| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(AFP 30/03/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma souhaite bien procéder à remaniement gouvernemental pour se débarrasser de son respecté ministre des Finances Pravin Gordhan, a confirmé jeudi un membre de la coalition gouvernementale. Depuis plusieurs mois, M. Zuma, mis en cause dans une litanie de scandales de corruption, et M. Gordhan, qui dispose de la confiance des marchés, s'opposent publiquement sur la bonne gestion des deniers publics. Le chef de l'Etat a brusquement interrompu lundi une tournée de promotion de son ministre à l'étranger en lui ordonnant de rentrer toutes affaires cessantes en Afrique du Sud, une décision interprétée comme le signe imminent de son limogeage. "Le président nous a informés de son intention de procéder à...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Ami de Nelson Mandela et figure historique de la lutte anti-apartheid, Ahmed Kathrada - surnommé "Oncle Kathy" ou "Camarade Kathy" - est décédé mardi à l'âge de 87 ans. Avec vingt-six années passées derrière les barreaux, il est l'un des plus célèbres prisonniers politiques de cette période sombre de l'histoire de l'Afrique du Sud. Depuis des décennies, « Uncle Kathy était le meilleur ami de mon père, un frère, son confident », a déclaré, émue aux larmes, Zenani Mandela, mardi 28 mars, après l’annonce du décès d’Ahmed Kathrada, à l’âge de 87 ans, à la suite d’une opération. « Il fait partie de ces personnes qui entrent dans votre vie et n’en partent jamais », a-t-elle ajouté. Depuis le siège...
(AFP 29/03/17)
Les obsèques du héros de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada ont tourné mercredi à la manifestation de défiance envers le président sud-africain Jacob Zuma, symbole des tensions qui déchirent le Congrès national africain (ANC) au pouvoir. Chargé de prononcer l'éloge funèbre, l'ancien chef de l'Etat Kgalema Motlanthe, qui a assuré quelques mois en 2009 l'intérim entre Thabo Mbeki et Jacob Zuma, a profité de l'occasion pour livrer une charge aussi sévère qu'inattendue contre son successeur, interdit de cérémonie par la...
(AFP 29/03/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma devait être mercredi le grand absent des funérailles du héros de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada, décédé mardi à 87 ans, auxquelles doivent participer la quasi-totalité des responsables politiques du pays. Compagnon de cellule de Nelson Mandela et figure historique de son Congrès national africain (ANC), M. Kathrada avait publiquement demandé l'an dernier la démission de l'actuel chef de l'Etat, englué dans une litanie de scandales de corruption. "Le président Zuma ne participera pas aux funérailles et à l'hommage (national), conformément aux souhaits de la famille", a déclaré mercredi matin la présidence dans un communiqué.
(RFI 29/03/17)
Des centaines de Sud-Africains se rassemblés ce matin au cimetière de West Park, à Johannesburg pour rendre hommage à Ahmed Kathrada, figure de la lutte anti-apartheid décédée mardi 28 mars à l'âge de 87 ans. Une cérémonie tenue avec un grand absent : le chef de l'Etat, Jacob Zuma. Le corps d’Ahmed Kathrada a été mis en terre à la mi-journée dans le quartier musulman du cimetière. Beaucoup de Sud-Africains lambda sont simplement venus présenter leurs hommages. Tous les grands...
(Le Monde 29/03/17)
Lors de l’hommage national rendu au « frère » de Mandela décédé mardi, les divisions qui gangrènent l’ANC et le clan du président Zuma ont éclaté au grand jour. Il a fallu que survienne, à l’âge de 87 ans, la mort de l’un des hommes les plus respectés d’Afrique du Sud pour que quelque chose crève, ou se libère, dans le domaine politique, avec des conséquences imprévisibles. Ahmed Kathrada, le vieux compagnon de Nelson Mandela, son « frère » de...
