Dimanche 24 Septembre 2017

Mondial-2018: obligé de rejouer un match, l'Afrique du Sud n'exclut pas un recours

Mondial-2018: obligé de rejouer un match, l'Afrique du Sud n'exclut pas un recours
(AFP 08/09/17)

L'Afrique du Sud n'exclut pas d'intenter un recours contre la décision de la Fifa de faire rejouer le match de qualification au Mondial-2018 contre le Sénégal pour "manipulation" par l'arbitre, a annoncé la fédération locale jeudi.

"La fédération sud-africaine de football (Safa) étudie le contenu du rapport de la Fifa et fera une déclaration sur ses intentions de remettre en cause cette décision", a indiqué la Safa dans un communiqué, sans autre précision sur un éventuel recours.

La décision de la Fifa arrange le Sénégal, qui avait perdu la rencontre 2-1 en Afrique du Sud le 12 novembre 2016. Le match, rejoué en novembre prochain, offrirait une belle occasion aux Sénégalais, actuellement 3e à un point du Cap-Vert et du Burkina Faso dans le groupe D, alors qu'il reste deux journées à disputer. Seul le premier du groupe décrochera son ticket pour le Mondial-2018 en Russie.

En revanche, les Bafana Bafana sont déjà derniers du groupe et le retrait de cette victoire aggrave leur situation.

La décision du bureau des qualifications pour la Coupe du monde de la Fifa "fait suite à la confirmation du Tribunal arbitral du sport (TAS) d'appliquer l'interdiction à vie de l'arbitre Joseph Lamptey, pour manipulation de match", a expliqué la Fifa dans un communiqué mercredi.

Suspendu d'abord trois mois par la Confédération africaine de football (CAF), notamment pour avoir accordé un penalty à l'Afrique du sud pour une main totalement inexistante, il avait ensuite été suspendu à vie par la Fifa, qui l'avait reconnu coupable d'"influence illégale sur le résultat d'un match".

Dans son communiqué, la Fédération sud-africaine de football a tenu à souligner qu'elle n'était "en aucun cas impliquée dans la moindre action illégale liée à l'attitude de l'arbitre, comme le dit la Fifa dans son rapport", qui n'avait pas été rendu public jeudi.

Commentaires facebook