'escaliers empêchant l'accès de tout véhicule. Dès l'aube, la dizaine d'éboueurs de la Casbah enfilent leurs combinaisons vertes aux couleurs de Netcom - l'entreprise publique chargée de la propreté d'Alger - et sanglent aux flancs des ânes les "chouaris", grands paniers en alfa (sorte de jonc nord-africain) qu'ils fabriquent eux-mêmes. Puis, ils gravissent en...
(Midi Libre 19/06/17)
L’Onab reproche aux importateurs d’avoir dit qu’il "ne dispose ni de moyens suffisants pour importer les quantités qui lui ont été octroyées, ni de compétences en la matière". Selon ces importateurs, "le premier avis d’appel d’offres de l’Onab s’est révélé infructueux"… c’est dire toute la crise qui pointe à l’horizon! Il lui faudrait, selon eux, "deux à trois mois pour importer… le temps de voir le cheptel algérien périr", poursuit-il, avant d’assurer que l’Office a obtenu ce quota de licence...
(Tout sur l'Algérie 19/06/17)
Les éleveurs de volailles commencent à s’inquiéter du manque d’aliments. Hier dimanche 18 juin, les représentants du conseil interprofessionnel des aviculteurs de l’est, de l’ouest et du centre du pays ont rencontré le ministre de l’Agriculture pour lui faire part de leur inquiétude.« Nous avons parlé d’élevage de volailles en Algérie de façon générale et de la question des aliments en particulier car il y a un grand et flagrant manque d’aliments », affirme Mohamed Habas, éleveur de volailles à...
(AFP 18/06/17)
L'armée algérienne a annoncé samedi soir avoir tué trois islamistes armés et en avoir capturé plusieurs autres lors d'une opération dans l'est de l'Algérie qui est toujours en cours. L'opération de l'armée et de différents corps de sécurité à Constantine et Skikda (est du pays), lancée le 11 juin, a permis "l’élimination de trois terroristes, la capture de trois autres et de huit éléments de soutien aux groupes criminels, et la reddition d’un autre terroriste", selon un communiqué du ministère de la Défense. Des armes, une quantité de munitions et de l'argent ont été notamment récupérés lors de cette opération.
(AFP 17/06/17)
Mains dans des bassines d'eau savonneuse, 412 Algériennes ont inscrit l'Algérie au Livre Guinness des Records en battant vendredi soir le record du monde du plus grand nombre de gens lavant la vaisselle en même temps, a constaté un journaliste de l'AFP. En présence d'une juge officielle du Livre Guinness, les 412 jeunes femmes - aucun homme ne s'est risqué à l'exercice - ont lavé chacune simultanément deux assiettes, à l'issue d'un repas de charité offert à Alger par une marque de liquide vaisselle d'une filiale algérienne d'un grand groupe allemand de détergents et cosmétiques. "Vous êtes officiellement extraordinaires!", a lancé, selon la formule consacrée, la juge du Livre Guinness...
(L'Expression (alg) 17/06/17)
Le gouvernement sauve des milliers d'emplois, donne un plan de charge pour des milliers d'entreprises et concrétise une promesse électorale du président de la République. Le Premier ministre a fixé ses priorités. Un mois à peine après son installation au Palais du gouvernement, il concrétise sa première grande promesse, à savoir un soutien sans réserve au secteur de l'habitat. La signature de l'accord-cadre entre le ministère de l'Habitat et le Crédit populaire algérien pour le financement de 120.000 logements de...

Pages

(Jeune Afrique 23/06/17)
Les attendus du jugement de 33 pages de la Haute Cour de justice d’Afrique du Sud, rendu le 15 juin à Port Elizabeth et concernant la demande de saisie d’une cargaison de phosphate de la mine marocaine de Bou Craa à destination de la Nouvelle-Zélande, ont laissé pantois son propriétaire, l’Office chérifien des phosphates (OCP). L’argumentation des trois juges sud-africains, Selby Mbenenge, Clive Plasket et Glenn Goosen (dont Jeune Afrique Business+, le site d’information économique et financière du Groupe JA, s’est procuré copie), est à ce point orientée qu’elle ne laissait aucune chance à l’OCP de lever l’immobilisation du navire dans le port d’Algoa Bay, retenu à quai depuis le 1er mai. « Le territoire...
(Le Soir d'Algérie 19/06/17)
L’entreprise portuaire d’Alger (EPAL) a enregistré une augmentation de 5% de son chiffre d’affaires lors des cinq premiers mois de l’année en cours par rapport à la même période de l’exercice précédent. Une augmentation que l’EPAL explique dans un communiqué diffusé hier par la hausse de sa productivité. Ainsi, le chiffre d’affaire de l’entreprise a atteint 4,39 milliards DZD au 31 mai 2017, contre 4,18 milliards DZD durant la même période de 2016. «Les rendements portuaires, explique-t-on, étant en nette amélioration, l’attente des navires en rade a diminué comparativement à la même période de 2016». «L’attente en rade est passée d’une journée et demie en 2016 à 14 heures et demie 2017. Aussi, la durée moyenne des séjours à quai...
(AFP 17/06/17)
Le groupe public marocain OCP, géant mondial des phosphates, a dénoncé vendredi la décision de la justice sud-africaine de maintenir sous séquestre, en attendant un procès sur le fond, une cargaison de phosphates partie du Sahara occidental. L'Office chérifien des phosphates (OCP) "conteste la décision de renvoyer le dossier sur le fond, et le fait qu'une juridiction locale s'approprie un dossier qui n'a rien à voir avec l'Afrique du Sud", a déclaré à l'AFP le directeur juridique de l'OCP, Otmane Bennani Smires. L'Afrique du Sud avait arraisonné le 1er mai un cargo chargé de phosphates parti de Laâyoune, au Sahara occidental sous contrôle...
(Le Monde 16/06/17)
Le gouvernement algérien parie sur le renouvelable pour renforcer la sécurité énergétique du pays. L’Algérie doit faire face à plusieurs problèmes énergétiques majeurs : une dépendance forte aux hydrocarbures ; une production en baisse ; et une consommation nationale record. En cause notamment une politique de subventions publiques coûteuse. Elle a coûté 27,7 milliards de dollars en 2016, dont 15,3 milliards de dollars injectés dans le soutien indirect aux prix des carburants, du gaz et de l’électricité. Or, ces subventions, de l’avis des économistes...
