Jeudi 14 Décembre 2017
(Agence Ecofin 12/12/17)
SuperSport vient d’obtenir les droits de diffusion du championnat de football sud-africain de première division pour les 5 prochaines années. La chaîne opérée par MultiChoice, a renouvelé son accord avec les autorités de la ligue nationale. Celle-ci a choisi de reconduire le contrat de SuperSport, qui assure la diffusion du championnat depuis maintenant 10 ans, au terme d’un appel d’offres public. « Nous sommes ravis d'avoir réussi à convaincre la ligue avec notre offre. Cette décision nous permet de faire apprécier davantage, ce championnat aux supporters de tout le continent. Nous devons remercier la ligue de nous en avoir confié la diffusion.», a déclaré Gideon Khobane (photo), directeur général de SuperSport. Rappelons que cet accord intervient dans un contexte particulier,...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Wealth Migrate, une plateforme sud-africaine spécialisée dans les investissements immobiliers, projette de lever 30 millions $ d’ici la fin 2018 via une Initial Coin Offering (ICO), une méthode de levée de fonds qui consiste en l’émission d’actifs numériques échangeables contre de la monnaie virtuelle, notamment de la cryptomonnaie. Pour Scott Picken (photo), le fondateur et directeur général de Wealth Migrate, il est question d’apporter du concret derrière les solutions d’actifs numériques. « Les investisseurs sont fatigués par les ICO qui ne produisent pas de grands résultats et s’attendent à ce que les actifs numériques encore appelés tokens (jetons) produisent des effets tangibles ». La structure de l’opération reflète toute l’ingéniosité qui se développe autour de ce nouveau moyen de paiement...
(AFP 11/12/17)
Le corps gît au milieu d'une route, inanimé. Arrivés en urgence, les policiers sud-africains ont pris position autour de lui, leurs fusils braqués vers la foule qui se presse dans les rues alentour. A Manenberg, la guerre des gangs vient de faire une nouvelle victime. Dans cette banlieue pauvre du Cap, à quelques kilomètres à peine du centre touristique de la deuxième ville d'Afrique du Sud, le crime règne en maître absolu. Au point que les autorités locales réclament l'intervention de l'armée pour ramener l'ordre. "On ne peut rien faire, si ce n'est éviter de sortir", constate, amer, Keenan Willemse, 71 ans, sur le pas de sa maison de tôles et ciment. "Lorsque les fusillades éclatent, on se cache chez...
(Le Point 11/12/17)
Entre l'invalidation de la nomination de « son » procureur général, Shaun Abrahams, et la montée en puissance de son éternel rival, Cyril Ramaphosa, le ciel se fait menaçant pour le président sud-africain. C'est l'homme qui dérangeait. En Afrique du Sud, son nom était synonyme de controverse, corruption et affaires douteuses. Lui, c'est Shaun Abrahams, 41 ans, procureur général de l'Afrique du Sud depuis juillet 2015, nommé par le président Jacob Zuma qui a manœuvré et poussé son prédécesseur vers la sortie. Deux ans plus tard, un tribunal sud-africain a invalidé vendredi 8 décembre sa nomination, mais aussi interdit au chef de l'État de nommer son successeur. Jacob Zuma perd son dernier soutien
(Agence Ecofin 11/12/17)
Pour la première fois depuis près d’une décennie, le nombre de décès dans les mines sud-africaines a augmenté. Selon de nouvelles données de la Chambre des mines du pays, 81 personnes ont perdu la vie entre janvier et novembre, en hausse par rapport aux 73 décès enregistrés en 2016. L’Afrique du Sud possède les mines les plus profondes et les plus dangereuses du monde. Le pays est l’endroit le plus meurtrier pour travailler dans une mine, rivalisant avec les Etats-Unis et le Canada en matière de taux de mortalité. Toutefois, les conditions se sont améliorées depuis 1994, année où le nombre de décès de travailleurs a atteint 484. Les 73 enregistrés en 2016 constituent même le plus bas, jamais enregistré...
