Jeudi 22 Février 2018
(Journal du Tchad 09/11/13)
Les joyaux architecturaux haut de gamme ont été découverts par le Président de la République Idriss Deby Itno en marge de son séjour en Afrique du sud. A événement exceptionnel, mobilisation exceptionnelle. Les tchadiens d’Afrique du sud, venus de Johannesburg, Cap Town et même de Durban étaient le mercredi, 6 novembre 2013, à Pretoria pour vivre ce moment à marquer d’une pierre blanche. Ils sont venus dire toute leur reconnaissance et fierté au Président de la République Idriss Deby Itno. L’ambassade du Tchad à Pretoria est une belle bâtisse de 5000 mètres carrés. Selon l’ambassadeur du Tchad en Afrique du sud, Dr Mahmoud Adam Béchir, le bâtiment a coûté près de 4 milliards de F CFA, y compris les équipements...
(Agence Ecofin 09/11/13)
(Agence Ecofin) - La République démocratique du Congo vient de s'associer au groupe sud-africain Triomf Fertilizer pour lancer une usine d’engrais phosphatés, rapporte la chaîne de télévision privée Digital Congo sur son site Web. L'État congolais et Triomf Fertilizer ont en effet signé, le 29 octobre, en présence du Premier ministre Augustin Matata Ponyo, un contrat portant sur la création d'une entreprise commune spécialisée dans la production d’engrais phosphatés, avec une usine basée à Boma, dans la province du Bas-Congo. Baptisée Triomf DRC, cette société va exploiter les gisements de phosphate du Bas-Congo pour la production des engrais. Elle sera détenue à hauteur de 30 % par l'État congolais et de 70 % par le groupe sud-africain. Le montage de...
(Xinhua 09/11/13)
Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre dans la capitale française. Six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale...
(AFP 08/11/13)
JOHANNESBURG, 8 novembre 2013 (AFP) - Les Sud-Africains sont appelés ce week-end à s'inscrire sur les listes électorales pour les élections générales de 2014, année du vingtième anniversaire du premier vote de la majorité noire, les autorités s'inquiétant notamment de la participation de la jeunesse.Cette classe d'âge "votera au moment où notre pays célèbre les vingt ans de liberté et de démocratie", a souligné le président Jacob Zuma dans un communiqué publié vendredi par ses services.En position de gagner sans difficulté, M. Zuma vise un score de 70%, mais les politologues sud-africains sont moins optimistes.Les deux tiers des Sud-Africains ont moins de 35 ans.Le risque pour l'ANC au pouvoir depuis 1994 tient moins à un vote en faveur de l'opposition...
(L'Express 08/11/13)
André van Zijl, qui a déjà établi 39 records farfelus, tente depuis jeudi de battre le record de la plus longue conversation téléphonique. Il espère ainsi lever des fonds pour les orphelins du sida et les enfants handicapés. "Hallo? Bla-bla, bla-bla, bla-bla..." Cela va-t-il durer encore longtemps? Très longtemps, espère André van Zijl. Ce Sud-Africain, déjà abonné à toutes sortes de records farfelus, tente depuis jeudi de battre le record de la conversation téléphonique la plus longue. Pour compléter son palmarès, il doit rester au téléphone pendant cinquante heures. L'objectif de ce défi est en réalité de lever des fonds pour les orphelins du sida et les enfants handicapés. Agé de 63 ans, André van Zijl est lui-même séropositif depuis...
(Xinhua 08/11/13)
Le gouvernement sud- africain a conclu jeudi un accord avec l'industrie chimique pour protéger la santé et la sécurité des employés de ce secteur. Cet accord a été signé par le département du Travail et ses partenaires sociaux y compris l'industrie chimique, les syndicats, les associations de contrôle des pesticides et d'autres parties prenantes. S'exprimant lors de la cérémonie de signature à Pretoria, le directeur général du département du Travail, Nkosinathi Nhleko, a déclaré « en signant cet accord, nous exprimons en tant que gouvernement notre engagement à assurer des environnements de travail sûrs sans dangers ni maladies ». Cet accord vise à renforcer la sensibilisation du public à la santé et à la sécurité dans l'industrie chimique et à...
(Afrik.com 08/11/13)
Des chefs d’Etat africains se sont réunis en Afrique du Sud pour entamer des discussions sur la mise en place d’une force militaire africaine d’intervention rapide qui permettrait d’agir en urgence en cas de crise ou conflit sur le continent. Les chefs d’Etat africains ont décidé de se prendre en main et de compter sur leurs propres moyens. Des dirigeants, dont les Présidents du Tchad Idriss Deby, de l’Ouganda Yoweri Musevini, de la Tanzanie Jakaya Mrisho Kikwete, et de l’Afrique du Sud Jacob Zuma, ont entamé mardi en Afrique du Sud des pourparlers pour la formation, d’ici la fin de l’année, d’une force d’intervention rapide pour régler les crises sur le continent. « Cette force devrait permettre à l’Afrique d’agir...
