| Africatime
(RFI 30/05/15)
En Afrique du Sud, les réactions sont nombreuses après les révélations de la justice américaine sur l’affaire de corruption qui pèse sur la Fifa et l’attribution de la Coupe du monde 2010. Si le gouvernement assure qu'il n'y a eu aucune irrégularité et que les comptes de l'Afrique du Sud sont propres et transparents, plusieurs voix s'élèvent pour demander une enquête afin d'identifier et de punir les responsables. Les responsables politiques sud-africains font bloc pour rejeter les accusations qui pèsent sur leur pays. L'ancien président Thabo Mbeki, au pouvoir lors de l'attribution de la Coupe du monde à l'Afrique du Sud, a publié à son tour un communiqué dans lequel il assure que son «...
(AFP 29/05/15)
L'ancien président sud-africain Thabo Mbeki a rejeté vendredi dans un communiqué les allégations de versement de pot de vin pour l'attribution du Mondial-2010 à l'Afrique du Sud. Mbeki était président quand l'Afrique du Sud s'est vu attribuer, en 2004, la Coupe du Monde 2010 devenant ainsi le premier pays africain à accueillir l'événement. "Je ne suis pas au courant que des personnes aient sollicité un pot de vin du gouvernement de notre pays pour attribuer la Coupe du Monde" a-t-il déclaré ajoutant que "l'argent public n'a jamais été utilisé pour payer un pot de vin". Il a précisé que son gouvernement n'aurait "jamais versé de pot de vin, même si il avait été sollicité". Jeudi, le ministre sud-africain des Sports...
(RFI 29/05/15)
L'Afrique du sud se défend de toute accusation de corruption lors de l'attribution du Mondial 2010. Mercredi, la justice américaine a dénoncé l'attribution de la Coupe du monde de football à l'Afrique du Sud comme étant corrompue. Selon la justice américaine, Pretoria aurait payé 10 millions de dollars aux dirigeants de la Fifa pour que l'événement se tienne dans son pays. Les détails contenus dans l'acte d'accusation ont été rendus publics hier, jeudi. Les dirigeants du football sud-africains se sont toujours félicités de leur acharnement à obtenir la Coupe du monde 2010. Mais la justice américaine raconte une tout autre histoire. L'acte d'accusation décrit...
(AFP 29/05/15)
L'Afrique du Sud a allégé vendredi, 48 heures avant leur entrée en vigueur, les modalités d'application des nouvelles règles draconiennes de contrôle aux frontières des mineurs, source de grave inquiétude dans le monde du tourisme. La nouvelle réglementation, dévoilée en 2014, vise à renforcer la lutte contre le trafic d'enfants. Assouplissant le nouveau régime, le ministère sud-africain de l'Intérieur a notamment indiqué que la famille serait dispensée de produire un acte de naissance intégral de l'enfant "quand les deux parents...
(AFP 29/05/15)
La justice sud-africaine a décidé vendredi la remise en liberté, pour des raisons médicales, de l'ancien député blanc qui avait fourni le pistolet utilisé pour tuer le leader du Parti communiste Chris Hani en 1993, un assassinat qui avait failli provoquer une guerre civile. Clive Derby-Lewis, 79 ans, souffre d'un cancer du poumon. Condamné à perpétuité et emprisonné depuis 21 ans, il a déjà demandé sa libération conditionnelle à cinq reprises. La mort de Chris Hani, assassiné par un Blanc...
(AFP 28/05/15)
Le ministre nigérian de l'Agriculture, Akinwumi Adesina, a été élu jeudi à Abidjan président de la Banque africaine de développement (BAD) avec 58,10% des voix, selon les résultats officiels. "Je suis très ému aujourd'hui. Vous m'avez donné une grande responsabilité", a lancé M. Adesina en français à la tribune, devant les gouverneurs qui l'ont élu à la tête de cette institution stratégique pour le continent. Après six tours de scrutin, le candidat nigérian a devancé le Tchadien Bedoumra Kordje, deuxième...