(Midi Libre 15/06/17)
L’accélération de la cadence de la numérisation de l’économie est le sujet à propos duquel a eu à s’exprimer, ce mercredi, la ministre des Technologies de l’information, de la communication et de l’économie numérique. Accueillie à l’émission l’Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne, Imane Houda Faraoun rappelle que la numérisation globale des systèmes financiers, de l’administration, des services publics et des entreprises, figurent parmi les objectifs que s’est fixé son département. A ce titre,...
(Jeune Afrique 13/06/17)
Modernisation, mécanisation, restructuration des terres cultivables… Le développement de l’agro-industrie doit être une priorité pour l'Algérie. Objectif : parvenir à la sécurité alimentaire. Dans le pays qui a vu naître la clémentine, Slim Othmani, le patron de Rouiba, leader national des jus de fruits, reconnaît importer la plupart de ses intrants. La priorité accordée à l’industrialisation après l’indépendance puis les facilités apportées par la manne pétrolière ont fait de l’agriculture le parent pauvre de l’économie, bien qu’elle représente 12 % du...
(Jeune Afrique 13/06/17)
L'Algérie a gagné le procès en arbitrage international que lui avait intenté l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris, ancienne grande figure de la téléphonie dans le pays. Les Algériens pavoisent : ils ont gagné le procès en arbitrage international que leur avait intenté l’homme d’affaires égyptien Naguib Sawiris, ancien propriétaire de Djezzy, opérateur privé de téléphonie, aujourd’hui détenu à 51 % par l’État algérien. En octobre 2012, Sawiris avait porté plainte contre l’Algérie, lui réclamant 4 milliards de dollars de dommages et...
(AFP 08/06/17)
Un tribunal arbitral a rejeté la demande du milliardaire égyptien Naguib Sawiris, qui réclamait 4 milliards de dollars à l'Etat algérien dans un litige sur le rachat de l'opérateur mobile algérien Djezzy, ont annoncé mercredi les avocats d'Alger. La sentence arbitrale a été rendue le 31 mai, à l'issue de plusieurs années d'une procédure, lancée en 2012 par M. Sawiris auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), un mécanisme d'arbitrage de la Banque mondiale...
(La Nouvelle République 08/06/17)
Le Forum d’affaires Algérie-Union Européenne (UE) sur les énergies renouvelables, dédié à l’investissement dans ce créneau, prévu le 13 juin à Alger, va-t-il se tenir à cette date ? Selon certaines sources, il serait déjà reporté. L’Algérie et l’UE ont signé le 13 mars dernier à Bruxelles une convention de financement par l’UE d’un programme d’appui au développement des énergies renouvelables et à la promotion de l’efficacité énergétique en Algérie d’une valeur de 10 millions d’euros. «Ce programme est déjà...
(Midi Libre 06/06/17)
Le président de la Confédération algérienne du patronat (CAP), Boualem M’rakech, a indiqué hier que la solution pour sortir l’Algérie de la crise qu’elle traverse est de remettre tout en cause et d’en finir avec la médiocrité qui, a-t-il dit, a pris de la place aujourd’hui en Algérie. Lors de son passage à l’émission "L’Invité de la rédaction" de la Chaîne III de la Radio algérienne, pour s’exprimer sur la rencontre qu’il avait eue la veille avec le ministre de...
(Jeune Afrique 06/06/17)
En Algérie, une des priorités des autorités reste de favoriser la production locale en ce qui concerne le secteur automobile. Bilan sur les avancées du pays en la matière. Vive le « Made in Dzair ». Le but des autorités reste de substituer la production locale aux importations, en ciblant 450 000 véhicules d’ici à 2023, avec, comme robinet, les licences d’importation. Une politique protectionniste qui bute sur les capacités industrielles. Ainsi, les ventes de véhicules neufs ont été divisées par...
(Le Quotidien d'oran 06/06/17)
La Banque Mondiale (BM) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'Algérie, en 2017 et en 2018, du fait du recul des cours de pétrole, en tablant sur des estimations légèrement inférieures à celles de janvier dernier. Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales, publié dimanche, à Washington, la BM a ramené ses projections de croissance pour l'Algérie, en 2017 à 1,8% contre 2,9% projeté dans son rapport de janvier dernier, soit une baisse de...
(La Tribune 03/06/17)
La réformes économiques entreprises par Alger suite aux contrecoups de la baisse des cours du pétrole vient d’être adoubée par les administrateurs du FMI. En effet, les mesures d’austérité que les autorités algériennes commencent à mettre en œuvre ont été saluées par le FMI. L’institution a par ailleurs recommandé une réforme du régime de change et a appelé la banque centrale à garder un œil sur les tensions inflationnistes et à relever son taux directeur en cas de besoin. Le...
(Agence Ecofin 02/06/17)
(Agence Ecofin) - Abdelmoumen Ould Kaddour, le nouveau PDG de la compagnie algérienne des hydrocarbures Sonatrach, a inauguré mercredi, à Illizi, le gazoduc GR6, long de 536 km, qui relie Rhourd Ennouss à Hassi R’mel, rapporte l’agence de presse algérienne APS. Le gazoduc dont la construction a coûté 64 milliards de dinars, a été entièrement réalisé par des entreprises locales telles que Cosider, Alfapipe et ENACT. Sa capacité de transport est de quatre milliards de mètres cubes par an, en...
(Le Soir d'Algérie 31/05/17)
La Société nationale de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) qui a lancé, le 20 mai dernier, une campagne de recouvrement de ses dettes auprès de ses clients, qui se chiffrent à 62,5 milliards de dinars, invite les clients mauvais payeurs à se présenter pour établir, d'un commun accord, un échéancier de paiement. A défaut, la compagnie nationale procédera à une coupure de courant. Elle serait déjà passée à l’acte dans la wilaya de Tipasa, où la Direction de...
