Mardi 17 Octobre 2017
(AFP 12/09/17)
L'Afrique du Sud a finalement accepté mardi de rejouer face au Sénégal comme l'avait décidé la Fifa, une rencontre marquée par un penalty imaginaire sifflé après une main inexistante ayant conduit les instances à suspendre l'arbitre à vie. "Nous avons estimé que, tant sur un plan éthique que moral, nous ne pouvions bénéficier d'un acte de corruption. Nous avons donc décidé d'accepter la décision de rejouer le match à une date qui doit être encore précisée", a expliqué la Fédération sud-africaine dans un communiqué. Le 6 septembre, la Fifa avait décidé de faire rejouer ce match de qualification remporté le 12 novembre 2016 par l'Afrique du Sud à domicile contre le Sénégal (2-1) après avoir suspendu à vie l'arbitre pour...
(RFI 11/09/17)
Nkosazana Dlamini-Zuma, l'ex-femme de Jacob Zuma, a été désignée vendredi 8 septembre par l'ANC pour siéger à l'Assemblée. Elle remplace un député de la majorité sur le départ. Une promotion qui n'a rien d'anodin : Dlamini-Zuma est en campagne pour briguer la présidence de l'ANC en décembre. A trois mois de l'élection, sa nomination fait craindre des changements en profondeur à l'intérieur même du gouvernement. Le parti d'opposition, l'Alliance démocratique, n'a pas tardé à réagir. Le chef de la DA à l'Assemblée parle « d'un début de purge à la tête de l'État ». Pour lui, aucun doute : la nomination en tant que députée de l'ex-femme du président Zuma serait en fait une première étape vers un vaste remaniement...
(AFP 11/09/17)
Un braconnier de nationalité mozambicaine a été condamné à 20 ans de prison pour trafic illégal de cornes de rhinocéros en Afrique du Sud, a annoncé lundi la police. Mapoyisa Mahlauli avait été arrêté le 17 mars 2016 dans le parc national Kruger, situé dans le nord-est de l'Afrique du Sud et frontalier du Mozambique. Ce jour-là, des rangers en patrouille avaient été alertés par des coups de feu et découvert le cadavre d'un rhinocéros blanc dont les cornes avaient été sciées. Ils avaient suivi les traces des braconniers, qu'ils avaient alors retrouvés. Une fusillade avait suivi, au cours de laquelle Mapoyisa Mahlauli avait été arrêté en possession d'un fusil, de munitions, d'une scie et de cornes de rhinocéros récemment...
(La Tribune 11/09/17)
Après Fairfax et AfriSam, c’est au tour de Dangote Cement de préparer son offre pour le rachat de PPC Group, le plus important cimentier d’Afrique du Sud. Valorisé à 792 millions de dollars, le groupe suscite également l’intérêt de géants comme LafargeHolcim et Heildberg. Le géant africain de la cimenterie, Dangote Cement compte mettre un pied dans le marché sud-africain. Une ambition que l'entreprise d'Aliko Dangote essaye de concrétiser en préparant une offre pour le rachat de PPC Group, la plus importante cimenterie d'Afrique...
(RFI 09/09/17)
En Afrique du Sud, la mort de l'ancien secrétaire général de la Ligue de jeunesse de l'ANC en début de semaine a envoyé une onde de choc dans la province du KwaZulu-Natal. Sindiso Magaqa avait été pris pour cible avec deux de ses collègues alors qu'il sortait d'une réunion au sud de Durban, le 13 Juillet. Il a finalement succombé à ses blessures à l'hôpital, ajoutant son nom à la longue liste des victimes d'assassinats politiques dans la province. Julius Malema, qui avait travaillé avec lui lorsqu'il était président de la Ligue...
(RFI 08/09/17)
Il y a un an, les libéraux de l’Alliance démocratique (DA) s’emparaient des villes de Pretoria, Johannesburg et Port Elizabeth, à la faveur d'élections municipales historiques. Pour prendre la tête de ces trois importantes agglomérations, la DA avait dû s’allier au parti EFF de Julius Malema afin d’obtenir une majorité absolue contre l’ANC, arrivé en tête des élections locales, mais avec moins de 50 % des voix dans certaines villes. Un an plus tard, ces alliances de circonstance entre les libéraux et la gauche radicale commencent à se fissurer alors que Julius Malema proclame son indépendance. Mauvaise semaine pour l’Alliance démocratique, de plus en plus isolée au niveau local comme au Parlement. Si elle ne s’entend pas avec les autres...
