Vendredi 20 Avril 2018
(Jeune Afrique 29/03/18)
Trente ans après l’assassinat de cette figure de l’ANC en France, le 29 mars 1988, le mystère demeure sur l’identité de son auteur et de ses potentiels commanditaires… Quelques secondes ont suffi. Pas de doute, les assassins savaient ce qu’ils faisaient. Une exécution au modus operandi aussi terrible que précis : quatre balles tirées au visage puis une dernière dans la nuque. Ce 29 mars 1988, vers 9 h 45, policiers et secouristes ont beau foncer toutes sirènes hurlantes en direction du 28, rue des Petites-Écuries, dans le 10e arrondissement de Paris, il est déjà trop tard. Dulcie September, représentante du Congrès national africain (ANC) en France, est morte sur le palier de son bureau. Ce sont les...
(La Tribune 29/03/18)
L'assureur sud-africain Sanlam vient de lever 5,7 milliards de rands, soit 490 millions de dollars, en cédant de nouvelles actions, afin de financer son rachat conjoint de la l'assureur marocain SAHAM Finances. 65,5 millions de nouvelles actions, équivalent à une participation de près de 3%, c'est le placement effectué par Sanlam via un processus accéléré de book building aux investisseurs institutionnels, à 87 rands l'action (environ 7,37 dollars), réduisant l'action de 5% par rapport à son coût de clôture de la veille. L'augmentation de capital a été réalisée en coordination avec JP Morgan et Deutsche Bank. L'émission de nouvelles actions a dilué la participation des investisseurs existants faisant chuter les actions de l'assureur numéro un en Afrique du Sud de...
(La Tribune 28/03/18)
La retraite présidentielle forcée risque de ne pas être de tout repos pour Jacob Zuma. Après plusieurs tergiversations, la justice sud-africaine a décidé de renvoyer l’ancien président sud-africain devant les tribunaux pour fraude, blanchiment d’argent et corruption dans l’affaire Thint-Thales. L’audience fixée au 6 avril prochain devrait acter de façon formelle, la mise en accusation de Jacob Zuma ainsi que de responsables du groupe français à l’époque des faits. «Mister Scandal» va-t-il se tirer d’affaire comme pour les plus de...
(Le Point 28/03/18)
Les chiffres de l'économie de l'Afrique du Sud, publiés par S&P Global Ratings dans son rapport, qui rehausse sa prévision de croissance pour l'Afrique du Sud », laissent présager d'une nette embellie. De 1 % initialement la prévision est en passe d'atteindre 2 % de croissance en 2018. Un réajustement appliqué également à 2019, puisque de 1,7 % la prévision passe à 2,1 %. Le retour des investisseurs Sur les raisons qui ont amené l'institution à revoir ses chiffres, la...
(RFI 28/03/18)
En Afrique du Sud, une trentaine de personnes ont été arrêtées depuis ce week-end pour avoir occupé illégalement des terres. Des incidents ont notamment éclaté dans la ville d’Hermanus dans le sud du pays. Des incidents qui se sont multipliés depuis que le nouveau président Cyril Ramaphosa, au pouvoir depuis le mois dernier, s’est engagé à accélérer la réforme agraire pour redresser les injustices du passé. La minorité blanche du pays, qui représente 8% de la population, possède notamment 72%...
(La Tribune 27/03/18)
L’assureur sud-africain Alexander Forbes vient d’acter son rapprochement avec le cabinet de conseil en soins de santé Evo Financial Services. Une opération qui représente selon le management d’Alexander Forbes, la première d’une série de 22 contrats qui seront conclus au niveau africain, dont une partie sera des « game changers », selon le management du groupe. Le fournisseur sud-africain de services de retraite et d'assurances, Alexander Forbes Group, vient de s'associer à Evo Financial Services, un cabinet de conseil en...
