Vendredi 20 Octobre 2017
(La Tribune 20/10/17)
Le gouvernement sud-africain a limogé, ce jeudi 19 octobre, Dudu Myeni de son poste de PDG de la South African Airways (SAA). C’est Johannes Bhekumuzi Magwaza qui remplace l’ancienne PDG, une proche du président Jacob Zuma, à la tête de la compagnie aérienne nationale en pleine difficultés financières depuis quelques années. La South African Airways (SAA) a un nouveau commandant de bord. Il s'agit de Johannes Bhekumuzi Magwaza qui remplace la très controversée Dudu Myeni, laquelle a été limogé ce jeudi 19 octobre selon un communiqué du ministre sud africain des Finances Malusi Gigaba. En poste depuis 2012 et reconduite en septembre 2016 pour un mandat d'une année...
(La Tribune 20/10/17)
La série des dommages collatéraux occasionnés par l’affaire Gupta ne semble par près de s'arrêter. Cette fois-ci, ce sont HSBC et Standard Chartered qui sont dans le collimateur des autorités financières britanniques pour les relations entre leurs filiales sud-africaines et le clan Gupta. L'onde de choc de la polémique liée à la famille Gupta a encore une fois dépassé les frontières sud-africaines. Après l'Inde, l'affaire vient d'atteindre la Grande-Bretagne. En effet, HSBC Holdings et Standard Chartered sont suspectées par la Financial Conduct Authority (régulateur du secteur) d'avoir facilité des opérations de blanchiment d'argent en faveur de la famille Gupta. Lettre ouverte L'intérêt du régulateur pour les deux établissements vient après une lettre ouverte d'un parlementaire soulevant ses inquiétudes sur les...
(Jeune Afrique 20/10/17)
En visite à Owerri, dans le sud-est du Nigeria, Jacob Zuma s'est vu attribuer une médaille par le gouverneur de l’État, qui a aussi fait ériger une statue à son effigie. Un hommage qui passe mal dans les deux pays, alors que le chef d’État sud-africain se trouve sous le coup d'une enquête pour corruption. Toujours plus impopulaire dans son pays d’origine où il devra peut-être bientôt affronter un procès pour corruption, Jacob Zuma peut au moins compter sur un...
(La Tribune 19/10/17)
Le groupe minier AngloGold Ashanti vient de donner son feu vert pour la cession d’une partie de ses actifs sud-africains dans des sites qui auraient perdu en rentabilité. Dans la file des acquéreurs, le groupe sud-africain Harmony Gold et le chinois Heaven-Sent SA Sunshine Investment qui débourseront respectivement 300 et 7,4 millions de dollars dans ces transactions. Acculé par des difficultés financier, le groupe minier AngloGold Ashanti vient d'accepter la proposition d'acquisition d'une partie de ses actifs sud-africains, formulée par...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma a nommé, mardi, David Mahlobo, décrit comme un de ses proches, au poste de ministre de l'Énergie. Aux yeux des détracteur du chef de l'État, ce choix trahit sa volonté de relancer un programme nucléaire contesté. Le président sud-africain Jacob Zuma a nommé, ce mardi, David Mahlobo, ex-ministre de la sécurité d’État, au poste de ministre de l’Énergie. Un choix qui, rapporte Reuters, alimente les rumeurs autour d’une relance du méga-projet nucléaire maintes fois repoussé...
(RFI 18/10/17)
Six ans après les mémoires de Nelson Mandela, «Un long chemin vers la Liberté», ses mémoires présidentielles sont publiées en Afrique du Sud. Président de 1994 à 1999, l'homme politique avait commencé à rédiger son manuscrit à la fin de son mandat. Mais à sa mort, en 2013, l'ouvrage n'était pas terminé. L'écrivain sud-africain Mandla Langa s'en est chargé, retraçant la pensée de Mandela à travers des archives et des brouillons. Des mémoires où l'on découvre un nouveau visage de...
