Samedi 16 Décembre 2017
(RFI 16/11/17)
Au Zimbabwe, l’armée a pris le contrôle du Parlement et de la télévision dans la nuit du 14 au 15 novembre à Harare. Dans un communiqué, le porte-parole des forces armées affirme pourtant qu’il ne s’agit pas d’un « coup d’Etat », mais seulement de chasser les « criminels » dans l’entourage du président Robert Mugabe. Des arrestations ont eu lieu, notamment du ministre des Finances qui se trouve désormais aux mains de l’armée. Depuis Pretoria, le président sud-africain Jacob Zuma a joint Robert Mugabe par téléphone et appelé au calme. Dans la matinée, Jacob Zuma a annoncé s’être entretenu au téléphone avec Robert Mugabe.
(AFP 15/11/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma s'est prononcé mercredi contre tout changement de régime "inconstitutionnel" au Zimbabwe, où l'armée a lancé une opération destinée selon elle à éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe. M. Zuma est "très préoccupé" par la situation chez son voisin et a "appelé au calme et à la retenue et exprimé l'espoir que les développements au Zimbabwe n'amènent pas un changement inconstitutionnel de gouvernement", a déclaré la présidence sud-africaine dans un communiqué. Il a également exhorté les autorités et l'armée du pays à "résoudre amicalement l'impasse politique" actuelle et prié les forces de défense zimbabwéenne "de faire en sorte que la paix et la sécurité dans le pays ne soient pas compromis". La Communauté de...
(AFP 14/11/17)
Les opérations de dépouillement des bulletins de vote étaient en cours mardi au lendemain de l'élection présidentielle dans la République autoproclamée du Somaliland (nord de la Somalie), dont les résultats définitifs ne sont pas attendus avant plusieurs jours, a-t-on appris de source officielle. Les quelque 4 millions d'habitants de cette "République" semi-désertique, stratégiquement située sur le golfe d'Aden, espèrent que cette troisième élection démocratique depuis la déclaration d'indépendance du reste de la Somalie en 1991 renforcera leur quête de reconnaissance internationale. Le décompte "pourrait prendre plusieurs jours" et le résultat pourrait être annoncé "entre le 16 et le 18"....
(APA 14/11/17)
APA - Pretoria (Afrique du Sud) - L’Afrique du Sud et la République démocratique du Congo (RDC) ont convenu de lever les obstacles qui empêchent les deux pays membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) de faire des affaires entre eux. La décision, approuvée lundi a été prise lors du séminaire sur les investissements et le commerce organisé par le ministère sud-africain du Commerce et de l’industrie et leurs hôtes à Lubumbashi, la deuxième grande ville du pays (province du Katanga), à la frontière avec la Zambie. Le Consul général sud-africain à Lubumbashi, Andrew Maswanganye a déclaré qu’il était important pour Pretoria et Kinshasa de travailler à l’harmonisation du climat des affaires. Il a également appelé les...
(Le Point 14/11/17)
Dans le droit fil de la "laetitia africana", la philosophe donne au retour de la diaspora sur le continent un sens politique majeur. La jeune (toutes proportions gardées) agrégée et docteur en philosophie, maître de conférences à l'université Paris-8 Vincennes St Denis, née d'un père congolais et d'une mère franco-italienne, avait marqué la première édition des Ateliers de la pensée en suggérant le terme de « laetitia africana ». Difficile de le traduire par « joie africaine » quand le concept est là pour « prendre le contrepied d'un discours qui se centre sur les affects de la mélancolie du manque », explique Nadia Yala Kisukidi de retour dans la capitale sénégalaise. Mais à l'écouter poursuivre, il devient évident que...
(AFP 13/11/17)
L'ancien vice-ministre sud-africain de l'Education, reconnu coupable d'avoir agressé plusieurs femmes dans une boîte de nuit, a été condamné lundi à payer une amende de 6.000 euros, cette décision provoquant la colère de militants dans ce pays où les violences faites aux femmes sont un fléau. Mduduzi Manana, 33 ans, avait démissionné du gouvernement après cet incident survenu le 6 août dernier au petit matin, et qui avait été filmé et largement diffusé sur les réseaux sociaux. Il avait plaidé coupable devant un tribunal de Johannesburg et reconnu avoir frappé à coups de pied et de poing trois femmes après qu'elles eurent affirmé qu'il était homosexuel. M. Manana avait présenté ses excuses, reconnaissant que, malgré "des provocations extrêmes", il aurait...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Au cours de l’évènement AfricaCom 2017 qui s’est tenu, du 7 au 9 novembre 2017, à Cape Town, en Afrique du Sud, la société Huawei a décroché le contrat de modernisation du réseau de Liquid Telecom dans le pays. L’opération porte sur la migration par l’équipementier télécoms chinois du réseau du fournisseur de connectivité Internet vers les longueurs d'onde de 100G. Elle se fera à travers la dernière technologie de multiplexage par répartition en longueur d'onde (DWDM). Dans la première phase du projet, Huawei déploiera sa solution OptiX Orbit Showtime Network (OSN) sur 1 200 km du réseau de Liquid Telecom, reliant Johannesburg et Cape Town. Dans les deuxième et troisième phases du projet, la modernisation sera étendue aux régions...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Nedbank, la filiale bancaire du groupe financier britannique Old Mutual, recevra un financement de 172 millions $ de la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette ressource servira à renforcer la capacité du groupe bancaire sud-africain à soutenir des PME et développer des infrastructures. Le financement est en partie constitué d’un prêt subordonné de 2 milliards de rands (140,45 millions $) et d’un engagement, sans décaissement, à partager certains risques pris par le groupe sud-africain, à hauteur de 30 millions $. Ce dernier engagement de la BAD permettra notamment de réduire les coûts de risque liés aux financements des activités de commerce par la banque. Dans ces conditions Nedbank pourrait les affecter à d'autres risques pris pour soutenir des projets d’investissement...
