Lundi 22 Mai 2017
(AfricaNews 25/03/17)
En Afrique du Sud, les ânes sont devenus la nouvelle cible des braconniers. Très convoités pour leurs peaux, ces équidés sont au centre d’un trafic bien plus discret que celui de l’ivoire, mais tout aussi juteux, qui fait chaque année des ravages en Afrique. Aux yeux des contrebandiers, la peau des ânes est devenue une matière première très recherchée, notamment en Chine, pour les besoins de la médecine traditionnelle. Kabelo Nkoane, responsable de Highveld Horsecare Unit a déclaré qu’“on les a vus les tuer : ils utilisent un marteau, ils tapent sur le front, ou à l’arrière de l’atlas, la colonne vertébrale. C’est comme ça qu’ils les font tomber et ils utilisent alors un couteau pour leur couper la gorge...
(BBC 25/03/17)
Les médias sud-africains ont rendu public les images d'une rencontre mercredi du président Jacob Zuma et d'une jeune femme sud-africaine souffrant de Progeria, un trouble génétique rare qui cause un vieillissement prématuré. Ontlametse Phalatse va célébrer ses 18 ans ce samedi, pourtant, selon les prédictions des médecins, elle n'aurait pas du atteindre ses 14 ans. Un des souhaits de sa vie était de rencontrer le président avant d'avoir 18 ans. Elle a rempli son ambition de rencontrer le chef de l'Etat dans la capitale, Pretoria, où ce dernier a célébré avec elle son 18ème anniversaire, deux jours avant la date. Le bureau de Jacob Zuma a partagé des photos de la rencontre de la jeune fille avec le président de...
(AFP 24/03/17)
Un foyer pour étudiants de l'Université de Pretoria, en Afrique du Sud, s'est défendu jeudi d'accusations de racisme pour sa politique de n'héberger que des Blancs parlant afrikaans depuis son ouverture en février. Les étudiants qui logent au De Goede Hoop Koshuis, ce qui signifie "La résidence de bonne espérance", doivent être chrétiens et parler la langue des descendants des immigrés hollandais, qui fut aussi le langage officiel du régime ségrégationniste de l'apartheid de 1948 à 1994. La responsable du foyer, Janli Sonntag, a déclaré à Radio 702 que le logement voulait préserver les valeurs chrétiennes et la culture afrikaans. Les étudiants doivent pouvoir "s'y sentir en sécurité et enthousiastes à l'égard de leur langue, sans être moqués ou persécutés,...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Le groupe hôtelier Tsogo Sun est prêt à accroître à 60% sa participation dans l’Hospitality Property Fund, à condition que la fiducie de placement immobilier lui achète davantage d'actifs hôteliers. Le groupe sud-africain est actuellement en train de négocier avec le fonds la vente d’actifs hôteliers d'une valeur de 263,6 millions de dollars. Tsogo Sun veut notamment vendre 36 hôtels au Hospitality Property Fund, dont 21 de la marque Sun1. En 2016, le groupe sud-africain avait acquis 50,6% des parts du fonds en échange de 10 hôtels d'une valeur de 142,2 millions. « Nous allons augmenter notre part à un niveau entre 55 et 60 %», a confirmé Marcel von Aulock, le directeur exécutif de Tsogo Sun. « Le fonds...
(RFI 23/03/17)
Ça bouge en Afrique du Sud … Un entrepreneur français -installé dans le pays depuis plus de 10 ans- a lancé un « incubateur » d’entreprises. Il s’agit d’une structure pour accompagner des projets de création de sociétés dans la haute technologie et dynamiser la coopération entre la France et l’Afrique du Sud. La structure est installée dans la ville du Cap, qui a récemment reçu le label « French Tech, un label de qualité. » Face à la mer, les bureaux de la French Tech. Des ordinateurs, des mentors, un réseau. Toute une structure pour aider les jeunes entrepreneurs français mais également sud-africains à développer leur projet. Christophe Viarnaud, un des fondateurs de cet incubateur, le présente. « C’est...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Le chinois Sinopec vient de s’offrir les actifs sud-africains de l’américain Chevron dans Chevron South Africa, soit une participation de 75%, pour la somme de 900 millions de dollars. Ces actifs comprennent une raffinerie pétrolière de 110 000 barils par jour au Cap, une usine de fabrication de lubrifiants à Durban, 820 stations-services, plusieurs installations de stockage et 220 magasins de proximité en Afrique du Sud et au Botswana. Sinopec a annoncé dans un communiqué qu’il conservera tout le personnel de Chevron ainsi que la marque Caltex jusque dans les six prochaines années avant de lancer une stratégie de changement de marque. Le groupe chinois s’est dit satisfait de la conclusion de cet accord qui marque l’obtention de ses premiers...
