Samedi 16 Décembre 2017
(Burkina24 20/09/13)
Ils sont vingt-et cinq leaders (hommes et femmes) dans le secteur de la promotion économique en Afrique francophone sélectionnés le journal ‘’Jeune Afrique’’ comme incarnant l’Afrique de demain. Douze (12) au sud du Sahara et treize (13) au Maghreb, ces 25 Hommes sont âgés de trente-cinq à quarante-cinq ans avec comme marque déposée l’entrepreneuriat, le panafricanisme, les pratiques modernes, l’innovation et la compétition. Exerçant dans divers secteurs (financiers, avocats, industriels, consultants, technophiles), ils portent les étendards d’une Afrique prospère de demain et assurent ainsi la relève du patronat africain. Parmi ces 25 compétences de l’économie africaine, huit seulement sont des héritiers, les reste ont acquis leur notoriété grâce leur travail et leurs initiatives. Le Maroc triomphe du lot en termes...
(AFP 19/09/13)
JOHANNESBURG, 19 septembre 2013 (AFP) - La commission d'enquête sud-africaine sur le massacre de 34 mineurs par les forces de l'ordre en 2012 à Marikana a accusé jeudi la police d'avoir menti sur les circonstances de cette tuerie, qui avait bouleversé le pays et déclenché une flambée de violence dans les mines. "Nous avons obtenu des documents prouvant que la version de la police sur les événements de Marikana (...) ne correspond pas à la vérité", affirme la Commission dans un communiqué, sans donner aucun détail sur le contenu de ces documents. La Commission évoque des éléments de preuve apparemment dissimulés aux enquêteurs par la police, et d'autres contrefaits et anti-datés après les faits. Elle affirme que ces fichiers informatiques...
(Xinhua 19/09/13)
Le gouvernement sud- africain a annoncé mardi avoir entamé un projet national pour la production de nourriture et la sécurité alimentaire, visant à éliminer la pauvreté et la famine. Ce projet est mené en partenariat avec le département du développement social, a indiqué la ministre de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches Tina Joemat-Pettersson lors d'une conférence de presse à Johannesburg. Dans le cadre de ce projet, le plan d'intervention pour la production alimentaire recherche les terrains arables sous- utilisés dans le pays et susceptibles d'être utilisés pour produire de la nourriture, a indiqué la ministre. Ces dernières années, le gouvernement sud-africain a mobilisé environ 200.000 hectares de terrain pour une production destinée à lutter contre la pauvreté. "Notre objectif...
(Xinhua 19/09/13)
Le groupe d'audit et de conseil international Grant Thornton a indiqué mercredi que les principaux moteurs de croissance de l'Afrique du Sud étaient en sous-performance, réduisant l'attractivité de ce pays pour les affaires sur les 12 derniers mois écoulés. L'Indice de dynamisme mondial de Grant Thornton (Global Dynamism Index ou GDI) attribue un score global à l'Afrique du Sud de 44,1 en 2013, contre 50,0 en 2012, pour un classement au 52ème rang sur 60 économies dans le rapport GDI 2013. En 2012, l'Afrique du Sud avait obtenu la 43ème position sur cinquante pays. Cette note global reflète donc un recul de 12 points de base, a indiqué dans ce rapport le directeur général de Grant Thornton à Johannesburg, Andrew...
(Xinhua 19/09/13)
Le secteur de la construction écologique, qui se développe rapidement en Afrique, a attiré l' attention des gestionnaires de fonds tandis que les gouvernements mettent en place des politiques et mesures d'incitation pour favoriser les investissements qui accélèrent la transition vers une économie à faibles émissions carboniques dans différents secteurs clé de l'économie.Les décideurs politiques, financiers et experts participant à la Conférence sur le financement de la construction écologique, à Nairobi, ont déclaré mercredi que la demande de logements économes en ressources avait produit un appel d'air pour les investisseurs locaux et étrangers."L'Afrique devient manifestement un marché pionnier pour les technologies respectueuses de l'environnement, au fur et à mesure que les gouvernements définissent des objectifs visant à accélérer une croissance...
(AFP 18/09/13)
PORT ELIZABETH, 18 septembre 2013 (AFP) - Quelque 150 boutiques tenues par des Somaliens ont été pillées lors de quatre jours de violence xénophobes à Port Elizabeth, sur la côte sud de l'Afrique du Sud, selon un bilan de la police. "Depuis que les incidents ont commencé dimanche, 150 boutiques ont été pillées et (les violences) se propagent à d'autres townships, la situation est tendue", a affirmé mercredi à l'AFP une porte-parole de la police locale, Sibongile Soci, qui n'a fait état d'aucun mort ou blessé grave. Cent-onze personnes ont été arrêtées et seront prochainement traduites en justice, a-t-elle ajouté. "La situation dans certains townships de Port-Elizabeth reste tendue mais stable, la police maintient une forte présence", indique par ailleurs...