(La Tribune 11/11/17)
La situation catastrophique de la South Africain Airways (SAA) aggravée par le déficit budgétaire a poussé le gouvernement sud-africain à envisager la cession de ses parts dans l’opérateur historique Telkom. L'Etat sud-africain détient 39% du capital valorisé à 723 millions de dollars. Le gouvernement sud-africain semble décidé de se séparer de ses actifs pour colmater le déficit budgétaire qui met à genoux l'économie. Les 39% de parts détenus par l'Etat dans le tour de table de l'opérateur télécoms historique Telkom semblent être les premiers actifs dont Pretoria devra se séparer après que le management de l'opérateur ait annoncé avoir identifié des acquéreurs potentiels. Vente Etat à Etat Le management de l'entreprise a par ailleurs, annoncé publiquement que la vente des...
(APA 11/11/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Le Sénégal est allé s’imposer en Afrique du Sud (0-2), vendredi à Polokwane, pour le compte de la 2e journée du groupe D des éliminatoires, assurant ainsi sa qualification pour la Coupe du monde de football prévue en 2018 en Russie. C’est en première période que les « Lions » ont assuré l’essentiel en inscrivant leurs deux buts par successivement Diafra Sakho sur un passe lumineuse de Sadio Mané (12e mn) et Mkhize contre son camp sur pression de Sadio Mané servi par Diafra (38e mn). Avec ce succès, les Sénégalais, qui comptent 11 points, ne peuvent plus être rejoints par leurs challengers, le Burkina et le Cap-Vert, qui comptent chacun 6 points. L’Afrique du...
(AFP 10/11/17)
La police sud-africaine a annoncé jeudi avoir ouvert, sur plainte des services de renseignement du pays, une enquête sur le journaliste Jacques Paw, qui vient de sortir un livre à charge contre la présidence Zuma. "The president’s keepers" ("les Gardiens du président"), publié le mois dernier, dépeint un sombre tableau de la présidence de Jacob Zuma, accusant le gouvernement et certains services de l'Etat de corruption, d'incompétence et de népotisme. Il détaille comment d'importantes sommes d'argent public ont été transférées sur les comptes bancaires de faux espions. Son travail révèle également comment le chef de l'Etat s'est débarrassé de ses adversaires au sein des institutions politiques et de sécurité de l'Etat...
(Agence Ecofin 10/11/17)
En Afrique du Sud, l’épidémie de chenilles légionnaires d’automne est officiellement sous contrôle, rapporte Reuters. L’information a été annoncée aujourd’hui par Senzeni Zokwana, le ministre sud-africain de l’agriculture. La présence des parasites a été confirmée pour la première fois dans le pays, le 3 février dernier. Parmi les principales zones touchées, figurent les provinces de Limpopo, de Gauteng, de Mpumalanga, de l’Etat libre, du KwaZulu-Natal, du Nord-Ouest, et du Cap-oriental. Pour rappel, les autres pays d’Afrique australe frappés par les chenilles légionnaires d’automne sont le Malawi, la Namibie, le Mozambique, le Botswana, l’Angola, la Zambie et le Swaziland.
(Jeune Afrique 10/11/17)
Vendredi soir en Afrique du Sud, le Sénégal pourrait se qualifier pour sa deuxième Coupe du monde, avant les retrouvailles avec les Bafana-Bafana le 14 novembre à Dakar. À l'approche de la rencontre, Jeune Afrique a interviewé l'un des cadres de la sélection sénégalaise, Moussa Sow. L’attaquant d’Al-Ahli Dubai (Émirats arabes unis) Moussa Sow (31 ans), qui fait partie des cadres des Lions de la Téranga, aborde, comme ses coéquipiers, cette avant-dernière manche avec un maximum de concentration. Jeune Afrique : Deux points pourraient suffire au Sénégal pour aller en Russie l’été prochain. L’équipe est-elle en capacité de les obtenir ? Moussa Sow : Le Sénégal dispose de gros arguments offensifs. Il aime attaquer, marquer des buts. Aujourd’hui, nous sommes...
