Vendredi 15 Décembre 2017
(AFP 03/12/13)
JOHANNESBURG, 3 décembre 2013 (AFP) - Le film tiré de l'autobiographie de Nelson Mandela a pris la tête du box-office en Afrique du Sud quelques jours après sa sortie, réalisant la plus grosse recette du week-end, ont indiqué mardi le producteur et la Fondation nationale du cinéma. Le film, produit et réalisé en Afrique du Sud avec des acteurs locaux et britanniques, a engrangé 4,4 millions de rands (315.000 euros), plus que le champion de la comédie grotesque afrikaner Leon Schuster, à l'affiche avec un nouvel opus, et davantage que les gros blockbusters américains sortis cette année, selon un communiqué de la société de production Videovision. "Je pense que c'est le plus élevé depuis toujours", a risqué Tsietsi Themane, chercheur...
(RFI 03/12/13)
Le président sud-africain Jacob Zuma ne participera pas au sommet « Paix et Sécurité en Afrique » organisé par la France. Une quarantaine de chefs d’Etat africains ont été invités à ce sommet prévu les 6 et 7 décembre à Paris. Il s’agit entre autres de discuter de la création d’une force africaine capable d’intervenir en cas de crise ou conflit sur le continent. Jacob Zuma a décliné l'invitation. Il sera représenté par sa ministre des Affaires étrangères, Maite Nkoana Mashabane. Le président Zuma ne sera pas présent au sommet de Paris. Il avait pourtant annoncé sa participation à cette rencontre lors de la visite du président français François Hollande en Afrique du Sud, en octobre dernier. Les deux hommes...
(L'Observateur Paalga 03/12/13)
La polémique fait vendre. Ce principe non écrit de marketing, l’entreprise sud africaine Taste holdings, qui détient la chaîne de restaurants Fish and Chips, l’a bien compris.Bien que retirée des écrans de télévision sud-africains, sa dernière publicité pour vanter un de ses menus de poisson et de frites copieux et bon marché fait le buzz.Il s’agit d’une parodie de dîner chez le président Jacob Zuma.Dans le court métrage d'un dessin animé intitulé «Dîner à Nkandla», on voit une résidence luxueuse, puis un président Zuma qui se tient à table avec ses nombreuses femmes et ses multiples enfants en train de manger. Le président dit alors à l’une de ses épouses : «Mange, chouchou, il y a plein de bonne nourriture...
(Jeune Afrique 03/12/13)
Bureau Veritas, le leader mondial de l'évaluation de la conformité et la certification, rachète Carab Tekniva Group, leader en Afrique du Sud dans les services de gestion de l'intégrité des actifs destinés aux secteurs de la production électrique et de la pétrochimie. Bureau Veritas se renforce en Afrique du Sud. Le groupe français, leader mondial de l'évaluation de la conformité et la certification avec 3,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 (en hausse de 16% sur un an) vient d’annoncer l’acquisition de Carab Tekniva Group. Cette société, basée à Pretoria, est leader en Afrique du Sud dans les services de gestion de l’intégrité des actifs destinés aux secteurs de la production électrique et de la pétrochimie. L'entreprise, qui compte...
(Xinhua 03/12/13)
Les cultivateurs de citrons en Afrique du Sud doivent trouver de nouveaux marchés dans les pays des BRICS, car l'Union européenne (UE) a interdit les importations de citrons du pays, a informé lundi un groupe d'agriculteurs sud- africains. Les cultivateurs de citrons devront chercher de nouveaux marchés, qui incluent les pays des BRICS (Brésil, Inde, Chine et Russie) , a déclaré Johannes Moller, président d'AgriSA. La Commission européenne a annoncé une interdiction sur les importations de citrons sud-africaines jeudi dernier, de peur que le champignon connu sous le nom de « point noir », retrouvé sur des dizaines d'expéditions de citrons, ne se propage dans le bloc régional. Pour M. Moller, l'interdiction de l'UE est une barrière commerciale artificielle imposée...
