Dimanche 22 Octobre 2017

La nouvelle session du Parlement panafricain s'ouvre sur un appel à la mise en œuvre des décisions de l'UA

La nouvelle session du Parlement panafricain s'ouvre sur un appel à la mise en œuvre des décisions de l'UA
(Xinhua 10/10/17)

La 5ème session ordinaire du quatrième Parlement panafricain (PAP) a été officiellement ouverte lundi à Johannesburg, en Afrique du Sud, par un appel à la mise en œuvre des décisions de l'Union africaine au bénéfice des citoyens africains.

La ministre sud-africaine du Commerce international et de la Coopération Maite Nkoana-Mashabane a officiellement ouvert la session parlementaire au nom du président Jacob Zuma.

Dans son discours, elle a appelé le parlement panafricain à délibérer sur les questions qui aideront le continent à réaliser ses rêves.

"La nécessité de parvenir à la paix et à une vie décente pour tous nos peuples devrait conduire notre détermination continentale et être notre appel unissant et rassembleur. Bien que nous ayons enregistré certains succès dans le passé, nous devrions faire davantage pour réaliser notre vision partagée du continent et le trajectoire fixé dans l'Agenda 2063 de l'Union Africaine", a déclaré Nkoana-Mashabane.

Roger Nkodo Dang, président du PAP, a déclaré que "le PAP a connu des succès considérables au cours de l'année écoulée". "Nous pouvons noter par exemple la diplomatie concernant la décision des États-Unis d'assouplir les sanctions contre le Soudan suite aux efforts de plaidoyer menés par notre institution".

Les parlementaires de différents pays africains délibéreront sur diverses questions, notamment l'économie rurale, l'agriculture, les ressources naturelles et l'environnement.

Ils discuteront également du commerce, des douanes et de l'immigration, entre autres. La session du PAP clôturera ses délibérations le 20 octobre.

Commentaires facebook