(Le Monde 29/03/17)
D’origine indienne, le militant anti-apartheid, compagnon de détention et de lutte de Nelson Mandela, est mort à l’âge de 87 ans. C’était l’un des derniers géants sud-africains, ceux dont l’existence a embrassé et surmonté toute la gamme des beautés et des horreurs de leur pays, depuis la discrimination jusqu’à la démocratie multiraciale. Travail inachevé, par nature. Ahmed Kathrada n’avait jamais abandonné ce combat. Il n’avait jamais abandonné les notions fondamentales de justice qui l’avaient poussé, jeune adolescent, à entrer dans...
(RFI 29/03/17)
Le discret vétéran de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada, compagnon de cellule de Nelson Mandela dans la prison de Robben Island, est décédé ce mardi en Afrique du Sud à l'âge de 87 ans, suscitant une avalanche d'hommages. Ancien député et conseiller du président Mandela pendant son seul mandat à la tête de l'Afrique du Sud (1994-1999), ce fils d'immigrés indiens faisait partie du premier cercle des dirigeants historiques du Congrès national africain (ANC). Le décryptage du parcours et de...
(RFI 29/03/17)
Drapeaux en berne en Afrique du Sud après le décès d’Ahmed Kathrada annoncé tôt ce mardi matin. Ce vétéran de la lutte antiapartheid avait 87 ans et il en aura passé 26 en prison, à Robben Island après le procès de Rivonia en 1964. C'était une figure du combat contre les inégalités, il était très actif jusqu'au bout. Et les réactions de suivent et se ressemblent. Ce matin, plusieurs vétérans de l’ANC, le mouvement de libération de Mandela, se sont...
(AFP 28/03/17)
Le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, est rentré mardi dans son pays conformément à l'ordre qui lui en avait été donné par le président Jacob Zuma, sur fond de rumeurs insistantes autour de son départ du gouvernement. A la surprise générale, M. Zuma avait sommé lundi son ministre d'interrompre de toute urgence une tournée de promotion au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Depuis plusieurs mois, le torchon brûle entre M. Gordhan, respecté des marchés pour sa rigueur, et M. Zuma, englué dans une litanie de scandales politico-financiers, autour de la bonne gestion des deniers publics. Son rappel est considéré par les médias sud-africains comme le signe...
(RFI 28/03/17)
Fils d’émigrés indiens, Ahmed Kathrada fut un membre éminent de l’ANC et très proche ami et conseiller politique du premier président noir de l’Afrique du Sud. Il avait été détenu à Robben island avec Mandela et les autres leaders du Congrès national africain (ANC). A sa sortie de prison, il a notamment oeuvré pour perpétuer la saga de la lutte contre l’apartheid en faisant personnellement visiter aux touristes éminents et moins éminents venus du monde entier le pénitencier de Robben...
(BBC 28/03/17)
Le vétéran de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada, compagnon de cellule de Nelson Mandela dans la prison de Robben Island, est décédé mardi à Johannesburg, a annoncé la fondation qui porte son nom. Ahmed Kathrada, âgé de 87 ans, est mort des suites d'une opération. L'ancien député était conseiller du président Mandela pendant son seul mandat à la tête de l'Afrique du Sud (1994-1999). Il faisait partie du premier cercle des dirigeants historiques du Congrès national africain (ANC).
(AFP 27/03/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma a interrompu lundi en urgence une tournée à l'étranger de son ministre des Finances Pravin Gordhan, suscitant une avalanche de spéculations sur l'imminence d'un remaniement ministériel. Le chef de l'Etat "a ordonné au ministre des Finances Pravin Gordhan et à son vice-ministre Mcebisi Jonas d'annuler une tournée de promotion des investissements au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et de rentrer immédiatement en Afrique du Sud", a annoncé la présidence, sans donner d'autre détails. Depuis plusieurs mois, M. Gordhan, respecté des marchés et des investisseurs pour sa rigueur, s'oppose ouvertement au chef de l'Etat, englué dans une litanie de scandales de corruption...
