| Africatime
Mercredi 22 Février 2017
(AFP 22/02/17)
La justice sud-africaine a estimé mercredi que la décision du gouvernement de Pretoria de se retirer de la Cour pénale internationale (CPI) sans consulter au préalable le Parlement était invalide et inconstitutionnelle. "La décision du gouvernement de signifier au secrétaire général de l'ONU son retrait de la CPI sans avoir obtenu l'aval du Parlement est inconstitutionnelle et invalide", a affirmé un juge de Pretoria, Phineas Mojapelo. Le président et le gouvernement "doivent retirer leur notification dès que possible"...
(AFP 22/02/17)
Le ministre sud-africain des Finances Pravin Gordhan présente mercredi au Parlement son projet de budget pour 2017 sous la menace pressante des partisans du président Jacob Zuma qui lui reprochent son refus de desserrer les cordons de la bourse. Leur duel politique tient l'Afrique du Sud en haleine depuis son retour à la tête du département du Trésor fin 2015, en pleine tourmente politico-financière. Très respecté des marchés pour sa rigueur et sa gestion comptée des deniers publics, M. Gordhan s'oppose régulièrement au chef de l'Etat, embourbé dans une série de scandales de corruption qui suscitent de vives critiques au sein même du parti au pouvoir. Les frictions entre les deux hommes ont pris un tour encore plus rugueux depuis...
(La Tribune 22/02/17)
Face à la persistance des attaques xénophobes dont sont régulièrement victimes ses ressortissants en Afrique du Sud, le Nigeria menace de prendre des mesures de représailles. Abuja qui a également saisi l’Union africaine, a enjoint Pretoria à prendre les mesures nécessaires pour protéger les étrangers vivant sur son territoire. Trop, c'est trop ! Les autorités fédérales nigérianes ont estimé « inacceptable», la vague d'attaques xénophobes dont sont régulièrement victimes ses ressortissants vivant en Afrique du Sud. A la suite des...
(RFI 21/02/17)
En Afrique du Sud, une statue fait polémique. Le gouvernement de la province du Nord-Ouest a décidé d'ériger une statue de l'actuel président de la République, Jacob Zuma. Un projet qui n'est pas du goût de tous. D'autant plus qu’elle serait édifiée avec de l'argent public. Une statue de bronze de six mètres de haut représentant Jacob Zuma. Les autorités de la province ont décidé d'ériger l'édifice dans la petite ville de Groot Marico en hommage au chef de l'Etat...
(RFI 17/02/17)
L'Afrique du Sud a besoin d'une transformation économique radicale, a affirmé jeudi 16 février le président Jacob Zuma. Il s'exprimait devant le Parlement où il répondait aux critiques dont il a fait l'objet lors de son discours à la nation la semaine dernière. Le chef de l'Etat s'est dit choqué que 23 ans après la fin de l'apartheid, les inégalités entre Noirs et Blancs soient toujours aussi importantes. Une transformation économique radicale. L'expression a dû revenir pas loin d'une dizaine...
(RFI 11/02/17)
En Afrique du Sud, au lendemain du discours à la nation de Jacob Zuma, qui a été émaillé par l'expulsion musclée des députés du parti Combattants pour la liberté économique (EFF) de Julius Malema, et un déploiement de l'armée sans précédent autour du Parlement, chacun se renvoie la balle et s'accuse mutuellement d'avoir créé le chaos au sein de l'Assemblée. Le discours à la nation de jeudi soir a été sans aucun doute l'un des « pires » qu'ait connu le pays, selon de nombreux observateurs. Le Conseil sud-africain des Eglises regrette cette...
(AFP 10/02/17)
Le discours à la Nation du président sud-africain, sous pression d'appels de l'opposition à démissionner, a donné lieu jeudi à une bagarre générale suite à l'expulsion violente de députés qui tentaient d'empêcher Jacob Zuma de s'exprimer. Une trentaine d'agents de sécurité ont été envoyés pour faire sortir de force les députés d'opposition du parti de gauche radicale des Combattants pour la liberté économique (EFF) et ont échangé des coups avec les élus. Pendant plus d'une heure, ces derniers, vêtus de...