(RFI 18/09/13)
Jacob Zuma est au plus bas dans les sondages auprès des jeunes. Selon une étude publiée le 17 septembre, par Pondering Panda, Le président sud-africain ne récolte plus que 31 % d’opinion favorable auprès des 18 – 34 ans. Une mauvaise nouvelle pour le chef de l’Etat à sept mois de l'élection présidentielle. Moins d’un tiers des jeunes Sud-Africains estiment que le président Zuma fait du bon travail. C’est le score le plus bas enregistré depuis l'élection de Zuma à la tête de l’Etat en mai 2009. Il perd six points par rapport au dernier sondage il y a cinq mois. C’est auprès des métis que sa popularité a le plus chuté. Seuls 13 % des jeunes métis estiment qu’il...
(Xinhua 18/09/13)
Le gouvernement sud-africain est déterminé à faire « tout son possible » pour faire rétablir l'ordre dans le secteur minier, a déclaré mardi le vice-président Kgalema Motlanthe. Le gouvernement, a-t-il dit, aurait recours au dialogue social pour résoudre les défis actuels. « Profondément enracinée », l'histoire du dialogue sud- africain pour résoudre les conflits sociaux était bien connue, a déclaré M. Motlanthe dans un discours diffusés par la présidence. Les plateformes de dialogue comprenaient le Conseil national du développement économique et du travail (Nedlac), la Commission de conciliation, de médiation et d'arbitrage (CCMA) et de nombreuses autres institutions d'appui au système de la démocratie constitutionnelle. En ligne avec cette approche, le gouvernement, les syndicats et les entreprises ont signé l'Accord-cadre...
(Xinhua 18/09/13)
La côte de popularité du président sud-africain Jacob Zuma a atteint son niveau le plus bas parmi les jeunes, a révélé mardi un groupe local. Dans une étude, Pondering Panda a interviewé 2388 personnes âgées entre 18 et 34 ans dans toute l'Afrique du Sud, et a découvert que la côte de M. Zuma se détériorait chez les jeunes. La porte-parole du groupe, Shirley Wakefield, a déclaré que les sondés devaient dire s'ils pensaient que M. Zuma « faisait du bon travail en tant que président ». « Le soutien du président Zuma a pris un coup au cours des cinq derniers mois, moins d'un tiers des jeunes Sud-Africains estimant qu'il fait du bon travail », a indiqué Mme Wakefield...
(L'Observateur (RDC) 18/09/13)
Le salon Lubumbashi du Grand hôtel Kinshasa a abrité hier lundi 16 septembre, la cérémonie d'ouverture du forum sur l'initiative d'investissement et de commerce 2013 entre la République démocratique du Congo et la République Sud Africaine. C'est le ministre congolais de l'Industrie, Petites et moyennes entreprises, Rémy Musungayi qui a ouvert officiellement les travaux en présence de la vice-ministre Sud Africaine de l'industrie et Commerce, Elisabeth Thabethe, de l'ambassadeur de l'Afrique du Sud en RDC, son homologue de la RDC en Afrique du Sud et plusieurs autres personnalités tant du monde politique que des affaires des deux pays. Ouvrant officiellement lesdits travaux, le ministre congolais a rappelé que le Premier ministre Matata Ponyo l'a chargé de le représenter à ces...
(AFP 18/09/13)
MADRID, 18 septembre 2013 (AFP) - Plusieurs centaines d'immigrants africains ont de nouveau tenté mercredi de pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la pointe nord du Maroc, sans succès cette fois après un autre assaut massif lancé la veille, a annoncé la Garde civile. "Un groupe de 300 à 400 personnes, à peu près équivalent à celui de la veille" a tenté d'entrer sur le territoire espagnol via la plage de Tarajal, dans la zone frontière, a indiqué un porte-parole, précisant que les autorités marocaines avaient déjoué cette tentative. "Personne n'a réussi à entrer", a-t-il précisé. Cette tentative fait suite à l'arrivée, mardi, à Ceuta ainsi que dans l'autre enclave espagnole de Melilla, de près de 200 immigrants venus...
(Gabonews 18/09/13)
Selon le rapport 2012 de la Banque Mondiale, 148 milliards de dollars ont été perdus en Afrique à cause de la corruption, ce qui accroit considérablement la paupérisation des populations. La plate- forme de lutte contre ce que d’aucuns qualifient de « cannibalisation » du patrimoine, née dans la capitale ghanéenne, s’impose comme un instrument interafricain qui apporte une nouvelle vision dans la consolidation des efforts visant à marginaliser le fléau. « La corruption existe là où se trouve l’argent, or l’argent se trouve partout », dixit un délégué guinéen aux travaux d’Accra. D’où l’urgence qui consiste à coordonner et harmoniser la lutte à l’échelle continentale et mondiale. Outre l’élection et l’adoption des statuts, le programme de la rencontre de...