(BFM TV 03/12/13)
Publicis Groupe annonce l'acquisition de 100% de Synergize, société sud-africaine de marketing numérique. Synergize offre des services de référencement, marketing en ligne, conception de sites, développement de CMS, mobile, publicité par paiement au clic, analyse de données, rédaction de contenus et médias sociaux. Elle détient un portefeuille d'une centaine de clients allant du e-commerce à l'immobilier, en passant par la finance, la grande distribution et le tourisme. 'Synergize sera intégrée à Saatchi & Saatchi Afrique du Sud, étoffant ainsi les capacités de communication intégrée de l'agence, non seulement en Afrique du Sud mais dans l'ensemble du réseau africain de Saatchi & Saatchi' indique le groupe. 'L'Afrique du Sud est située en 8ème position mondiale des marchés publicitaires qui enregistreront la...
(Le Monde 03/12/13)
Le réalisateur Jérôme Salle, qui avait mis en scène le dispensable Anthony Zimmer (2005) et les tout aussi peu mémorables adaptations cinématographiques de la série en bande dessinée « Largo Winch », transpose de nouveau un livre à l'écran. Zulu est tiré du roman éponyme du Français Caryl Férey, auteur globe-trotter qui n'a pas son pareil pour appréhender la noirceur de la nature humaine. Ancrant son récit politique et social dans une Afrique du sud à deux vitesses où la misère des townships voisine avec le luxe indécent des villas cossues, le romancier signait un polar efficace, traversé par une violence étourdissante dont Jérôme Salle reprend fidèlement la trame. L'histoire démarre par la découverte du corps d'une jeune étudiante blanche...
(RFI 03/12/13)
Les ingrédients du nouveau film de Jérôme Salle qui sort en salles ce mercredi 4 décembre ? Des hommes torturés et mutilés, des enfants cobayes drogués, des femmes et des grands-mères violées et assassinées, et la volonté du pardon qui ne résiste pas à la violence perpétuellement subie. Zulu montre un Forest Whitaker et un Orlando Bloom au sommet de leur art et une Afrique du Sud restée hanté par les fantômes de l’apartheid. Une fiction qui enchaîne des scènes ultraviolentes au service d'un scénario aussi effroyant que réaliste. Dans l’Afrique du Sud de Zulu, la violence explose littéralement entre Blancs et Noirs, entre riches et pauvres, et entre trafiquants de drogues. En passant, le réalisateur français dresse un portrait...
(AFP 02/12/13)
PRETORIA, 2 décembre 2013 (AFP) - Le président sud-africain Jacob Zuma ne participera pas vendredi et samedi au Sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique à Paris, a indiqué le ministère des Affaires étrangères qui représentera l'Afrique du Sud à Paris. La ministre Maite Nkoana-Mashabane "représentera l'Afrique du Sud. M. Zuma n'y assistera pas", a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Clayson Monyela. La participation de M. Zuma avait initialement été annoncée durant la récente visite d'Etat du chef de l'Etat français à Pretoria les 14 et 15 octobre. Aucune raison n'a été communiquée dans l'immédiat pour ce changement d'agenda, alors que l'Afrique du Sud est un acteur diplomatique et militaire de...
(Agence Ecofin 02/12/13)
Export Credit Insurance Corporation (ECIC) a débuté une large consultation pour déterminer l’utilité de réunir en un seul guichet son dispositif public de financement et d’assurance export. Une attention particulière sera accordée au soutien à apporter aux PME exportatrices : « Nous allons étudier si oui ou non on pourrait faire plus, en particulier pour les petites et moyennes entreprises (PME), en combinant les prêts exports et les couvertures de risques au sein d’une seule entité» a justifié Kutoane Kutoane (photo), CEO d’ECIC. A ce jour ce dispositif est centré autour d'Industrial Development Corporation (IDC) qui fournit des crédits concessionnels export et d’ECIC qui fournit une couverture pour les risques politiques et commerciaux. Les principales conclusions seront connues dans 18...
