Mardi 17 Octobre 2017
(RFI 16/10/17)
L’aéroport international OR Tambo à Johannesburg voit transiter le plus de voyageurs en Afrique par an. C'est aussi un haut lieu de la criminalité. Les touristes sont régulièrement la cible de vols, parfois même de grande ampleur. La police a procédé à une série d'arrestations dans la nuit de vendredi à samedi, après que des diplomates irakiens se sont fait voler leurs bagages. Les premiers résultats d'un grand plan de sécurisation de l'aéroport. Vendredi soir, les policiers sud-africains ont arrêté deux suspects à bord d'une voiture de sécurité privée pourtant sous contrat avec l'aéroport. Car la majorité des vols ont lieu sur l'autoroute, à la sortie de l'aéroport. Les braqueurs se déguisent en policiers ou...
(Xinhua 12/10/17)
Les manifestations étudiantes se sont poursuivies mercredi dans l'Université technologique de la péninsule du Cap (CPUT), suscitant une mise en garde sévère du gouvernement sud-africain. "Il est complètement inacceptable que quelques personnes continuent de tenir tout notre pays en otage, y compris en employant la violence et la destruction d'infrastructures éducatives dont nous avons tant besoin pour donner des moyens aux étudiants de la nouvelle génération", a déclaré Blade Nzimande, ministre de l'Éducation supérieure et de la Formation. Les étudiants de la CPUT protestent depuis plusieurs jours contre la suspension de quatre étudiants liée à une manifestation antérieure sur le campus. Ces manifestations ont gagné en violence au point que les étudiants ont bloqué toutes les routes vers l'université et...
(AFP 10/10/17)
Six rhinocéros noirs d'Afrique du Sud seront transportés l'an prochain par voie aérienne pour être réintroduits au Tchad où l'espèce a disparu depuis des décennies, annonce dimanche un communiqué officiel. Les animaux seront transportés dans le parc national tchadien de Zakouma "l'an prochain, en mars, avril ou mai", a précisé à l'AFP le ministre sud-africain de l'Environnement Albi Modise Cette décision a été annoncée à l'issue d'une rencontre à Pretoria entre les ministres de l'Environnement des deux pays. Au Tchad,...
(AFP 09/10/17)
A 95 ans, le temps presse pour Phillip Mabelane. Depuis quarante ans, il attend la vérité sur la mort de son fils, décédé entre les mains de la police de l'apartheid. Mais la réouverture par la justice sud-africaine d'un dossier étrangement similaire à celui son fils lui a redonné espoir. La vie de Phillip Mabelane a basculé le 15 février 1977. Ce jour-là, "j'ai entendu à la radio qu'un détenu était mort après avoir sauté du 10e étage" du quartier...
(RFI 05/10/17)
En Afrique du Sud, l’annonce de la sortie d’un film sur l’affaire Oscar Pistorius a provoqué un tollé. La première de Blade Runner Killer est prévue le 11 novembre aux Etats-Unis. Le film raconte la vie sentimentale de l'athlète sud-africain avant l’assassinat de sa fiancée. Mais aucune des deux parties, ni la famille de Reeva Steenkamp ni celle d’Oscar Pistorius, ne reconnaissent la version soutenue par le film. La famille de Reeva Steenkamp s’est dite indignée par la sortie de...
(RFI 05/10/17)
En Afrique du Sud, les immenses banlieues pauvres qui entourent la ville du Cap affichent les taux de criminalité les plus élevés du pays et parmi les plus élevés au monde. Pour faire face à cette criminalité galopante, la population est obligée de s’organiser. Une initiative a notamment été adoptée dans plusieurs quartiers pauvres du Cap : les « Walking Bus », des « Bus à pieds ». Le principe est simple : chaque matin, des adultes de la communauté...
(AFP 04/10/17)
Huit membres d'une même famille, toutes de sexe féminin, ont été tuées par balle chez elles en Afrique du Sud et leurs domiciles incendiés, a indiqué la police mercredi, ajoutant que la cause du drame restait encore à déterminer. Six des victimes étaient âgées de 3 à 18 ans, tandis que les deux autres étaient plus âgées. Les huit personnes se trouvaient dans deux maisons voisines dans le village d'Embangweni (est) quand elles ont été incendiées par des assaillants mardi...
(Agence Ecofin 04/10/17)
La National Union of Metalworkers of South Africa (NUMSA) est en grève contre la compagnie minière australienne South 32, active dans l’exploitation du charbon à Richards Bay, dans la province du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. Ladite grève serait due à la faiblesse des salaires ainsi qu’aux conditions difficiles auxquelles ils sont confrontés. L’organisation réclame, à cet effet, une augmentation de 7,5% à travers un nouvel accord salarial d’un an, une assistance médicale de la société et un bonus de...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Pour la quatrième année consécutive, l'Institut Choiseul, think tank français, a établi un classement des futurs grands décideurs économiques africains. Jeune Afrique vous livre en exclusivité le palmarès 2017, à retrouver intégralement dans notre édition datée du 1er octobre. Depuis 2014, l’Institut Choiseul établit un classement des 100 premiers décideurs économiques africains de moins de 41 ans. Jeune Afrique s’est associé au think tank français et livre en exclusivité le palmarès à ses lecteurs. Déjà présent dans cette sélection en...
(AFP 30/09/17)
Onze personnes ont été tuées par balles lors de divers incidents dans la nuit de vendredi à samedi au Cap, en Afrique du Sud, a annoné samedi la police locale. Quatre personnes ont notamment été tuées par des hommes armés qui ont ouvert le feu dans un bar, a indiqué la police qui a déployé des renforts dans le bidonville de Philipi, dans le quartier de Cape Flats, en proie à des rivalités entre groupes criminels rivaux qui sont souvent...
