| Africatime
Lundi 27 Mars 2017
(Agence Ecofin 16/03/17)
La société Teraco Data Environements, spécialisée dans la gestion de data centres, a annoncé la levée de 1,2 milliard de rands (environ 94 millions de dollars) auprès d’Absa Bank, la branche sud-africaine de Barclays Africa Group. Cet investissement servira à renforcer sa présence dans le pays. Selon les explications de Jan Hnizdo, le directeur financier de Teraco, «nous utiliserons les fonds pour investir davantage dans le Campus Teraco à Isando [...] Nous avons également acheté des terrains adjacents au site existant, ce qui nous permet de poursuivre notre expansion. De plus, une composante du financement a également été affectée à la construction du nouveau centre de données de Teraco à Bredell ». Jan Hnizdo souligne que le site de Bredell,...
(Agence Ecofin 16/03/17)
Le volume d’agrumes exporté par l’Afrique du Sud pourrait bien atteindre un niveau record d'ici la fin de la saison 2016/2017. Les derniers chiffres publiés par l’Association sud-africaine des producteurs d’agrumes (CGA) prévoient que le stock d’agrumes qui sera écoulé atteindra 120,6 millions de cartons. Cette performance sera portée par une hausse générale des volumes dans les différentes catégories de fruits concernés. Ainsi, le secteur des oranges est celui qui enregistrera la plus grande progression, avec globalement 76,3 millions de cartons. Cette dynamique sera principalement portée par la variété Valencia qui connaîtra une croissance de 19 % (50 millions de cartons). En outre, 26,3 millions de cartons de la variété Navel devraient être expédiés, soit une légère croissance de 1...
(Agence Ecofin 16/03/17)
L’opérateur de téléphonie mobile Cell C veut fournir le même service 4G qu’il offre à ses clients des grandes villes comme Johannesburg, à ceux des zones où son réseau est quasi-inexistant. La société télécoms songe, à cet effet, à un accord d’itinérance avec son grand concurrent Vodacom. C'est ce qu'a révélé le président-directeur général de Cell C, Jose Dos Santos (photo). Si partenariat il y a finalement entre les deux entreprises, Vodacom permettra alors aux abonnés de Cell C d’accéder aux services 4G à travers son réseau. En échange, Cell C devra payer à Vodacom des frais techniques. En effet, ce n’est pas la première fois que Cell C, qui a concentré le gros de ses investissements de modernisation et...
(AFP 15/03/17)
Quatre personnes, dont un policier, ont été arrêtées une semaine après le vol spectaculaire de plusieurs millions de rands sur le tarmac de l'aéroport de Johannesburg, a annoncé mardi le chef de la police sud-africaine. Le 7 février au soir, un commando lourdement armé est parvenu à dérober une palette d'argent liquide qui devait être chargée à bord d'un avion-cargo au départ de l'aéroport international Oliver-Tambo. Le montant du butin, des petites coupures de devises étrangères, n'a pas été dévoilé par la police. Mais les médias sud-africains l'estiment à 24 millions de rands (1,7 million d'euros). Selon la police, les braqueurs sont parvenus à entrer dans la zone de chargement, dont l'accès est restreint, revêtus d'uniformes de police et dans...
(Jeune Afrique 15/03/17)
L'Union africaine (UA) se penche, ce mercredi 15 mars 2017, sur les problèmes de xénophobie en Afrique du Sud. Une réunion du Conseil paix et sécurité est prévue dans la journée. Le mois dernier, le Nigeria a demandé une intervention de l'UA pour mettre fin aux attaques dont sont victimes les ressortissants africains, et notamment les Nigérians, en Afrique du Sud. Certaines chancelleries estiment que Pretoria ne fait pas assez pour enrayer le problème. Des violences en 2008, en 2015, en 2017 : les voisins de l'Afrique du Sud s'interrogent. Le gouvernement sud-africain fait-il assez pour protéger les ressortissants étrangers vivant...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Teraco, qui gère des datacenters au Cap, à Johannesburg et à Durban, a annoncé une levée de fonds de 1,2 milliard de rands auprès de Barclays Africa. Cette somme doit lui permettre d'achever la construction du plus grand centre de gestion de données du continent, à l'est de Johannesburg. Le sud-Africain Teraco Data Environments, qui se présente comme le plus grand gestionnaire de datacenters (centres de données) du continent africain, a levé 1,2 milliard de rands (80 millions d’euros) auprès de la branche sud-africaine de la banque britannique Barclays Africa. Selon l’agence Bloomberg, une partie de cette somme sera investie dans l’achèvement de la construction d’un nouveau datacenter dans...
(RFI 15/03/17)
L’industrie aurifère a fait l’objet d’intenses discussions début février (du 6 au 9) 2017, lors du plus important rassemblement de l’industrie minière dans la ville du Cap en Afrique du Sud. Ce pays était autrefois le plus gros producteur d’or du monde, avec 75% des réserves globales en 1970. Aujourd’hui, c’est une industrie qui peine à suivre la concurrence et de nombreux investisseurs se posent des questions quant à la rentabilité et la survie des mines d’or sud-africaine. Autrefois premier producteur d’or au monde, l’Afrique du Sud a dégringolé à la 7e place. En 10 ans, sa production a chuté de 40 % pour atteindre tout juste 140 tonnes l’année dernière. Les mines sont vieillissantes, de plus en plus profondes...
