| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(BBC 31/03/17)
Le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa a jugé "inacceptable" le limogeage du ministre des Finances Pravin Gordhan. Le ministre des Finances en conflit avec le président Jacob Zuma a été limogé vendredi dans le cadre d'un remaniement gouvernemental. "J'ai fait connaître mon opinion, un certain nombre d'autres collègues et camarades ne sont pas satisfaits de cette situation, particulièrement le renvoi du ministre des Finances qui servait le pays avec honneur et excellence", a déclaré M. Ramaphosa. M. Gordhan s'opposait depuis des mois à M. Zuma autour de la bonne gestion des deniers publics. Malgré son désaccord avec la décision de Jacob Zuma, M. Ramaphosa a toutefois indiqué qu'il ne démissionnerait pas de son poste. "Je reste pour servir le peuple au...
(Agence Ecofin 31/03/17)
La compagnie d’assurances zimbabwéenne Zimnat a annoncé, le 29 mars, avoir cédé une participation de 40% à l’assureur sud-africain Sanlam pour 11,5 millions de dollars. « Notre partenariat avec Sanlam nous donnera une dimension régionale, car ce groupe opère dans la plupart des pays africains et nous permettra de passer à terme du rang de quatrième assureur au Zimbabwe actuellement à celui de leader du marché », a déclaré le directeur général de Zimnat, Mustafa Sachak. Zimnat entend en effet s’appuyer sur le savoir-faire de Sanlam pour lancer de nouveaux produits d’assurance répondant aux besoins des entreprises actives dans les secteurs de l’agriculture, du développement des infrastructures et de la microfinance. « Zimnat tirera profit de l’expertise de Sanlam qui...
(AFP 30/03/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma souhaite bien procéder à remaniement gouvernemental pour se débarrasser de son respecté ministre des Finances Pravin Gordhan, a confirmé jeudi un membre de la coalition gouvernementale. Depuis plusieurs mois, M. Zuma, mis en cause dans une litanie de scandales de corruption, et M. Gordhan, qui dispose de la confiance des marchés, s'opposent publiquement sur la bonne gestion des deniers publics. Le chef de l'Etat a brusquement interrompu lundi une tournée de promotion de son ministre à l'étranger en lui ordonnant de rentrer toutes affaires cessantes en Afrique du Sud, une décision interprétée comme le signe imminent de son limogeage. "Le président nous a informés de son intention de procéder à un remaniement ministériel pour remplacer...
(Agence Ecofin 30/03/17)
C’est Housing Africa Management (HAM), filiale de la société sud-africaine Palace Group qui a signé une convention avec le gouvernement, il y a quelques semaines, qui exécute et finance les travaux de construction des logements sociaux d’Angondjé au nord de la capitale gabonaise. Le délai de livraison de cette cité située près du stade de l’Amitié sino-gabonaise et qui sera construite en matériaux locaux et non avec des matières préfabriquées, est de 36 mois. Les travaux visent à bâtir des immeubles spacieux de quatre et trois étages disposant de pièces vastes et aérées. La cité logée dans la parcelle 4 de ce quartier, comportera des parkings, des espaces de loisirs et de détente ainsi que l’éclairage public. «Aujourd’hui, je proclame...