(L'Expression (alg) 29/05/17)
Les titulaires de ces postes doivent faire preuve d'une grande capacité d'adaptation pour atteindre les défis qui leur ont été assignés, et cela passe d'abord par le grand test qu'est le Ramadhan! Pas le temps de s'échauffer pour certains nouveaux ministres! A peine installés, ils sont directement appelés au...front. Le premier qui va au charbon est incontestablement le ministre du Commerce Ahmed Saci. L'ex-wali de Tlemcen a hérité d'un secteur des plus sensibles à la veille du mois sacré du...
(Le Soir d'Algérie 29/05/17)
L’association de la protection du consommateur alerte sur la pénurie du lait en sachet. Pourtant, le ministère de l’Agriculture a déclaré avoir augmenté de 20% les quotas du groupe Giplait en poudre de lait en prévision du mois de Ramadhan. L’association des commerçants et artisans algériens estime, de son côté, que le problème est lié à la forte demande que connait ce produit durant ce mois. Le problème récurrent de pénurie du lait en sachet refait-il surface ? Selon Mustapha...
(Le Quotidien d'oran 29/05/17)
A l'approche de la saison estivale, le ministère du Commerce lance une campagne de sensibilisation consommateurs mais également de tous les intervenants dans la vente de denrées alimentaires réfrigérées ou congelées afin d'éviter la rupture de la chaîne de froid. Selon le ministère, la chaîne de froid concerne l'ensemble des intervenants dans les différentes filières alimentaires et offre de sérieuses garanties aux niveaux de la fabrication, du stockage, du transport et de la distribution des produits. Le message est de...
(Le Quotidien d'oran 29/05/17)
L'option de l'annulation de la 20ème édition du Salon international de l'Automobile d'Alger, prévue en septembre prochain semble envisagée par l'Association des constructeurs concessionnaires automobiles d'Alger (ACC2A). Une consultation lancée, par cette association professionnelle a révélé l'existence d'une unanimité parmi les 40 concessionnaires automobiles pour l'annulation de la prochaine édition de ce salon international, en raison du retard dans l'attribution des licences d'importation des véhicules, au titre de l'année 2017. C'est ce qui a été annoncé, hier, par Riad Andalouci,...
(La Nouvelle République 24/05/17)
Le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa, est présent, à partir d’aujourd’hui mercredi à Vienne, capitale autrichienne, pour prendre part à la réunion ministérielle Opep et non-Opep. «Le ministre de l’Energie, M. Noureddine Boutarfa se rend à Vienne les 24 et 25 mai 2017 pour prendre part à la réunion du haut comité de monitoring conjoint Opep et non Opep, à la 172e conférence ministérielle de l’Opep et à la conférence ministérielle Opep et non-Opep», souligne un communiqué du ministère. Il...

Pages

(RFI 12/06/17)
La première journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 de football s’est achevée ce 11 juin 2017 sur des victoires de l’Algérie, du Bénin, de la République centrafricaine et de la Tunisie. Pas de grosse surprise pour la fin de la « première journée » des éliminatoires de la CAN 2019 de football, ce 11 juin 2017. Dans le groupe J, l’équipe de Tunisie s’est imposée 1-0 face à l’Egypte, finaliste de la CAN 2017, lors d’un des matches les plus attendus du week-end. Un peu plus tôt, la sélection d’Algérie avait battu celle du Togo sur le même score, après une prestation en demi-teinte. Un à zéro, c’est aussi le résultat...
(RFI 12/06/17)
L’équipe d’Algérie a battu celle du Togo 1-0, ce 11 juin 2017 à Blida, dans le groupe D des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. C’est une première victoire en match officiel pour le nouveau sélectionneur des « Fennecs », l’Espagnol Lucas Alcaraz. L’équipe d’Algérie n’a pas fait d’étincelles pour ses débuts en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Mais elle a offert quelques surprises au public de Blida, ce 11 juin 2017, face à la sélection du Togo. A commencer par la titularisation d’Aïssa Mandi en défense centrale, alors que Carl Medjani était pressenti à ce poste quelques minutes avant le coup d'envoi. Lucas Alcaraz, le nouveau sélectionneur des « Fennecs », a par ailleurs...
(AFP 08/06/17)
L'Entente sportive Sétif (ES Sétif) a remporté le titre de champion d'Algérie pour la 8e fois de son histoire grâce à sa victoire 3 à 0 face à MO Béjaïa, mercredi, lors de la 28e journée. L'ES Sétif, 2e club le plus titré du pays derrière la JS Kabylie (14 victoires), totalise 54 points contre 47 à son suivant immédiat, le MC Alger, défait 3 à 2 par le RC Relizane, et ne peut donc plus être rejoint à deux...
(AFP 02/06/17)
Le nouveau sélectionneur de l'Algérie Lucas Alcaraz a dévoilé jeudi sa première liste de 23 joueurs pour les deux prochains matches des Fennecs, marquée par le retour de Sofiane Feghouli et Carl Medjani, et l'appel de jeunes éléments. Le milieu de terrain de West Ham Sofiane Feghouli et le défenseur central de Trabzonspor Carl Medjani retrouvent la sélection après en avoir été écarté par le précédent entraîneur, le Belge Georges Leekens. Le gardien de but Raïs M'Bolhi, le latéral droit...
(RFI 01/06/17)
Quelques semaines après sa nomination au poste de sélectionneur de l’Algérie, Lucas Alcaraz est entré dans le vif du sujet avec une liste de 25 joueurs retenus pour le match amical contre la Guinée et la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 face au Togo. Le nouveau sélectionneur de l’Algérie, Lucas Alcaraz, a dévoilé ce 1er juin sa première liste de 25 Fennecs retenus pour le match amical contre la Guinée le 6 juin et la première journée...
(AFP 19/05/17)
Le tournoi de football des Jeux de la solidarité islamiques 2017 continue de déjouer les pronostics puisque la finale opposera l'Azerbaïdjan à Oman, alors que le Cameroun et l'Algérie sont restés sur le carreau. On attendait plutôt les nations africaines, plus réputées sur le papier, mais Lions et Fennecs devront se contenter du bronze, laissant au pays hôte le soin d'affronter le Sultanat pour l'or. Les Azéris n'ont fait qu'une bouchée de l'Algérie (2-0) en demie et s'annoncent de plus...