(AFP 28/05/15)
Le président sud-africain Jacob Zuma ne devra rien payer pour les travaux engagés aux frais du contribuable dans sa résidence privée, à l'origine d'un scandale retentissant, a indiqué jeudi le ministre de la Police Nathi Nhelko. La médiatrice chargée de veiller au bon usage des deniers publics, Thuli Madonsela, avait jugé en mars 2014 que le président avait illégalement profité de ce chantier de 18 millions d'euros, dénonçant notamment la construction d'une piscine, d'un amphithéâtre, d'un enclos à bétail, d'un poulailler et d'un centre d'accueil des visiteurs qui n'avaient selon elle aucun rapport avec les raisons de sécurité...
(AFP 28/05/15)
La Fédération sud-africaine de football juge "sans fondement" les accusations de corruption dans le processus d'attribution par la Fifa du Mondial-2010 dont elle fait l'objet de la part de la justice américaine. "Nous sommes déçus par ces allégations non étayées et sans fondement, et nous exigeons des preuves de la part de ceux qui auraient des indices", a déclaré le porte-parole de la Fédération, Dominic Chimhavi. "Notre candidature a été conduite par, entre autres, les présidents Nelson Mandela et Thabo Mbeki et plusieurs ministres qui sont des hommes intègres", a-t-il ajouté. Le ministre sud-africain des Sports a déclaré qu'il s'exprimerait jeudi au sujet de ces accusations. L'acte d'accusation de la justice...
(AFP 28/05/15)
L'Afrique du Sud a rejeté jeudi les accusations de corruption lors de l'attribution par la Fifa du Mondial-2010, le ministre à la Présidence Jeff Radebe assurant que son pays avait "reçu un audit impeccable". "Ernst&Young est un cabinet d'audit renommé. Lorsque nous avons organisé la Coupe du monde de la Fifa en juin (2010) nous avons reçu un audit impeccable (...) Il n'a jamais été suggéré qu'une quelconque infraction ait eu lieu en Afrique du Sud", a-t-il déclaré lors d'un...
(RFI 28/05/15)
Quatorze personnes inculpées, sept arrestations en Suisse, les responsables de la Fifa sont sur la sellette. C’est une enquête du FBI menée depuis cinq ans qui a abouti à ces arrestations pour corruption et blanchiment d’argent. L’investigation mandatée par le ministère américain de la Justice n’épargne personne, et la ministre Loretta Lynch porte des accusations très graves sur l’attribution de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. L’organisation de la première Coupe du monde de football sur le...
(AFP 27/05/15)
L'attribution de la Coupe du monde de football 2010 à l'Afrique du Sud était "corrompue", a accusé mercredi la ministre américaine de la Justice à New York, lors d'une conférence de presse sur le scandale de corruption au sein de la Fifa. "La Coupe du monde 2010 (...) a été attribuée à l'Afrique du Sud, pour la première fois le tournoi se tenait sur le continent africain", a expliqué Loretta Lynch. "Mais même pour cet événement historique, des dirigeants de la Fifa et d'autres ont corrompu le processus en utilisant des pots-de-vin pour influencer la décision d'attribution", a-t-elle déploré. "Il ne s'agit que d'accusations", a réagi auprès de...
(RFI 27/05/15)
En Afrique du Sud, c’est une victoire pour les mineurs de Marikana. Mardi, le président sud-africain a annoncé que le rapport d'enquête chargé de faire la lumière sur ce massacre serait rendu public, le mois prochain. En août 2012, la police avait abattu 34 mineurs lors d'une grève illégale, prétextant la légitime défense. L'incident avait choqué le pays entier. Depuis les mineurs et les familles des mineurs décédés se battent pour connaître la vérité. Les mineurs de Marikana vont enfin...
(AFP 26/05/15)
Le chômage en Afrique du Sud a atteint au premier trimestre 2015 un niveau inégalé depuis 2003 à 26,4% de la population active en recherche d'emploi, a annoncé mardi l'agence nationale des statistiques. "Ce pic est un phénomène nouveau", a indiqué le statisticien général Pali Lehohla, qui commentait ces chiffres pour la presse par liaison vidéo depuis Le Cap. Sur 35,8 millions de Sud-Africains en âge de travailler (15-64 ans), près de huit millions sont sans emploi dont 5,5 millions...