(RFI 11/12/17)
En Afrique du Sud, dans une semaine, l’ANC, parti au pouvoir, tiendra son congrès, à Johannesburg où se jouera la succession de Jacob Zuma. La tension est déjà montée d'un cran à la tête du Congrès national africain dont le vice-président, Cyril Ramaphosa, affiche ouvertement sa rivalité avec le chef de l’Etat. Il a ressorti l’affaire Kwezi dans laquelle Jacob Zuma, soupçonné de viol, avait été innocenté. En prononçant ces trois mots « Je crois Kwezi », Cyril Ramaphosa a fait couler beaucoup d'encre, en Afrique du Sud. Il ne le cache plus. Il soutient la version de la jeune femme qui avait accusé le président de viol. L'attaque est frontale envers le président Jacob Zuma qui avait pourtant été...
(RFI 09/12/17)
En Afrique du Sud, le procureur général de la République Shaun Abrahams est mis à pied par la justice sud-africaine. La nomination de ce proche de Jacob Zuma a été invalidée car jugée illégale. Une décision lourde de conséquence pour le président sud-africain, qui bénéficiait jusque-là de la mansuétude du procureur Abrahams. Jacob Zuma n’a pas tardé à réagir, faisant appel de la décision dans la foulée. Il faut dire que Shaun Abrahams a souvent défendu les intérêts du président sud-africain, notamment ...
(Agence Ecofin 09/12/17)
La société technologique Ericsson a annoncé la signature d’un mémorandum d’entente avec la filiale sud-africaine du groupe télécoms MTN. L’année prochaine, la société suédoise collaborera avec l’opérateur de téléphonie mobile pour expérimenter la 5G. Ce test lui permettra d’identifier les cas d'utilisation et les applications de la 5G pour la transformation numérique des secteurs industriels tels que les mines, les transports, l'agriculture, la fabrication et les services publics. Ericsson planche sur la 5G en Afrique du Sud pour préparer le marché aux futurs besoins des opérateurs et des consommateurs en solutions télécoms de très haut débit. Selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA), dans son rapport 2017 sur l’économie mobile en Afrique subsaharienne, l’Afrique du Sud enregistre déjà une...
(AFP 08/12/17)
Le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa a relancé vendredi la polémique sur le viol dont a été accusé, puis acquitté, il y a déjà onze ans le président Jacob Zuma, en affirmant qu'il "croyait" en la sincérité de sa victime présumée. "Je sais combien il est difficile et douloureux pour une femme de trouver la force de se lever et de dire +oui, j'ai été violée+", a déclaré Ramaphosa jeudi soir à une radio locale. "Cela a dû être une des décisions les plus difficiles de sa vie, donc oui, je la crois", a-t-il insisté. En novembre 2005, une jeune femme séropositive âgée de 31 ans, Fezekile Kuzwayo, avait accusé Jacob Zuma, alors vice-président, de l'avoir forcée à un rapport sexuel...
(AFP 08/12/17)
Un tribunal sud-africain a invalidé vendredi la nomination du très controversé procureur général du pays Shaun Abrahams, considéré comme un proche du président Jacob Zuma, et interdit au chef de l'Etat de nommer son successeur. Cette décision intervient alors que M. Abrahams est censé se prononcer rapidement sur la suite judiciaire à donner à de graves accusations de corruption pendantes contre M. Zuma, dans le cadre d'un vieux contrat d'armement. Saisie par le précédent procureur général, Mxolisi Nxasana, la Haute-cour de Pretoria a jugé vendredi "illégales" les conditions de son départ...
