| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(RFI 28/04/17)
L’Afrique du Sud célébrait jeudi 27 avril le Freedom Day, la journée de la liberté qui marque les premières élections démocratiques de l'histoire du pays. Il y a 23 ans, elles allaient porter Nelson Mandela au pouvoir. Aujourd’hui, le parti au pouvoir traverse la plus importante crise de son histoire, confronté à une contestation grandissante, y compris dans ses propres rangs. Alors que l’opposition politique et la société civile se réunissaient à Pretoria pour un rassemblement anti Zuma, le chef de l’Etat, lui, se trouvait dans le KwaZulu-Natal. C’est chez lui, dans sa province d’origine et bastion de l’ANC, que le président Jacob Zuma a célébré la journée de la liberté. Loin des manifestations, dans...
(RFI 27/04/17)
L'Afrique du Sud va devoir suspendre ses projets nucléaires. Mercredi 26 avril, la justice a déclaré que tous les accords nucléaires passés ces dernières années par le gouvernement étaient illégaux et inconstitutionnels car les autorités n'ont pas respecté la procédure. La justice avait été saisie par deux associations de protection de l'environnement. Un coup dur pour le gouvernement. C'est un sacré revers pour le gouvernement sud-africain qui depuis 2010 tente de relancer ses projets nucléaires. Pretoria souhaite réduire sa dépendance au charbon et a prévu de construire 6 à 8 centrales d'ici 2037. Un accord de coopération avec la Russie a déjà été signé et une demande d'information a été émise pour la construction de ces centrales. Mais mercredi, la...
(RFI 26/04/17)
En Afrique du Sud, une thèse de doctorat rédigée en Xhosa fait sensation. Le Xhosa est parlé par plus de huit millions de personnes, soit environ 18 % de la population. L’auteur de la thèse, un étudiant de l’Université de Rhodes dans le sud-est du pays, a choisi d’écrire sur la langue Xhosa au Zimbabwe, le pays voisin. Dans un pays avec 11 langues officielles mais où l’anglais domine, il s’agit d’une véritable victoire pour ceux qui militent pour l’enseignement...
(Jeune Afrique 21/04/17)
Le ministère des Affaires intérieures sud-africain a indiqué mardi qu'il avait fait appel de la décision de justice donnant un avis favorable à la demande d'asile du pasteur Joseph Mukungubila en Afrique du Sud. Celui-ci est considéré comme l'instigateur présumé des attaques du 30 décembre 2013, qui avaient fait plusieurs mort à Kinshasa, et dans deux autres villes du pays. Dans un communiqué publié sur son site mardi 18 avril, le ministère des Affaires intérieures sud-africain explique avoir fait appel...
(RFI 20/04/17)
En Afrique du Sud, le tout nouveau ministre des Finances entame une tournée internationale pour rencontrer les bailleurs de fonds. Malusi Gigaba - en poste depuis un remaniement ministériel controversé il y a quelques semaines - s'est envolé pour les Etats-Unis mercredi soir 19 avril. Il doit participer à plusieurs réunions, notamment avec la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, et doit rencontrer l'agence de notation Moody's. Une tournée pour séduire les investisseurs et qui s'annonce d'ores et déjà difficile...
(RFI 19/04/17)
L'opposition politique maintient la pression sur le président Jacob Zuma. Elle réclame la démission du chef de l'Etat depuis son remaniement ministériel controversé il y a plus de deux semaines. Mardi 18 avril, le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique a une nouvelle fois manifesté. Cette fois-ci dans la province du Limpopo. Une manifestation à laquelle les autres partis d'opposition ne se sont pas joints. Pendant ce temps, les dissensions entre le chef de l'Etat et son vice-président Cyril Ramaphosa se...
(RFI 18/04/17)
Cette fiction sud-africaine entièrement tournée dans la communauté xhosa s'attaque à deux tabous majeurs sur le continent : les rituels d'initiation et l'homosexualité. Réalisé par John Trengove, Les Initiés, un film sélectionné dans des festivals prestigieux comme Sundance aux Etats-Unis et à la Berlinale en Allemagne sort ce mercredi 19 avril sur les écrans en France. Province du Cap-Oriental. Xolani, un ouvrier discret, encadre les rituels d'initiation et en profite pour retrouver un amant. Mais un des jeunes, venu de...
(RFI 18/04/17)
Un opposant au président congolais Joseph Kabila a obtenu l'asile politique en Afrique du Sud. Il s'agit du pasteur Joseph Mukungubila. Les autorités congolaises l'accusent d'être impliqué dans des violences fin 2013. Surnommé par ses fidèles « le prophète de l'Eternel », Joseph Mukungubila est à la tête d'une Eglise implantée notamment à Kinshasa et Lubumbashi. Candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2006, il se présente comme un opposant au régime de Joseph Kabila dénonçant ses origines rwandaises et le...
(La Tribune 16/04/17)
Alors que le pays était promis à la reprise, l'Afrique du sud renoue avec l'incertitude après le limogeage du ministre des finances Pravin Gordhan par le président Jacob Zuma, le 31 mars dernier. La décision n'a pas encore fini de provoquer des séismes dans le monde de la finance qui considère déjà que l'avenir du pays est incertain... 15 jours sont passés, et les conséquences du limogeage du ministre des finances sud-africain continuent de se manifester. Selon des données compilées...
(RFI 15/04/17)
En Afrique du Sud, les critiques se dirigent vers Nkozasana Dlamini-Zuma, ancienne présidente de la Commission de l'Union africaine, et désormais pressentie comme héritière de Jacob Zuma. Bien que n'occupant aucun poste officiel, n'étant ni ministre ni députée, elle bénéficie d'un coûteux service de sécurité, payé bien sûr avec de l'argent public. Une situation mal vue au moment même où se multiplient les manifestations pour dénoncer la corruption au sein du gouvernement sud-africain. Elle n'a beau être qu'un simple membre du Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir, Nkosazana Dlamini-Zuma...