(RFI 30/03/17)
En Afrique du Sud, c’est le chaos politique. Le président Jacob Zuma a prévu de congédier son ministre des Finances, Pravin Gordhan. Une information qui a été confirmée ce jeudi matin par le Parti communiste, allié du gouvernement. Le Parti communiste a ajouté qu’il était opposé à cette décision. Le Parti communiste a tenu une conférence de presse ce jeudi matin pendant laquelle, ils ont confirmé avoir été informés de la décision du chef de l’Etat, lundi soir. Ils ont ajouté qu’ils s’y étaient opposés. Ils estiment que Pravin Gordhan est un ministre compétent, intègre et que les arguments présentés par le chef de l’Etat ne tiennent pas. Lundi, quand Pravin Gordhan a été rappelé d’urgence dans le pays, alors...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Le Syndicat national des mineurs en Afrique du Sud menace d’aller en grève pour protester contre la fermeture programmée de cinq centrales à charbon, au cours des cinq prochaines années. « Nous irons en grève parce qu’il s’agit d’une guerre que nous devons gagner. Parce qu’elle est obligée de racheter l’énergie auprès des producteurs indépendants d’énergie, l’Eskom doit fermer ses centrales, ce qui se traduira par la perte d’environ 10 000 emplois indirects, et plus de 40 000 pertes d’emplois de manière globale.», a affirmé l’organisation dans un communiqué. Les centrales à fermer sont celles de Hendrina (1 893 MW), Kriel (3 000 MW), Komati (990 MW), Grootvlei (1 180 MW) et Camden (1 561 MW), soit une capacité globale...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Ami de Nelson Mandela et figure historique de la lutte anti-apartheid, Ahmed Kathrada - surnommé "Oncle Kathy" ou "Camarade Kathy" - est décédé mardi à l'âge de 87 ans. Avec vingt-six années passées derrière les barreaux, il est l'un des plus célèbres prisonniers politiques de cette période sombre de l'histoire de l'Afrique du Sud. Depuis des décennies, « Uncle Kathy était le meilleur ami de mon père, un frère, son confident », a déclaré, émue aux larmes, Zenani Mandela, mardi 28 mars, après l’annonce du décès d’Ahmed Kathrada, à l’âge de 87 ans, à la suite d’une opération. « Il fait partie de ces personnes qui entrent dans votre vie et n’en partent jamais », a-t-elle ajouté. Depuis le siège...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Après être tombée l’an dernier, à un de ses niveaux les plus bas, la production de maïs sud-africaine pourrait bien connaître son heure de gloire en 2017. Selon les dernières prévisions du Crop Estimates Committee (CEC) sud-africain rapportées par Reuters, la production sud-africaine de maïs devrait culminer à 14,32 millions de tonnes en 2017, soit le plus haut niveau jamais enregistré depuis 1981. Ce volume record affiche une hausse de 84 % par rapport au niveau enregistré, un an plus tôt. Il comprend une production de 8,51 millions de tonnes de maïs blanc et 5,81 millions de tonnes de la variété jaune. Cette amélioration s’explique essentiellement par une météorologie plus clémente associée au phénomène météorologique La Niña. En effet, les...
(Xinhua 30/03/17)
L'Union africaine (UA) va s'efforcer d'établir au sein de ses pays membres des normes communes dans le domaine de l'électricité, de l'électronique et de toute autre technologie associée afin de garantir un accès rapide et universel à l'énergie. Une norme électricité continentale se prépare, a confié mercredi à Xinhua le secrétaire général de la Commission électrotechnique africaine de normalisation (AFSEC) de l'UA, Paul Johnson. L'AFSEC facilitera un accès universel à l'énergie à travers le continent et la mise en oeuvre de l'Agenda 2063 de l'Afrique - un cadre de développement visant à parvenir à un continent intégré, pacifique, prospère et axé sur les populations, a estimé M. Johnson. Cette commission compte actuellement 13 pays membres et tente de mobiliser la...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Jubilee Platinum, compagnie cotée sur la JSE et la LSE, a commencé la production de concentré de platine à son projet Hernic, Afrique du Sud. Elle franchit ainsi une nouvelle étape de son programme de développement, après le début de la production de chromite, en février dernier. «La première production de platine est une étape importante pour l'entreprise et confirme sa stratégie pour devenir un acteur important dans l'industrie du platine.», a déclaré la compagnie. En pleine production, le projet devrait avoir une capacité de traitement mensuelle de 55 000 tonnes de chrome et de PGM (Métaux du groupe de platine). Jubilee Platinum est une société d'exploration et de développement miniers, opérant principalement sur les PGM dans le Bushveld Complex...