(AFP 22/03/17)
La police sud-africaine a annoncé mercredi avoir arrêté trois personnes liées à un cambriolage suspect qui a visé la semaine dernière les bureaux du président de la Cour constitutionnelle, à l'origine d'une vive controverse politique. Les trois suspects ont été interpellés à Mamelodi, un township de la banlieue de la capitale Pretoria, a précisé devant la presse le grand patron de la police, le général Khomotso Phahlane. Ils devaient être présentés mercredi devant un juge, a-t-il ajouté. Samedi, des malfaiteurs ont visité les bureaux à Johannesburg du premier juge du pays, Mogoeng Mogoeng, et emporté quinze ordinateurs contenant, selon les autorités, des informations sensibles sur 250 magistrats sud-africains. Ce vol est intervenu deux jours après un arrêt très critique envers...
(RFI 22/03/17)
Le pays célébrait ce mardi la journée des droits de l'homme alors que depuis le mois dernier, on note une résurgence des attaques contre les ressortissants africains vivant en Afrique du Sud. Ils sont accusés de participer à la hausse de la criminalité, ou de prendre le travail des Sud-Africains.
(APA 22/03/17)
La compagnie aérienne ASKY a annoncé mardi le lancement de vols directs entre Lomé et Johannesburg à partir du 8 avril prochain. ‘’Par ce vol, la destination Johannesburg sera connectée à Lomé, hub des opérations de ASKY’’, indique un communiqué de la compagnie transmis à APA. Les passagers pourront ainsi connecter de Johannesburg à l’ensemble du réseau de ASKY en Afrique de l’Ouest et du Centre principalement Abidjan, Bamako, Conakry, Dakar, Douala, Lagos, Libreville, Niamey, Ouagadougou et Yaoundé en un temps relativement très court par rapport à ce qui est offert actuellement par le marché, précise la source. Cette liaison sera opérée par un avion du type B 737-800, configuré 16 places en classe affaires et 138 places en classe...
(Agence Ecofin 22/03/17)
ASKY, la Compagnie Aérienne Panafricaine, est heureuse de vous annoncer le lancement des vols directs entre Lomé et Johannesburg à partir du 8 avril 2017. Par ce vol, la destination Johannesburg sera connectée à Lomé, hub des opérations de ASKY. Les passagers pourront ainsi connecter de Johannesburg à l’ensemble du réseau de ASKY en Afrique de l’Ouest et du Centre principalement Abidjan, Bamako, Conakry, Dakar, Douala, Lagos, Libreville, Niamey, Ouagadougou et Yaoundé en un temps relativement très court par rapport à ce qui est offert actuellement par le marché. Les vols seront opérés avec un avion du type B 737-800, configuré 16 places en classe affaires et 138 places en classe économique. Les billets peuvent être réservés et achetés d’une...
(RFI 21/03/17)
L’Afrique du Sud célèbre ce mardi la journée des droits l’homme dans un contexte de tension vis-à-vis des étrangers. Depuis le mois dernier, il y a eu une résurgence de violences contre les ressortissants africains vivant dans le pays. Ces derniers sont régulièrement accusés d’être responsable de la criminalité, ou de prendre le travail des Sud-Africains. Le gouvernement a d’ailleurs décidé de modifier sa politique d’immigration. Et le ministre de l’Intérieur doit présenter cette semaine au cabinet une série de propositions - qui, si elles sont acceptées, iront au Parlement.
(Agence Ecofin 21/03/17)
Le gouvernement sud-africain a publié vendredi dans le Government Gazette un projet de loi visant à interdire aux étrangers l’accès à la propriété foncière agricole. Intitulé « Regulation of Agricultural Land Holdings Bill », ledit projet de loi devrait, selon les informations de Bloomberg, être soumis aux débats du parlement courant avril. Si cette réforme s’inscrit dans un mouvement global de protection des terres agricoles en Afrique face au phénomène de l’accaparement des terres, elle semble surtout envoyer un message politique aux pourfendeurs de la politique foncière du gouvernement Zuma. Un gouvernement qui multiplie les gestes de bonne volonté. Ainsi, cédant à la pression de l’opposition, notamment de l’Economic Freedom Fighters, le parti dissident de l’ANC dirigé depuis 2013 par...
(Le Monde 21/03/17)
Chronique. L’auteur camerounais Michel Tagne Foko raconte une soirée entre Africains à Bruxelles. Chacun pointe l’Afrique du Sud, oubliant que son propre pays pratique aussi les expulsions. On m’a dit : « Michel, s’il te plaît, viens prendre un pot avec nous ». Sans hésitation, j’ai rejoint le groupe. C’était à Schaerbeek, à Bruxelles, non loin de la gare du Nord, vers 21 heures, dans un lieu où certains Africains se retrouvent pour refaire le monde autour de quelques bières et des prompts pas de danse. Entre deux bonnes bières belges, s’introduit le sujet de l’immigration. Tout a commencé par ce jeune Equato-Guinéen.