(RFI 10/02/17)
Des violences ont éclaté au Parlement jeudi soir, lors du discours à la nation du président Jacob Zuma. Un discours très attendu, car jamais le chef de l'Etat n'a été autant contesté par l'opposition, mais également au sein de son propre parti. L'année 2016 a été particulièrement difficile pour Jacob Zuma, embourbé dans des scandales. Pendant plus d'1h30, le président Zuma a tenté de prendre la parole. Et pendant 1h30, l'opposition l'en a empêché. Les députés du parti radical de...
(AFP 09/02/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma, sous le feu continu des critiques de l'opposition, devait prononcer jeudi soir son discours annuel à la nation devant le parlement au Cap, où plus de 400 soldats ont été appelés en renfort pour assurer la sécurité. C'est par un communiqué laconique que la présidence sud-africaine a annoncé mardi soir le déploiement de "441 soldats (...) pour maintenir la loi et l'ordre", autour du parlement en marge du discours du chef de l'Etat. Le principal parti d'opposition, l'Alliance Démocratique (DA), s'est immédiatement offusqué de cette décision, évoquant une "violation de la Constitution".
(AFP 09/02/17)
Face aux régulations fluctuantes et aux fermetures de sites qu'ils jugent arbitraires, les géants du secteur minier sud-africain ont affiché cette semaine leur ras-le-bol lors de la grande conférence mondiale "Mining Indaba", au Cap, révélant l'ampleur des tensions avec le gouvernement. "Nous sommes un pays ouvert au business". L'appel rassurant du ministre sud-africain des Mines, Mosenbenzi Zwane, en ouverture du salon a semblé résonner dans le vide. "Les perspectives d'investissement sont vraiment négatives", répond du tac-au-tac Neal Froneman...
(RFI 09/02/17)
En Afrique du Sud, le chef de l'Etat Jacob Zuma doit prononcer son discours à la nation ce jeudi 9 février devant le Parlement dans la ville du Cap, un discours très attendu qui se fait sur fond de mécontentement grandissant dans le pays. Jamais le chef de l'Etat n'a été aussi contesté, y compris au sein de son propre parti. Mercredi 8 février, plusieurs centaines de manifestants se sont réunis à proximité du Parlement pour manifester leur colère. Reportage au Cap. A quelques pas du Parlement, la contestation gronde.
(Jeune Afrique 07/02/17)
C’est dans sa résidence d’Addis-Abeba que l'ex-présidente de la Commission de l'UA a choisi de fêter ses 68 ans, le 29 janvier, juste avant l’élection de son successeur au sein de l'organisation panafricaine. Parmi les invités figuraient justement trois des candidats : le Tchadien (et futur gagnant) Moussa Faki Mahamat, le Sénégalais Abdoulaye Bathily et la Kényane Amina Mohamed. Les filles de Mme Dlamini-Zuma ont coupé le gâteau devant une centaine de convives, parmi lesquels Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des...
(RFI 06/02/17)
En Afrique du Sud, Nkosazana Dlamini-Zuma a fait son grand retour dans la vie politique nationale ce dimanche 5 février. L'ex-présidente de la Commission de l'Union africaine, qui vient de céder son siège au Tchadien Moussa Faki Mahamat, s'est exprimée lors d'une cérémonie religieuse, devant la ligue des femmes de l'ANC. Une organisation totalement acquise à sa cause, qui a fait d'elle leur candidate officielle pour prendre la tête du parti et succéder à Jacob Zuma. La cérémonie qui se...
