Lundi 20 Novembre 2017
(Xinhua 20/11/17)
Le gouvernement sud-africain continuera d'apporter son soutien à Eskom, le fournisseur d'électricité du pays à court d'argent, afin de renforcer l'entreprise publique, a annoncé dimanche la présidence sud-africaine. La déclaration de la présidence fait suite aux remarques du conseiller spécial du président Jacob Zuma sur l'énergie, Silas Zimu, qui avait indiqué que le gouvernement abandonnerait Eskom tombé dans la tourmente des allégations de corruption et de mauvaise gestion. Eskom est l'un des principaux moteurs de la croissance économique et du développement du pays, a déclaré le porte-parole du président, Bongani Ngqulunga, dans un communiqué. Lors d'une conférence sur l'énergie éolienne au Cap la semaine dernière, M. Zimu avait déclaré qu'Eskom "chutait et très, très rapidement"...
(APA 20/11/17)
APA - Pretoria (Afrique du Sud) - - Le président sud-africain, Jacob Zuma, a exhorté les parties impliquées dans la situation politique et sécuritaire au Zimbabwe à maintenir la paix et la sécurité dans ce pays d’Afrique australe. Dans son allocution d’ouverture vendredi, de la 4ème Commission bi-nationale (BNC) entre l’Afrique du Sud et le Botswana, M. Zuma a déclaré que la situation au Zimbabwe voisin était ‘’très préoccupante’’ pour les 15 Etats membres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC). "Nous nous rencontrons à un moment où l’un de nos pays frères, le Zimbabwe, connaît des problèmes politiques et de sécurité. Nous notons avec une grande préoccupation les développements politiques qui se déroulent au Zimbabwe et espérons...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué...
(Le Monde 17/11/17)
Huit mois après son élection en 1994, le nouveau président d’Afrique du Sud investissait sur l’île de Man. Nelson Mandela avait un trust (définition) sur l’île de Man, apparemment créé par son avocat, pour qu’il puisse discrètement verser de l’argent à des tiers. L’histoire est curieuse, tant il semblait improbable que la piste de ce leader de la lutte contre l’apartheid mène jusqu’à cet îlot de mer d’Irlande qui tente de se débarrasser de son image de paradis fiscal (définition)...
(RFI 16/11/17)
Au Zimbabwe, l’armée a pris le contrôle du Parlement et de la télévision dans la nuit du 14 au 15 novembre à Harare. Dans un communiqué, le porte-parole des forces armées affirme pourtant qu’il ne s’agit pas d’un « coup d’Etat », mais seulement de chasser les « criminels » dans l’entourage du président Robert Mugabe. Des arrestations ont eu lieu, notamment du ministre des Finances qui se trouve désormais aux mains de l’armée. Depuis Pretoria, le président sud-africain Jacob Zuma a joint Robert Mugabe par téléphone et appelé au calme. Dans la matinée, Jacob Zuma a annoncé s’être entretenu au téléphone avec Robert Mugabe.
(AFP 15/11/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma s'est prononcé mercredi contre tout changement de régime "inconstitutionnel" au Zimbabwe, où l'armée a lancé une opération destinée selon elle à éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe. M. Zuma est "très préoccupé" par la situation chez son voisin et a "appelé au calme et à la retenue et exprimé l'espoir que les développements au Zimbabwe n'amènent pas un changement inconstitutionnel de gouvernement", a déclaré la présidence sud-africaine dans un communiqué. Il a également...
(AFP 14/11/17)
Les opérations de dépouillement des bulletins de vote étaient en cours mardi au lendemain de l'élection présidentielle dans la République autoproclamée du Somaliland (nord de la Somalie), dont les résultats définitifs ne sont pas attendus avant plusieurs jours, a-t-on appris de source officielle. Les quelque 4 millions d'habitants de cette "République" semi-désertique, stratégiquement située sur le golfe d'Aden, espèrent que cette troisième élection démocratique depuis la déclaration d'indépendance du reste de la Somalie en 1991 renforcera leur quête de reconnaissance internationale. Le décompte "pourrait prendre plusieurs jours" et le résultat pourrait être annoncé "entre le 16 et le 18"....