(Autre média 16/05/17)
Dans un entretien accordé à FIFA.com, le sélectionneur national Lucas Alcaraz ne manque pas d’ambitions et refuse de baisser les bras dans la course à la qualification à la Coupe du monde-2018 en Russie dans un peu plus d’une année. D’ailleurs, même si les chances de l’EN sont minces, l’entraîneur espagnol ravive l’espoir et assure que les deux matchs face à la Zambie seront les clés d’une possible Remontada pour se qualifier. Ainsi, il déclare : «J'ai le plaisir d'entraîner...
(La Nouvelle République 20/04/17)
«Je vous promets de parler français dans très peu de temps.» Ce sont les premiers mots prononcés par le nouvel entraîneur, lors de sa première conférence de presse. Le contenu permet de décoder ce qui va caractériser sa présence en Algérie mais aussi comment il compte mener sa barque à bon port sans décevoir le public algérien, pour ne pas dire la nation algérienne. C’est un honneur, dira-t-il d’être en Algérie et un honneur d’accepter ce défi qui n’est pas...
(AFP 19/04/17)
"Je vais bâtir une équipe (...) même si la situation actuelle est mauvaise": l'Espagnol Lucas Alcaraz, nommé sélectionneur de l'Algérie pour deux ans, ne s'est pas voilé la face mercredi, ambitionnant toutefois de mener les Fennecs jusqu'en en demi-finale de la CAN-2019, un "défi passionnant". "Je vais bâtir une équipe qui va lutter pour gagner tous les matches, même si la situation actuelle est mauvaise, en mettant de l'envie, de la conviction et du professionnalisme", a déclaré le technicien de 50 ans lors de sa conférence de presse de présentation. "Je me suis engagé avec l'Algérie avec l'objectif de qualifier la sélection à la CAN-2019 et atteindre le dernier carré de ce tournoi."
(Midi Libre 19/04/17)
Le président de la commission fédérale de l’arbitrage, Messaoud Koussa, a annoncé hier sa démission, après un incident hier lors d’une réunion des arbitres. En effet, dans une déclaration faite à une chaîne de télévision privée, Messaoud Koussa affirme avoir quitté la présidence de cette commission. Cependant, il garde toujours son statut de membre du bureau fédéral de la Fédération algérienne de football. Koussa aurait, selon ce même média, quitté la commission de l’arbitrage après l’incident d’hier l’opposant à Mokhtar...
(RFI 13/04/17)
Depuis le départ de Georges Leekens après une CAN 2017 décevante au Gabon, l'équipe nationale d’Algérie cherchait un nouveau sélectionneur. La Fédération algérienne de football vient d'annoncer la nomination de Lucas Alcaraz, technicien espagnol de 50 ans qui officiait il y a encore quelques jour à Grenade en Liga. Avant même que l’équipe nationale d'Algérie ne quitte le territoire gabonais lors de la CAN 2017, le Belge Georges Leekens avait donné sa démission. Depuis, un nouveau président a été élu...
(AFP 11/04/17)
Le gardien de but du club algérien de football MC Alger (1ère division), Faouzi Chaouchi, a été condamné mardi à six mois de prison avec sursis pour avoir agressé un policier, ont rapporté des médias locaux. L'ancien gardien de l'équipe algérienne de football, âgé de 32 ans, était poursuivi pour "agression" contre un policier chargé de la fouille des joueurs lors d'un match du championnat algérien disputé par son équipe le 7 février à Alger contre le NAH Dey. Selon...
(AFP 10/04/17)
Le milieu ivoirien Jean Michaël Seri (Nice) et le milieu algérien Ryad Boudebouz (Montpellier), deux des meilleurs passeurs du championnat de France, figurent parmi les finalistes du prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain de Ligue 1, selon la liste dévoilée lundi par RFI et France 24. Le prix sera décerné le 15 mai à l'issue du vote d'une centaine de journalistes spécialistes du football français et africain Avec Nice, 3e de L1, Seri a délivré 9 passes décisives cette...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Le fondateur du premier centre de formation professionnelle en Algérie et dirigeant du Paradou AC a succédé lundi au très contesté Mohamed Raouraoua. Portrait. Parti de rien en 1994, Kheireddine Zetchi, président-fondateur du Paradou AC, est le nouvel homme fort du ballon rond algérien. Seul en course, il a été élu, lundi 20 mars, à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), avec 64 voix sur les 103 exprimées, durant une assemblée générale qui s’est tenue à huis...
(APA 21/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Khereddine Zetchi, seul candidat en lice, a été élu comme nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), lundi à Alger, lors d’une assemblée générale élective. Il a obtenu 64 voix, contre 35 contre et 4 votes non exprimés lors du scrutin. Il succède à Mohamed Raouraoua (69 ans) qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat à la tête de l'instance fédérale qu’il dirigeait à nouveau depuis près de 18 ans...
(AFP 20/03/17)
L’homme d'affaires Kheireddine Zetchi a été élu lundi à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), succédant à l'homme fort du football algérien Mohamed Raouraoua, qui n'a pas souhaité briguer un nouveau mandat, ont annoncé lundi les médias algériens. Candidat unique, M. Zetchi, président du Paradou Athletic Club (2e division) a été élu avec 64 voix sur 130 votants lors d'une assemblée générale de la fédération tenue à huis clos, à Alger. M. Zetchi a été rendu célèbre...
(APA 14/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Initialement prévue le 20 mars prochain, l'assemblée générale élective de la Fédération algérienne de football (FAF) a été reportée au 27 avril prochain faute de candidat, annonce la commission électorale sur le site officiel de la FAF. A la date de clôture du dépôt de candidatures, dimanche à minuit, le président du Paradou AC (Ligue 2), Kheireddine Zetchi, était l'unique candidat déclaré. Le sport algérien a engagé un processus de renouvellement de toutes ses fédérations...