(RFI 02/12/13)
Il y a trois mois, les autorités sud-africaines ont saisi sept chalutiers, arraisonnés pour pêche illégale. Les capitaines ont été arrêtés, et les bateaux mis en fourrière. L’équipage lui, est resté à bord, sans pouvoir aller nulle part. La Fédération internationale des travailleurs du transport a fini par découvrir leur existence et une ONG locale leur est venue en aide ces dernières semaines en leur procurant assistance et nourriture. Ces hommes sont des esclaves de la mer. 75 marins indonésiens ont été retenus prisonniers de leurs embarcations de misère dans le port du Cap pendant trois mois. Ils n’osaient même pas s’aventurer sur la terre ferme, faute de papiers. Originaires pour la plupart de villages pauvres en Indonésie, ils ont...
(RFI 02/12/13)
La résidence secondaire du président sud-africain continue de faire débat : les critiques ont été relancées par la publication d'un rapport de la médiatrice de la République. Le texte confirme que Jacob Zuma a utilisé de l'argent public pour financer des travaux, comme la construction d'une piscine, d'un centre de conférence et de plusieurs dépendances. Tous ces aménagements ont été évalués à près de 15 millions d'euros. La population est de plus en plus en colère et l'exprime sur internet, une pétition appelant à la destitution Jacob Zuma a circulé sur Twitter tout le week-end. « Impeach Zuma » est une initiative lancée par le « collectif pour la destitution du président » qui a reccueilli 12 000 signatures en...
(AFP 02/12/13)
PARIS, 2 décembre 2013 (AFP) - "Faire grand, faire neuf, faire positif": le ministère français de l'Economie prend des accents de publicitaire pour annoncer une conférence économique franco-africaine censée "refonder" la relation avec un continent de plus en plus courtisé. "Faire grand" en invitant quelque 560 représentants d'entreprises françaises et africaines, et des dizaines de ministres; "faire neuf" plutôt que de se reposer côté français sur des acquis contestés par la Chine et autres pays émergents; "faire positif" pour souligner que "l'Afrique peut contribuer à la croissance de la France", et pas seulement l'inverse: voilà comment l'un des organisateurs décrit la "Conférence économique" convoquée mercredi à Paris. Elle est mise sur pied conjointement par le ministère de l'Economie et la...
(Indian Ocean Times 02/12/13)
Les ministres du Tourisme de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) se sont réunis, vendredi dernier, à Maputo au Mozambique pour un atelier de travail sur le développement du secteur, et ce, sous la présidence du ministre zimbabwéen, Walter Mzembi. Les responsables gouvernementaux du Tourisme de Zambie (Sylvia Masebo), Mozambique (Carvalho Muaria), d'Afrique du Sud (Marthinus van Schalkwyk) et des Seychelles (Alain Saint-Ange) ont pu apporter leur contribution aux travaux de l'Organisation touristique régionale des pays de l'Afrique australe (RETOSA). Pour rappel, la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) affiche 2% du marché mondial du tourisme, soit environ 20 millions de visiteurs par an. L'axe stratégique du RETOSA est notamment d'inciter les touristes à prolonger leur séjour dans un...
(Agence Ecofin 02/12/13)
Le sommet « Pour la paix et la sécurité en Afrique » débutera vendredi prochain à Paris. Il réunira environ 40 chefs d’Etats africains ainsi que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barrosso, ainsi que la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma. Parmi les absents de ce Sommet, hormis Madagascar, Guinée-Bissau, Centrafrique et Égypte, pays suspendus de l’Union africaine, on compte le président sud-africain Jacob Zuma et le Rwandais Paul Kagamé qui ne semblent pas adhérer à l’initiative française ; l’Algérien Abdelaziz Bouteflika qui fournira sans peine un certificat médical ; Omar el-Béchir et Robert Mugabe qui éviteront de se rapprocher de la CPI. Les échanges porteront...