(AFP 13/11/17)
L'ancien vice-ministre sud-africain de l'Education, reconnu coupable d'avoir agressé plusieurs femmes dans une boîte de nuit, a été condamné lundi à payer une amende de 6.000 euros, cette décision provoquant la colère de militants dans ce pays où les violences faites aux femmes sont un fléau. Mduduzi Manana, 33 ans, avait démissionné du gouvernement après cet incident survenu le 6 août dernier au petit matin, et qui avait été filmé et largement diffusé sur les réseaux sociaux. Il avait plaidé...
(AFP 10/11/17)
La police sud-africaine a annoncé jeudi avoir ouvert, sur plainte des services de renseignement du pays, une enquête sur le journaliste Jacques Paw, qui vient de sortir un livre à charge contre la présidence Zuma. "The president’s keepers" ("les Gardiens du président"), publié le mois dernier, dépeint un sombre tableau de la présidence de Jacob Zuma, accusant le gouvernement et certains services de l'Etat de corruption, d'incompétence et de népotisme. Il détaille comment d'importantes sommes d'argent public ont été transférées sur les comptes bancaires de faux espions. Son travail révèle également comment le chef de l'Etat s'est débarrassé de ses adversaires au sein des institutions politiques et de sécurité de l'Etat...
(RFI 09/11/17)
En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a donné son feu vert à une enquête portant sur le fonctionnement des services fiscaux. Lors de son discours sur le budget il y a deux semaines, le ministre sud-africain des Finances, Malusi Gigaba, a souligné la difficulté à collecter l'impôt en Afrique du Sud. Il faut dire qu'il y a urgence : les recettes fiscales de l'État sud-africain devraient en effet baisser de plus de 3 milliards d'euros cette année. Les difficultés structurelles de l'économie peuvent expliquer en partie cette situation, mais la question de « la moralité fiscale » se pose plus que jamais.
(RFI 08/11/17)
En Afrique du Sud, la sortie d'un livre-enquête sur Jacob Zuma et « ceux qui le maintiennent au pouvoir et le protègent de la prison » jette une lumière crue sur les manœuvres du président et ses fréquentations peu recommandables. L'ouvrage intitulé « Les gardiens du président » révèle notamment comment le chef de l'Etat a échappé à l'impôt, et protégé des criminels notoires. Dans la foulée de cette publication, la presse sud-africaine fait de nouvelles révélations portant sur deux soirées d'anniversaire du président. Les...
(RFI 07/11/17)
En Afrique du Sud, l’ouvrage « Les Gardiens du Président », sous-titré « Ceux qui aident Zuma à se maintenir au pouvoir et à échapper à la prison » connaît un grand succès. Dans cet ouvrage, sorti il y a une semaine, le journaliste sud-africain, Jacques Pauw, raconte notamment comment le président Jacob Zuma a pu échapper à l’impôt durant son premier mandat. Jacques Pauw s’est également penché sur les liens troubles entretenus par l’ex-présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) Nkosazana Dlamini-Zuma et un trafiquant de tabac qui financerait, en sous-main, sa campagne pour prendre la tête...
(AFP 07/11/17)
APA-Le Cap (Afrique du Sud) - L’Agence de sécurité de l’Etat d’Afrique du Sud (SSA) a demandé le retrait des librairies d’un livre jugé critique à l’égard du président Jacob Zuma, a appris APA lundi sur place. La SSA a indiqué avoir envoyé "une lettre de cessation et de désistement" au journaliste d’investigation Jacques Pauw et à son éditeur sur les révélations dans son nouveau livre intitulé "The President’s Keepers" (Les Gardiens du président). La SSA prétend que les faits...