(Jeune Afrique 08/09/17)
La Fifa a décidé de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016). Les Bafana-bafana s’étaient imposés grâce un penalty imaginaire. Les deux sélections se retrouveront donc au mois de novembre. La décision devra être confirmée le 14 septembre prochain par la Commission d’organisation des compétitions de la Fifa, mais il n’y a aucune raison d’imaginer un revirement de l’instance faîtière. Le mercredi 6 septembre, le Bureau des qualifications pour la Coupe du monde 2018 a décidé que le match entre l’Afrique du Sud et le Sénégal devait être rejoué. Le 12 novembre 2016, les Lions de la Teranga avaient été battus après que l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey a accordé un penalty totalement imaginaire à la...
(AFP 07/09/17)
C'était il y a deux ans. Comme tous les jours, Nthabiseng Mabuza se rendait à son travail à bord d'un minibus. Mais ce matin-là, son trajet a tourné au cauchemar. Seule passagère du véhicule, la cuisinière sud-africaine est violée par le chauffeur. Alertée par ses cris, une patrouille de police intervient et arrête immédiatement l'agresseur. Placé en détention provisoire, celui-ci est toutefois remis en liberté sous contrôle judiciaire quelques mois plus tard malgré les preuves accablantes retenues contre lui. Le suspect s'est depuis volatilisé. "Le jour où le procès devait s'ouvrir, personne...
(BBC 07/09/17)
Mercredi, le procureur est sorti pour la première fois pour déclarer que la police sud-africaine examinait encore certains documents détaillant les relations entre Zuma et les Gupta. Interrogé pour la première par les députés, le procureur Shaun Abrahams a indiqué qu'il est trop tôt pour dire si des poursuites seront engagées. Ces derniers mois des hauts responsables de l'ANC et l'opposition ont accusé les frères Gupta d'avoir utilisé leur relation avec le chef de l'état sud-africain pour l'influencer et gagner des contrats avec le gouvernement. Jacob Zuma a également nié tout acte répréhensible, mais sa relation avec les Gupta a creusé la division au sein de son gouvernement et de son parti avant le congrès de L'ANC de décembre prochain...
(Financial Afrik 07/09/17)
En récession depuis plusieurs mois, les deux géants économiques du continent ont renoué avec la croissance. L’économie de l’Afrique du Sud est sortie de la récession en enregistrant au deuxième trimestre 2017 un taux de croissance de 2,5% par rapport au premier trimestre de l’année, a annoncé mardi l’agence nationale de la statistique. Le PIB sud-africain a effectivement augmenté au deuxième trimestre de 2,5% par rapport au premier trimestre 2017 et de 1,1% par rapport au premier trimestre de l’année 2016.
(AFP 06/09/17)
Le Nigeria a convoqué le chargé d'affaires sud-africain à Abuja pour protester contre le décès d'un Nigérian qui serait mort étouffé par des policiers sud-africains lors d'une garde à vue. Selon un communiqué du ministère nigérian des Affaires étrangères publié mardi, Kingsley Ikeri, 27 ans, résidant dans la province sud-africaine du Kwazulu-Natal, a été "étouffé à mort par la police sud-africaine qui le soupçonnait de trafic de drogue". Le ministère "a convoqué le haut commissaire sud-africain par interim, M. Kenneth Pedro, pour protester contre l'exécution extrajudiciaire"...
(Agence Ecofin 06/09/17)
Le brasseur sud-africain South African Breweries (SAB) a annoncé hier, qu’il comptait créer 10 000 emplois à l’horizon 2021. Dans le cadre de cet objectif, l’entreprise mettra en œuvre 4 programmes d’entreprenariat (SAB Kickstart, SAB Fondation, SAB Accelerator et SAB Thrive) et des programmes agricoles pour accompagner les nouveaux exploitants. Ces initiatives devraient permettre aux futurs bénéficiaires de profiter d’un ensemble complet de mesures d’appui à leur projet depuis l’étape d’idée à la phase de croissance...
(RFI 06/09/17)
A 31 ans, Kevin Anderson va enfin disputer la première demi-finale de sa carrière lors d’un tournoi du grand chelem. Le tennisman sud-africain affrontera l’Espagnol Pablo Carreno Busta le 8 septembre à New York pour une place en finale de l’US Open. « J'ai beaucoup travaillé pour atteindre ce but dans une carrière. Je veux en profiter durant un jour avant de penser à la demi-finale. » Kevin Anderson pouvait légitimement savourer sa victoire en quatre sets (7-6 [7/5], 6-7 [9/11], 6-3, 7-6 [9/7]) face à l'Américain Sam Querrey, en quarts de finale de l’US Open de tennis, ce 6 septembre 2017 à New York. A 31 ans, le Sud-Africain atteint en effet pour la toute première fois le dernier...