(Agence Ecofin 02/12/13)
Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, abrite dès ce 2 novembre 2013 la 17ème rencontre annuelle de l’African Stock Exchange Association (Association des marchés financiers d’Afrique). Celle-ci est placée sous le signe des contributions effectives des marchés financiers du continent aux réalisations dont a besoin l’Afrique pour se développer. « Selon des experts de l’économie mondiale, l’Afrique est le continent du futur avec de fortes perspectives de croissance. Ses marchés financiers ont un important rôle à jouer à travers l’accroissement de leurs contributions au financement de son économie », a déclaré Edoh Kossi Amenouve le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Afrique de l’Ouest qui accueille l’évènement. Pour Sunil Benimadhu, directeur général de Stock Exchange...
(Acturoutes 02/12/13)
Les compagnies africaines veulent une plus grande part des bénéfices du trafic voyageurs. Rien de mieux pour les compagnies aériennes africaines que l’union en blocs pour faire face à la domination de leurs concurrentes européennes. A la 53e Assemblée générale de l'Association des compagnies aériennes africaines (Afraa), les 25 et 26 novembre au Kenya, les transporteurs aériens africains ont défini deux axes de cette union. Il s’agit d’une part de la constitution de grands groupes à la place de compagnies de petites tailles nombreuses mais peu viables et instables. "Il y a trop de groupes aériens dans cette région (Afrique de l’ouest). La plupart d'entre eux naissent et meurent en l'espace de quatre ans », a déploré Abderrahmane Berthé patron...
(AFP 01/12/13)
PARIS, 1 décembre 2013 (AFP) - Dans ses relations fortes avec l'Afrique, la France voudrait désormais voir les Africains gérer eux-mêmes leur destin et n'apparaître qu'"en appui" de l'Union africaine. Mais lors des crises, l'ex-puissance coloniale demeure encore et toujours en première ligne. Paris, qui accueille en fin de semaine un sommet franco-africain, met l'accent sur le développement, indissociable de la sécurité. "Les Allemands, les Scandinaves disent +plus d'argent pour le développement, pas pour la guerre+. Nous, nous disons +pas de développement sans sécurité+", souligne un diplomate français sous anonymat. Il faut "une vision large de la sécurité qui ne se limite pas à l'intervention armée, qui ne doit être pour nous que l'ultime recours", insiste le chef de la...
(AFP 01/12/13)
PARIS, 1 décembre 2013 (AFP) - Une quarantaine de dirigeants africains ont rendez-vous les 6 et 7 décembre à Paris à l'invitation du président François Hollande, désireux de voir l'Afrique assumer sa propre sécurité même si la France s'apprête de nouveau à intervenir militairement sur le continent, en Centrafrique. Ce "Sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique" vise à traduire dans les faits la doctrine du chef de l'Etat français, affirmée à Dakar en octobre 2012, et sans cesse réaffirmée depuis: "Le futur de l'Afrique se bâtira par le renforcement de la capacité des Africains à gérer eux-mêmes les crises africaines." Même si "la France sera toujours" aux côtés des Africains, comme le promet aussi François...
(AFP 30/11/13)
En Afrique du Sud, pays le plus touché au monde, la peur de mourir du sida a diminué grâce aux traitements antirétroviraux, mais contrecoup de cette immense avancée médicale, les acteurs de terrain déplorent un relâchement des comportements de prévention. Après maintes tergiversations, les autorités sud-africaines assurent depuis 2004 une distribution publique gratuite de traitements qui n'est pas encore totalement généralisée mais atteint 2,4 millions de patients, le double d'il y a trois ans. L'espérance de vie de la population, qui était en chute libre dans un pays où l'on compte 12,3% de séropositifs, soit 6,4 millions de personnes, s'est spectaculairement redressée, de 51,6 ans en 2005 à 60 ans actuellement. Devant l'hôpital Helen Joseph, l'un des plus grands de...

Pages