(RFI 09/11/17)
En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a donné son feu vert à une enquête portant sur le fonctionnement des services fiscaux. Lors de son discours sur le budget il y a deux semaines, le ministre sud-africain des Finances, Malusi Gigaba, a souligné la difficulté à collecter l'impôt en Afrique du Sud. Il faut dire qu'il y a urgence : les recettes fiscales de l'État sud-africain devraient en effet baisser de plus de 3 milliards d'euros cette année. Les difficultés structurelles de l'économie peuvent expliquer en partie cette situation, mais la question de « la moralité fiscale » se pose plus que jamais.
(Agence Ecofin 09/11/17)
Le ministre sud-africain des Finances Malusi Gigaba, a fait savoir que des investisseurs ont affiché de l’intérêt pour la compagnie aérienne d’Afrique du Sud, la South African Airways (SAA) et souhaitaient acquérir des parts du capital. « Il y a des manifestations d’intérêts pour la compagnie… Nous aurons besoin de capitaux privés mais aussi d’expertises pour avancer et remettre à flot la SAA », a déclaré Malusi Gigaba sans donner plus de précisions sur l’identité des candidats. Le responsable gouvernemental a aussi demandé au nouveau directeur général de la SAA, Vuyani Jarana, de dresser une liste des actifs de la compagnie qui pourraient être vendus et de travailler à rétablir la confiance vis-à-vis de la compagnie. Une mission en phase...
(Agence Ecofin 09/11/17)
En Afrique du Sud, les dernières estimations de la South African Table Grape Industry (SATI), établissent la production de raisins de 2017/2018 dans une fourchette comprise entre 58,9 et 63 millions de cartons. Si ce volume marque une amélioration par rapport à la moyenne quinquennale (57,9 millions de cartons), il représente néanmoins une baisse de 7-13%, comparé au stock précédent. (67,6 millions de cartons). Cette performance mitigée est notamment liée à la sécheresse qui impactera le résultat de nombreuses régions. Ainsi, alors que la Vallée de Hex River verra sa récolte chuter en dessous des 19 millions de cartons, celle de Berg River affichera une baisse à 11,2-12,5 millions de cartons. En outre, la région Olifants River enregistrera une production...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Avec le rachat de la britannique Aldermore, le groupe sud-africain classé 3e banque du continent par Jeune Afrique se fait une place sur le marché financier européen. Quatrième du classement Jeune Afrique des 200 premières banques africaines en 2016, la sud-africaine FirstRand avait gagné un rang en 2017, doublant sa compatriote Barclay’s Africa Group. Et sa montée en puissance est loin d’être terminée : le 6 novembre, elle a ainsi lancé une opération de rachat de la britannique Aldermore. Diversification Cette dernière, qui emploie 1 000 personnes et compte 230 clients, a en effet enjoint ses actionnaires à répondre favorablement à l’offre de rachat émise par FirstRand, qui propose un prix de 313 pence (3,55 euros) par action, soit 22...
(Agence Ecofin 09/11/17)
En Afrique du Sud, les tirages de journaux pour le compte du 3e trimestre ont affiché une baisse de 1,5 % par rapport au trimestre précédent. Cette information a été fournie par un rapport publié il y a quelques heures par le bureau d’audit des tirages sud-africains. En glissement annuel, la baisse des tirages est plus flagrante avec une chute de 6%. Dans les détails, on note une baisse de 3,9% des tirages de quotidiens par rapport au deuxième trimestre et une baisse de 11,9% par rapport au 3e trimestre de l’année 2016. Malgré une hausse des tirages de 3,8 % par rapport au 2e trimestre, les hebdomadaires affichent une baisse de 6,5% par rapport au 3e trimestre de l’année...
(RFI 08/11/17)
En Afrique du Sud, la sortie d'un livre-enquête sur Jacob Zuma et « ceux qui le maintiennent au pouvoir et le protègent de la prison » jette une lumière crue sur les manœuvres du président et ses fréquentations peu recommandables. L'ouvrage intitulé « Les gardiens du président » révèle notamment comment le chef de l'Etat a échappé à l'impôt, et protégé des criminels notoires. Dans la foulée de cette publication, la presse sud-africaine fait de nouvelles révélations portant sur deux soirées d'anniversaire du président. Les...
(Agence Ecofin 08/11/17)
Hollard Insurance Group, l’une des plus importantes compagnies d’assurance d’Afrique du Sud et Yellowwoods, un groupe d’investissement privé basé en Europe et ont injecté 20 millions de rands (1,4 million $) dans Naked Insurance (photo), une start-up sud-africaine spécialisée dans les assurances. L’investissement permettra à Naked Insurance d’offrir à sa clientèle des produits d’assurance à des prix taillés sur mesures, plus flexible et dans des délais relativement courts. « Nous allons faire les choses différemment et offrir des produits d’assurance adaptés à notre époque » a fait savoir Alex Thomson, l’un des fondateurs de la fintech. Heidi Brauer, l’un des responsables de Hollard Insurance a indiqué quant à lui que sa structure soutenait pleinement Naked Insurance qui entend apporter de...

Pages