(Jeune Afrique 06/02/17)
Panafricaniste épidermique et nostalgique des AG étudiantes échevelées du Paris des années 1970, Alpha Condé s’est retrouvé en terrain familier pour son baptême du feu de président en exercice de l’Union africaine (UA), le 30 janvier, à Addis-Abeba. De ce sommet « historique » qui a vu le retour du Maroc au sein de sa famille naturelle après trois décennies d’exil volontaire, nos envoyés spéciaux racontent la genèse, le déroulement et les conclusions. Je m’attacherai donc ici à vous narrer,...
(RFI 04/02/17)
Le ministre français des Finances, Michel Sapin, a terminé, ce vendredi 3 février, son déplacement en Afrique du Sud. Une visite de deux jours pour renforcer les relations entre les deux pays. La France est le 12e partenaire commercial de l'Afrique du Sud. A l'occasion de ce déplacement, Michel Sapin a visité plusieurs entreprises françaises installées autour de Johannesburg et a rencontré son homologue sud-africain. EDF, Areva, Alstom, Total, Air Liquide ou Danone, plus de 360 entreprises françaises sont présentes...
(BBC 04/02/17)
Qedani Mahlangu a rendu son tablier après la publication d'un rapport attribuant la mort de 94 patients à la "négligence" de son ministère. Le Premier ministre du gouvernement du Gauteng, David Makhura, a déclaré avoir accepté la démission de Mme Mahlangu. Un rapport présenté mercredi matin par un ombudsman local affirme que les patients sont morts l'année dernière, après leur admission dans des établissements de santé appartenant à des ONG et exerçant dans l'illégalité. L'ombudsman a accusé le ministère dirigé par Qedani Mahlangu de "négligence" et d'"imprudence".
(Jeune Afrique 02/02/17)
Souvent absente, la présidente sortante de la Commission de l’Union africaine a beaucoup déçu. Peut-être parce que, dès l’origine, l’ex-épouse de Jacob Zuma a utilisé l’institution pour ses ambitions plus qu’elle ne l’a servie. Au sommet de l’Union africaine (UA), fin janvier à Addis-Abeba, il y avait comme une ambiance de fête dans la délégation sud-africaine qui célébrait le 68e anniversaire de la présidente sortante de la Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma, et son « succès », à ce poste. Ledit succès n’avait rien d’évident pour...
(AFP 30/01/17)
Retour du Maroc, réforme de l'UA, crise libyenne... Ramtane Lamamra, le chef de la diplomatie algérienne, revient pour Jeune Afrique sur les principaux enjeux du 28e sommet des chefs d'État d'Addis-Abeba. Jeune Afrique : Alors qu’il était attendu en juillet à Kigali, où il n’est pas venu, le roi du Maroc, Mohammed VI, est finalement présent à Addis Abeba. Cela crée l’événement… Qu’en pensez-vous ? Ramtane Lamamra : Chaque pays conduit ses relations internationales comme il l’entend, je n’ai pas à me prononcer sur...
(RFI 26/01/17)
Le parti au pouvoir en Afrique du Sud serait-il derrière une campagne de désinformation ? Selon une enquête de journalistes indépendants, l'ANC aurait mis sur pied une campagne de désinformation lors des dernières élections locales il y a 6 mois, une équipe dont la tâche était de faire circuler de fausses informations sur l'opposition. Selon l'enquête, il s'agissait d'une importante campagne de désinformation. Une équipe mise sur pied, surnommée the War Room - cellule de guerre- composée de spécialistes en communication. Leur travail...
(RFI 26/01/17)
Avant le sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en ce moment c’est le Conseil des ministres des Affaires étrangères du continent. Le sommet de l’UA aura lieu lundi et mardi 30 et 31 janvier et devrait voir le retour du Maroc au sein de l'organisation. Ce sera également le dernier sommet pour la présidente de la Commission de l’Union africaine. La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma a donné son dernier discours ce matin devant les délégués du Conseil Exécutif. Elle a tenu...

Pages