(La Tribune 17/10/17)
Alors qu’une réunion d’évaluation du processus électoral très controversé est en cours en République démocratique du Congo, le président sud-africain Jacob Zuma, en visite officielle ce dimanche dans le pays, a exprimé son soutien à son homologue congolais Joseph Kabila. Un pied de nez sans doute à l’opposition congolaise qui peine toujours à obtenir de Kabila un calendrier électoral fixe. Le chef de l'Etat congolais, Joseph Kabila Kabange, a reçu en audience ce dimanche 15 octobre son homologue sud-africain Jacob...
(La Tribune 17/10/17)
Le régulateur britannique de la concurrence (CMA) vient d’initier une enquête contre le sud-africain Aspen Pharmacare pour «comportement anti-concurrentiel» au Royaume-Uni. Le ténor africain de l’industrie pharmaceutique encourt, entre autres, une amende pouvant aller jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires à l'international. Légère turbulence pour le plus grand fabricant de médicaments génériques en Afrique. Aspen Pharmacare est sous le coup d'une enquête ouverte par l'Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) qui le soupçonne de «comportement anti-concurrentiel» dans...
(RFI 16/10/17)
L’aéroport international OR Tambo à Johannesburg voit transiter le plus de voyageurs en Afrique par an. C'est aussi un haut lieu de la criminalité. Les touristes sont régulièrement la cible de vols, parfois même de grande ampleur. La police a procédé à une série d'arrestations dans la nuit de vendredi à samedi, après que des diplomates irakiens se sont fait voler leurs bagages. Les premiers résultats d'un grand plan de sécurisation de l'aéroport. Vendredi soir, les policiers sud-africains ont arrêté...
(Agence Ecofin 16/10/17)
Ethos Private Equity, la firme d'investissement sud-africaine spécialisée dans les acquisitions des entreprises avec prise de contrôle du management, a cédé la participation qu'elle détenait dans le capital de Kevro, une société du Johannesburg Stock Exchange, et qui commercialise des marques de vêtements et d'accessoires pour hommes, femmes et enfants. Les termes de l'opération sont assez complexes et l'acquéreur est un consortium d'investisseurs emmené par des véhicules d'investissement du groupe bancaire sud-africain Rand Merchant Bank et un des nouveau fonds...
(RFI 13/10/17)
En Afrique du Sud, c’est un revers de plus pour Jacob Zuma. La Cour suprême d’appel de Bloemfontein a rejeté un appel du chef de l’Etat contre la décision de relancer contre lui 783 inculpations de corruption. Cette saga judiciaire a débuté il y a plus de dix ans alors que Jacob Zuma n’était pas encore chef de l’Etat. A l’époque, il avait été inculpé pour corruption, fraude et racket. Des accusations portant sur un gros contrat d’armement signé en...
(RFI 13/10/17)
La justice sud-africaine rouvre une page sombre de la période de l'apartheid en se penchant sur la mort mystérieuse d'un militant dans les années 1970. Jeudi 12 octobre, la Haute Cour de Pretoria a estimé que la mort d'Ahmed Timol, le 27 octobre 1971, n'était pas un suicide, mais un meurtre commis dans les locaux de la police. Quarante-six ans après les faits, c'est un soulagement pour la famille de ce militant, qui a attendu de longues années pour la...
(Financial Afrik 13/10/17)
La Cour suprême d’appel de l’Afrique du Sud a confirmé ce vendredi, 13 octobre, que le président Jacob Zuma pouvait être poursuivi pour corruption dans un dossier relatif à des ventes d’armes ouvert contre lui il y a une dizaine d’années. Dans un jugement lu à l’audience par le juge Eric Leach, la Cour suprême d’appel de Bloemfontein (centre) a rejeté un appel du chef de l’Etat contre la décision de relancer contre lui 783 inculpations de corruption, fraude fiscale...