(Jeune Afrique 15/03/17)
En Afrique du Sud, cinq banques contrôlent 90% des actifs du pays. Un monopole qui déplaît au Président, lequel pointe le peu de diversité dans le secteur. Devant le Parlement, les banques sud-africaines ont répondu aux critiques de Jacob Zuma sur leur monopole et leur décision de couper leurs relations avec le clan Gupta, très lié au président sud-africain. Le secteur bancaire est en effet devenu un cheval de bataille pour Jacob Zuma, estime l’agence Bloomberg. Le chef d’État entend mener un programme de « transformation économique radicale » qui doit aider la majorité noire du pays dans une économie toujours dominée par la minorité blanche, deux décennies après la fin de l’apartheid. « Le secteur bancaire ne fait pas...
(La Tribune 15/03/17)
Agir avant que la situation ne s’envenime dans une Afrique du Sud qui s’enfonce dans une xénophobie anti-noirs. En substance, c’est le message lancé par l’axe Abuja-Pretoria qui a convenu de la création d’une plateforme de dialogue pour éviter l’escalade de violence qui vise les étrangers africains et provoque l’indignation à travers le monde. Les menaces de représailles du Nigéria et sa saisine de l'Union africaine (UA) ne sont pas étrangères à cette décision bilatérale. Après l'accalmie consécutive aux attaques xénophobes visant les Africains qui ont émaillé, à la fin février, le pays de Nelson Mandela, Maite Nkoana-Mashabane, la ministre sud-africaine des Affaires étrangères et son homologue nigérian...
(Xinhua 15/03/17)
LE CAP (Afrique du Sud) -- La fréquence élevée de grossesses des étudiantes en Afrique du Sud est devenue un problème social, systémique et budgétaire majeur, a déclaré lundi la ministre de l'Éducation fondamentale, Angie Motshekga. Cela représente un défi non seulement pour le secteur de l'éducation fondamentale, mais aussi pour le développement national, a déclaré Mme Motshekga à l'issue d'une réunion du Conseil des responsables d'éducation (CEM) à Pretoria. Les grossesses chez les jeunes filles adolescentes peuvent affecter négativement la capacité du pays à assurer à ces jeunes filles une éducation complète, qui constitue du reste l'objectif 4 des Objectifs de développement durable définis par les Nations unies, a expliqué la ministre. "La grossesse des adolescentes impacte la vie...
(Agence Ecofin 15/03/17)
BCX, la nouvelle société formée de la fusion de la branche Business de l’opérateur télécoms Telkom avec Business Connexion, a officiellement été lancée. Le fournisseur de solutions TIC destine son expertise aux entreprises qui cherchent à numériser leurs opérations commerciales à travers le continent. Pour Isaac Mophatlane, le président directeur général de BCX, « le lancement de BCX est vraiment le début d'un nouveau chapitre dans le segment de la numérisation en Afrique ». C’est en avril 2013 que Telkom avait entamé le processus d’acquisition de Business Connexion. Il s’est achevé en août 2015. Selon Sipho Maseko, le président directeur général du groupe Telkom, « BCX répondra aux besoins en technologie et en télécommunications des entreprises opérant en Afrique, à...
(AFP 14/03/17)
Son coup de pinceau a beau être célèbre depuis des années dans le monde entier, il est longtemps resté ignoré dans son propre pays. Mais à 81 ans, la peintre Esther Mahlangu peut se réjouir: son œuvre est enfin reconnue en Afrique du Sud. Le style est unique. Des motifs géométriques et très colorés qu'elle dessine avec une plume de poulet, directement inspirés des décorations que les femmes de son ethnie ndebele peignent depuis des générations sur leurs maisons. De ce qui n'était dans son enfance qu'un apprentissage traditionnel, Esther Mahlangu a fait une signature artistique. Ses toiles ont été exposées dans les galeries les plus prestigieuses de la planète, du British Museum de Londres au Centre Georges Pompidou à...
(La Tribune 14/03/17)
La bataille entre la présidence et les principales banques d’Afrique du Sud continue de plus belle. Après l’offensive judiciaire des établissements banquiers pour prévenir toute ingérence du clan Zuma dans la clôture des comptes de la puissante famille Gupta, c’est maintenant au tour de la présidence de contrattaquer sur la question raciale. En effet, l’ANC et le président estiment que les banques continuer à faire de la discrimination en termes d’octrois de crédit et d’embauche vis-à-vis de la majorité noire. L'Afrique du Sud connait de nouvelles tensions entre le secteur bancaire et l'exécutif. Les banques sont en effet, critiqués par l'ANC au pouvoir pour des supposées inégalités raciales en termes de pratiques de prêt et de gestion de dossier. Des...