(AFP 06/03/17)
"A sept ans, en sortant de l'école, je balançais mon cartable et j'allais jouer au foot avec les garçons du quartier", se remémore Fathia. Vingt ans plus tard, la jeune femme n'a pas renoncé aux crampons et joue milieu de terrain. Sur la pelouse du stade de Relizane, à l'ouest d'Alger, elle se démarque avant de faire une passe décisive. Fathia, qui est aussi membre de l'équipe nationale, s'entraîne avec ses 14 camarades sous le regard exigeant de leur entraîneur,...
(L'Expression (alg) 28/02/17)
Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, est sorti hier de son mutisme à l'occasion de l'AGO, pour répondre à ses rivaux et défendre ses bilans. Tenue au Centre technique national de Sidi Moussa, cette AGO a été marquée par une forte présence des médias, ainsi que les membres de l'AG (97 membres statutaires), au moment où l'opinion publique attendait avec impatience de connaître les projets du boss de la FAF et surtout sa «contre-attaque». Avant d'entamer les travaux de...
(Jeune Afrique 22/02/17)
Le 12 mars prochain, le président de la Fédération algérienne de football devra laisser sa place à son successeur, encore inconnu. Homme fort du football algérien depuis sa réélection en 2009 à la tête d’une fédération qu’il avait déjà dirigée de 2001 à 2005, Mohamed Raouraoua (69 ans) n’a pas l’intention de briguer un nouveau mandat en mars, comme l’ont confirmé à JA plusieurs sources proches du bureau fédéral de la FAF. Sous le feu des critiques des supporters et...

Pages

(Huffingtonpost 31/05/17)
Djamel Alilat, journaliste au quotidien francophone El Watan El Watan, arrêté le dernier au Maroc, est arrivé à l'aéroport d'Alger, a annoncé son frère sur son compte facebook. Il avait embarqué à Casablanca vers la mi-journée. Pour rappel, le journaliste d'El Watan a été arrêté dimanche 28 mai par la police royale marocaine, alors qu’il couvrait les manifestations et contestations dans la région du Rif marocain. Il a été maintenu en garde à vue depuis dimanche soir jusqu'à son expulsion du royaume marocain ce matin.
(RFI 26/04/17)
Neuf femmes algériennes racontent, à moitié nues, dans un hammam d’Alger, leur vie pendant les années de plomb. Cette histoire poignante et poétique a ouvert hier en avant-première le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (PCMMO) en Seine-Saint-Denis. Le film de la réalisatrice franco-algérienne Rayhana, À mon âge je me cache encore pour fumer, sort ce mercredi 26 avril dans les salles en France. Et le Festival propose parmi les 50 films projetés un focus très prometteur sur le cinéma algérien. C’est un film courageux, tragique et lumineux, à l’image de sa réalisatrice, née à Alger, en 1964, et réfugiée politique en France depuis 2000. En janvier 2010 - cinq ans avant l’attentat contre Charlie Hebdo - Rayhana...
(RFI 29/03/17)
Le réalisateur et producteur algérien Fayçal Hammoum a présenté au Festival Cinéma du réel à Paris « Vote off », un patchwork cinématographique sur trois abstentionnistes désabusés lors des dernières élections présidentielles en Algérie. Censuré en Algérie (« comporte des contenus portant atteinte aux symboles de l’Etat et de sa Souveraineté »), ce premier documentaire du réalisateur a été projeté en première mondiale à Paris. Entretien. RFI : Vote off commence avec un chantier, des ouvriers montant un panneau pour...
(AFP 25/03/17)
Revenant sur l’épisode tragique de l’embuscade de Palestro, l’Algérien Aziz Chouaki et le Français Bruno Boulzaguet réveillent, au théâtre, la mémoire d’une guerre qui ne disait pas son nom.La Kabylie. 18 mai 1956. À proximité du village de Djourrah, dans les gorges du Palestro, une section du 2° bataillon du 9° régiment d’infanterie coloniale tombe dans une embuscade. Sur la vingtaine d’« appelés » qui la compose, un seul en réchappe. L’Écho d’Alger dénonce un « atroce » massacre. La...
(Tout sur l'Algérie 18/03/17)
L’écrivain algérien installé à Montréal, Karim Akouche, a annoncé jeudi avoir dû quitter l’Algérie « en urgence » pour Paris à cause de « menaces sérieuses sur son intégrité physique ». « Je suis dans l’avion. Je quitte l’Algérie en urgence. Direction : Paris. J’improvise ce texte. Des menaces sérieuses, sur mon intégrité physique, pèsent sur moi. Tout cela à cause de mon roman : La Religion de ma mère », explique l’écrivain sur son compte Facebook, sans donner de...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Un livre sous forme d’enquête apporte un nouvel éclairage sur le rapport houleux, passionné et contradictoire que l’auteur Albert Camus a entretenu avec le nationalisme algérien. La place de l’auteur français Albert Camus dans la mémoire algérienne reste sujette à débat. En effet, l’auteur reste connu pour ne pas avoir soutenu le combat pour l’indépendance, s’en être tenu à une dénonciation de certaines pratiques colonialistes et s’être cantonné à une position ambiguë concernant l’action du Front de libération nationale (FLN)...
(Le Figaro 17/03/17)
Laissé à l'abandon par des pouvoirs publics négligents, ce mausolée majestueux tombe en ruine et se dégrade rapidement. Si rien n'est fait, les futurs touristes n'y verront plus qu'un tas de gravats et de plantes. Sur la côte algérienne, entre la Méditerranée et le mont Chenoua, trône le Tombeau de la chrétienne. Propice au repos des défunts, c'est peut-être dans l'oubli éternel qu'il finira par tomber. Depuis des années, les visiteurs ne font que le constat de l'abandon des lieux...
(Le Monde 14/03/17)
Franssou Prenant confronte poétiquement la ville d’hier à celle d’aujourd’hui. Bienvenue à Madagascar, annoncé comme un documentaire, ne se laisse pas facilement prendre au petit jeu des classifications cinématographiques, s’inscrivant plus volontiers dans la veine de l’essai nomade, tel que l’ont pratiqué de grands inventeurs comme Chris Marker (Sans soleil) ou Jean-Daniel Pollet (Méditerranée). Et si l’essai reste avant tout le lieu privilégié d’une libre combinaison des images et des sons, on ne sera pas étonné d’apprendre que Franssou Prenant,...