(Agence Ecofin 08/12/17)
Le troisième trimestre de l’année 2017 a connu une croissance de 2% du produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique du Sud. L’annonce a été faite par l’agence nationale de la statistique sud-africaine (StatsSA), mardi dernier. « L'économie sud-africaine a progressé de 2,0% au troisième trimestre de 2017 (données désaisonnalisées et annualisées), en baisse par rapport au chiffre révisé de 2,8% au deuxième trimestre.», indique l’institution. Le levier principal de cette croissance a été le secteur agricole. En effet, d’un chiffre de 38,7% au second trimestre, l’agriculture sud-africaine a connu une croissance à hauteur de 44,2% au troisième trimestre. Il s’agit du plus important bond trimestriel dans le secteur depuis 1996. S’y ajoutent ceux des mines et de l’industrie, qui ont...
(Agence Ecofin 08/12/17)
Jeudi, Steve Cornell, le directeur général adjoint du Sud-africain Sasol a déclaré à Fin 24 que la compagnie cherche à étendre ses activités dans le pays en ajoutant 200 stations-service à son réseau de 400 stations-service. D’après le responsable, cette ambition correspond au projet de Sasol d’augmenter sa production de carburant. Sasol, qui est coté à la Johannesburg Stock Exchange (JSE) pourrait dans ce cadre acquérir ces stations en concluant des deals avec d’autres distributeurs présents sur le marché, indique Bongani Nqwababa, un autre responsable de la société. Selon M. Nqwababa, si Sasol, le premier producteur mondial de carburant à base de charbon, produit à peu près 30% de l'approvisionnement de l'Afrique du Sud, environ un tiers seulement est vendu...
(Agence Ecofin 08/12/17)
En Afrique du Sud, le prix des œufs sur le marché local devrait augmenter de 15 à 20 % entre décembre et juin 2018. C’est ce qu’a indiqué à Reuters, Paul Makube, économiste agricole principal à la First National Bank (FNB), l’une des principales banques de la Nation arc-en-ciel. Cette flambée est attribuable à la baisse de l’approvisionnement du marché intérieur en raison de l’épidémie de grippe aviaire déclenchée depuis juin et qui a vu l’abattage de 3,2 millions d’oiseaux, principalement dans les exploitations de ponte et de reproduction. Ainsi, d’après les données de l’Association sud-africaine de la volaille (SAPA), au mois d’octobre, la production sud-africaine d’œufs a chuté de 15%, tandis que le troupeau de poules pondeuses a baissé...
(AFP 08/12/17)
La démission mercredi de son PDG soupçonné de fraudes, a mis le groupe sud-africain Steinhoff, maison-mère de la chaîne d'ameublement Conforama, en sérieuse difficulté et menace de déstabiliser d'autres secteurs de l'économie du pays. En deux jours, la chute vertigineuse de l'action de la firme de distribution, cotée sur les marchés financiers de Francfort (Allemagne) et Johannesburg, lui a fait perdre quelque 12 milliards d'euros, l'essentiel de sa valeur. Cette dégringolade a mis en péril le principal fonds de pension du million de fonctionnaires sud-africains, Public Investment Corporation (Pic), qui détient près de 9% du capital de Steinhoff. La valeur de sa part du capital a fondu comme neige au soleil, passant de 20 à 3,6 milliards de rands, selon...
(Agence Ecofin 08/12/17)
Steinhoff International Holdings, qui jusqu'au lundi 4 décembre dernier était encore une cible de placement fortement recommandée par une bonne fourchette d'analystes, est aujourd'hui devenue la peste des marchés financiers de Francfort et de Johannesburg, suite à l’admission par ses dirigeants, de l'existence en son sein de pratiques fiscales douteuses, et la démission de Mark Jooste son directeur général depuis 1998, qui a présenté ses excuses et reconnu avoir mal agi. Après avoir plongé de 61% sur le JSE (marché financier sud-africain) mercredi 6 décembre, le jour de l'annonce, l'action Shoprite a de nouveau chuté jeudi 7, perdant jusqu’à 40% sur son cours d’ouverture. Cela s'est traduit par une perte de valeur équivalente à 12 milliards $. A lui seul,...