(AFP 06/11/17)
L'éditeur d'un livre explosif sur la corruption au sein du gouvernement du président sud-africain Jacob Zuma a refusé lundi de retirer l'ouvrage de la vente et de supprimer des passages, comme l'exigeaient les services secrets sud-africains. "Votre affirmation selon la quelle le livre +regorge d'inexactitudes+ n'est pas étayé" par le moindre élément, a estimé la maison d'édition Tafelberg dans une lettre adressée par ses avocats à l'Agence de sécurité d'Etat. "Votre demande pour un retrait de "+tous ces passages qui...
(Xinhua 06/11/17)
L'Alliance démocratique (DA), parti d'opposition en Afrique du Sud, a promis dimanche d'entraver toute tentative de forcer l'adoption d'un accord nucléaire. Le jounral sud-africain City Press a rapporté dimanche que le ministre de l'Energie David Mahlobo mettrait en œuvre son plan nucléaire alors que les fonctionnaires de son département travaillaient pour finaliser la révision du plan de ressources énergétiques intégrées du pays dans les deux semaines à venir, soit quatre mois en avance par rapport le calendrier fixé.
(AFP 03/11/17)
Les services secrets sud-africains ont exigé le retrait d'un récent livre qui dénonce la corruption au sein du gouvernement du président Jacob Zuma, a annoncé vendredi la maison d'édition. La maison Tafelberg "a reçu une lettre de l'agence de sécurité de l'Etat (SSA) demandant le retrait du livre et la suppression de plusieurs passages", a indiqué l'éditeur dans un communiqué. En cas de refus, la SSA a menacé de saisir la justice. "The President's Keepers" ("Les Gardiens du président"), écrit par le journaliste sud-africain d'investigation Jacques Pauw, détaille comment d'importantes sommes...
(AFP 03/11/17)
Dans la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (est), la politique est un jeu dangereux. Depuis l'an dernier, plus de 40 militants y ont été abattus, victimes d'une guerre sans merci pour le contrôle de la branche locale du Congrès national africain (ANC) au pouvoir. En bordure de la ville côtière de Durban, voici le tristement célèbre quartier de Glebelands. Derrière les murs de briques de ce complexe de 71 foyers à l'origine destiné aux travailleurs migrants s'entassent dans le plus complet...
(Xinhua 03/11/17)
Dans un contexte de hausse des crimes violents, le président sud-africain Jacob Zuma a promis jeudi de nommer un commissaire national de police, poste vacant depuis deux ans. "Le processus de recrutement du Commissaire national des services de police sud-africains avance bien", a affirmé M. Zuma qui répondait à des questions au Parlement. M. Zuma s'est exprimé sur le sujet car des députés avaient exprimé des inquiétudes concernant le poste vacant, qui "est d'une importance vitale pour faire face aux...
(Xinhua 31/10/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a débuté lundi une visite officielle de deux jours en Afrique du Sud, pour discuter de questions comprenant la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). Le président doit s'entretenir en personne avec le président sud-africain Jacob Zuma, ainsi que la ministre des Relations et de la Coopération internationale, Maïté Nkoana-Mashabane, et deux autres hauts responsable du gouvernement, selon un communiqué publié lundi par le bloc panafricain. Les discussions porteront...
(Xinhua 30/10/17)
La présidence sud-africaine a démenti dimanche les allégations sur certains fonds non déclarés du président Jacob Zuma. Les allégations dans les reportages "sont trompeuses et font clairement partie des campagnes de dénigrement en cours" contre M. Zuma, a déclaré le porte-parole présidentiel Bongani Ngqulunga. Le journal Sunday Times a publié des extraits d'un livre intitulé "The President's Keepers", qui affirme que M. Zuma aurait reçu un "salaire" d'un million de rands (environ 70.000 dollars) par mois d'un magnat controversé sans...

Pages