(RFI 29/09/17)
Une affaire de cannibalisme jette la stupeur dans la petite municipalité d'Estcourt, située dans la province du KwaZulu Natal, en Afrique du Sud. Sept suspects sont de nouveau apparus brièvement jeudi 28 septembre devant la justice. Ces hommes, dont certains présentés comme des « guérisseurs traditionnels », auraient encouragé les membres de leur communauté à consommer comme eux de la chair humaine. Ils sont poursuivis pour meurtre et tentatives de meurtre. L'affaire a plongé l'Afrique du Sud dans la stupeur...
(AFP 28/09/17)
Sept hommes accusés de cannibalisme, dont l'un a reconnu des faits qui ont choqué l'Afrique du Sud, ont comparu jeudi devant le tribunal de la petite ville d'Estcourt (est), qui a ajournée l'audience au 12 octobre. "C'est un cas très complexe et des investigations plus poussées doivent être menées", a déclaré à l'AFP la porte-parole du procureur, Natasha Ramkisson. Le 18 août, un homme s'était présenté au poste de police de l'agglomération rurale d'Escourt, dans la province du KwaZulu-Natal, avec un sac contenant une jambe et une main humaines. Il avait déclaré aux policiers...
(RFI 27/09/17)
En Afrique du Sud, la puissante confédération syndicale Cosatu et le Parti communiste appellent à une grève nationale ce mercredi 27 septembre. Ces deux alliés historiques du parti au pouvoir protestent contre la corruption et la « mainmise sur les ressources de l'Etat ». Mais aussi contre les suppressions d'emplois, la sous-traitance et la mauvaise gestion des entreprises publiques. Avec cet appel à la grève inédit, les alliés de l’ANC prennent encore de la distance avec le parti majoritaire.
(RFI 27/09/17)
Association de défense des droits de l’homme pour les uns, « lobby blanc » pour les autres, Afriforum a été créé en 2006 par des Afrikaners officiellement pour défendre « les intérêts des communautés ». Onze années plus tard, l’association est omniprésente dans le paysage médiatique et judiciaire sud-africain malgré les 5% d’Afrikaners qui composent le pays et qu’elle prétend représenter. Lorsque la première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, agresse une jeune Sud-Africaine à Johannesburg en août dernier ; ce...
(AFP 26/09/17)
Un groupe de touristes néerlandais ont été dépouillés par des hommes qui se sont présentés comme des policiers, quelques heures seulement après avoir atterri à Johannesburg pour trois semaines de vacances, a annoncé mardi le ministère sud-africain de la Police. A leur arrivée dimanche soir à l'aéroport international de Johannesburg, les 36 touristes - des retraités - ont pris place dans un bus qui devait les conduire à leur hôtel dans la capitale économique de l'Afrique du Sud. Mais en...
(RFI 23/09/17)
Vendredi 22 septembre avait lieu la Journée internationale du rhinocéros. Une journée particulièrement suivie en Afrique du Sud, qui abrite près de 70% de cette espèce menacée d'extinction. Sa corne se négocie plus chère que l'or ou la cocaïne sur le marché noir asiatique, où elle est réputée pour de supposées vertus curatives jamais prouvées par la science. Et pour cela, les braconniers utilisent des techniques toujours plus à la pointe de la technologie. On estime à 20 000 le nombre de rhinocéros en Afrique du Sud.
(AFP 19/09/17)
La top-model sud-africaine qui accuse Grace Mugabe de l'avoir agressée s'est présentée mardi devant la justice pour contester l'immunité diplomatique accordée à l'épouse du président zimbabwéen, première étape d'une longue procédure judiciaire. "Nous savons que ce sera un combat difficile mais nous sommes prêts pour la bataille. Nous pensons que la justice va l'emporter", a déclaré à la presse Debbie Engels, la mère de la victime. Gabriella Engels, 20 ans, qui affirme avoir été frappée par Grace Mugabe le 13 août dans un hôtel huppé de Johannesburg...
(AFP 15/09/17)
La police a dispersé vendredi à Prétoria, à coups de grenades assourdissantes, plusieurs centaines de manifestants qui protestaient devant l'ambassade de Birmanie contre les violences dont sont victimes les musulmans rohingyas dans ce pays. "Arrêtez le génocide des Rohingyas", "Bouddhistes ou terroristes", "Justice pour les Rohingyas", "Gouvernement birman, cessez le meurtre brutal de gens innocents", pouvait-on lire sur des pancartes brandies par des manifestants. "Nous tentons d'attirer l'attention du monde entier" sur cette tragédie, a expliqué au site sud-africain
(AFP 15/09/17)
Le cabinet d'audit et de conseil KPMG a annoncé vendredi la démission de son PDG pour l'Afrique du Sud et présenté son mea culpa pour un de ses rapports utilisé par le président Jacob Zuma pour justifier le limogeage de son ministre des Finances. Le départ en mars de Pravin Gordhan, très apprécié des milieux d'affaires et perçu comme un chantre de la lutte anti-corruption, avait provoqué la chute du rand et une dégradation de la note de l'Afrique du Sud par deux agences de notation financière.
(AFP 13/09/17)
L'ancien vice-ministre sud-africain de l'Education a été reconnu coupable mercredi d'avoir agressé deux femmes dans une boîte de nuit à Johannesburg. Mduduzi Manana, qui a démissionné du gouvernement après cet incident survenu le 6 août, a plaidé coupable mercredi devant un tribunal de Johannesburg. Il a reconnu avoir frappé à coups de pied et de poing deux femmes. L'une d'entre elles lui avait lancé auparavant: "tu te prends pour qui ? Tu es gay". L'ex-ministre sera fixé sur sa peine...

Pages