(AFP 07/11/13)
WASHINGTON, 7 novembre 2013 (AFP) - Barack Obama va assister jeudi à une projection du film "Mandela: Un long chemin vers la liberté" consacré au héros de la lutte contre l'apartheid, référence personnelle pour le président américain, a annoncé la Maison Blanche.M. Obama a prévu de voir ce film de près de trois heures à partir de 18H00 (23H00 GMT) dans la salle de cinéma privée de la résidence officielle, selon son programme quotidien qui ne donne pas plus de détails sur l'événement.Selon le quotidien Variety, "bible" de Hollywood, les acteurs Idris Elba et Naomie Harris seront présents pour la projection, de même que deux filles de Mandela, Zindzi et Zenani.Cité lundi par Variety, le producteur du film, Harvey Weinstein,...
(AFP 07/11/13)
OHANNESBURG, 7 novembre 2013 (AFP) - Le petit-fils de Nelson Mandela, Mandla Mandela, qui a notamment fait la une des journaux pour avoir déplacé sans concertation des dépouilles d'enfants du grand homme, a été condamné à payer les honoraires de ses avocats, ont indiqué ces derniers jeudi. "Nous avons obtenu un jugement contre M. Mandela", a expliqué à l'AFP Randall Ralph Titus, directeur du cabinet d'avocats Randall Titus & Associates, ajoutant qu'un huissier était chargé d'aller recouvrer les sommes dues, "approximativement un demi-million de rands" (35.000 euros). Selon l'hebdomadaire City Press, qui dit avoir consulté des documents de justice, le cabinet d'avocats demandait le paiement de 467.400 rands assortis de 15,5% d'intérêts et le remboursement des frais de procédure. Randall...
(La Libre 07/11/13)
Mandela Mandela, le petit-fils de Nelson Mandela qui a notamment affronté sa famille en justice pour avoir déplacé sans concertation des dépouilles d'enfants du grand homme, est poursuivi par ses propres avocats pour n'avoir pas payé leurs honoraires, a rapporté jeudi l'hebdomadaire City Press.Le cabinet d'avocats Randall Titus & Associates, basé au Cap, a décidé de ne plus représenter Mandla et lui réclame près d'un demi-million de rands (35.000 euros), écrit le journal sur son site internet."Nous nous sommes retirés en tant qu'avocats de M. Mandela. (...) Nous avons fait appel à un huissier pour récupérer notre argent", a indiqué au journal son directeur, Randall Ralph Titus.M. Titus n'a pas voulu dire combien lui devait Mandla Mandela, l'aîné des petits-enfants...
(Xinhua 07/11/13)
Le président sud-africain Jacob Zuma a appelé mardi à une réponse rapide et décisive pour résoudre les situations de crise en Afrique."Nous avons la ferme conviction que l'Afrique peut et a la capacité et les moyens d'agir rapidement et de façon décisive", a déclaré M. Zuma devant les délégués du sommet de l'ACIRC (Capacités de l'Afrique pour une réponse immédiate aux situations de crise) à Pretoria.Un exemple flagrant de la façon dont les Africains peuvent résoudre ensemble leurs problèmes s'est produit récemment en Somalie, où les pays de l'IGAD (Autorité intergouvernementale pour le développement) ont décidé, après une longue phase de négociations, de résoudre le problème en chassant les insurgés ou rebelles et en mettant en place un bon gouvernement,...
(AFP 07/11/13)
JOHANNESBURG, 7 novembre 2013 (AFP) - Un lycée public sud-africain a présenté ses excuses et mis fin à une exposition d'oeuvres parodiques de ses élèves sur le président Jacob Zuma et Nelson Mandela, après des protestations de l'ANC, a indiqué jeudi le parti au pouvoir.Parmi ces travaux réalisés par des lycéens de Durban (est) figurait par exemple un tee-shirt montrant le président Zuma avec le mot "Fakers" (imposteur) et "Est. 1994" (fondé en 1994), année de l'arrivé de l'ANC au pouvoir à la fin de l'apartheid.Un autre parodiait le héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela en reprenant le logo d'une célèbre chaîne de restauration rapide de poulets."C'était insultant", a indiqué à l'AFP le porte-parole régional du parti, Senzo Mkhize.Les...
(Agence Ecofin 07/11/13)
Les titres du groupe pharmaceutique sud-africain Adcock Ingram Holdings ont chuté mercredi sur la bourse de Johannesburg après que la Public Investment Corporation (PIC) son actionnaire majoritaire avec 18,6% des parts dans le capital ait exprimé sa réserve face à l’offre de rachat de 1,3 milliard $ faite par le chilien CFR Pharmaceuticals.« En raison de sa nature non contraignante, les conditions de l'offre ne peuvent pas être considérés comme définitives, et certaines d'entre elles sont encore incertains. Les membres du Comité de gestion et d’investissement de la PIC sont parvenus à la décision unanime qu’il n'est pas dans le meilleur de notre intérêt de soutenir l'offre de CFR dans sa forme actuelle», a déclaré Elias Masilela, le directeur général...