(Le Monde 14/04/17)
Le 12 avril, l’opposition manifestait à Pretoria pour faire tomber le président. A défaut d’y parvenir par la rue, elle compte sur un vote de défiance au Parlement. Pour ses 75 ans, le 12 avril, on a apporté au président sud-africain un gâteau géant jaune-vert-noir, les couleurs du Congrès national africain (ANC), afin qu’il le découpe, comme le veut la tradition. Dans la tente plantée à Soweto, où est organisé l’anniversaire de Jacob Zuma, tout semble aller pour le mieux, à quelques...
(RFI 14/04/17)
L'avenir du président Jacob Zuma à nouveau suspendu à une décision de justice. Une motion de défiance contre le chef de l'Etat devait avoir lieu au Parlement la semaine prochaine. Elle a été reportée mercredi 12 avril à la demande de l'opposition qui a saisi la justice pour obtenir un vote à bulletin secret. Il s'agit de la sixième motion de défiance contre le président sud-africain. L'opposition pousse pour un vote de défiance à bulletin secret et a saisi la Cour constitutionnelle. Le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC)...
(Jeune Afrique 13/04/17)
Les protestations anti-Zuma se poursuivent à travers tout le pays, comme hier à Pretoria la capitale. Attaqué de toutes parts, le président a brandi l’étendard du racisme. Drôle d’argument pour le chef de l’État qui avait déclaré en janvier 2016 : “Nous avons vaincu le racisme, notre société est une nation arc-en-ciel et non raciale.” « Les marches de la semaine dernière ont démontré que le racisme est bien réel et qu’il existe dans notre pays. » Cette déclaration de...
(RFI 13/04/17)
En Afrique du Sud, presque tous les partis politiques – à l'exception de deux – ont défilé ce mercredi 12 avril à Pretoria pour réclamer la démission de Jacob Zuma et dénoncer la corruption du gouvernement. Au même moment, le président sud-africain fête son 75e anniversaire avec ses militants à Soweto. Presque toute l’opposition sud-africaine a défilé ce mercredi après-midi contre Jacob Zuma. Un événement rare. Des milliers de personnes étaient déjà descendues dans les rues vendredi dernier, mais cette fois...
(RFI 12/04/17)
Nouvelle journée de mobilisation ce mercredi 12 avril contre Jacob Zuma en Afrique du Sud. Pas moins de neuf partis politiques ont appelé à manifester pour demander sa démission. Le président sud-africain fait face à une véritable tempête politique depuis son remaniement ministériel controversé. Et dans une semaine il va devoir faire face à un vote de défiance au Parlement. Mardi, l'ancien président Thabo Mbeki a d'ailleurs appelé les députés du parti au pouvoir à voter contre le chef de...
(Le Monde 12/04/17)
Le limogeage du ministre des finances par le président Jacob Zuma a entraîné une baisse de la note souveraine du pays et suscite la méfiance des investisseurs. L’instabilité politique en Afrique du Sud rend l’avenir économique incertain, souligne le média en ligne américain Quartz. Le président Jacob Zuma a nommé des proches lors d’un vaste remaniement gouvernemental, le 31 mars. Il a notamment remplacé Pravin Gordhan, quatrième ministre des finances en seize mois et apprécié par la communauté des affaires...
(RFI 11/04/17)
En Afrique du Sud, l'opposition continue de se mobiliser pour demander le départ du président Jacob Zuma. Lundi 10 avril, plusieurs partis d'opposition se sont mis d'accord pour unir leur force et organiser de nouvelles actions. Vendredi 7 avril, plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues. Le président Zuma a provoqué une véritable tempête quand il a remanié son gouvernement il y a deux semaines et limogé son ministre des Finances. Depuis, partis politiques, société civile, milieux des...
(RFI 10/04/17)
En Afrique du Sud, le ministre de la Sécurité d'Etat pourrait ouvrir une enquête sur un mystérieux rapport des renseignements qui aurait servi de base au limogeage du ministre des Finances Pravin Gordhan. La validité de ce rapport a été massivement remise en cause par l'opposition sud-africaine qui y voit un dossier monté de toutes pièces. Pour justifier le remaniement ministériel du 30 mars, le président Jacob Zuma se serait appuyé sur un rapport des renseignements mettant en cause la...
(RFI 10/04/17)
En Afrique du Sud, le remaniement ministériel décidé par Jacob Zuma n’en finit pas de secouer l'économie sud-africaine et les sanctions ne se sont pas faites attendre. L'agence Fitch ratings a emboité le pas vendredi à Standard And Poor's en reléguant le pays dans la catégorie spéculative, à BB+. Une décision attendue, mais qui n'en est pas moins alarmante pour l'avenir économique de l'Afrique du Sud. Pour l'agence Fitch, le remaniement ministériel de la semaine dernière, risque de « saper,...
(RFI 06/04/17)
En Afrique Sud, l’ANC fait bloc derrière Jacob Zuma. Le Congrès national africain, parti au pouvoir, a annoncé mercredi 5 avril son soutien intangible au président et à son nouveau gouvernement. Le dernier remaniement, et le limogeage du ministre des Finances, Pravin Gordhan, ont poussé lundi l’agence de notation Standard & Poors à dégrader la note de la première économie d’Afrique. Un très mauvais signal envoyé aux investisseurs étrangers qui s’inquiètent aussi d’une hausse de la corruption. Dès sa nomination, le nouveau ministre des Finances, Malusi Gigaba, s'est voulu ferme. Le gouvernement ne changera pas sa politique...

Pages