(AFP 29/03/17)
Les obsèques du héros de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada ont tourné mercredi à la manifestation de défiance envers le président sud-africain Jacob Zuma, symbole des tensions qui déchirent le Congrès national africain (ANC) au pouvoir. Chargé de prononcer l'éloge funèbre, l'ancien chef de l'Etat Kgalema Motlanthe, qui a assuré quelques mois en 2009 l'intérim entre Thabo Mbeki et Jacob Zuma, a profité de l'occasion pour livrer une charge aussi sévère qu'inattendue contre son successeur, interdit de cérémonie par la famille du défunt. Figure historique de l'ANC, compagnon de cellule et confident de Nelson Mandela, Ahmed Kathrada, décédé mardi à 87 ans, avait pris la plume l'an dernier pour réclamer la démission de Jacob Zuma, englué dans les scandales de...
(AFP 29/03/17)
Le président sud-africain Jacob Zuma devait être mercredi le grand absent des funérailles du héros de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada, décédé mardi à 87 ans, auxquelles doivent participer la quasi-totalité des responsables politiques du pays. Compagnon de cellule de Nelson Mandela et figure historique de son Congrès national africain (ANC), M. Kathrada avait publiquement demandé l'an dernier la démission de l'actuel chef de l'Etat, englué dans une litanie de scandales de corruption. "Le président Zuma ne participera pas aux funérailles et à l'hommage (national), conformément aux souhaits de la famille", a déclaré mercredi matin la présidence dans un communiqué.
(RFI 29/03/17)
Des centaines de Sud-Africains se rassemblés ce matin au cimetière de West Park, à Johannesburg pour rendre hommage à Ahmed Kathrada, figure de la lutte anti-apartheid décédée mardi 28 mars à l'âge de 87 ans. Une cérémonie tenue avec un grand absent : le chef de l'Etat, Jacob Zuma. Le corps d’Ahmed Kathrada a été mis en terre à la mi-journée dans le quartier musulman du cimetière. Beaucoup de Sud-Africains lambda sont simplement venus présenter leurs hommages. Tous les grands noms du pays ont répondu présents. Pour n’en citer que quelques-uns : Winnie Mandela, l’ex-femme de Nelson Mandela, Thabo Mbeki, l’ancien président, Graça Machel, l’épouse de Nelson Mandela, Cyril Ramaphosa, l’actuel vice-président, et de très nombreux vétérans de la lutte...
(Le Monde 29/03/17)
Lors de l’hommage national rendu au « frère » de Mandela décédé mardi, les divisions qui gangrènent l’ANC et le clan du président Zuma ont éclaté au grand jour. Il a fallu que survienne, à l’âge de 87 ans, la mort de l’un des hommes les plus respectés d’Afrique du Sud pour que quelque chose crève, ou se libère, dans le domaine politique, avec des conséquences imprévisibles. Ahmed Kathrada, le vieux compagnon de Nelson Mandela, son « frère » de cœur et compagnon de captivité, était porté en terre, mercredi 29 mars, au matin. Un homme n’assistait pas à la cérémonie : le président Jacob Zuma. Ce dernier n’était pas le bienvenu. Le climat au sein du Congrès national africain...
(Le Monde 29/03/17)
D’origine indienne, le militant anti-apartheid, compagnon de détention et de lutte de Nelson Mandela, est mort à l’âge de 87 ans. C’était l’un des derniers géants sud-africains, ceux dont l’existence a embrassé et surmonté toute la gamme des beautés et des horreurs de leur pays, depuis la discrimination jusqu’à la démocratie multiraciale. Travail inachevé, par nature. Ahmed Kathrada n’avait jamais abandonné ce combat. Il n’avait jamais abandonné les notions fondamentales de justice qui l’avaient poussé, jeune adolescent, à entrer dans l’action politique pour lutter contre les lois iniques sud-africaines. Il s’en est allé sur la pointe des pieds, mardi 28 mars, emporté par les suites d’une embolie cérébrale. Il avait 87 ans. Fils de commerçants indiens originaires de la région...
