Lundi 23 Avril 2018

La chef de la diplomatie sud-africaine en visite au Maroc

La chef de la diplomatie sud-africaine en visite au Maroc
(Xinhua 10/01/18)
Maite Nkoana-Mashabane et Nasser Bourita.

Le Maroc et l'Afrique du Sud ont étudié mardi à Rabat les moyens de renforcer les liens bilatéraux, et ce malgré certaines divergences.

Après la reconnaissance en 2004 du Sahara occidental par l'Afrique du Sud, les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rompues.

Lors d'un point de presse à l'issue de son entretien avec son homologue sud-africaine, Maite Nkoana-Mashabane, actuellement en visite au royaume, le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita a affirmé que le Maroc et l'Afrique du Sud partagaient la même vision par rapport à une Afrique qui "doit se prendre en charge, régler ses problèmes et relever ses défis".

Le rôle du Maroc et de l'Afrique du Sud demeure incontournable au sujet des questions liées à la paix, au développement et à la migration, a-t-il ajouté.

De son côté, la ministre sud-africaine a mis l'accent sur la nécessité de conjuguer les efforts en faveur de l'Afrique.

"En renforçant notre capital humain, nous allons non seulement instaurer la paix, la sécurité et le développement en Afrique, mais également apporter une contribution considérable en la matière au niveau international", a-t-elle dit.

Mme Nkoana-Mashabane a aussi noté l'importance de la lutte contre l'émigration clandestine, qui coûte la vie à des jeunes africains, et le phénomène de traite d'êtres humains.

Le Maroc et l'Afrique du Sud entendent rétablir leurs relations diplomatiques. Le roi Mohammed VI du Maroc et le président sud-africain Jacob Zuma se sont rencontrés le 29 novembre dernier, en marge d'une réunion au sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan.

Commentaires facebook