(La Tribune 11/10/17)
Le chef de l'Etat sud-africain, Jacob Zuma s'est montré ce lundi 9 octobre 2017, très déterminé pour l'établissement d'une zone de libre échange en Afrique, comme souhaité par l'Union africaine. Pour le numéro un de la nation Arc-en-ciel, cette zone permettra de renforcer la croissance économique et le développement sur le Continent. L'engagement de l'Afrique du sud en faveur de l'établissement d'une zone de libre-échange continentale (ZLEC) ne souffre d'aucun doute. Lors d'un échange avec les parlementaires de son pays, le président sud-africain Jacob Zuma s'est montré très déterminé sur la question, réaffirmant la position de son administration.
(RFI 10/10/17)
Direction l'Afrique du Sud, avec Bonita Benett, directrice du musée District 6 au Cap. Cette femme de 56 ans a pris les rênes de ce petit musée en 2008. Sa mission : redonner vie à la communauté des anciens résidents du célèbre District 6, un quartier multiculturel et multiracial, démantelé par le régime de l’apartheid à partir du milieu des années 1960, puis rasé. Un traumatisme pour les 60 000 anciens résidents et leurs enfants, qui ont tout perdu, y...
(Le Monde 10/10/17)
Le film Inxeba n’est pas encore sorti en Afrique du Sud qu’il y fait déjà scandale. Le long-métrage de John Trengove a été présenté au Festival du film de Sundance en janvier, puis à la Berlinale, en février ; il est sorti en salle dans plusieurs pays (dont la France, en avril, avec le titre Les Initiés) et représentera, si le pays est retenu, l’Afrique du Sud aux prochains Oscars dans la catégorie « Meilleur film étranger ». Pour prétendre...
(Le Monde 06/10/17)
L’adaptation télévisée du meurtre de la compagne du champion paralympique suscite l’indignation des deux familles. « Horrifiés et bouleversés ». La diffusion prochaine d’un téléfilm américain retraçant la très médiatique affaire Pistorius a provoqué en Afrique du Sud la consternation des familles du champion paralympique et de sa défunte petite amie, Reeva Steenkamp, qu’Oscar Pistorius a tuée le 14 février 2013, lors de la nuit de la Saint-Valentin. « Nous avions anticipé que le film allait susciter des réactions mitigées...
(RFI 05/10/17)
En Afrique du Sud, l’annonce de la sortie d’un film sur l’affaire Oscar Pistorius a provoqué un tollé. La première de Blade Runner Killer est prévue le 11 novembre aux Etats-Unis. Le film raconte la vie sentimentale de l'athlète sud-africain avant l’assassinat de sa fiancée. Mais aucune des deux parties, ni la famille de Reeva Steenkamp ni celle d’Oscar Pistorius, ne reconnaissent la version soutenue par le film. La famille de Reeva Steenkamp s’est dite indignée par la sortie de...
(La Tribune 05/10/17)
Rien n’arrête Patrice Motsepe. Après avoir récemment réussi l’introduction en bourse de sa société financière, le milliardaire sud-africain investit dans la banque digitale. TimeDigital devient ainsi le premier établissement à obtenir une licence de la banque centrale sud-africaine depuis 1999. Nouveau champ d'action pour l'homme d'affaires sud-africain Patrice Motsepe qui vient d'investir -via sa société financière African Rainbow Capital (ARC)- dans la création d'une banque digitale à Johannesburg baptisée : « TimeDigital ». L'établissement a déjà reçu l'autorisation d'exploitation délivrée...
(RFI 05/10/17)
En Afrique du Sud, les immenses banlieues pauvres qui entourent la ville du Cap affichent les taux de criminalité les plus élevés du pays et parmi les plus élevés au monde. Pour faire face à cette criminalité galopante, la population est obligée de s’organiser. Une initiative a notamment été adoptée dans plusieurs quartiers pauvres du Cap : les « Walking Bus », des « Bus à pieds ». Le principe est simple : chaque matin, des adultes de la communauté...

Pages