(RFI 29/03/17)
En Afrique du Sud, plusieurs organisations des droits de l'homme, réunies en une « coalition contre la xénophobie » ont organisé ce mardi 28 mars une marche contre la xénophobie. Plusieurs centaines de manifestants ont défilé à travers le centre-ville de Johannesburg. Une fois de plus, les défenseurs des droits de l'homme appellent la population sud-africaine et ses dirigeants à lutter contre la xénophobie. Jean-Claude est congolais. Il veut rappeler que les étrangers, accusés de tous les maux, ne sont pas que des criminels. « Les Congolais qui sont ici, beaucoup sont qualifiés et contribuent à l’économie sud-africaine. Dans chaque hôpital, il y a au moins un médecin congolais. On a des techniciens qui contribuent au développement de ce pays...
(RFI 29/03/17)
Le discret vétéran de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada, compagnon de cellule de Nelson Mandela dans la prison de Robben Island, est décédé ce mardi en Afrique du Sud à l'âge de 87 ans, suscitant une avalanche d'hommages. Ancien député et conseiller du président Mandela pendant son seul mandat à la tête de l'Afrique du Sud (1994-1999), ce fils d'immigrés indiens faisait partie du premier cercle des dirigeants historiques du Congrès national africain (ANC). Le décryptage du parcours et de la personnalité d'Ahmed Kathrada avec Georges Lory, ancien diplomate, écrivain polyglotte et fin connaisseur de la vie politique et culturelle de l’Afrique et tout particulièrement de l’Afrique du Sud. (Rediffusion de l'invité mi-journée de ce mardi 28 mars 2017) «...
(RFI 29/03/17)
Drapeaux en berne en Afrique du Sud après le décès d’Ahmed Kathrada annoncé tôt ce mardi matin. Ce vétéran de la lutte antiapartheid avait 87 ans et il en aura passé 26 en prison, à Robben Island après le procès de Rivonia en 1964. C'était une figure du combat contre les inégalités, il était très actif jusqu'au bout. Et les réactions de suivent et se ressemblent. Ce matin, plusieurs vétérans de l’ANC, le mouvement de libération de Mandela, se sont réunis pour lui rendre hommage. Parmi eux des grandes figures de la lutte contre l’apartheid, comme Winnie Mandela. Winnie Mandela, sa fille Zenani, George Bizos, son avocat de l’époque, et de nombreux vétérans de la lutte contre l’apartheid sont venus...
(Agence Ecofin 29/03/17)
En Afrique du Sud, l’African national Congress Youth League, la branche jeunesse de l’ANC, exige la suspension du directeur par intérim de l’Eskom, Matshela Koko. Cette demande intervient suite aux allégations selon lesquelles la belle-fille du dirigeant aurait obtenu de l’Eskom un contrat d’une valeur de 1 milliard de rands sud-africains (environ 77,5 millions $). En effet, le Sunday Times a révélé le week-end écoulé que la compagnie Impulse International, au sein de laquelle Koketso Choma, la belle-fille de M. Koko, a été nommée administrateur non exécutif, avait obtenu un tel contrat. De son côté, le directeur par intérim affirme qu’il ignorait tout de ce contrat, et qu’il n’a été informé qu’en août 2016, suite à quoi il a demandé...
(Agence Ecofin 29/03/17)
Les fortes inondations qui ont affecté les plantations d’avocats du Pérou, ces dernières semaines, pourraient favoriser les affaires des acteurs de la filiale sud-africaine des exportations du fruit vers l’Union européenne (UE). En effet, d’après de nombreux experts, les exportations d’avocats du Pérou devraient prendre un coup, en raison des précipitations trop abondantes qui ont perturbé la maturation des fruits. Cette situation défavorable du pays sud-américain, qui représente l’un des plus gros expéditeurs d’avocats vers l'UE, a conduit à un déficit de l’approvisionnement du marché européen ; ce qui laisse présager une hausse des prix. « Normalement, nous recevons de bons prix durant cette période de l’année, en raison de la faiblesse des arrivées d’avocats vers l’UE. A cause du...

Pages