| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(Jeune Afrique 22/03/17)
Le fondateur du premier centre de formation professionnelle en Algérie et dirigeant du Paradou AC a succédé lundi au très contesté Mohamed Raouraoua. Portrait. Parti de rien en 1994, Kheireddine Zetchi, président-fondateur du Paradou AC, est le nouvel homme fort du ballon rond algérien. Seul en course, il a été élu, lundi 20 mars, à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), avec 64 voix sur les 103 exprimées, durant une assemblée générale qui s’est tenue à huis clos. Un homme d’affaires Le riche entrepreneur de 51 ans, leader sur le marché national de la céramique, s’est fait un nom dans le milieu footballistique algérien en créant en 2007 le premier centre de...
(APA 21/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Khereddine Zetchi, seul candidat en lice, a été élu comme nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), lundi à Alger, lors d’une assemblée générale élective. Il a obtenu 64 voix, contre 35 contre et 4 votes non exprimés lors du scrutin. Il succède à Mohamed Raouraoua (69 ans) qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat à la tête de l'instance fédérale qu’il dirigeait à nouveau depuis près de 18 ans. Le gouvernement algérien, qui a mal digéré l’élimination des «Fennces» au 1er tour de CAN 2017, s’était montré hostile à une nouvelle candidature du président sortant, Mohamed Raouraoua. «Celui qui a échoué dans la gestion de sa fédération durant le...
(AFP 20/03/17)
L’homme d'affaires Kheireddine Zetchi a été élu lundi à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), succédant à l'homme fort du football algérien Mohamed Raouraoua, qui n'a pas souhaité briguer un nouveau mandat, ont annoncé lundi les médias algériens. Candidat unique, M. Zetchi, président du Paradou Athletic Club (2e division) a été élu avec 64 voix sur 130 votants lors d'une assemblée générale de la fédération tenue à huis clos, à Alger. M. Zetchi a été rendu célèbre...
(APA 14/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Initialement prévue le 20 mars prochain, l'assemblée générale élective de la Fédération algérienne de football (FAF) a été reportée au 27 avril prochain faute de candidat, annonce la commission électorale sur le site officiel de la FAF. A la date de clôture du dépôt de candidatures, dimanche à minuit, le président du Paradou AC (Ligue 2), Kheireddine Zetchi, était l'unique candidat déclaré. Le sport algérien a engagé un processus de renouvellement de toutes ses fédérations...
(AFP 06/03/17)
"A sept ans, en sortant de l'école, je balançais mon cartable et j'allais jouer au foot avec les garçons du quartier", se remémore Fathia. Vingt ans plus tard, la jeune femme n'a pas renoncé aux crampons et joue milieu de terrain. Sur la pelouse du stade de Relizane, à l'ouest d'Alger, elle se démarque avant de faire une passe décisive. Fathia, qui est aussi membre de l'équipe nationale, s'entraîne avec ses 14 camarades sous le regard exigeant de leur entraîneur,...
(L'Expression (alg) 28/02/17)
Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, est sorti hier de son mutisme à l'occasion de l'AGO, pour répondre à ses rivaux et défendre ses bilans. Tenue au Centre technique national de Sidi Moussa, cette AGO a été marquée par une forte présence des médias, ainsi que les membres de l'AG (97 membres statutaires), au moment où l'opinion publique attendait avec impatience de connaître les projets du boss de la FAF et surtout sa «contre-attaque». Avant d'entamer les travaux de...
(Jeune Afrique 22/02/17)
Le 12 mars prochain, le président de la Fédération algérienne de football devra laisser sa place à son successeur, encore inconnu. Homme fort du football algérien depuis sa réélection en 2009 à la tête d’une fédération qu’il avait déjà dirigée de 2001 à 2005, Mohamed Raouraoua (69 ans) n’a pas l’intention de briguer un nouveau mandat en mars, comme l’ont confirmé à JA plusieurs sources proches du bureau fédéral de la FAF. Sous le feu des critiques des supporters et...
(L'Expression (alg) 09/02/17)
Alors que la période des renouvellements des différentes fédérations sportives et de leurs membres fédéraux, selon le cycle olympique 2013-2016, qui devraient intervenir ces jours-ci, les services du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), qui ont déjà déclaré inéligible les candidatures de deux présidents sortants, à savoir MM. Messaoud Mati et Rabah Bouzid candidats à l'élection à la présidence respectivement de la Fédération algérienne de judo (FAJ) et de la Fédération algérienne du tir sportif (FATS) pour «objectifs...
(El Watan 09/02/17)
Le Mouloudia d’Alger doit rallier aujourd’hui le Ghana en prévision de son match aller du tour préliminaire de la Coupe de la CAF face à Bechem United. Quelques détails administratifs relatifs au déplacement restaient à régler, avant-hier soir, mais tout devrait être fin prêt pour que la délégation mouloudéenne puisse prendre son envol aujourd’hui dans la matinée. La rencontre doit avoir lieu dimanche, à Accra, la capitale ghanéenne. L’horaire a été avancé d’une heure, selon un courrier envoyé par la...
(Le Point 31/01/17)
Au lendemain de l'élimination du Maroc par l'Égypte, Le Point Afrique a interrogé plusieurs témoins pertinents pour tenter de comprendre pourquoi l'Algérie, la Tunisie et le Maroc sont sortis si tôt de cette 31e CAN. L'Algérie présentée comme un favori à cette CAN, la Tunisie attendue comme un sérieux outsider au même titre que le Maroc d'Hervé Renard (double champion d'Afrique avec la Zambie en 2012 et la Côté d'Ivoire en 2015), ils sont tous désormais out. Aucun pays du...