(Agence Ecofin 17/09/13)
(Agence Ecofin) - Lors d'une rencontre avec des étudiants en journalisme, Jacob Zuma a déclenché une vive polémique dans les médias sud-africains en leur reprochant « de se concentrer sur l'opposé du positif ». Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj, qui a tenté d’expliquer la position du chef de l’Etat, a ravivé le débat : « L'opinion du président est que le mobile du profit influence le contenu des médias car ils doivent vendre pour faire de l'argent », a-t-il affirmé. « La semaine dernière par exemple, les médias sud-africains ont choisi de souligner que l'Afrique du Sud s'était classée en 53ème place dans l'indice de compétitivité du Forum économique mondiale, sans s' intéresser au fait que le pays...
(Xinhua 17/09/13)
L'Afrique du Sud rejoint la communauté internationale pour promouvoir la paix et la reconstruction en Somalie, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères. Réunissant les membres importants de la communauté internationale et les hauts représentants du gouvernement fédéral de Somalie, la conférence organisée en Belgique mettra l'accent sur la vision politique de la Somalie, le mécanisme de sécurité, la reconstruction économique et sociale, a indiqué le ministère sud-africain des Relations internationales et de la Coopération ( DIRCO) dans un communiqué. La Somalie est déchirée par de violents combats depuis 1991, qui ont fait de très nombreux morts, blessés et déplacés. Afin d' encourager l'élan de paix en Somalie, la conférence devrait aboutir à un accord ou à un protocole...
(Enquête 16/09/13)
Un gros morceau du Continent africain attendu à Dakar début octobre, c'est le Président sud-africain Jacob Zuma. Le successeur de Thabo Mbécki à la tête du pays le plus puissant d'Afrique, devrait débarquer, sauf changement de dernière minute, dans la capitale pour une visite officielle de 48 heures. Selon nos sources, cette visite sera placée sous le signe de l'économie. Une délégation d'hommes d'affaires et de membres du gouvernement devrait précéder le Président sud-africain de quelques jours à Dakar, en vue de préparer les axes d'une nouvelle coopération économique. C'est sans doute une façon pour le Président sud-africain de rendre la politesse. Zuma avait en effet reçu le Président Sall à Durban où s'est tenu, au mois de mars dernier,...
(RFI 16/09/13)
En Afrique du Sud, un rapport publié par l’Institut des relations entre les races montre que l’intégration des noirs dans la société est un succès. Et ce malgré la perception assez générale dans la communauté noire que les choses n’ont pas beaucoup avancé ces vingt dernières années, à savoir depuis la fin de l’apartheid. Les chiffres le prouvent, l’intégration raciale n’est pas un échec. Sur les vingt dernières années, il y a eu des avancées significatives. Quelques exemples : le nombre de Sud-Africains noirs bénéficiant d'un travail a doublé, celui des noirs et métis propriétaires d’un commerce a triplé, et la proportion de juges noirs est passée de 25 % à 62 % sur les quinze dernières années. En pourcentage...
(Tunisia IT 16/09/13)
Cisco a annoncé la promotion de David Meads au poste de vice-président pour l’Afrique, qui sera responsable des opérations de vente ainsi que de la stratégie novatrice de commercialisation à travers le continent. En outre, Sabrina Dar devient directrice générale de vente pour l’Afrique de l’Est (y compris le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et l’Éthiopie), et Dare Ogunlade, directeur général de vente pour le Nigéria le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone. Un soutien pour le programme de transformation des gouvernements africains. En tant que vice-président de Cisco pour l’Afrique, Meads se concentre principalement sur la technologie de l’information et son rôle qui peut augmenter la productivité et la compétitivité des organisations et des nations, afin de...
(Le Potentiel Online 16/09/13)
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), soutient dans la présente réflexion que « l’Afrique peut inventer : brûler les étapes dans des domaines inattendus ». Il suffit d’ouvrir un magazine ou un journal à grand tirage pour en apprendre sur les innovations qui déferlent sur l'Afrique, du M-Pesa, service de transfert d'argent par téléphone mobile inventé au Kenya et qui a révolutionné les pratiques bancaires en Afrique, au Square Kilometer Array, le plus grand et le plus puissant radiotélescope jamais construit au monde, qu’abrite l’Afrique du Sud. On est bien loin d’un sentiment largement répandu! Ces réalisations africaines constituent-elles une surprise? Pas vraiment! L’Afrique a la...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(Xinhua 14/09/13)
Le président sud-africain Jacob Zuma a déclaré jeudi que la protection de la loi sur l'information doit offrir un système de régulation de la classification, de la reclassification et de la déclassification des informations sensibles du gouvernement cohérent et justifié. M. Zuma a renvoyé le projet de loi devant l'Assemblée nationale, indiquant que des réserves portant sur certaines clauses de la loi ont entraîné un tollé général, soupçonnées de vouloir museler les dénonciateurs d'actes répréhensibles effectués par le gouvernement. Le projet de loi a été adopté cette année par le Parlement et a renvoyé à M. Zuma pour obtenir son assentiment et sa signature. M. Zuma a déclaré à la presse au Parlement qu'il a examiné le projet de loi...

Pages