(RFI 21/03/17)
L’Afrique du Sud célèbre ce mardi la journée des droits l’homme dans un contexte de tension vis-à-vis des étrangers. Depuis le mois dernier, il y a eu une résurgence de violences contre les ressortissants africains vivant dans le pays. Ces derniers sont régulièrement accusés d’être responsable de la criminalité, ou de prendre le travail des Sud-Africains. Le gouvernement a d’ailleurs décidé de modifier sa politique d’immigration. Et le ministre de l’Intérieur doit présenter cette semaine au cabinet une série de propositions - qui, si elles sont acceptées, iront au Parlement.
(AFP 20/03/17)
Le Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela a-t-il perdu son âme ? A deux ans des prochaines élections générales en Afrique du Sud, la question divise la classe politique et déchire désormais la famille même de l'icône de la lutte anti-apartheid. Au pouvoir depuis les premières élections libres de l'histoire du pays en 1994, l'ANC a subi l'an dernier un revers cinglant lors des élections locales en perdant le contrôle de villes emblématiques comme Johannesburg et la capitale Pretoria...
(AFP 20/03/17)
Un cambriolage suspect samedi dans les bureaux du président de la Cour constitutionnelle a déclenché en Afrique du Sud une bataille d'accusations entre l'opposition et le gouvernement qui venait d'être sévèrement critiqué par la Cour. Des cambrioleurs ont visité samedi les bureaux à Johannesburg du juge Mogoeng Mogoeng et emporté quinze ordinateurs contenant des informations sensibles au sujet de 250 juges sud-africains, selon les autorités sud-africaines. Un des leaders de l'opposition de l'Alliance démocratique (DA), John Steenhuisen, n'a pas hésité...
(AFP 17/03/17)
La plus haute instance judiciaire d'Afrique du Sud a mis vendredi un terme provisoire à la controverse autour du versement des aides sociales de 17 millions de personnes, qui nourrit depuis des semaines le procès en incompétence du gouvernement. Dans un arrêt très attendu, la Cour constitutionnelle a prolongé d'un an le contrat entre l'agence de l'Etat en charge de la sécurité sociale (Sassa) et la société privée Cash Paymaster Services (CPS) à qui elle sous-traite le paiement des aides...
(RFI 17/03/17)
Le président Jacob Zuma était à nouveau devant le Parlement jeudi 16 mars. Une intervention qui pour une fois s'est déroulée plus ou moins dans le calme, les députés du parti radical de Julius Malema ayant boycotté la session. Le chef de l'Etat a toutefois été pris à partie par le reste de l'opposition au sujet d'une affaire qui touche 17 millions de personnes dans le pays : le versement des aides de l'Etat. Jusqu'au bout, le président Zuma a soutenu sa ministre du Développement social, Bathabile Dlamini, qui se trouve depuis des semaines sous le feu des critiques.
(AFP 16/03/17)
L'ex-patronne du principal parti d'opposition en Afrique du Sud, Helen Zille, a provoqué jeudi une tempête sur les réseaux sociaux pour avoir défendu les aspects positifs du colonialisme dans une série de tweets rageurs. "Pour ceux qui considèrent que l'héritage du colonialisme est SEULEMENT négatif, pensez à l'indépendance de la justice, au réseau de transports, à l'eau courante etc", a écrit l'ancienne cheffe de l'Alliance démocratique (DA) sur son compte Twitter. "Est-ce que nous aurions ce niveau de soins spécialisés et de traitements sans l'influence coloniale ? Soyez honnêtes, s'il vous plaît"...
(RFI 16/03/17)
Les autorités en Afrique du Sud laissent entendre qu'elles pourraient reprendre la procédure de retrait de la Cour Pénal Internationale. Au début du mois, l'Afrique du Sud a dû suspendre son retrait de la CPI, une cour sud-africaine ayant jugé que le gouvernement n'avait pas respecté la marche à suivre. Ce mercredi 15 mars, le vice-président Cyril Ramaphosa est revenu sur le sujet devant le Sénat, laissant entrevoir une nouvelle démarche. Pretoria fait à nouveau allusion à un retrait de...

Pages