(AFP 26/05/15)
L'économie sud-africaine, la plus industrialisée du continent, a enregistré une croissance de seulement 1,3% du PIB au premier trimestre, une déception après le rebond salutaire de la fin 2014, a annoncé mardi l'agence nationale des statistiques. L'activité minière, paralysée l'an dernier par une grande grève pour les salaires dans le platine, s'est redressée. Mais l'industrie manufacturière s'est aventurée en terrain négatif, enregistrant une contraction de 2,4% par rapport au 4e trimestre, pour des raisons encore difficiles à cerner, selon le statisticien général Pali Lehohla: "Il est un peu difficile de dire si c'est à cause de l'électricité (les coupures sont fréquentes) ou de la faible demande". Au quatrième trimestre 2014, le...
(AFP 26/05/15)
L'archevêque et prix Nobel sud-africain Desmond Tutu a appelé mardi la communauté internationale à lier son aide à la Birmanie au sort de la minorité musulmane des Rohingya, considérée comme l'une des plus persécutées du monde. "2015 est une année importante pour la Birmanie avec un référendum sur sa Constitution et des élections législatives", a déclaré Desmond Tutu dans une intervention pré-enregistrée diffusée à Oslo lors d'une conférence consacrée aux Rohingya. "Nous avons la responsabilité de faire en sorte que les souffrances des Rohingya ne soient pas passées sous silence". "Nous avons la responsabilité de convaincre les donateurs internationaux...
(RFI 26/05/15)
Les mineurs de Marikana font appel à la justice. Ils veulent que le rapport sur la mort de 34 mineurs grévistes abattus par la police en août 2012 soit rendu public. Pour l'instant, le rapport est entre les mains du chef de l'Etat qui ne semble pas être pressé de le rendre public. Les avocats des mineurs ont annoncé lundi qu'ils comptaient déposer un dossier auprès de la cour pour obtenir la publication du document. A Marikana on s'impatiente. Il...
(AFP 25/05/15)
Donald Kaberuka, qui lâchera dans quelques jours les rênes de la Banque africaine de développement (BAD), laisse une institution financièrement solide, mais a été accusé d'avoir délaissé les pays francophones au profit des anglophones. Arrivé en 2005 à la présidence de la BAD, cet ennemi de l'"afropessimisme", petites lunettes rondes et costume toujours impeccable, lègue à son successeur une banque auréolée de la note AAA, décernée par l'agence de notation financière américaine Fitch en 2013. Sous son impulsion, la BAD, qui a triplé son capital depuis 2003 pour le porter à 91 milliards d'euros, est devenue la première institution de financement du développement sur le continent africain, avec 317 opérations...
(RFI 23/05/15)
Le président soudanais, Omar el-Béchir se rendra-t-il au sommet de l'Union africaine, en Afrique du Sud ? C'est la question que posent plusieurs organisations sud-africaines des droits de l'homme. Le sommet doit se tenir mi-juin à Johannesburg et différentes organisations rappellent que Pretoria a le devoir d'arrêter le président soudanais et de le livrer à la Cour pénale internationale s'il met les pieds en Afrique du Sud. Pretoria confirme qu'une invitation a bien été envoyée au président soudanais comme à...
(Jeune Afrique 22/05/15)
À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à ébranler la suprématie de l'ANC ? Ça y est ! L'Alliance démocratique (DA), principal parti d'opposition, a enfin élu, le 10 mai, son premier leader noir : Mmusi Maimane, un chef d'entreprise de 34 ans. Multidiplômé (en théologie, psychologie et gestion publique), polyglotte (outre l'anglais, il parle cinq langues africaines, dont le zoulou, accessible à la majorité...
(Autre média 21/05/15)
La ministre de l’énergie sud-africain, Tina Joemat-Petterson, a annoncé mardi dernier devant le parlement de la nation arc-en-ciel que l’appel d’offres concernant la construction de nouveaux réacteurs nucléaires serait lancé sous peu, entre juillet et septembre. L’Afrique du Sud annoncera donc le nom du ou des pays qui construiront sur son sol les nouvelle centrales nucléaires tant nécessaires à la stabilité énergétique. A cet égard, l’approvisionnement en électricité est devenu un enjeu majeur pour le pays car les coupures répétées pèsent sur les entreprises...

Pages