(AFP 07/12/17)
"Avenir prometteur", "nouveau départ": la rencontre entre le roi du Maroc Mohammed VI et le président sud-africain Jacob Zuma, en marge du dernier sommet UE-UA, fait espérer à Rabat un réchauffement des relations entre les deux pays rivaux. Au-delà des commentaires enthousiastes dans la presse marocaine, Mohammed VI a lui-même salué dans un communiqué officiel la tenue de "cet entretien chaleureux", "empreint de franchise et de bonne entente". Ce développement est prometteur de "relations fortes, pérennes et stables", pour dépasser "l’état qui caractérisait les relations bilatérales durant des décennies"
(AFP 07/12/17)
Des chercheurs sud-africains ont dévoilé mercredi à Johannesburg le squelette quasi-complet du fameux australopithèque Little Foot, vieux de 3,67 millions d'années, dont la reconstitution doit éclairer d'un jour nouveau la vie de ces très lointains ancêtres. Cousin de la fameuse Lucy retrouvée en Ethiopie, Little Foot a été découvert en petits morceaux à partir de 1994 par le paléontologue britannique Ron Clarke dans une grotte de Sterkfontein, près de Johannesburg. Il lui a fallu plus de vingt ans pour en extraire minutieusement toutes les pièces et présenter le fossile complet avec ses confrères de l'université du Witwatersrand. "Cela nous a pris beaucoup de temps parce que nous avons choisi d'exhumer le fossile dans la grotte-même", a expliqué mercredi à l'AFP...
(Agence Ecofin 07/12/17)
En octobre 2017, la production minière sud-africaine a connu une croissance en glissement annuel de 5,2%, selon les nouvelles données de Stats SA, l’agence de statistique du pays. Les plus grands contributeurs positifs à cette croissance sont le minerai de fer avec 2,4 points de pourcentage, et le charbon avec 1,5 point de pourcentage. Stats SA a indiqué que de septembre à octobre, la production minière de la nation arc-en-ciel a également augmenté de 3,4%, comparativement à la baisse de 6,8% enregistrée d’août à septembre. En glissement trimestriel, c’était une hausse de 2,3%. En ce qui concerne les ventes de minéraux, elles ont augmenté de 7% en glissement annuel en septembre. Les principaux contributeurs positifs étaient les minerais de manganèse,...
(Agence Ecofin 07/12/17)
Les actions du groupe sud-africain Steinhoff ont dégringolé sur les marchés financiers de Johannesburg (JSE) et de Francfort, où elles sont cotées, après la publication d'un communiqué reconnaissant des pratiques de fraudes fiscales et la démission avec effet immédiat de son Directeur Général Mark Jooste. « Le Conseil de surveillance de Steinhoff souhaite informer les actionnaires que de nouvelles informations ont été révélées aujourd'hui concernant des irrégularités comptables nécessitant un examen plus approfondi. Le Conseil de Surveillance, en concertation avec les Commissaires aux Comptes de la Société, a sollicité PriceWaterhouseCoopers pour mener une enquête indépendante », a publié le groupe sur le Johannesburg Stock Exchange. Les actions Steinhoff International Holding ont ainsi affiché une baisse de 61% sur le Johannesburg...
(RFI 06/12/17)
En Afrique du Sud, la course à la présidence de l’ANC de plus en plus serrée. Le parti au pouvoir doit élire son prochain leader dans dix jours. Une élection cruciale puisque celui qui prendra la tête de l’ANC succèdera probablement au président Jacob Zuma à la tête du pays lors de la prochaine présidentielle. Cyril Ramaphosa, le vice-président du pays, et Nkosazana Dlamini-Zuma, l’ex-présidente de la commission de l’Union africaine, sont les deux favoris. Et avec les votes des dernières fédérations provinciales de l’ANC, Cyril Ramaphosa prend de l’avance.

Pages