(AFP 13/03/17)
"C'était spectaculaire! D'un seul regard, on pouvait embrasser deux millénaires de l'histoire d'Alger", raconte, la voix empreinte d'émotion, l'archéologue Kamel Stiti en se remémorant la découverte en 2009 de vestiges en plein coeur de la capitale algérienne. L'histoire de la plus importante découverte archéologique d'Algérie a commencé avec des sondages exploratoires sur le tracé du métro d'Alger. Ces trouvailles ont ensuite mené à des fouilles, lancées en 2013, qui ont permis d'exhumer des vestiges s'étendant de l'ère romaine -- à la fin du Ier siècle avant J.-C., quand Alger s'appelait Icosium -- à celle de la colonisation française, en passant par les époques byzantine...
(RFI 09/03/17)
En Algérie, Anouar Rahmani, jeune auteur, a été convoqué par les forces de l'ordre à propos d'un roman publié sur internet. Il est poursuivi pour insultes envers l'islam. Fin février, Anouar Rahmani, 25 ans, reçoit une convocation de la police de Tipaza, à 70 kilomètres de la capitale. Il est interrogé par sept agents de police sur un roman, La ville des ombres blanches, publié sur Internet au mois d'août dernier. Le jeune homme explique que deux passages sont mis en cause. L'un où un enfant a une conversation avec un homme sans domicile fixe appelé « Dieu ».
(Le Point 06/03/17)
Au poste de police, le jeune écrivain Anouar Rahmani a été interrogé sur ses croyances religieuses et ses convictions politiques. Un bien mauvais signal. Tout commence en 2016. Anouar Rahmani, écrivain algérien en herbe et étudiant en droit, publie son deuxième roman en arabe et sur Internet. Son titre : La Ville des ombres blanches. Dans cet ouvrage de 300 pages, l'auteur consacre un chapitre à des discussions entre un enfant et un SDF fou qui se prend pour Dieu...
(La Nouvelle République 07/11/16)
Une ambiance festive et un moment de partage entre les participants nationaux et étrangers a marqué la 8e édition du Festival international du théâtre de Béjaïa. Cette manifestation de dimension internationale qui s’est déroulée avec beaucoup succès a été marquée aussi par la présentation d’une trentaine de spectacles et l’organisation d’un colloque sur le thème «Le théâtre et la mythologie en Méditerranée», d’un séminaire de formation sur «La critique théâtrale», ouvert aux journalistes participants au festival ainsi que d’une journée...
(Le Parisien 03/11/16)
La maisonde l'environnement accueille demain deux séances de « Le sable y est... ». Une pièce écrite d'après le livre recueillant les témoignages de 21 anciens appelés de la commune ayant participé à la guerre d'Algérie entre 1954 et 1962, « Appelés d'Algérie, 50 ans pour défaire mon paquetage. » La comédienne Catherine Lenne incarne sur scène Fanny, chanteuse de cabaret et symbole féminin de cette guerre qui fait entendre ces témoignages.
(La Voix du Nord 21/10/16)
Patrick Pennel, 63 ans et jeune transporteur-chauffeur retraité, n’a pas connu la Guerre d’Algérie, du Maroc ou de Tunisie. Il est pourtant la cheville ouvrière de l’exposition inédite relative à ce conflit qui se tiendra dimanche, à la salle des fêtes, le lendemain du banquet des anciens combattants. Cela fait trois ans qu’il travaille dessus. Patrick Pennel est le président-fondateur de la section donoise de l’UNC, créée en 2011. « Auparavant, j’étais un simple Soldat de France, comme on dit...
(Midi Libre 13/10/16)
Le Festival international du cinéma du Sahara Occidental "Fisahara", dont le coup d’envoi était annoncé pour le mardi le 11 du mois en cours, est finalement lancé finalement par le président de la république Sahraouie, Brahim Ghali, hier mercredi vingt quatre (24) heures après pour des raisons organiques. Sous le slogan "des peuples sous le joug du colonialisme", la cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de plusieurs délégations représentant pas moins d’une vingtaine de pays à l’instar de...
(Tout sur l'Algérie 11/10/16)
Fini le temps des budgets astronomiques consacrés à certaines manifestations culturelles. Au cours d’une séance de travail avec les directeurs de wilayas des maisons de culture et en présence des cadres et responsables du secteur, le ministre de la Culture a appelé à gérer ces activités culturelles « en fonction des ressources financières disponibles » et à se « conformer » aux directives de l’administration centrale en matière de rationalisation des dépenses, rapporte l’agence officielle APS. Azzedine Mihoubi a même...
(L'Expression (alg) 06/10/16)
Placé sous le thème «Image de l'humanité», c'est ce soir que s'ouvrira le festival avec 16 films en lice et s'étalera jusqu'au 12 octobre. Ouakaï karyati (Chronique de mon village) de Karim Traïdia, El Lawha el mathkouba (Le tableau troué) de Djamel Azizi et Al an youmkinikoum el madji (Maintenant, vous pouvez venir) de Salem Brahimi représenteront l'Algérie durant le 2ème festival d'Annaba du film méditerranéen qui réunit au total 16 pays et 35 productions cinématographiques. C'est avec impatience en...
(Tout sur l'Algérie 29/09/16)
La rentrée littéraire commence et avec elle les découvertes de nouveaux auteurs et rééditions. En ce qui concerne la fiction, de très belles lectures s’annoncent chez Barzakh, comme chaque année depuis la naissance de cette maison d’édition. Retours littéraires Le jour du feu, le nouveau roman d’Ali Malek, suit de près La mise à pied publiée en 2015 aux éditions Non-Lieu. Sur le mont boisé du village de Chirfa, un incendie ravage le paysage. Les flammes vont s’avérer être une...