(Jeune Afrique 14/03/17)
L'Afrique du Sud n'accueillera pas les jeux du Commonwealth 2022 dans la troisième ville du pays, située sur la côte est, d'après un communiqué officiel publié lundi sur le site de la Fédération. « Un nombre d’obligations et d’engagements clés en matière de gouvernance, de lieux, de financement ainsi que de management des risques et assurances ne sont pas remplis », explique la Fédération des jeux du Commonwealth (CGF) pour justifier sa décision rendue publique lundi 13 mars. Selon Louise Martin, présidente de l’organisation, la CGF explore actuellement les options alternatives, incluant la possibilité d’organiser...
(Agence Ecofin 14/03/17)
La campagne 2016/17 sera-t-elle celle de la reprise de la production de raisins en Afrique du Sud ? C’est ce que laissent présager les dernières prévisions de la South African Table Grape Industry (SATI). D’après l’organisation, une météorologie qui s’annonce plus favorable devrait entraîner une récolte de 64,5 millions de cartons (292 500 tonnes) pour la saison 2016/2017. Ces perspectives optimistes tranchent avec les incertitudes qui ont caractérisé, un an plus tôt, la filière, en raison de la sécheresse et de la chaleur qui ont affecté les cultures. « Les conditions météorologiques sont plus favorables que celles enregistrées, ces dernières années, avec très peu ou pas de pluie dans les 5 zones de productions durant la récolte.», souligne un porte-parole...
(Financial Afrik 14/03/17)
Dans un communiqué publié le 9 mars dernier, le groupe sud-africain AFGRI Holdings annonce avoir pris une participation de 99,81% dans South Africain Bank of Athens (SABA). La SABA est la filiale sud-africaine du groupe bancaire grec National Bank of Greece. Pour le moment, le montant de l’opération n’a pas été divulgué. La transaction devrait être finalisée durant le deuxième semestre de cette année, sous réserve de feu vert des autorités compétentes. Opérant essentiellement dans l’agriculture, la transformation des produits alimentaires et les services financiers, la Holdings AFGRI est présente dans 14 pays sur le continent africain. South African Bank of Athens est la deuxième plus grande banque grecque en termes du total des actifs. Elle fournit des services bancaires...
(Agence Ecofin 14/03/17)
La production aurifère du premier trimestre 2017 à la mine South Deep, en Afrique du Sud, pourrait être inférieure aux prévisions. C’est ce qu’a déclaré Nick Holland, le DG de Goldfields, compagnie opérant sur la mine, invoquant les arrêts de travaux survenus pour des raisons de sécurité. La société a précédemment annoncé pour 2017, un objectif de production de 315 000 onces d’or (9,8 tonnes) ainsi qu’un plan visant à atteindre, à l’horizon 2022, une production annuelle de 500 000 onces. Cependant, elle a dû arrêter les opérations à deux reprises, en raison d'accidents mortels, survenus sur la mine. «Ce qui se passe à court terme n'affecte en rien l'intégrité du plan à long terme, mais cela peut avoir une...
(RFI 14/03/17)
La fédération des Jeux du Commonwealth le confirme : la ville de Durban a perdu les Jeux du Commonwealth de 2022. La fédération se tourne désormais vers une autre ville. Une situation embarrassante pour l'Afrique du Sud, la sélection de Durban ayant été qualifiée d'historique. Cela aurait été la première fois que cet évènement se tenait sur le continent africain. Deux ans après sa sélection pour l'organisation des Jeux du Commonwealth, Durban n'avait toujours pas de comité organisateur en place et n'avait pas versé les sommes dues à la fédération des Jeux du Commonwealth. La fédération a donc décidé de renoncer, le gouvernement sud-africain n'ayant par ailleurs toujours pas donné de garanties financières.
(AFP 13/03/17)
es gouvernements de l'Afrique du Sud et du Nigeria ont annoncé lundi la création d'une plateforme de dialogue destinée à prévenir la répétition des attaques anti-immigrés qui ont récemment agité plusieurs quartiers de Pretoria et Johannesburg. Ces dernières semaines, de nombreux magasins et maisons appartenant à des étrangers ont été saccagés dans des faubourgs pauvres de ces deux villes, ravivant le spectre des émeutes xénophobes meurtrières de 2008 et 2015. Les habitants accusent les étrangers, et notamment les Nigérians, d'être à l'origine des trafics de drogue et de la prostitution qui gangrènent leurs quartiers. Le mois dernier, le gouvernement nigérian avait publiquement exprimé...
(AFP 13/03/17)
Un haut responsable du parti au pouvoir au Afrique du Sud, l'ANC, a appelé dimanche à mettre fin à la corruption et à la division dans ses rangs, qui mine sa popularité. Le Congrès national africain (ANC) "perd de plus en plus la confiance des citoyens, comme le montrent des reculs électoraux et les nombreuses critiques publiques", a reconnu le ministre de la Présidence Jeff Radebe lors d'un discours retransmis sur une télévision locale. L'ANC a enregistré les plus mauvais résultats de son histoire aux élections locales en août 2016 et doit se choisir un nouveau leader à la fin de l'année, avant les élections générales de 2019. Le parti "doit agir de façon urgente pour restaurer ses valeurs morales...

Pages