(AFP 05/09/17)
Plusieurs partis d'opposition sud-africains ont demandé mardi à la Cour constitutionnelle de contraindre le Parlement à engager une procédure de destitution contre le président Jacob Zuma, embourbé dans plusieurs scandales de corruption. Il s'agit de la dernière tentative en date de l'opposition pour faire tomber le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 2009 et dont le second et dernier mandat expire en 2019.
(AFP 05/09/17)
L'économie de l'Afrique du Sud a renoué avec la croissance en enregistrant au deuxième trimestre 2017 une hausse du PIB de 2,5% par rapport au premier trimestre de l'année, a annoncé mardi l'agence nationale de la statistique (StatsSA). Le pays le plus industrialisé du continent africain était officiellement entré en récession plus tôt cette année après le recul de son produit intérieur brut (PIB) de 0,3% au quatrième trimestre 2016, puis de 0,7% au premier trimestre 2017. Cette période de croissance négative était la...
(RFI 05/09/17)
En Afrique du Sud, le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa a reçu le soutien d'une partie de l'ANC, suite à la publication d'informations ayant trait à sa vie privée dans la presse dominicale. Dimanche 3 septembre, le journal Sunday Independent a publié un article prêtant à Cyril Ramaphosa des relations extra-conjugales avec huit jeunes filles ; le journal a reproduit une série d'emails privés pour appuyer ces révélations. Après avoir tenté d'interdire la publication, le vice-président a fermement démenti. Et il a reçu de nombreux soutiens lundi 4 septembre. Face aux révélations du journal Sunday Independant, Cyril Ramaphosa...
(AFP 05/09/17)
L'agence britannique Bell Pottinger a été exclue lundi de l'Association professionnelle nationale du secteur des relations publiques (PRCA) pour avoir développé, pour des proches du pouvoir sud-africain, une campagne susceptible d'"attiser les tensions raciales" dans ce pays. L'agence avait été chargée par l'entreprise Oakbay, dirigée par la famille Gupta, liée au président sud-africain Jacob Zuma, de préparer une campagne visant à promouvoir un récit de "l'apartheid économique" dans le pays, et la nécessité d'une "émancipation économique" de la population noire. Certains éléments de la campagne "prenaient pour cible de riches entreprises...
(Jeune Afrique 05/09/17)
En pleine campagne pour remporter la présidence de l’ANC en décembre prochain, le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa fait face à des révélations sur sa vie privée dans la presse. D’après les échanges de mails révélés par le Sunday Times Independent, un hebdomadaire sud-africain, le vice-président Cyril Ramaphosa entretiendrait à grand frais au moins huit maîtresses, dont certaines seraient encore étudiantes. Entre autres petits cadeaux coûteux, il aurait par exemple payé des frais d’université à l’une d’entre elles. Averti des futures révélations du journal, Cyril Ramaphosa a tenté samedi soir d’empêcher leur publication auprès de la Haute Cour de Johannesburg, en arguant qu’elles menaçaient sa vie privée et sa réputation. Il a finalement été débouté par le juge, qui a autorisé...
(Agence Ecofin 05/09/17)
En Afrique du Sud, la South African Reserve Bank (SARB), la banque centrale du pays, est sortie de sa réserve traditionnelle. Alors qu’en juin dernier, un parlementaire avait lancé le débat sur l’indépendance dont jouit actuellement l’institution et la nécessité de la soumettre au pouvoir politique afin de réviser son mandat en fonction des objectifs de développement du pays, la polémique a repris de plus belle. Cette fois-ci, c’est la candidate à la présidence du pays, Nkosazana Dlamini-Zuma, qui a déclaré: «Nous devons nous assurer que la banque centrale ne s’accrochera pas à une indépendance amorphe mais qu’elle ait pour mandat clair, la mise en oeuvre des politiques de développement orientées vers les populations, édictées par la majorité gouvernementale de...
(Jeune Afrique 04/09/17)
Le directeur général de l'agence de relation publique Bell Pottinger a démissionné ce weekend. La société avait été accusée d'avoir alimenté les tensions raciales en Afrique du Sud à travers une campagne de communication pour le compte de la famille Gupta. Les opposants au président Jacob Zuma y étaient qualifiés d'agents du «capital monopolistique blanc». James Henderson a confirmé sa démission ce weekend. Le directeur général de Bell Pottinger...

Pages