(La Nouvelle République 21/09/16)
Le premier studio en Algérie de postproduction cinématographique, fruit d'un investissement privé permettant désormais la mise aux normes des films en format DCP (digital cinéma package) a été inauguré lundi à Alger par le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. Doté d'équipements numériques de dernière génération, le studio qui s'étend sur près de 100 m2, baptisé «Tayda film»et sis à la cité Mokhtar Zerhouni au quartier les bananiers (est d'Alger), offre toutes les possibilités techniques de traitement du son et...
(La Nouvelle République 14/09/16)
Un collectif d'artistes visuels algériens, de parcours divers, sous la bannière Fen'Art, une association fondée par 12 peintres d'origine algérienne, proposent au Centre culturel algérien des œuvres aussi diverses que riches. Les artistes, nés en Algérie ou en France, au-delà de leurs écoles de formation, de leurs moyens d'expressions, de leurs différents supports sur lesquels ils s'expriment, tentent de créer «une synergie entre leurs potentialités créatrices». Le collectif a présenté des œuvres de calligraphie, d'autres mi-figuratives, mi-abstraites et du graphisme...

Pages

(RFI 23/06/17)
La date n’a probablement pas été choisie au hasard. C’est ce mardi, journée mondiale des réfugiés et «Nuit du destin» dans la religion musulmane que le roi du Maroc Mohammed VI s’est engagé à traiter le cas des familles syriennes bloquées depuis plus de deux mois à la frontière avec l’Algérie. Une douzaine de familles fuyant la guerre ont traversé la Libye, le Soudan, puis l’Algérie, avant d’être prises dans le «no man’s land», une zone de «tension» disputée par les deux Etats qui ont officiellement...
(Jeune Afrique 23/06/17)
Les attendus du jugement de 33 pages de la Haute Cour de justice d’Afrique du Sud, rendu le 15 juin à Port Elizabeth et concernant la demande de saisie d’une cargaison de phosphate de la mine marocaine de Bou Craa à destination de la Nouvelle-Zélande, ont laissé pantois son propriétaire, l’Office chérifien des phosphates (OCP). L’argumentation des trois juges sud-africains, Selby Mbenenge, Clive Plasket et Glenn Goosen (dont Jeune Afrique Business+, le site d’information économique et financière du Groupe JA, s’est procuré copie), est à ce point orientée qu’elle ne laissait aucune chance à l’OCP de lever l’immobilisation du navire dans le port d’Algoa Bay, retenu à quai depuis le 1er mai. « Le territoire du Sahara occidental est réputé...
(Jeune Afrique 20/06/17)
Ahmed Zabana est le premier d'une longue liste de militants pour l'indépendance de l'Algérie à être exécuté. A la veille de sa mort, il adresse une dernière lettre à ses proches. Il est 4h du matin, ce 19 juin 1956, quand Ahmed Zabana s’avance vers la guillotine. « Je suis fier de monter le premier sur l’échafaud », dit le jeune militant indépendantiste algérien qui, dans la prison Barberousse d’Alger, a rendez-vous avec la mort sans avoir jamais bénéficié de...
(Le Monde 16/06/17)
Le gouvernement algérien parie sur le renouvelable pour renforcer la sécurité énergétique du pays. L’Algérie doit faire face à plusieurs problèmes énergétiques majeurs : une dépendance forte aux hydrocarbures ; une production en baisse ; et une consommation nationale record. En cause notamment une politique de subventions publiques coûteuse. Elle a coûté 27,7 milliards de dollars en 2016, dont 15,3 milliards de dollars injectés dans le soutien indirect aux prix des carburants, du gaz et de l’électricité. Or, ces subventions, de l’avis des économistes...
(Le Point 16/06/17)
Le président français a choisi le Maroc pour sa première visite au Maghreb. En Algérie, on ne s'en est pas tant fait que ça. Explications. « L'ami de l'Algérie », pour reprendre l'expression de l'ex-ministre des Affaires étrangères algérien Ramtane Lamamra, a choisi comme première destination, non européenne, le Maroc en tant que nouveau président français. La santé de Bouteflika au cœur de toutes les spéculations À Alger, la visite d'Emmanuel Macron...
(Jeune Afrique 14/06/17)
Étudiants, cercles d’affaires et ONG d’Afrique du Nord devraient se constituer en réseaux et en associations pour prouver à leurs gouvernants qu’il est possible de dépasser leurs différences. Dernier cercle de fer de la forteresse Algérie, ses frontières se dressent, dans les discours et les esprits, comme des lignes de menaces. Conflit interétatique potentiel à l’Ouest, intrusions migratoires, terroristes et perspectives de contagions chaotiques au Sud et à l’Est, et le vaste cimetière marin de la Méditerranée au Nord. Des...
(Jeune Afrique 14/06/17)
Avec la chute des cours du pétrole, l’État ne peut plus supporter le coût de son onéreux système de subventions. Et doit avoir le courage politique de le réformer en profondeur. Quel est le point commun entre un ministre, un chômeur, un milliardaire, un retraité et un ambassadeur étranger accrédité à Alger ? Tous achètent la baguette au prix de 10 dinars (0,08 euro), se soignent gratuitement dans les hôpitaux publics, font le plein d’essence et paient le litre de lait...
(Jeune Afrique 14/06/17)
Pédagogue, auteur de "L’impossible éradication : l’enseignement du français en Algérie", Ahmed Tessa nous livre une tribune sur les écoles modernes en Algérie. La date du 25 juillet 2015 restera gravée dans l’histoire de l’école algérienne. Il s’agit de l’organisation de la première Conférence nationale sur l’évaluation de la mise en œuvre de la réforme de l’école, au bout de treize ans de travail, soit l’équivalent d’un cursus complet de scolarité. Il était temps ! En 2001, le président de la République,...
(RFI 13/06/17)
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est arrivé à Alger lundi soir 12 juin pour une visite de 24h. C'est la première visite officielle française en Algérie depuis l'élection de Emmanuel Macron, une élection saluée par le président Abdelaziz Bouteflika. Jean-Yves Le Drian doit rencontrer le ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messhael et le nouveau Premier ministre Abdelmadjid Tebboune. La visite, centrée sur les questions sécuritaires régionales, dans le Sahel et en Libye, est aussi l'occasion de...