(AFP 26/03/18)
L'ex-président sud-africain Jacob Zuma pourrait comparaître devant la justice dès avril pour répondre d'accusations de corruption, fraude et blanchiment d'argent dans une vieille affaire de vente d'armes, ont rapporté dimanche les médias locaux. Citant des sources proches du dossier, le sites d'information News24 et TimeLive, de même que la chaîne eNCA, ont affirmé que la première audience de ce procès devrait avoir lieu le 6 avril devant un tribunal de Durban (nord-est). Interrogé sur la chaîne d'information eNCA, le porte-parole de l'unité d'élite de la police en charge du dossier, Hangwani Mulaudzi, n'a pas confirmé cette date. "Les convocations n'ont pas encore été finalisées, nous espérons qu'elles seront finalisées et envoyées...
(La Tribune 26/03/18)
L’Afrique du Sud étudie l’option d’une privatisation partielle d’entreprises publiques en difficulté pour soulager le Trésor. Une éventualité susceptible de permettrait à Pretoria de regagner la confiance des investisseurs et agences de notation, mais qui risque aussi de déclencher une crise politique qui pourrait affaiblir le président Cyril Ramphosa. Le gouvernement sud-africain envisage la privatisation partielle d'entreprises publiques actuellement en difficulté. Ce mouvement s'inscrit dans le cadre de vastes réformes économiques lancés par le président Cyril Ramaphosa depuis son arrivée au pouvoir. Moody's offre un sursis à Ramaphosa Dondo Mogajane, chef du Trésor a parallèlement déclaré que l'Afrique du Sud se situe à la fin d'un cycle de rétrogradation...
(La Tribune 22/03/18)
La Banque centrale européenne et la South African Reserve Bank ont signé, à Buenos Aires en Argentine ce lundi 19 mars 2018, un protocole d'accord de coopération. Un acte qui scelle désormais le retour en grâce de la banque centrale sud-africaine vis-à-vis de la communauté financière internationale. Après le lot de déconvenues qu'elle a subies depuis l'année dernière, la South African Reserve Bank (Banque centrale sud-africaine, SARB) revient au-devant de la scène internationale. Dans un communiqué rendu public ce mardi,...
(Le Point 22/03/18)
« Restaurer au plus vite la crédibilité » de l'institution du fisc. C'est pour mener à bien cette mission que le président sud-africain Cyril Ramaphosa a suspendu le chef du fisc, Tom Moyane, via une lettre rendue publique lundi soir, et publiée par le journal Mail & Guardian . « Sous votre direction, le fisc sud-africain a souffert d'une détérioration de la confiance du public dans l'institution dont les finances publiques ont été mises en danger », a estimé le...
(RFI 21/03/18)
Cyril Ramaphosa s’attaque à la corruption. Ce mardi 20 mars, le président sud-africain a suspendu le patron du fisc Tom Moyane, accusé d’avoir couvert une affaire de fraude et d’avoir mis en péril l'intégrité du service des impôts. Une suspension applaudie dans le pays, alors que le chef de l’Etat s’est engagé à restaurer la crédibilité des institutions, après des années de scandales sous le gouvernement de Jacob Zuma. Dans une lettre cinglante, le président Ramaphosa accuse Tom Moyane de la ruine de l’administration fiscale. Le patron ...
(RFI 19/03/18)
En Afrique du Sud, la proposition du ministre australien de l'Intérieur d'accorder des « visas humanitaires » aux fermiers blancs sud-africains fait des vagues et provoque un vif débat, alors que le gouvernement semble avoir du mal à gérer sa communication autour de cette question. Le 27 février, le Parlement sud-africain a ouvert la voie à une modification de la Constitution, pour permettre les expropriations sans compensation. Un comité parlementaire doit faire une proposition d'amendement d'ici la fin du mois...
(RFI 19/03/18)
Deux semaines après son élection à la tête de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa a remanié son gouvernement. Et pour la première fois depuis la fin de l’apartheid, le pays va avoir une ministre des Sports. Dans un pays en quête d’égalité dans le sport, sa nomination donne espoir aux sportives sud-africaines, qui sont encore et toujours contraintes à jouer les seconds rôles. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180319-afrique-sud-quete-egalite-homme-femm...