(Afrik.com 27/01/17)
Tous éliminés dès la phase de groupes de la CAN 2017 l’Algérie, la Côte d’Ivoire, tenante du titre, le Gabon, pays-hôte, et dans une moindre mesure le Mali ont déçu. Eléments d’explications. - Algérie Pourquoi ils ont déçu Même si leur statut se retrouvait fragilisé depuis les deux contre-performances en éliminatoires du Mondial 2018, les Fennecs avaient rallié le Gabon avec l’un des meilleurs effectifs sur le papier, forts notamment du meilleur joueur africain de l’année consacré par la CAF,...
(RFI 25/01/17)
Au Burkina Faso, les familles des victimes accueillent les conclusions d’un rapport d’experts judiciaires sur le crash de l’avion d’Air Algérie avec soulagement. Les experts judiciaires indiquent que les pilotes étaient en fait des saisonniers avec de longues périodes d'inactivité. Selon le rapport, les pilotes n'avaient pas effectué d'heures de vol pendant les huit mois précédant le crash. Une conclusion qui vient conforter l’une des thèses des familles des victimes sur les causes de l’accident qui avait fait 116 morts...
(AFP 24/01/17)
Le sélectionneur belge de l'Algérie Georges Leekens a annoncé mardi sa démission "pour le bien de tous" au lendemain de l'élimination des "Fennecs" au premier tour de la CAN-2017 au Gabon, a annoncé la fédération. "Vu la pression qui est exercée sur la fédération et l'équipe nationale, j'ai préféré arrêter mon contrat par amitié au président de la Fédération qui mérite le respect", indique le Belge sur le site fédéral. "Pour le bien de tous, je préfère donc partir même...
(Midi Libre 23/01/17)
Le sélectionneur de l’Algérie, le Belge Georges Leekens, a souligné hier la nécessité de saisir "la petite chance" dans l’optique d’une éventuelle qualification pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations - Can- 2017 - au Gabon, à la veille du match face au Sénégal au stade de Franceville à 20h, comptant pour la 3e journée du groupe B). "Nous devons mettre de côté la déception née de la défaite face à la Tunisie et nous concentrer...
(AFP 20/01/17)
"One, two, three viva Tunisie!", s'exclame un fan des Aigles de Carthage, paraphrasant le célèbre chant des... Fennecs algériens. A Tunis, jeudi, la joie de la victoire a été aussi forte que la déception fut grande à Alger. Mais dans un esprit de camaraderie. Pour ce derby du groupe B de la CAN-2017 au Gabon, le milieu tunisien Naïm Sliti, marié à une Algérienne, avait annoncé la couleur la veille en conférence de presse: "c'est déjà la guerre", avait-il prévenu.....
(AFP 20/01/17)
Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017 grâce à une seconde victoire en deux matches, (2-0) devant le Zimbabwe jeudi à Libreville, la Tunisie repartant de l'avant après avoir battu 2-1 une équipe Algérien elle, en danger. Le Sénégal, tombeur de la Tunisie (2-0) avec pas mal de baraka, n'a connu aucun problème devant une faible formation du Zimbabwe qui n'a de "guerriers" que son surnom. Et c'est Sadio...
(Le Parisien 20/01/17)
La Tunisie, vaincue dès son entrée en lice, s'est remise sur les rails de la qualification en dominant l'Algérie (2-1) lors d'une opposition entre voisins maghrébins, hier au Gabon, qui fragilise grandement les Fennecs. Les Aigles de Carthage comptent trois points, contre un seulement pour les Algériens, qui devront absolument battre le Sénégal lors de la dernière journée pour espérer voir les quarts. L'Algérie avait déjà frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe (2-2) grâce à...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Deux grandes confrontations ont marqué l’histoire du football entre l’Algérie et la Tunisie. La première renvoie aux phases de qualification pour la Coupe du monde de 1978 en Argentine. La seconde à la qualification pour la Coupe du monde de 1986 au Mexique. Nous sommes dimanche 6 février 1977. Le stade olympique d’Al Minzah, à Tunis, est plein comme un œuf. Après avoir éliminé le Maroc au tour précédent, la Tunisie affronte l’Algérie du coach Rachid Mekhloufi, légende du football...
(Le Parisien 19/01/17)
Selim Benachour, ex-international tunisien (44 sélections), évoque pour nous le derby de ce jeudi entre l'Algérie et la Tunisie, 2e journée de la phase de groupes de la CAN 2017. Pour l'ancien joueur du PSG, le Tunisien Selim Benachour, champion d'Afrique avec la Tunisie en 2004, le match Algérie-Tunisie de ce jeudi (17 heures) s'annonce serré et compliqué. Que vous inspire cette rencontre décisive entre ces deux formations maghrébines ? Selim Benachour. Ce sera difficile et je ne me risque...
(Le Point 19/01/17)
En échec lors de leur entrée en lice, Fennecs et Aigles de Carthage se retrouvent avec pour enjeu une ultime carte à jouer en vue des quarts de finale. C'est un derby qui fait saliver l'Afrique du foot. Entre les deux voisins du Maghreb, la rivalité est ancestrale, mais, selon toute vraisemblance, il ne devrait en rester qu'un seul au terme de ces 90 minutes. Pour l'Algérie comme pour la Tunisie, mises en difficulté lors de leurs entrées en lice...

Pages