(BBC 21/03/17)
En Afrique du Sud, les bureaux du président de la cour constitutionnelle ont été cambriolés samedi. Les voleurs sont repartis avec 15 ordinateurs portables contentant des informations sensibles sur 250 juges sud-africains et sur l'ensemble des tribunaux du pays. L'opposition accuse l'exécutif de vouloir saboter le travail de la justice. La cour a été très critique la semaine dernière à l'endroit du gouvernement au sujet de la crise du paiement des allocations sociales. La justice sud-africaine a condamné de nombreux responsables politiques ces derniers mois, y compris le président Jacob Zuma. L'ANC au pouvoir a dénoncé "des allégations farfelues et des théories du complot" et a appelé la police à retrouver les auteurs du cambriolage.
(Jeune Afrique 21/03/17)
Les échanges entre journalistes et joueurs de foot peuvent vite devenir rébarbatifs, tant les sportifs sont devenus adeptes de la langue de bois. Mais il arrive que l’exercice donne lieu à des moments cocasses qui font la joie des internautes. Le malheureux Mohammed Anas, joueur ghanéen dans le club sud-africain Free State Stars, en a fait les frais à l’issue d’un match vendredi soir contre la formation de l’Ajax Cape Town dans le cadre du PSL, le championnat sud-africain de football. Après avoir été désigné homme du match grâce à un doublé...
(Jeune Afrique 21/03/17)
 
00:00
La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a décidé de suspendre à vie l'arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey pour "manipulation du match", a indiqué lundi l'institution dans un communiqué. L’arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey reconnu coupable d’avoir manipulé le résultat du match de qualification pour la Coupe du monde 2018, opposant l’Afrique du Sud au Sénégal (2-1), au Peter Mokaba Stadium de Polokwane, le 12 novembre 2016, précise le communiqué de la Fifa, adressé lundi 20 mars. L’organisation a donc décidé de le « suspendre à vie (…) de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international », ajoute le texte. Sanction précédente L’arbitre ghanéen avait déjà été sanctionné par...
(AFP 20/03/17)
Le Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela a-t-il perdu son âme ? A deux ans des prochaines élections générales en Afrique du Sud, la question divise la classe politique et déchire désormais la famille même de l'icône de la lutte anti-apartheid. Au pouvoir depuis les premières élections libres de l'histoire du pays en 1994, l'ANC a subi l'an dernier un revers cinglant lors des élections locales en perdant le contrôle de villes emblématiques comme Johannesburg et la capitale Pretoria. Sous la menace d'une défaite historique en 2019, le parti semble aujourd'hui plus divisé que jamais. Une lutte à couteaux tirés y oppose un clan légitimiste, regroupé autour de l'actuel président Jacob Zuma, et un groupe de frondeurs qui accuse...
(AFP 20/03/17)
Un cambriolage suspect samedi dans les bureaux du président de la Cour constitutionnelle a déclenché en Afrique du Sud une bataille d'accusations entre l'opposition et le gouvernement qui venait d'être sévèrement critiqué par la Cour. Des cambrioleurs ont visité samedi les bureaux à Johannesburg du juge Mogoeng Mogoeng et emporté quinze ordinateurs contenant des informations sensibles au sujet de 250 juges sud-africains, selon les autorités sud-africaines. Un des leaders de l'opposition de l'Alliance démocratique (DA), John Steenhuisen, n'a pas hésité à accuser le ministre de la Sécurité David Mahlobo d'être derrière le cambriolage. "Je parie que c'est Mahlobo... Manoeuvres d'intimidation de la justice", a tweetté le député de l'opposition. "Il est particulièrement troublant que ce cambriolage soit intervenu au lendemain...
(RFI 20/03/17)
C’est la stupeur en Afrique du Sud après le cambriolage samedi 18 mars à l'aube des bureaux du « chef de la Justice », le juge Mogoeng Mogoeng, le plus haut magistrat du pays. Quinze ordinateurs contenant des informations confidentielles sur 250 juges et employés ont été dérobés. Beaucoup voient déjà dans ce cambriolage une attaque contre la justice sud-africaine, garante de la Constitution et qui n'a pas hésité à condamner de nombreux responsables politiques ces dernières années. Le cambriolage des bureaux du juge Mogoeng Mogoeng soulève de nombreuses interrogations en Afrique du Sud. Le timing de cette effraction n'a pas tardé de soulever la suspicion de tous les partis d'opposition : effectivement, la veille du cambriolage, la Cour constitutionnelle...
(RFI 20/03/17)
En Afrique du Sud, le juge qui siège à la tête de la Cour constitutionnelle a annoncé samedi soir que ses bureaux avaient été cambriolés le matin même à l'aube. Quinze ordinateurs contenant des informations personnelles sur 250 juges et employés ont été dérobés lors de ce casse. Le cambriolage survenu dans les bureaux du plus haut magistrat d'Afrique du Sud a soulevé un vent de stupeur. Ces locaux installés à Midrand dans la banlieue de Johannesburg, sont classés sensibles, et font partis des « points de sécurité nationaux » particulièrement bien surveillés. Sans donner de détail sur le mode opératoire des cambrioleurs, le porte-parole du président de la Cour constitutionnelle a indiqué que les intrus se sont introduit dans...

Pages