(AFP 07/11/13)
PARIS, 7 novembre 2013 (AFP) - Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre à Paris, six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de...
(Xinhua 07/11/13)
Le président sud-africain Jacob Zuma a réaffirmé mercredi que les chefs d'État africains en exercice ne devraient pas avoir à comparaître devant un tribunal."Ce que nous cherchons à éviter c'est une situation dans laquelle des pays qui avaient progressé vers un semblant de stabilité rechuteraient brusquement en raison du vide qui serait laissé si leur dirigeant devait partir pour comparaître", a déclaré M. Zuma au Parlement en répondant à une question sur la tentative de la Cour pénale internationale (CPI) de juger certains dirigeants africains.La CPI veut convoquer le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adjoint William Ruto pour répondre d'accusations d'incitation à la violence lors des élections générales de 2007 dans ce pays, des violences qui avaient fait plus...
(AFP 06/11/13)
JOHANNESBURG, 6 novembre 2013 (AFP) - Un nouveau syndicaliste a été assassiné à la mine de platine sud-africaine de Marikana (nord), théâtre de violences depuis la grève meurtrière déclenchée par des rivalités entre syndicats en 2012, a indiqué mercredi la confédération syndicale Cosatu. "Percy Letanang, un ancien permanent du Syndicat national des mineurs (NUM) au puits Est de la mine de platine de Marikana (...) a reçu sept balles dimanche 3 novembre et a été conduit en urgence à l'hôpital, mais est mort tragiquement mardi 5 novembre", a raconté le Cosatu, dont le NUM est l'une des principales composantes. La police régionale a précisé à l'agence de presse Sapa qu'il a été abattu vers 21H00 (19H00 GMT) dimanche alors qu'il...
(AFP 06/11/13)
JOHANNESBURG, 6 novembre 2013 (AFP) - La police sud-africaine a minimisé les derniers chiffres annuels de la criminalité, une statistique sensible dans un pays où la crainte de l'agression reste une préoccupation dans la plupart des villes, a relevé mercredi un important institut de recherche. "Les tendances de la criminalité 2012-13 en Afrique du Sud publiées par la police le 19 septembre étaient inexactes en raison d'une grave erreur statistique commise au niveau national", a estimé l'Institut des études de sécurité (ISS) de Pretoria, dont l'expertise fait autorité dans le pays. "La conséquence de cette erreur mathématique est de minimiser la réalité de la hausse de certaines catégories de crimes violents, tout en exagérant la diminution d'autres catégories", a expliqué...
(Xinhua 06/11/13)
Le président sud- africain Jacob Zuma effectuera une visite officielle de deux jours en Namibie dès jeudi, a annoncé mardi le département des Relations internationales.M.Zuma et son homologue namibien, Hifikepunye Pohamba,inaugureront une commission binationale entre les deux pays,a déclaré le porte-parole Clayson Monyela du ministère des Relations internationales, dans un communiqué.« L'Afrique du Sud est la destination de 66 % des exportations namibiennes et détient environ 80 % des investissements dans les secteurs clefs de l'économie de la Namibie tels que la mine, le commerce au détail, la banque et l' assurance », a poursuivi M. Monyela.Près de 26 % des hommes d'affaires en visite en Afrique du Sud et provenant de la SADC en 2012 venaient de Namibie, selon...
(Xinhua 06/11/13)
L'Afrique du Sud est toujours prête à aider à résoudre les problèmes en République Démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs, a déclaré lundi le président Jacob Zuma.Ces problèmes concernent la réconciliation nationale, la reconstruction et le développement post-conflit, la réforme du secteur de la sécurité, le désarmement, la démobilisation et la réintégration, ainsi que le renforcement des capacités institutionnelles et le développement économique, a déclaré M. Zuma aux représentants présents au sommet conjoint de la SADC et de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs à Pretoria.Les représentants recevront et considéreront les progrès liés à la mise en place du Cadre de paix de l'ONU pour la RDC et la région. La conférence, qui...
(Le Soleil 06/11/13)
Aims Sénégal est le seul centre du réseau qui a eu le privilège de recevoir la visite d’un chef d’État, a déclaré la présidente d’Aims du Royaume Uni. Selon elle, 560 étudiants ont été jusque-là formés dont 30 % de femmes et sont sortis dans les centres d’Afrique du Sud, du Sénégal et du Ghana.« Le réseau est en pleine expansion. Aims Cameroun a ouvert ses portes en octobre 2013. Le président tanzanien s’est aussi engagé à faciliter l’ouverture d’un centre dans son pays, dès l’année prochaine », a-t-elle dit. Le président d’Aims Sénégal a salué la présence du chef de l’État qui témoigne de l’intérêt personnel qu’il attache à l’appropriation des sciences et technologies comme moyen d’impulser le développement...

Pages