(Jeune Afrique 13/06/17)
Modernisation, mécanisation, restructuration des terres cultivables… Le développement de l’agro-industrie doit être une priorité pour l'Algérie. Objectif : parvenir à la sécurité alimentaire. Dans le pays qui a vu naître la clémentine, Slim Othmani, le patron de Rouiba, leader national des jus de fruits, reconnaît importer la plupart de ses intrants. La priorité accordée à l’industrialisation après l’indépendance puis les facilités apportées par la manne pétrolière ont fait de l’agriculture le parent pauvre de l’économie, bien qu’elle représente 12 % du...
(Jeune Afrique 13/06/17)
L'Algérie a gagné le procès en arbitrage international que lui avait intenté l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris, ancienne grande figure de la téléphonie dans le pays. Les Algériens pavoisent : ils ont gagné le procès en arbitrage international que leur avait intenté l’homme d’affaires égyptien Naguib Sawiris, ancien propriétaire de Djezzy, opérateur privé de téléphonie, aujourd’hui détenu à 51 % par l’État algérien. En octobre 2012, Sawiris avait porté plainte contre l’Algérie, lui réclamant 4 milliards de dollars de dommages et...
(RFI 12/06/17)
La première journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 de football s’est achevée ce 11 juin 2017 sur des victoires de l’Algérie, du Bénin, de la République centrafricaine et de la Tunisie. Pas de grosse surprise pour la fin de la « première journée » des éliminatoires de la CAN 2019 de football, ce 11 juin 2017. Dans le groupe J, l’équipe de Tunisie s’est imposée 1-0 face à l’Egypte, finaliste de la CAN 2017, lors d’un...
(RFI 12/06/17)
L’équipe d’Algérie a battu celle du Togo 1-0, ce 11 juin 2017 à Blida, dans le groupe D des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. C’est une première victoire en match officiel pour le nouveau sélectionneur des « Fennecs », l’Espagnol Lucas Alcaraz. L’équipe d’Algérie n’a pas fait d’étincelles pour ses débuts en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Mais elle a offert quelques surprises au public de Blida, ce 11 juin 2017, face à la...
(Le Monde 08/06/17)
Les migrants, dont des femmes enceintes et des enfants, attendaient dans le désert à cause de tensions diplomatiques. Alger avait finalement annoncé le 1er juin qu’il les accueillerait. Opération reportée. Les autorités algériennes ont annoncé mercredi 7 juin, qu’elles annulaient « provisoirement » l’accueil des Syriens bloqués à la frontière avec le Maroc. « Le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) n’a pas été en mesure d’aboutir à une solution », s’est justifié le porte-parole du ministère des affaires étrangères algérien, Abdelaziz...
(Le Monde 08/06/17)
L’inflation et les difficultés financières dans certains secteurs économiques fragilisent des familles? qui ont dû faire des choix pour fêter le mois sacré.Dans la petite boutique rouge, la lumière des néons donne l’air blafard au visage de Salim. Le boucher se tourne vers lui : « Qu’est-ce qu’il vous faut ? – De la viande hachée, mais pas plus de 450 dinars. » Le boucher lève la main au-dessus du comptoir pour lui montrer la quantité. Salim hausse les épaules,...
(RFI 07/06/17)
Toujours aucune solution pour les Syriens bloqués à la frontière entre l'Algérie et le Maroc. Alger avait annoncé jeudi dernier qu'elle acceptait de prendre en charge ces migrants. Une délégation est donc sur place, dans la région de Béchar. Mais l'Algérie et le Maroc ne sont pas d'accord sur la manière dont ces Syriens doivent être acheminés en Algérie. La situation est bloquée. Ils croyaient qu'une solution avait été trouvée, mais les Syriens coincés à la frontière entre...
(RFI 07/06/17)
Les pays voisins de la Libye ont redit leur opposition à une ingérence étrangère et à l'option militaire. Dans une déclaration signé à Alger, les ministres des Affaires étrangères de l'Algérie, de l'Egypte et de la Tunisie plaident pour une solution politique afin de résoudre la crise libyenne. A Alger, les trois ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye ont examiné le 5 mai l'évolution de la situation sécuritaire et politique à la lumière des derniers développements. Selon le communiqué diffusé à la fin de cette réunion ministérielle tripartite, les trois pays - Algérie, Libye, Tunisie - soutiennent une...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Victime d’un chantage à la sextape, Hocine Rizou, PDG de Naftal, filiale du géant pétrolier Sonatrach, a été démis de ses fonctions le 31 mai. La veille, il confiait à l’un de ses amis son désir de démissionner, en dépit du refus de sa hiérarchie. La vidéo, qui dure une vingtaine de minutes, a été tournée à l’insu de Rizou par un dirigeant de Naftal. Furieux de s’être fait évincer d’un contrat, l’employé indélicat l’a envoyée par e-mail aux cadres...
(Jeune Afrique 06/06/17)
Témoin privilégié de près d’un demi-siècle d’histoire, Rachid Benyelles révèle dans ses Mémoires les secrets et les dessous d’événements clés qui ont façonné le destin du pays. La parole des généraux algériens, déjà peu enclins à s’épancher dans les médias ou dans des livres, est d’or. Elle l’est encore plus depuis la promulgation, en juin 2016, d’une loi obligeant les officiers actifs ou à la retraite à observer un devoir de réserve sous peine de sanctions pouvant aller jusqu’au pénal...
(Jeune Afrique 06/06/17)
Les militaires avaient barré la route du pouvoir à Bouteflika en 1978, ils la lui entrouvrent seize ans plus tard. Janvier 1994. Les décideurs cherchent un candidat pour la présidence de la République à l’approche de la fin du mandat du Haut Comité d’État (HCE), mis en place en 1992. Ils se tournent vers Abdelaziz Bouteflika, l’ex-chef de la diplomatie sous Boumédiène. Le 16 janvier, première rencontre entre ce dernier et Khaled Nezzar, le patron de l’armée. Le général propose...

Pages