(RFI 19/03/18)
Un sprinter sud-africain peut en cacher un autre. Ce weekend, le champion olympique du 400 mètres, Wayde van Niekerk, était absent des Championnats d’Afrique du Sud d’athlétisme. Mais la relève est déjà là : Clarence Munyai, 20 ans, a claqué la meilleure performance mondiale de l’année sur 200mètres. Il en a profité pour pulvériser le record de son ainé van Niekerk. Munyai a réalisé ce temps lors des demi-finales, mais n’a pas pu s’aligner sur la finale à cause d’une...
(RFI 17/03/18)
En Afrique du Sud, l’ex-chef de l’Etat Jacob Zuma sera poursuivi pour corruption. Une annonce faite ce vendredi par le procureur général. Des charges liées à un contrat d’armement qui remonte aux années 1990. Cette décision du parquet intervient tout juste un mois après la démission du président Zuma, contraint de céder sa place sous la pression de son parti, l’ANC. La filiale sud-africaine de l'industriel français Thales sera également poursuivie pour corruption avec l'ex-président Zuma, a annoncé le parquet...
(RFI 15/03/18)
Le président Cyril Ramaphosa a répondu ce mercredi 14 mars aux questions de l'opposition au Parlement. Le président a notamment abordé la question de la redistribution des terres, qui agitent le débat, depuis que le Parlement a ouvert la voie à une modification de la Constitution, pour permettre les expropriations sans compensations. Ce sujet attise les tensions en Afrique du Sud, mais les termes de la future loi sur les expropriations sans compensation restent très incertains. Devant le Parlement, Cyril Ramaphosa est resté vague sur son plan ...
(Jeune Afrique 15/03/18)
L'opérateur mobile sud-africain MTN a renoué avec des résultats positifs en 2017, après une année 2016 difficile. Le groupe annonce qu'il pourrait se séparer de certaines de ses filiales dans les marchés où le cadre réglementaire n'est pas favorable ou marqué par des conflits. Une bonne année pour MTN. L’opérateur mobile sud-africain a publié le 8 mars dernier son rapport annuel, après une année 2016 difficile, plombée par l’amende record de 1,7 milliard de dollars infligée par le régulateur nigérian...
(La Tribune 14/03/18)
Le nouvel homme fort de Pretoria vient de voir son projet de diversification du mix énergétique bloqué par la justice. En effet, le sort de 27 contrats de fourniture d’énergies renouvelables valorisés à 4,7 milliards de dollars sera fixé par la Haute Cour du Nord de Gaunteg qui a accepté la plainte déposée par le syndicat des métallurgistes et le groupe Transform RSA, tous deux fidèles à Jacob Zuma. La période de grâce de Cyril Ramaphosa à la tête de...
(RFI 12/03/18)
Les autorités sud-africaines ont lancé une procédure pour retirer son statut de résident permanent à Ajay Gupta, ciblé par un mandat d'arrêt. Il n'est néanmoins pas le seul de la sulfureuse famille d’affaires a être activement recherché par la justice. Les trois frères indiens sont soupçonnés d'avoir corrompu l'ancien président Jacob Zuma et plusieurs membres de son gouvernement. Ils restent pourtant introuvables. Les trois frères Gupta échappent encore à la justice sud-africaine. Atul Gupta est à Dubaï. Quant à ses deux frères...
(La Tribune 08/03/18)
Le rapprochement entre le sud-africain Sanlam et le marocain Saham aura finalement débouché sur le rachat des filiales assurance de ce dernier. Un deal de plus d'un milliard de dollars qui permettra au groupe Saham de se transformer en fonds d’investissement panafricain. Détails. Le groupe marocain Saham vient d'annoncer la cession de ses filiales assurances au sud-africain Sanlam qui a fait passer sa participation de 46,6% à 100% dans le capital de Saham Finances qui contrôle les filiales assurances du...

Pages